L'Hydre


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [RP] Une Hydre et un Jargor , ça donne quoi?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [RP] Une Hydre et un Jargor , ça donne quoi?   Mar 15 Juin - 7:50

On peut pas dire qu'elle était en super forme Garance.

A tout dire, elle se trainait un peu depuis la dernière bataille. Fernand avait beau dire que tout repoussait, les points de suture le long de son ventre jusqu'à l'épaule démentait sa théorie.

Laissée pour morte sur le champ de bataille, il avait fallu les soins des Hydres pour la faire revenir à la vie. Et Une idée fixe. Parce que Garance était une obsessionnelle compulsive comme disait l'académicienne JanedeBohem.

Elle n'avait pas vu le Dode.. ni de lumière blanche , mais une rengaine lui collait le cerveau.


"Garance, veux-tu m'épouser"

Peut-être pas ses mots-là, mais elle savait quand on la demandait en mariage et c'en était une. Elle pouvait se tromper sur beaucoup de choses , pas là.

C'était avant la bataille. Ils avaient couru ensemble dans tous les sens pour rameuter les troupes dans l'armée. Epuisés mais heureux après la tâche accomplie, il avait offert le champagne. Un breuvage que les lèvres de garance n'avaient plus touché depuis.. des siècles.


Encore un verre, Rix!

Et ils trinquèrent à plus soif. les bulles cheminant gaiement vers son cerveau, elle se sentait légère .. mais légère.. Avait-elle rêvé? Il fallait avoir le coeur net. Elle savait l'homme, coureur de jupons, encombré de maîtresses, mais le mariage!

Garance se rendit donc en taverne pour confronter le bougre. Et là, devant les amis réunis, lui asséna la demande.


Bon Rix, on se marie quand?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Une Hydre et un Jargor , ça donne quoi?   Mar 15 Juin - 8:52



Nemesis a écrit:
Nemesis etait enfin sur pied ! Après avoir supporté ses voisins de chambrée au dispensaire, le medicastre l'avait enfin estimée assez remise pour lui rendre sa liberté. Elle attrapa donc son baluchon et se sauva aussi vite que possible avant qu'il ne change d'avis. Sa cicatrice était encore douloureuse, mais surtout elle n'en dirait rien.
En premier lieu elle alla se ressourcer près du lac. Elle resta un long moment assise contre un tronc d'arbre, pensive. Elle voyait quelques pecheurs, certains restant bien au bord avec leur canne et d'autres s'aventurant plus loin dans leur barque qui péchaient au filet.
Au bout d'un long moment elle se releva, non sans une grimace, puis se dirigea vers une taverne. Elle entra et y decouvrit son chef et quelques autres dormeurs. Elle n'atait pas loin de s'endormir à son tour quand Garance entra et dit :

Bon Rix, on se marie quand?

Tout à fait réveillée Nem scruta son Panpinou avec intérêt curieuse d'entendre la réponse.


Sofio a écrit:
Millau un jour , une histoire

Taverne des estropiés

Quelques verres, quelques rires,entre deux souvenirs de guerre, ca picole de bon cœur et le cœur a l'ouvrage, certains en mettent du zèle, entre le niveau4 envouteur qui essaye de se chopper Fernand dans un coin de la taverne pour l'entrainer dans ses délires psychosignalétique et le baiser de la gwennie qu'elle a regardé d'un air horrifié vrai que les rires ne manquent pas.

Rixounette, fanfaronne rien de nouveau, il hésite tâtonne, entre toutes son cœur balance, une sort que déjà il se jette sur l'autre, embrassant fougueusement jusqu'à l'air de la pièce si il le fallait .


Bon Rix, on se marie quand?

Pose son verre, le moment est solennel, manque de s'étouffer, rougit sous la pression du rire qui monte , monte en puissance , les regardent tous les deux, visage cramoisi.


P'tin ils ont l'air sérieux
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Une Hydre et un Jargor , ça donne quoi?   Mar 15 Juin - 18:53



Aenore a écrit:
Aénore en avait entendu dans sa courte vie, mais une telle chose... Elle aurait préféré être sourde !

IL va se marier, ou du moins, c'est une folle rumeur qui courait, elle espérait au fond d'elle même que ce n'était qu'une blague de mauvais goût, mais plus les jours défilaient, et plus ce mauvais son s'intensifiait. Tout ces amis, son entourage, étaient en train de préparer ce qui devait être un jour heureux... ça dépend pour qui !
Elle allait guetter, surveiller, écouter aux portes, s'il le fallait, pour en savoir un maximum sur ce qui se tramait. Elle avait rencontré aujourd'hui même la future mariée, qui lui avait parlé ouvertement de ses projets. Pfff ... mais comment y croire??!! pourtant ça se confirmait.

Lui, qui disait ne pas vouloir se marier...

Amusée après ces jours de surchauffe et de bataille, Garance observait le Jargor du coin de l'oeil. Elle se doutait bien que certaines ne seraient pas ravies de cette union.

Ce serait son troisième mariage et certainement le plus drôle et le plus inattendu de tous. Il était plutôt pas mal son promis. Il avait affiché fièrement ses cicatrices amoureusement couturées par un bataillon d'infirmières toutes plus empressées les unes que les autres et elle aimait son autorité joyeuse.

Souriant à Sofio et Nemesis, elle tapotait doucement des doigts sur la table , attendant une réponse.

L'apparition empressée d'une jeune femme inconnue pendant quelques secondes et son baiser passionné avait déjà renseigné Garance sur le magnétisme de Rix.

Se tournant vers Nemesis et Sofio.


Hum... les filles, est-ce parce que je suis mal en point ou je n'ai pas encore entendu de réponse?

Elle riait sous cape et l'improbable se passa.

Un Rix à genoux devant elle.

Garance, plus belle d'entre les belles, Hydre parmi les Hydres..

Bon début, elle se tendit autant qu'elle pouvait pour ne pas faire craquer les points qui lui dévoraient le corps.

Veux-tu être ma fe..

Ma mait...

Ma ch...


Y a des mots comme ça qui ont du mal à être prononcés. Un vocabulaire mal maitrisé parce que peu usité. Le jargor s'entendait mieux à celui de batailles ou de rassemblement des troupes. Du regard, Garance l'encouragea
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Une Hydre et un Jargor , ça donne quoi?   Mer 16 Juin - 2:30



Gwennie a écrit:
[La veille dans la tête d’une blonde]

Gwen voudrait partir. Loin. Non pas loin. Pour pouvoir revenir vite. La famille lui manquera à peine partie. Le Limousin est proche, le Poitou aussi…Quelques joutes verbales pour faire suer son monde, des chopes avec d’anciens compatriotes, rencontrer enfin le dernier né de Cibeline…Pourquoi pas ??? Sauf que ses motivations sont obscures…Partir mais pourquoi ???? Parce qu’elle a eu l’impression d’être un boulet ? Si elle partait ce soir, dans le silence de la nuit, il serait libre de faire ce que bon lui semble…Quitte aussi à se prendre un coup de semonce bien mérité dans sa trogne de bretonne têtue…Parce que ???? Bonne question, merci de ne pas insister…

Genève…Certainement pas. Elle venait de voir tomber des amis…des alliés…Blessés , certains mortellement. Elle avait tué aussi, pour la première fois. Allez se bastonner en rase campagne juste pour le plaisir de montrer qui avait le plus gros zizi…Merci bien…Pis sans Nénu…Bref…

Elle entra dans la roulotte numéro 1... Deux phrases…et ça repart… Incroyable…Ne pas chercher à comprendre…Surtout pas…Boire…Technique bretonne éprouvée pour faire le ménage des neurones par le vide.

Direction la taverne.

Hydre, Jargor, Mercurol dans l’ordre alphabétique.

Gwen était restée en retrait, pas encore suffisamment confiante en sa place dans l’Hydre pour oser se mêler aux autres. Question de légitimité. Que les autres comprennent ou pas. Elle avait besoin d’apprendre. Elle apprenait. On ne pouvait t pas toujours tout faire en même temps.

Taverne donc…Gwen se renfonça dans son coin un poil interdite pas le spectable qui s’offrait devant elle…ça roulait des pelles à tout va, Rix heureux élu…qui emballa Garance à son tour…

Citation :
Décidée Rix, je te traine à l’autel…

Gné ?????

Ahurie, Gwen vit le Rix s’en aller sans protester.La rumeur était donc fondée…

Ben vlà autre chose…

Dans la tête de la blonde ça se bousculait…Fernand allait encore vomir. Elle regarda Garance, se demandant si elle etait consciente de ce qu’elle faisait. Réponse affirmative, la dame de Tourelle etant tout sauf une imbécile. Soupir intérieur de la bretonne…Mais qu’etait ce donc encore que ce bordel à venir ? Rix en plus…Petite cloche aigue, lancinante à l’arrière de son crâne, alerte donnée qu’elle tenta de repousser au loin. Pas ses oignons, pas ses affaires…

Félicitations !!! Un mariage par contre ???? Sure ???Oui ????Bon…J’respecte…



Tu parles que tu respectes…Dis lui plutôt que c’est une grosse connerie…

Gwen tenta de faire taire sa sonnette.

J’me tairais pas !!! ça ressemble plus à de la provocation qu’à autre chose cette histoire…

Ta gueule !!!!!!!! c’est pas mes affaires ! Pis c’est tout !!!

Hmpf…

c’est quand la fête ???Samedi ??? Euh….Samedi là ????Ha…

Tain, ça nous nique not’ plan de vacances en plus !!!!


Oui bon ben , de toute façon c’etait foireux comme plan….Pis là c’est le mariage de Garance…

Bien sur bien sur… Avec le monde qu’il y aura que tu sois là ou pas ça changera rien.[/color]

Pas faux pas faux…Mais arrete de causer si tu veux que je réflechisse deux minutes.

Gwen sourit bravement, boit une bière cul sec et tenta vainement de se raccrocher aux branches de la conversation.

Demain….On verrait demain. Plus sur.

Bastienz a écrit:
Millau, le même jour.

Bastienz se leva ce jour, seul. Il chercha à coté de lui, mais aucune trace de ses compagnons, ni de l'armée. Pourtant elle était encore là, la veille. Il se promena alors dans la ville, parcourant les ruelles à travers les blessés du à plusieurs combats.

Essayant d'en savoir plus sur la situation, il rejoignit ses camarades en tavernes. Parmi les personnes présente, il était l'un des rare indemnes des combats. En effet, il avait réussi le miracle de ne pas se prendre de coup.

Quelques instants, il en avait appris un peu plus. Décidé à s'occuper de ses journées pendant qu'il resterait dans cette ville, il prit des lettres et commença à les envoyer un peu au hasard à quelques villageois.

Tout d'un coup, une autre personne entra, et dit :


Bon Rix, on se marie quand?

Etonné il leva les yeux. Il en connaissait assez sur son chef pour être surpris. Il attendit la suite, souriant déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Une Hydre et un Jargor , ça donne quoi?   Jeu 17 Juin - 0:07


Sofio a écrit:
Le mal était fait, prononcée, des témoins plus qu'il n'en fallait, même si tous se regardaient abattu, la bouche ouverte, tous avaient aussi entendu, avait eu la demande, l'échange, puis ca se voyait dans leurs yeux tout cet amour qui dégoulinait a en vomir.....

Jargor, hydre présents, aucun encore n'avait réussit a avale sa salive, et l'ambiance était lourde, il fallait rompre ce silence étouffant, les deux tourtereaux en avaient dit de trop ou pas assez, elle reposa son godet en le tapant sur la table.


Bon vous topez la ou quoi? que on fasse ca bien, avant que vous ne copuliez de préférence, sinon après ce sera tous le malheur de la lune qui va vous tomber dessus.

Les regardant avec un air grave et sévère pour reprendre

Voulez vous finir dans la lune vous deux??



Drunk a écrit:
Drunk vaquait à ses occupations, c'est-à-dire bouffer et s’en foutre plein la panse pour faire du muscle. Quand il reçut un courrier d’hakker.
Le vieux était surpris, qu’allait-on lui demander…
Il ouvrit le pli et faillit avaler de travers le pauvre morceau de viande qu’il était en train de machouiller.



Citation :
Venez nombreux au Mariage du chef vénéré Rix et de Garance !

Il aura lieu dans la journée de ce samedi !

On compte sur vous !

Punaise c’est quoi c’bordel ???

Le vioque n’en pouvait plus, il aimait vivre dans le chaos mais là ça dépassait les bornes. Il se gratta la tête.

Gros problème là… J’ai rien à m’foutre sur l’palto.

En effet le souci était qu’il n’avait pas de tenu pour le mariage, il devait alors casser son bas de laine.
Il leva son céan et se dirigea vers la taverne des blessés pour savoir s’il pouvait filer un coup de main à la préparation


Nan méoh c’est quand même moi l’Intendant du Jargor alors pour c’qui est des préparatifs vont devoir compter sur moi, et puis va falloir lui enterrer sa vie d’vieux garçon…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Une Hydre et un Jargor , ça donne quoi?   Jeu 17 Juin - 21:01


Rix a écrit:
Pour vivre heureux, vivons cachés.

Rix depuis quelques jours avait fait de cette maxime sa raison d’être. Oui, question de survie. A côté, l’épée qui avait troué son flanc n’était qu’un cure-dent pour amuse-gueule, une douceur d’acuponcteur asiatique, une bonne blague de languemolle.

Parce que le mariage, hein ?

Dans le registre si complexe des relations amoureuses, Rix n’était jamais sûr de rien. Tout le contraire de son rôle de chef au Jargor, exercice où il s’avérait le plus souvent clairvoyant, où il était capable de prendre des décisions fermes et rapides, qui ne laissaient la voix à aucune contestation.

Résolu en chef de bande, timoré en amour, telle était la contradiction permanente qui guidait son existence.

La seule conviction, la seule certitude qu’il croyait bien inscrite en son fort intérieur au milieu de ses errances de coureur de jupon, c’était que jamais, au grand jamais, il ne se marierait. Alors, quand Garance se planta devant lui pour lui demander quand est-ce qu’il allait l’épouser, il resta la bouche en cul de poule, muet comme une carpe, bien décidé à faire l’autruche, quitte à passer pour un drôle d’oiseau et à nager en eau trouble.

Bien sûr, le matin même, il avait réclamé sa main à Sunie, mais c’était pour s’acheter vite fait un costume de respectabilité, puisqu'on l'avait couché sur une liste pour les élections comtales, et c’était surtout pour se marrer. Mais là, Garance ne semblait pas du tout rigoler. D’ailleurs, elle confirma la lourdeur de la situation en lui apprenant qu’il lui avait fait cette proposition surréaliste la veille, entre deux coupes de champagne. Oui, il l’apprenait parce qu’il ne s’en souvenait absolument pas !

Et c’est à partir de cet instant que tout se compliqua, car entre autres pathologies incurables qui le minaient, Rix était incapable de dire non à une jolie fille. Alors, à la stupéfaction générale, il mit un genou à terre et fit sa demande, tournant autour du pot, ne parvenant pas à prononcer le mot sacrilège, pour finalement s’en sortir avec une pirouette et une formulation plus cavalière.

Dès lors, le sort semblait en être jeté. Rix allait se marier. Resté un épineux problème à régler, il n’était pas seul dans la vie. Et quand on dit pas seul……

Quelques maîtresses, pas moins. Et de vraies amoureuses, hein ? Qu’on ne s’y trompe pas. On peut être coureur de donzelles et avoir de purs sentiments. L’une ne réclamait pas l’exclusivité, mais était trop loin pour confirmer sa grande liberté de corps et d’esprit. L’autre prétendait la même chose, sauf quand apprenant la nouvelle, elle décida au contraire d'exiger qu’il choisisse. La dernière enfin, la plus passionnée et aussi faut-il le reconnaître la plus aimée, prit les choses en main, c'est-à-dire qu’elle coupa court et le quitta, avec forts regrets, mais le quitta quand même.

En résumé, Rix comprit qu’il devait choisir. Choisir. Quelle absurdité ! Il les aimait toute, sincèrement ! Alors justement, il fit le choix de ne pas choisir, et Garance ne lui demandait rien, aucun serment de loyauté, aucune promesse de fidélité, juste le mariage, et encore, sans curé, à la mode Hydrojargoroise ou Jargohydre, c’est comme on veut. Il retourna donc en taverne, attendant qu’elle se remplisse de quelques amis et refit sa demande, si on compte bien, pour la troisième fois, eh oui, les yeux cette fois bien plantés dans ceux de sa future et le genoux parfaitement ancré au sol.

On s’habitue à tout.


-Garance, belle Garance, plus d’un parmi nos camarades a voulu me mettre en garde, et pourtant, je le dis bien haut aujourd’hui, et je n’en reviens pas moi-même, je le veux, je veux t’épouser, et je ne te promets rien, je ne m’engage à rien, tu ne trouveras jamais sur cette terre un époux si peu digne de confiance que moi, tu peux t’attendre à tout, au pire, au meilleur, entre les deux et son contraire, aux limites du déraisonnable, de l’instable, de l’imprévu en tout genre, en un mot, je suis un rix à courir, veux-tu être ma femme ?


Ahlatete a écrit:
Ahla a appris la nouvelle de la bouche meme de sa chef, et elle est ravie.... Pas parce qu'elle voit là l'occasion de se rendre compte une fois de plus que le mariage est une erreur... Ni meme parce qu'elle sait a quel point, le pauvre risque de souffrir. Mais parce que la ahl adore garance. Une adoration toute ahlaique....

Elle décide donc de participer activement à la préparation du dit mariage. Il se trouve seulement qu'elle ne sais pas comment y prendre part. C'est décidé, sa contribution sera de se rendre à la cérémonie.

Elle part en taverne le coeur léger, sure de trouver un homme qui acceptera de lui servir de cavalier pour l'heureux événement. Pas un autochtones hein, parce que ceux la.... fin voila quoi.... Non, un hydre ou éventuellement jargor, parait qui fait créer des liens.

Dans la taverne, elle ne tombe pas sur un mais sur une jargor. Et là, elle accroche. La pauvre jarg cherche elle aussi un cavalier, elle n'a pas tellemnet plus de succes qu'ahl.... A croire qu'elles ne savent pas s'y prendre pour ferrer un homme.....

Peu importe, nem lui plait, c'est ce qui compte, ne vaut il pas mieux rencontrer l'amitié plutot que l'accompagnement a plus ou moins long terme? D'autant qu'il parait que si un homme vous accompagne au mariage, il faut coucher avec lui en sortant de la cérémonie.... Alors coucher, oui, pourquoi pas, mais en sortant d'un mariage, elle en sera surement pas capable la ahl.......



Garance a écrit:
Les mouches volaient.. Personne n'osait même les écraser. Garance avait quand même bien conscience qu'elle l'avait un peu piégé le Chef Jargor. Elle aurait très bien pu passer sous silence cette demande ou le souvenir qu'elle en avait ou pas d'ailleurs.

Sauf qu'elle était une Hydre, assez propice à semer le chaos comme leur avait si bien enseigné le Dode, qu'elle était loufoque et qu'en plus, on en parlait pas mal du Jargor à l'Hydre et que le Rix, tombeur de femmes lui plaisait.

Aucune d'entre elles n'était vraiment venue faire une scène, mais Garance se doutait que ça devait travailler sec dans la tête de l'homme en face d'elle.

Fichtre, il allait se transformer en statue si ça continuait.

Sofio perdit patience plus vite qu'elle, mais Garance attendait. Elle voulait voir de quoi cet homme était fait dans une situation bien pire qu'un traquenard sur un noeud ou un assaut de mairie en furtif.

Se retenant d'éclater de rire:


Rix, tu as vraiment toutes ces qualités? Tu me promets que tu ne mens pas là.
Seulement si c'est vrai je t'épouse. et la femme que tu as en face de toi.. eh bien, tu auras le temps de la découvrir.


Levant son verre.

A notre non engagement dans le mariage Rix.. Que la fête soit belle et tu verras de quoi les hydres sont capables
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Une Hydre et un Jargor , ça donne quoi?   Ven 18 Juin - 0:44


Sofio a écrit:
lève le verre a son tour a moitié déconfite, yeux écarquillés, mais après tout c'est leurs vies, leurs futurs, il y aura les bons cotés et les mauvais, les cris et les chants.

A vous!

Se tourne vers Rix grand sourire aux lèvres

Tu connais la tradition du Rouergue Rixounette?

Heu non c'est quoi

Ben le gentil célibataire doit enterrer sa vie de garçon en allant chanter une ode a la Comtesse ca porte bonheur,

prend un air solennel, se lève son godet toujours a la main

Qui a la comtesse chante chanson
aura un mariage rempli de copulation



fin c'est comme ca on peut rien face au diction, c'est ton destin

Finit son verre espère que lors du mariage on pourra boire , jusqu'au lendemain, que les mariés feront un beau banquet, pourrait inviter des Languedociens serait marrant aussi de jouer a la hache a la fin du repas.
Revenir en haut Aller en bas
labaiteuh

avatar


Compétences
Force:
Capitaine: Non
Fonctions: avaleur d'écus

MessageSujet: Re: [RP] Une Hydre et un Jargor , ça donne quoi?   Ven 18 Juin - 5:20

[La nuit précédente]

Sa mauvaise humeur comme compagne, il arpente les ruelles de Millau.

Du son provenant d'une taverne lui parvint.
Il hésite un moment...


Il lui mit la haine...lui enfilant les chaînes, entendit il d'où il était.

Une rime qui ne le laisse pas indiférents, il y pénètre.
Là Rix, accompagné d'un parolier d'infortune ainsi que deux, trois alcolytes tardant à rejoindre morphé.

Rix lui confirma les dire de sa future, elle même amie de longue date de Labaiteuh, Garance.
Il passa un moment à s'essayer à la propose en compagnie de Drunk, la rime étant N...
Rix prenait note de quelqu'unes des idées proposées qui l'emmènerait au mieux au buché...Au pire dans une vie pleine d'étreinte...enfin selon la coutume locale.
Cette dernière il ne la nota pas, surement du au faite de sa nullité.


On ne la noierait pas dans une fontaine...Mais à Paris, dans la Seine!

Les échanges lyriques, je suis pas sur qu'on puisse dire ça mais passons, arrêtés, le cauchemar repris place dans sa tête.
Un but néanmoins, l'entraina de nouveaux bien plus bas, là au fond de la ville, à la recherche du cadeau d'enterrement de vie d'garçon.

Il chercha là ou la raison n'a plus sa place, Millau? Non, Bas fond...
Entre lèpreux et maladies pestifèrantes... Il est comme ça labaiteuh, il sait donner de sa personne pour trouver une perle rare.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Une Hydre et un Jargor , ça donne quoi?   Ven 18 Juin - 19:38


Nemesis a écrit:
C'était pas tout ca, maintenant qu'il avait fait sa demande, qu'elle avait accepté, que la date était fixée...

Fallait penser à l'enterrement d'vie d'garçon ...

Elle avait croisé Lab, mais bon étant la pigeonneuse du chef, elle voulait lui faire un cadeau personnel.

Elle se mit en quête d'un champs d'carottes.

Une fois son bonheur trouvé elle parlementa avec l'proprio.

Puis elle se mit au travail, choisissant les plus belles et délaissant les autres.

Enfin elle se rendit au marché, farfouillant à travers les échoppes. Elle trouva enfin ce qu'elle cherchait. Une immense casserole... Avec un sourire elle y déposa les carottes, et un petit mot


[rp] De la part d'une lapine pour le panpinou ... [/rp]

satisfaite se mit en quête de Dul et lui confia son présent pour qu'il le remette au chef...



Sofio a écrit:
Taverne de l'amour

Sont beaux les futurs, yeux dans les yeux, main qui n'osent pas, font même express de se lancer des petites phrase piquantes pour ne pas montrer leur trop grand attachement, quand soudain, un pigeon entre en trombe s'affale sur la table, toutes griffes dehors, il git ventre a l'air, tenant en son bec une missive, elle envoit la main, retire le pli et le déroule




[rp]salut toi

a un mec a Rodez nommé amael se dit de Toulouse, il affirme arriver sur Millau pour vous poutrer, il a envie de se faire de l'hydre, il m'a raconté sa vie, sont venus de Toulouse une vingtaine, ils ont les crocs méfiez vous

Harry qui vous veut du bien[/rp]


Elle tend le pli aux mariés et leur dit

p'tin aura du monde au mariage, va falloir nourrir Toulouse maintenant, ca reviens cher toutes ces bouches a nourrir.


Azoura a écrit:
Assez basse somme toute l'entrée de la taverne...
Le géant du baisser la tête pour ne pas se fracasser le crâne en entrant...

De toute sa hauteur ,il jeta un oeil rapide sur les visages présents ,ça roucoulait,jacassait,chopinait...
tiens..ça se dit ça "chopinait"..ça fait tafiotte ce mot!!

B'SOIR VOUS TOUS

D'un pas franc,il s'engouffra dans la pièce en saluant de la tête ses connaissances...soudain son visage s'éclaircit à la vue de celle pour qui son coeur battait...
Il lui décocha un sourire des plus charmeur pour compléter sa trogne de beau gosse...fit glisser ses mains sur ses cuisses,s'affalant presque de tout son long sur elle pour lui aspirer la bouche et coller ses lèvres aux siennes en l'embrassant goulument,l'envahissant d'une langue très entreprenante .

hummm...toiii...!!!
C'est en la toisant qu'il se faufila à ses cotés la ceinturant par la taille..marque d'affection qu'il aimait lui donner...la toucher..la toucher...ses mains son corps l'a réclamait sans cesse!


TAVERNIER!!!...tournée générale....
parait qu'on va pendre deux gibiers potences


Sourire en coin en direction du Mestre Jargore et de sa futur Hydresse,levant sa chope d'un geste ferme il cria

QU'ON LES PENDENT HAUT ET COURT...les salopiaux!!!!

Ramenant la chope à sa bouche ,englouti le liquide en deux secondes avant de claquer le cul du verre sur la table.

Regard vers sa charmante...
Sinon chérie...t'as pas envie d'fair d'la couture ..hein?!
Histoire d'approfondir ce fameux point de croix!



Garance a écrit:
Ce qu'il y avait de bien avec un mariage, c'est que toutes sortes d'invités, attirés par la promesse de mangeaille, d'alcool et de parties de bras en l'air ou de jambes, selon le caractère de chacun, bref des invités arrivaient de toutes parts.

Ah! Sofio! Des invités surprise, tu pourrais leur dire de ne pas ramener de fayots à la fête? Ce sera au grand air mais quand même!

A chaque tour en taverne, elle en en rencontrait de nouveaux avec mille questions.

Vous faites ça à l'église?
Non.. pas de curé, pas de diacre, pas de Très haut pour descendre sur nous.
A la mairie alors?
Mmmm.. la Mairie est un epu occupée ces temps-ci et je doute que la future mairesse nous prête les locaux pour la repeindre
J'ai rien à me mettre
Tant mieux, vous ne risquerez pas de le perdre.
Ca se passera où?
Aux abords du campement, en pleine nature.
On mangera quoi?
La Fouine prépare le banquet. Il en a organisé un au Château de Chambéry. Croyez-moi.. ce sera .. Inf... Ahem.. délicieux.
Garance, tu auras un bouquet?


Cette question-là, c'est le chéri de Sofio qui la lui posa et la réponse de Sofio fusa:
Les fleurs, ça se mange.

La fébrilité gagnait quelques uns et unes d'entre eux. Des filles peinaient à trouver cavalier ou montaient leurs exigences très haut.

Dans ces entrées et claquements de portes et la veille, Sofio partit comme Cendrillon à minuit tapant, laissant derrière elle une chausse. La ramassant, Garance fronça les sourcils.


Dis Ahl, c'ets du combien ça?
47 fillette Garance, je dirais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Une Hydre et un Jargor , ça donne quoi?   Sam 19 Juin - 1:27

--Raymonde a écrit:


Uploaded with ImageShack.us
Elle était belle, grande, des jambes puissantes et le bassin qui allait avec.
Sa tenue semblait chic mais les tissus étaient pauvres et usés, plume de pigeon écrasé par un carrosse pour l'écharpe, écaille de poisson pour les paillettes de la robe, bijoux volés à une ivrogne trainant dans un caniveau, un petit manche de vingt centimètre d'acier pur, ça seule richesse pour sur.

Les manouches n'avaient pas les moyens de payer des catins de luxe, enfin surout si ce n'était pas pour eux...
La glotte prononcée, la voie d'une féminité forcée.
Barbe rasée surement la veille, heureusement son le système pileu avait l'air développé.

La dame, prit place au milieu de la bande de gars, en cette veille de fête...rassemblement de garçon enterrant celle de l'un d'entre eux.
Elle ne se trompa pas, elle était de la ville, y connaissait quasiment tous les hommes, de vue, en rêve voir en chaire!
Surtout ceux, pavanant au bras des moults femmes...
La seule erreur qui aurait pu avoir lieu, fut que ces jours là, il allait souvent se coucher seul.
Elle traversa la pièce, les regards ne la troublant guère, elle savait qu'elle attirait les regards des plus aventuriers de l'équipe...
A un mètre de Rix, elle se stoppe, le regarde droit dans les yeux d'un regard de cerf voir serf, ouais la biche il a du mal à le faire...Et lui adresse d'une voie virilement féminine.


J'suis la cerise sur ton gateau...Tu viens mon minou? Me montrer ta grosse Baiteuh! J'vais te gater...

Elle attend les main sur les hanches, le voyant figé surement de bonheur, enfin c'est ce qu'elle se dit!


Rix a écrit:
Rix ne pouvait pas mettre un pied en taverne sans qu’on le questionne fébrilement sur son mariage. Il y avait ceux, jargorois pour la plupart, qui arboraient des têtes livides, des dos voûtés, se préparant au pire, s’imaginant sans doute que le ciel allait leur tomber sur la tête en ce samedi de noces, retrouvant là des réflexes ancestraux de types dressés comme des I sur un bouclier. Il y en avait d’autres envahis par le stress, cherchant fébrilement un partenaire pour la soirée, une tenue adéquate ou un cadeau original pour les mariés et qui erraient de taverne en taverne, de marché en échoppe, dans l’espoir de résoudre ce dilemme qui leur rongeait les sangs. Il y avait celles aussi, excitées comme des puces, qui reluquaient le Rix de la tête aux pieds, jaugeant la marchandise, et prêtes à donner de leur personne pour aider le barbu à enterrer sa vie de garçon.

Finalement, les deux seuls à aborder cette grande journée avec sérénité n’étaient autres que les deux futurs époux eux-mêmes, à un détail près, depuis trois jours qu’ils avaient décidé le pire, ils n’en pouvaient plus d’attendre le meilleur, s’échauffant à longueur de temps par des baisers goulus et devant avoir recours à de l’eau bien glacée pour calmer des ardeurs qui n’avaient rien de sentimentales.

Rix avait déjà reçu un premier cadeau, par l’entremise de Dulin, avec un message qui ne laissait aucun doute sur son origine.

De la part d’une lapine pour son panpinou.

-Euh… merci, Nem.

Aphrodisiaques, les carottes ? C’est du moins ce qu’affirma Dulin, et bien que dans l’état où il se trouvait, il n’avait guère besoin d’en rajouter, Rix en croqua quelques unes comme d’autre l’avait fait avec le fruit défendu.

Vivement la nuit de noce !!

D’ailleurs, à ce propos, Sofio lui avait appris qu’il devait absolument respecter une tradition toute Rouerguaise, sous peine de rester Grosjean comme devant.

Qui a la comtesse chante chanson
aura un mariage rempli de copulation


Vla autre chose. Se pointer sous la fenêtre de la comtesse, cette illettrée, et lui faire la sérénade. Comme s’il n’avait que ça à foutre ! Mais bon, il décida ne contredire son nom et de ne prendre aucun risque, ce serait trop bête d’avoir mis genou à terre trois fois pour en arriver à un mariage blanc, et partit dans l’idée d’écrire une ritournelle à sa façon. C’est ainsi qu’il rencontra en taverne autour d’une chopine Drunk et Labaiteuh, deux joyeux compagnons qui mirent un point d’honneur à lui rédiger la chose, à grand renfort de rimes lourdingues en « n ».

Le texte terminé se révéla une catastrophe. Difficile de faire pire. Et en fait de copulation, la nuit de noce menaçait de tourner à l’exécution, bûcher ou écartèlement, encore une tradition du comté qu’il ne connaissait pas et qu’il n’était pas pressé de connaître, on verrait ça plus tard. Mais comme il en avait vu d’autres, il alla retrouver tout son monde, rameuta les troupes, parchemin en main, montrant la direction du château.


-Eh, mes cocos, j’ai besoin de vous ! Me faut un chœur de pas vierges pour donner du coffre à cette affaire ! Vous verrez, c’est pas difficile, ça finit toujours pareil…

En fait de pas vierge, il en vit une sortir des rangs, sourire engageant, posture voluptueuse, et s’offrant comme une cerise, encore une qui le prenait pour une pomme, enfin, une, c’était à voir, la mâchoire trop carrée, les épaules à l’équerre, ça sentait la contrefaçon, et puis le Rix n’avait rien à enterrer du tout, au contraire, pour une fois qu’il pouvait faire abstinence ! Il n’avait qu’une seule chose en tête, passer sans encombre cette drôle de journée et coucher le soir la Garance sur un lit de pétales de rose pour lui conter fleurettes.

Alors, il plissa les yeux d’un air malin, s’avança vers la créature et lui mit la main au panier, empoignant ce qu’il trouva et faisant un tour et demi pour lui redonner voix plus féminine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Une Hydre et un Jargor , ça donne quoi?   Sam 19 Juin - 8:13


Aenore a écrit:
Elle courait aussi vite qu'elle le pouvait.
Aénore était arrivée de bonne heure à Rodez ce matin là, avait fait un saut rapide en taverne pour se nourrir, mais ne put avaler qu'une bouchée, le poids à l'estomac l'empêchant d'en prendre plus.
Elle s'était versé trois ou quatre verres dans le gosier pour se donner du courage et avait repris la route directement.
Un ou deux villageois avaient bien tentés de lui faire la conversation, mais elle était d'une humeur massacrante et les pauvres gens, qui ne demandaient rien, en prirent plein les oreilles.

Sur les chemins entre Rodez et Villefranche, elle courait toujours, n'avait jamais été aussi pressée de quitter un comté.
Elle avait l'impression d'entendre les échos de la fête, de l'union qui se faisait à Millau, et que tant qu'elle resterait là, elle entendrait ces sons.
Elle se bouchait les oreilles, ne voulant plus les entendre, accélérait sa course, mais ses jambes ne la tenait plus.

Il parait qu'avec le temps, la douleur passe et s'efface, elle n'y croyait pas, plus les jours passaient et plus elle s'enfonçait dans le noir, elle voulait voir le bout du tunnel, mais avec ces voix qui ne s'arrêtaient plus , comment y arriverait-elle ?
Elle avait l'impression de devenir folle !

Elle s'effondra, s'écroula au sol, tel un corps sans vie. Ses membres ne lui répondaient plus, et pourtant, elle n'avait qu'une envie, se lever et courir, courir, courir toujours plus vite.
En larmes, elle les voyait, le regard plongé l'un dans l'autre, les futurs, face à face, main dans la main, en train de se dire oui et de s'échanger des voeux qui n'en étaient pas réellement.

Elle ne s'était jamais senti aussi seule, comble du comble, pour une personne qui aimait la solitude et qui avait toujours voyagé en solo.
Et pourtant, les pigeons virevoltaient autour d'elle, des amis qui avaient appris la nouvelle et qui s'essayaient à des mots réconfortants. Pauvres pigeons, elle les envoyaient tous ballader d'un revers de main, à croire que ce qui arrivait était leurs fautes.

Elle fini par se relever, tant bien que mal, et reprit la route à pas lents, les pleurs l'avait épuisée, vidée de toutes ses forces, mais il fallait qu'elle quitte le comté, qu'elle s'éloigne pour oublier un peu, le temps de refermer la blessure, si cela était possible, bien qu'elle ne croyait pas que ça se produirait.
Elle allait devoir vivre avec cette déchirure, cette image de lui qui lui brouillait la vue, mais elle ne pouvait et ne voulait pas l'effacer.
Elle ne cessait de repenser à tout ce qu'elle avait vécu avec lui durant ces longs mois, et n'aurait jamais pu croire un jour que ça se serait terminé de cette manière. Elle ne pouvait se résoudre à tourner la page...


--Maitre_Blablatus. a écrit:


[3 ou 4 jours plus tôt à Bordeaux..]

L’extase la plus totale habitait Maitre Blablatus en ce jour de Printemps ensoleillé à Bordeaux.

Ses doigts boudinés caressaient une chausse de velours fin. Les yeux presque embués :

N’est-ce pas une merveille de mignonnerie exquise. ?
« Hum.. «
La dernière maitresse en date leva un œil distrait sur le nabot. Elle était habituée aux divers caprices de Blablatus et avait appris à répondre le plus souvent par un « Hum… aux questions de l’avocaillon.
Tactique imparable avec un homme qui n’écoutait que lui-même. Elle lui devait sa longévité dans l’appartement luxueux du nabot à Bordeaux.

Un jour, j’ai observé le galbe de son pied sous la Table du Tribunal Guyennais. Un moment d’intense révélation
Hum….
La courbe de sa cheville aux doigts de pieds est parfaite..

L’émotion le gagnait en centimètres à une vitesse nanesque.
5000 «écus, j’ai payé pour avoir une de ses chausses . Et un jour je les tiendrais entre mes mains.. Un jour..
5.000 écus pour cette godasse ?


Le naturel de la rue revenait au galop chez la gueuse montée trop vite en « Nièce de Blablatus..

Le Nain, t’es là ?

Une voix grave et sans appel traversait la porte d’entrée. La Maitresse souffla .. sauvée par le gong.

Balablatus, en pleine divagations pédicuriennes sursauta et lâcha l’objet de son désir.
Pestant intérieurement contre ces moqueries incessantes sur sa taille , il vait appris à masquer le profond mépris et la colère pour ces personnes qui se disaient « normales ».


Va ouvrir.. tu te rendras utile
Hum.. ?

Claquant sa main contre le fessier opulent de la gueuse.

File ! tu engraisses.

Maugréant, elle ouvrit la porte à un homme goguenard qui lui passa sans autre forme de politesse.

Alors fripouille, t’as tout dépensé ?

Le nabot, regardant les ongles de ses mains manucurées avait parfaitement reconnu la voix . Répondant du tac au tac :

Tu arrives à temps.. Mes clients ne me paient pas..

Narquois, le brigand le toisa :

Cache ta graisse sous une cape et rejoins-moi, nous partons à Millau.

Ah mais c’est loin Millau.. Le trajet, les auberges , mon confort. C’est que je n’ai plus le sou moi. Ils ont fait quoi encore ?

Bien pire que tu n’imagines.
Ils n’ont pas enlevé l’Armoire aux rats quand même ?
Pire
Le Roy ?
Pire ! Y a la Garance qui se marie et tu dois être là pour entendre le oui.
Le oui de qui ?
Du marié . Dès fois qu’il se rétracterait. ..Et alors là..

Fit un signe de la main en travers de la gorge.
Je vois.

[Là où ça doit se passer. ]

Et c’est empoussiéré, suant et dégoulinant que le nabot se présenta sur le lieu de la cérémonie.
Un peu à l'écart du campement.
Les invités se pressaient et poussé par son garde du corps, même pas le temps de se rafraîchir le gosier, l'avocaillon de l'Hydre se trouva face aux futurs.
Un parchemin posé sur une table. Deux plumes.
Le strict minimum et l’essentiel pour un homme de loi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Une Hydre et un Jargor , ça donne quoi?   Sam 19 Juin - 10:25


Sofio a écrit:
C'était l'heure le moment, enfin....vêtue de sa magnifique cape jaune et verte; magnifique pas si sure d'elle, a voir ce que azou allait en penser quoi que non il n'était pas objectif aussi, même en culotte dentelée il serait encore capable de la dire bien drapée.

Alors c'est l'heure?


Ahlatete a écrit:
Ralant, pestant, rageant, contre les éléments qui, comme à l'habitude se sont ligués contre elle, ahla se rend au mariage de sa chef préféré.

La veille, elle a trop bue. Fin non, pas vraiment trop bue meme moins que d'habitude, seulement, elle sort de prison, elle a la dalle, et il a suffit de deux verres pour qu'elle essaie de danser le sirtaki en équilibre sur un tabouret. Tabouret qui n'a pas résisté aux assauts de la pourtant famélique ahla......
Se relevant péniblement, elle a décidé d'arreter les frais et de rentrer se coucher.... Chose qui aurait du etre simple, mais qui, pour le coup ne l'a pas été du tout... Incapable de trouver la porte de la taverne, n'ayant reçu de secours de personne, elle a finit par se manger une poutre, qu'elle a copieusement insultée de tous les noms d'oiseaux qui lui sont passé par la tete....
Tout de meme un peu assomée, elle a fini par s'allonger tant bien que mal sur un comptoir nettement trop haut pour elle...
La nuit ayant été entrecoupée de chutes, de relevage, de nouveaux retombages, il est donc tout à fait sérieux d'envisager qu'elle a été courte....

A l'aube, elle ouvre un oeil de lapin albinos, le referme, espérant atténuer la douleur qui lui vrille le crane.... Sans succés aucun bien entendu....

C'est à se moment qu'elle sort de la taverne en ralant, pestant, j'en passe et des meilleures....

La chef se marie, et ahla ressemble a rien.... Non pas que d'habitude, elle ressemble a quelque chose, mais la, elle ressemble définitivement à rien... Il reste tout de meme un peu de temps poru se préparer...

Elle plonge dans le lac de millau, en ressort, pour constater qu'aucune amélioration visible ne s'est produite....

Tant pis, elle se dirige vers la roulotte de lab, esperant y trouver de quoi se vétir. Une pensée pour ça soeur qui lui manque réellement, qui l'aiderait à comprendre pourquoi tant de betise.... Pas le temps de s'apesantir sur ce genre de détail totalement improductifs....

Elle dégotte une robe, l'enfile en quatrieme vitesse, ressort de la roulotte en courant. Et se dirige vers le lieux du mariage de sa chef....


Jeni... a écrit:
{L’après midi du mariage}

All et moi avions eu une idée pour le mariage de Garance et Rix…. C’était, et ça devait être un mariage pas comme les autres… Bien soit, nous allions leur faire voir que nous savons nous amuser.

En plus d’être un très bon archet, All était très bon peintre... Et ça tombé bien il nous resté de la peinture de la mairie de Lectoure. Et nous avions le choix de la couleur en plus..

Nous nous étions levé tôt pour pouvoir être beaux..

Un peu à l’écart, quelque part dans la foret bordant le lac, J’étais nue et servait de toile pour que l’artiste laisse sont art s’exprimer.

Je vous passe les détails hein….

Apres avoir fini, il me recouvrit d’un peignoir de soie qu’il avait pensé à emmener. Avant de le refermer, il contempla son chef d’œuvre puis me fis signe qu’il était temps d’y aller.

Fier de notre « connerie », nous allions en direction de la fête.

{Lieu de la fiesta}

Juste deux personnes étaient là… QUE DEUX !!!!

Bonsoir Sofio, dis moi c’est qui le gros là bas ? j’le connais pas moi..
Dis moi ils sont déjà tous parti où alors ils sont tous tellement dépité par ce mariage qu’ils vont bouder toute la soirée ?


Elle ne reponda pas à mes questions visiblement beaucoup plus intéressée par ce que je cachais dessous mon peignoir.

Tu caches quoi là dessous ? J’serai bien curieuse d’le savoir moi…

Bon je te fais voir mais tu dis rien a personne hein.. Quoique ils vont bien tous le voir de toute façon c’est ma tenue de soirée fait par All lui même.

Je regarde All toujours à mes cotés en souriant, puis enlève ma seconde peau d’un soir pour montrer ma tenue à Sofio



Alors Alors t’en penses quoi ???

Au loin j’aperçois le petit gros qui passe par toutes les couleurs, ce qui me fait rire aux eclats.



Garance a écrit:
Ah! le gredin de Blablatus était là. Avocaillon de l'Hydre en Guyenne et à la Cour d'Appel, le nabot s'était enrichi sur leur couenne mais leur avait rendu grands services.

Bon, le moment était venu. les invités et amis arrivaient. Et Rix à ses côtés, sorti de taverne.

Blablatus!

Montrant Rix de la tête..

C'est lui qui doit dire oui..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Une Hydre et un Jargor , ça donne quoi?   Sam 19 Juin - 11:07


Sofio a écrit:
Ouvre de grands yeux quand le peignoir s'ouvre, bouche qui s'ouvre grande, prête a gober mouches et tout ce qui passe...peinturlurée turluturéee emballée ...

Original!!!! fin pas banal pas trop cher comme tenue, all est un artiste??

En revient toujours pas aura vraiment du mal a détourner le regard jamais vue ca, sur que les gens du Rouergue vont les trouver bizarre, peut être qu'elle tenterait ca un jour, cela devrait plaire a quelqu'un...

Bon,ils se sont dit oui ca y est? on peut boire?


Rix a écrit:
Rix traînait plus qu’il ne suivait derrière Garance. Il n’en menait pas large. Lui qui ne disait jamais non, il avait cette fois-ci une peur bleue de dire oui. Allez savoir pourquoi. Pourtant, Garance, elle lui bottait de plus en plus, sans rire, justement parce qu’ils se marraient bien ensemble. Et puis elle avait du chien, et rien d’un caniche, sauf qu’elle avait tendance à mordre, fallait voir si elle s’arrêterait au nez.

Donc, le oui avant de devoir être prononcé était déjà coincé dans la gorge, sans doute une éducation à refaire, la frousse des conventions, des us et institutions, comme d’autres ont peur des maréchaux, pas lui, hein, l’en aurait bien reçu un comme cadeau de mariage pour lui taper dessus et passer ses nerfs.

Garance lui présenta un nain, Bla quelque chose, pourquoi pas, ça le changeait des géants, et il lui serra la pince avec une vigueur exagérée, toujours les nerfs, ce qui secoua le petit homme de bas en haut, lui donnant de nouvelles sueurs, mais il sembla avoir du métier puisqu’il resta stoïque, rajusta son costume et lui sourit :


-Vi, c’est moi, Rix, le promis.


Aenore a écrit:
Elle regardait le soleil qui n'était plus là, la lune avait pris place...
C'est sur, cette fois, ils s'étaient unis !

Elle ne pouvait y croire, ne pouvait définitivement s'y résoudre, ce n'était pas possible, et pourtant, elle n'avait rien fait pour s'y opposer et le regretterait surement pour le restant de sa vie. Elle était prête à faire demi tour, lui dire plus que jamais qu'elle l'aimait, qu'elle avait besoin de lui, prête à le partager avec d'autres s'il le fallait, mais prête à tout pour le garder prés d'elle.
Mais pourtant c'était elle qui avait décidé de rompre, encore une chose qu'elle regretterait toute sa vie.
Elle continuait d'avancer...Que faire d'autre ?

IL avait décidé
IL avait choisi
IL allait vivre sans elle
IL allait vivre avec une autre

Aénore était au plus mal, personne ne pourrait lui faire vivre ce qu'elle avait vécu avec lui.
Personne ne pourrait plus jamais la faire vibrer comme elle avait vibrer avec lui !

Elle était effondrée, elle était incapable de se relever d'une telle épreuve, elle ne s'en sentait pas capable...


--Maitre_Blablatus. a écrit:


Ils voulaient sa mort.. Lui avocat et nain devait endurer la vision d'un géant barbu qui le secouait comme un prunier.
Dégageant sa main parfaitement manucurée de la poigne de fer, il eut peine à articuler.

Eh bien dites juste oui, ça suffira .

En son for intérieur, le nabot compatissait du haut de ses un mètre 50 à ce brave homme qui nouait une bribe de vie à une Hydre appelée avec affection par Fernand "le dragon invivable".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Une Hydre et un Jargor , ça donne quoi?   Lun 21 Juin - 3:37


Aenore a écrit:
Elle regardait le soleil qui n'était plus là, la lune avait pris place...
C'est sur, cette fois, ils s'étaient unis !

Elle ne pouvait y croire, ne pouvait définitivement s'y résoudre, ce n'était pas possible, et pourtant, elle n'avait rien fait pour s'y opposer et le regretterait surement pour le restant de sa vie. Elle était prête à faire demi tour, lui dire plus que jamais qu'elle l'aimait, qu'elle avait besoin de lui, prête à le partager avec d'autres s'il le fallait, mais prête à tout pour le garder prés d'elle.
Mais pourtant c'était elle qui avait décidé de rompre, encore une chose qu'elle regretterait toute sa vie.
Elle continuait d'avancer...Que faire d'autre ?

IL avait décidé
IL avait choisi
IL allait vivre sans elle
IL allait vivre avec une autre

Aénore était au plus mal, personne ne pourrait lui faire vivre ce qu'elle avait vécu avec lui.
Personne ne pourrait plus jamais la faire vibrer comme elle avait vibrer avec lui !

Elle était effondrée, elle était incapable de se relever d'une telle épreuve, elle ne s'en sentait pas capable...

--Maitre_Blablatus. a écrit:


Ils voulaient sa mort.. Lui avocat et nain devait endurer la vision d'un géant barbu qui le secouait comme un prunier.
Dégageant sa main parfaitement manucurée de la poigne de fer, il eut peine à articuler.

Eh bien dites juste oui, ça suffira .

En son for intérieur, le nabot compatissait du haut de ses un mètre 50 à ce brave homme qui nouait une bribe de vie à une Hydre appelée avec affection par Fernand "le dragon invivable".



Drunk a écrit:
Après avoir meuglé sous les fenêtres de la duchesse, le vieux avait gerbé dans l’ruisseau et s’était assoupi.
En se réveillant nul trace du Chef, la nuit était tombée.


Gast, vlà que j’vais louper l’machin !


Il prit ses jambes à son cou, essuya un peu de vomit sur ce qui lui servait de chemise et se dirigea vers l’endroit où ça devait se passer.

Va pas être facile de trouver une cavalière dans mon état, mais sait-on jamais…


Rix a écrit:
Rix fut plus que surprit par la simplicité de la procédure. Fallait juste dire oui, pas de promesse, de serment solennel, et même pas de question, ou d’interrogatoire comme semblait lui avoir promis Ahlatete.
Un oui, puis c’est tout.

Alors, il prit un semblant de respiration, se répétant à l’envie dans la tête « tout va bien tout bien, tout va bien tout va bien », desserra ses dents qui allaient finir par se briser tellement il était crispé –émotif, le Rix ?- et prononça le mot tant attendu :


- ……

Bon, on n’était pas aux jeux d’Athènes, hein? Il avait droit quand même à plusieurs essais.

- O……

Putain, Rix, on va pas y passer la nuit !

- Oui....

Aaaaah !!!



Garance a écrit:
Il y a quelques jours, Garance aurait juste crié Victoire , comme un trophée remporté à la suite de stratagèmes habiles, mais là, elle attendait le mot de trois lettres avec une émotion mal contenue. Il lui plaisait de plus en plus le jargorien.

Oh! ce n'était pas un mariage devant un curé ou même un maire et Blablatus trainait ses guêtres dans les bas fonds de Bordeaux, arnaquant davantage ses clients qu'autre chose et c'est la raison pour laquelle l'Hydre l'avait choisi. Un arnaqueur ne pouvaist qu'aider des arnaqueurs

Elle n'en menait pas large la Garance et ouïe tendue à l'extrême, elle guetta la voix de Rix..


- O……

Et ses lèvres formaient la suite qui ne venait pas.. Se penchant davantage.. elle l'entendit.. petit mais précis. sans contestation aucune

- Oui....

Comme un poids qui s'enlevait de sa poitrine, et le Aaaaah !!! ne parvint pas à étouffer sa joie.

Se tournant vers Blablatus suant et grimaçant:


Aaaaah!

D'un geste de sa minuscule main, Blablatus la pressa.

Non peut-être !

Un oui à la manière d'un Duché lointain: les Flandres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Une Hydre et un Jargor , ça donne quoi?   Lun 21 Juin - 3:44


Azoura a écrit:
Alors...bon sans de bonsoir..y va le dire ou pas!!!

D'ou il était en plus ,il ne savait que lire sur les lèvres du rix...trop loin...il se rapprocha en bousculant quelques uns..s'accrocha à sofi..

...alors chérie...il l'a dit ou pas...j'ai rien entendu moi!...




Nemesis a écrit:
Après avoir bien ri sous les fenêtres de la comtesse avec les chants des Jargorois, elle s'était faite discrète. Elle avait renoncé a chercher après son nain jaune. Elle hésitait encore à y aller au mariage. Mais n'ayant rien de mieux à faire à part s'noyer dans l'lac elle se décida à y faire un saut rapide et discret.

Arrivée là où ca devait se passer, elle apercu Drunk. Elle se glissa près de lui et lui murmura Salut à toi mon dévoué !
Puis sans plus de façon glissa son bras sous le sien avec un sourire en coin.

Elle porta ensuite son attention sur Panpinou et sa future. Il avait l'air d'avoir perdu toute sa repartie en route l'panpinou. Le trac de la grande nuit ? Le carcan des coutumes ? Allez savoir...

J'crois qu'il a perdu ses cordes vocales en beuglant sa comptine à la comtesse pouffa peu discrètement la pigeogueuse à l'oreille de son cavalier improvisé

L'chef fini par murmurer un très faible "Oui" sa future lui repondit un "non peut-être" ce qui amusa la Nem qui ne regrettait pas d'être venue finalement ....


Drunk a écrit:
Nem avait rejoint les mariés et avait donc pris Drunk pour cavalier.
Il fut assez surpris, comment une beauté comme Nem avec une telle verve dans les mots n’avaient-elles pas pu trouver meilleur parti ?


Citation :
Salut à toi mon dévoué !

Ouais pas trop l’choix, j’ai l’impression.

Malgré son air renfrogné le vieux avait l’air content, cachait-il son jeu ?Puis la pigeonneuse parla du Chef

Citation :
J'crois qu'il a perdu ses cordes vocales en beuglant sa comptine à la comtesse

Il lui glissa à l’oreille
Jc’rois plutôt qu’il a tellement les roubignolles pleines, qu’ça lui bloque le cerveau.

Après que l'Chef eut dit "Oui" et Garance "Non peut-être", Drunk souffla à Nem
Hé mignonne j’espère que tu connais les autres coutumes Jargor Hydresque ? Il parait qu’après la cérémonie, les cavalières font une danse particulière à leurs cavaliers derrière l’autel…

Le vieux afficha un sourire malicieux
Ensuite il lui glissa une main derrière le dos, puis main dans la main, il les leva au dessus de la tête de Nem et la fit tournoyer sur elle-même comme pour entamer leur première danse…

Allé dansons la belle !



Nemesis a écrit:

Hé mignonne j’espère que tu connais les autres coutumes Jargor Hydresque ? Il parait qu’après la cérémonie, les cavalières font une danse particulière à leurs cavaliers derrière l’autel…

Oh que oui elle avait entendu cette coutume, on la lui avait assez rabachée en taverne... Toutefois elle avait espéré qu'après son taillage d'oreilles en règle le vieux préférerait faire l'impasse. Pas grave, le silence est d'or il parait. La pigeogueuse jargoroise choisi donc de ne pas répondre à son cavalier du jour. Elle aviserait en temps voulu.

Lorsqu'il lui glssa une main dans le dos elle fit un effort pour chasser ses reflexes. Elle était là pour passer une bonne soirée, pas pour faire un combat avec Drunk. Lorsqu'il la fit tournoyer, elle reprima un fou rire, plus nerveux qu'autre chose.


Allé dansons la belle !

Je te savais téméraire, mais je ne te savais pas fou ! T'es sur de vouloir faire ca ?


Elle savait qu'elle n'avait aucun moyen d'y couper... Avisant une chope qui trainait par là elle se dit que foutue pour foutue autant tout faire a fond. Elle qui ne buvait jamais vida la chope cul sec pour se donner du courage. Puis elle jeta la chope vide et retendit la main au vieux. Et c'est avec bonne humeur qu'elle lui laissa le soin de la guider sachant pertinement que ses pieds s'en souviendraient quelques temps ... Mais bon il l'aurait voulu...



Drunk a écrit:
Elle l'avait cherché, elle allait le trouver.

Accroche-toi bien !

Drunk, raide comme la justice, plaqua sa hanche contre le bassin de la miss, et l'emmena dans une sorte de combat dansant. Le corps à corps avait commencé, cela ressemblait à une marche combinée à ces danses langoureuses hispaniques, ça tanguait grave. Connaissant le caractère de la Jargorienne, Drunk jouait à un jeu qu'il risquait de perdre. Elle allait certainement pas se laisser faire, le bras de fer était engagé...


Kyrxwz a écrit:
Kyr après moultes détours, avait enfin trouvé le lieu de la cérémonie…là, elle fut surprise de voir autant de monde…il y avait des têtes connues, vu auparavant en taverne et d’autres …pff qui ne lui avait jamais semblé avoir ne serait-ce qu’aperçues…

Elle se mêla donc à la foule et écouta…
Elle se dit à elle même: "bon il allait le lâcher le oui!! Pas si dur quand même. Et puis bordel parait qu’il avait pas le choix… alors autant en finir…"

Aprés tout, elle était venue pour une simple et unique raison…boire à l’œil…bon c’est pas tout là ..mais elle se faisait chier alors zou…je me casse et je les attends en taverne, j’aurais le meilleur…

Apres avoir salué une ou deux personnes manière d’être vue, elle s’éclipsa discrètement et se posta dans la taverne la plus proche manière de guetter la fin de la cérémonie.


Nemesis a écrit:
Accroche-toi bien !

Tout en le fixant la pigeogueuse le laissa se coller à elle. Puis une main dans la sienne et l'autre sur son épaule elle participa à sa manière au combat dansant qui s'était engagé. A sa manière et avec ses armes...

Elle profita d'un faible arrêt pour se laisser glisser le long de ses jambes, lui tenant toujours les mains, jusqu'à tomber accroupie à ses pieds. Puis elle rebondit aussi leste qu'une chatte et les pas s'enchaînèrent à nouveau. La danse se transformant de plus en plus en un corps à corps vibrant où chacun des deux cavaliers essayait d'avoir le dessus. Nem se prenait au jeu et essayait de destabiliser son partenaire. Elle enroula une jambe autour des siennes par ici, se laissant basculer en arrière par là jusqu'à ce que l'assemblée envoutée voie jusqu'au plus profond de son décolleté.


Dis moi mon dévoué, tu as découragé les autres pour avoir la primeur, avoue ... lui sussura-t-elle enfin à l'oreille

Petite attaque verbale pour prendre le dessus, agrémentée de son plus charmant sourire...


Drunk a écrit:
Nem répondait coup pour coup à Drunk, le combat était lancé, certains auraient peut-être pu trouver leur danse très osée mais il en avait cure.

Citation :
Dis moi mon dévoué, tu as découragé les autres pour avoir la primeur, avoue.

Le Jargorien esquissa malgré lui un sourire sur son visage impassible.
Il ne devait pas répondre par la parole mais par les actes.
Il se mit face à la belle, et la projeta en arrière en la retenant par les deux mains.
Aussitôt il la ramena à lui vivement en croisant les bras au dessus de sa tête, de sorte qu'elle se retourne et que son dos soit plaqué contre le torse de l'Intendant.
La gorge de la Jargorienne était alors à la merci de l'Ancien.
Il la bloqua contre lui une fraction de seconde et en profita pour lui mordre avec délicatesse le cou au risque de se prendre un cou mal placé...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Une Hydre et un Jargor , ça donne quoi?   Lun 21 Juin - 3:57


Sisley a écrit:
Sisley ne s'était pas beaucoup montrée durant la cérémonie, préférant rester discrète.
Mais cela n'avait rien entamé à sa joie lorsqu'elle entendit un "oui" suivi d'un "non peut être" prononcé fièrement par Garance
A présent, voilà qu'ils se mettaient à danser, à son grand désespoir...

Erf, mince... souffla-t-elle. J'ai paumé mon cavalier... Non pis t'façon, pas envie de danser moi...
Fronçant légèrement les sourcils, amusée, elle se recula pour faire place aux danseurs, tentant de se faire la plus petite possible
Elle jeta un coup d'oeil rapide autour d'elle et vérifia que Chew n'était pas dans les parages...
S'il était là, il la forcerait à montrer ses talents de danseuse orientale. Mauvaise idée... D'autant plus que l'Entraineur savait se montrer... persuasif.

Elle fila s'asseoir non loin de là, tout en admirant la scène.
Tous paraissaient heureux, de grands sourires plaqués sur leurs visages.
Elle sourit légèrement, sortit une bouteille de chouchen de sa besace et la déboucha

A ta santé ma vieille ! dit-elle, trinquant avec elle même.

Elle laissa son regard vagabonder, vit Némésis accompagnée de Drunk et éclata d'un rire cristallin

Bah voilà, elle avait pas d'cavalier au départ, et maintenant, c'est moi qui n'en ai plus. La chanceuse !
Drunk mordit alors le cou de Némésis, la blondinette manqua de s'étouffer et regarda la scène avec une drôle de lueur dans les yeux...
Mon dieu... le campement risque d'être bruyant cette nuit !


Nemesis a écrit:
Elle sentait les yeux des invités rivés sur eux. Elle s'en moquait la gueuse.
Elle se doutait que certains devaient etre ahuris de la voir ainsi. Elle, la glaciale selon Rix.
Lorsqu'elle se retrouva plaquée contre le torse de l'intendant, à sa merci, elle chassa ses vieux démons.
Lorsqu'il lui mordilla le cou quasi tendrement, elle savait que tous s'attendaient à la voir lui en mettre une.
L'ambiance particulière de ce mariage, la chope bue, la pression des combats qui retombaient, Nem était d'une humeur particulièrement joueuse.
Au lieu de tenter un dégagement qui aurait été pour le moins musclé, elle garda les mains dans les siennes et ramena leurs bras lentement devant elle. Se livrant ainsi un peu plus à son emprise. Puis elle se mit a onduler langoureusement contre lui avant de se tourner face à lui tout en restant au creux des bras de son dévoué.
Elle vint nouer ses bras autour de son cou et s'approchant du creux de son oreille elle lui murmure

Faut ptet qu'on arrête de voler la vedette aux mariés mon beau sa phrase finie elle lui mordilla l'oreille et se recula légérement pour le fixer droit dans les yeux.


Drunk a écrit:
Drunk hésita, il regarda en direction du Chef. Puis se plongea dans le regard de la miss et lui sourit.

Au diable, les principes, nous avons deux ou trois choses à régler tous les deux.

Il l’invita à le suivre à l’écart de la fête, en la prenant par la taille. Ils trouveront bien un endroit plus discret…


Nemesis a écrit:
Au diable, les principes, nous avons deux ou trois choses à régler tous les deux.

Deux ou trois ... , intriguée Némésis se laissa entrainer à l'écart de la fête. Elle félicitera les mariés un peu plus tard ...


Drunk a écrit:
Deux ou trois trucs à régler, mes fes**s oui, l’Ancien avait l’béguin pour la minette et il se retrouvait coincé à son propre jeu.

Le glaçon qu’on l’appelait Nem, ben ce soir, c’était plutôt le volcan et Drunk se prenait une éruption en pleine tronche, c’est qu’il avait pas ressenti ça dans les braies depuis une paire.


Il l’emmena donc un peu plus loin à l’écart du campement, et la plaqua contre un chêne.

Alors ma belle, tu sais que le Chef va pas être content…

Mais l’intendait ne se souciait pas des conséquences, une telle occasion ne se représenterait plus. Il se pencha vers Nem et l’embrassa afin de savoir si elle avait les lèvres gelées…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Une Hydre et un Jargor , ça donne quoi?   Lun 21 Juin - 4:02


Galovert a écrit:
C'est quoi ce truc qui me tressaille les radicelles...
Serait-ce les relents de ...

Cette odeur de sang et de tripaille, de cendre encore rouge et fumante, de poudre et de fer...
Quelques vieux parfums de stupre qui se dégage d'une couche encore tiède, toute gluante des délices d'une faste nuit.
Ou encore le souvenir de cris de rage et de douleur, de gémissements de plaisir, d'un soleil qui dore la couenne, de ripailles à en vomir....
Peut-être cette rumeur dite en latin, issue d'une sortie de messe chiant des fidèles qui laissent leurs saloperies en confesse, sans vergogne la bouche en cœur prêts à remettre ça en toute honorabilité...
Ou le son sourd d'un corps qui tombe, les deux mains empoignant la dague encore fichée dans une gorge qui dégueule sanies et sang noir bouillonnant mélangés.
Aussi la satisfaction aux cris horrifiés d'un Duc et de ses conseillers soudainement à barboter à poil sans une tune, jetés dans les douves de leur château en feu comme on vide un pot de chambre débordant de pisse et d'étrons.

Pour cette fois ce sera un ...mariage.
Arghhh... va que pour la bonne cause il me faille subir une telle joyeuseté.

Ainsi pensait Galovert tendant son pichet aux bons soins du robiquot d'un fût de gnôle.


Sofio a écrit:
A le ciel, le soleil, pas de toulousains, et pas de lune

Pourquoi personne ne pleure?

A toujours des gens pour pleurer dans un mariage, normalement, fin' un mariage normal, elle aimerait se sentir émue, ressentir quelque chose, si au moins les mariés pouvaient montrer quelques émotions, enfin!! c'est quand même sensé être le plus jour de leurs vies!

Approche de Garance compatissante lui offre un mouchoir, l'œuvre accompli, glisse un regard vers azou, alors que certains s'éclipsent déjà, mais elle a noté les noms et les filera a rix après...nem,drunk...


Dommage manque de l'autochtone quand même ca ferait bien plus local


Nemesis a écrit:
Nemesis se laissa entrainer dehors, refusant de penser aux conséquences. D'une part elle estimait que ca ne regardait personne qu'elle. D'autre part elle n'avait de lecon à recevoir de personne.
Lorsqu'elle se retrouva plaquée au tronc de l'arbre, elle pensa un fugace instant que ca promettait d'etre compliqué

Alors ma belle, tu sais que le Chef va pas être content…

Elle s'appretait à ouvrir la bouche pour lui répondre que le Chef était bien trop occupé pour remarquer quoi que ce soit, et que de toute façon il n'était pas mieux qu'eux, quand il se pencha vers elle et s'empara de ses lèvres.

Hésitant une fraction de seconde à le repousser, elle se dit que compliqué pour compliqué, rumeur pour rumeur, autant qu'il n'y ai pas de fumée sans feu. Elle noua donc ses bras autour de son cou et l'attira un peu plus vers elle tout en savourant ce baiser... C'est qu'il se défendait plutôt bien l'intendant...



Sisley a écrit:
Marre de boire toute seule dans son coin.
Sisley se releva et se dirigea en direction de la foule, bien déterminée à mettre un peu le bordel... ou du moins, à trouver une occupation...

Sans joyeux bordel, ça ne sera pas un mariage digne de ce nom...

Ou peut être cherchait-elle simplement un compagnon de beuverie ?
Peu importe.
Nem et Drunk venaient de s'eclipser, elle les avait vus, main dans la main, se dirigeant à l'écart.
Elle ne dirait rien, mais se contenterait d'afficher un large sourire lorsqu'ils reviendraient... Enfin... s'ils revenaient un jour.
Peut être allaient-ils se volatiliser tout comme son cavalier ?
Ricanements et haussement d'épaules... Rien de grave.

Elle arriva au niveau de Garance d'un pas sautillant, bu une gorgée de chouchen et sourit fièrement

Mes félicitations, Garance !

Regardant autour d'elle, elle reprit, un sourire narquois aux lèvres :
Dis, au fait, on avait pas parlé d'un convoi de gigolos toulousains en cuirasses et tout le bordel ? 'Sont pas arrivés encore ?
Ils trainent !


Drunk a écrit:
Punaise se dit-il intérieurement, il risquait de s’y piquer, mais la fleure était trop belle…
La pigeonneuse n’avait pas du tout les lèvres gelées, et quand elle noua ses bras autour de son cou et qu’elle l'attira un peu plus vers elle, le Jargorien ressentit comme une source de jeunesse se déverser en lui.
Sans s’en rendre compte elle lui insufflait de la vie, lui qui ne voulait plus avoir à faire ce genre de choix, à son contact il avait cédé.
Basta les cogitations, il se devait de jouir de l’instant.
L’ancien profita de ce long baiser pour lui caresser la nuque et passer la main dans ses cheveux.
Il sentait sa poitrine pleine de vie contre son torse, cela promettait quelques moments agréables. Certes, il n’avait pas trouvé d’autel, mais ce vieux chêne pouvait très bien faire l’affaire.
Il murmura à Nem :

A défaut de trouver un autel, cet endroit est pas mal, non ?

Au loin il aurait pu entendre les bruits de la fête, mais Drunk ne vibrait plus que pour Nem et les sensations qu’elles lui procuraient. Il avait perdu toute sa vigilance.
Il devait se calmer afin de ne pas lui montrer dans quel état elle le mettait.


Nenuphar a écrit:
[Chez ma tante]

Encore un peu faiblarde mais retapée, Nénu se faisait chouchouter depuis une semaine dans le très réputé établissement de sa tante, Sœur Tréponème. La chambre était spacieuse, chauffée par une grande cheminée en granit, son lit était douillet, elle pouvait prendre un bain chaud et parfumé chaque jour, elle mangeait varié, le pain ne servait qu’à accompagner les différents mets et n’était pas le plat unique, le vin servi dans des timbales en argent était beaucoup moins brutal que l’alcool de cailloux. Elle trouvait des vêtements propres chaque matin sur une chaise. Elle aurait presque pris gout à cette vie confinée, si ce n’était le manque de ses compagnons hydrique et de la cuisine de Lafouine… Non, toute réflexion faite, seulement ses compagnons lui manquaient.
Le contraste entre le champ de bataille, le sang, la violence, les cris et la douceur de Saint Lupanar était saisissant.

Elle observait amusée les allées et venues des clients, donnait un coup de main quand elle pouvait… juste pour l’accueil ou pour la tenue du livre de comptes, qu’elle feuilletait, toujours épatée d’y trouver les plus grands noms du royaume. Ce qui donnait lieux à des discussions cocasses avec sa tante :


- Oh ! Lui, c’est pas un des chefs d’armée qui m’a poutrée !
- Assurément il est meilleur sur un champ de bataille que dans un lit ! Crois-moi !
- Et lui aussi, il est venu chez vous, c’est pas lui le comte de (biiip) ?
- Si, si… un frustré ! Mais il ne venait pas seulement pour la bagatelle, il venait aussi pour signer des accords secrets avec le Duc de (biiip).
- Ah oui ? Vous voulez dire que ces gens qui se détestent en façade, se voient ici pour passer des marchés occultes ?
- Bien sur ! Les filles et le vin mettent tout ce joli monde dans de bonnes dispositions et la signature d’un marché secret devient juste une formalité avant de passer aux choses plus légères. Comment crois-tu que les armées d’un comté en traversent un autre ? Il faut bien que tout cela se décide quelque part.
- Mais vous en avez des clients qui valent le coup ? Pardonnez-moi l’expression ?
- Oui, ça arrive… pas souvent… Je te donnerai les noms, à l’occasion, quand tu iras mieux. Tiens, au fait, un messager a déposé ca pour toi...


Nénu déroula le vélin que sa tante lui tendait et marqua un temps d’arrêt…
Quoi ? Aussi rapidement ? Avec qui ? Un certain Rix ? Ce barbu brun qui avait toujours des tas de filles à ses pieds ? Douée notre Garance quand même ! Nénu était admirative !

- Ma tante, je dois vous quitter, à regret c’est sur… un mariage ! Je ne peux pas arriver les mains vides !
- Prend dans le tiroir.


Nénu ouvrit le tiroir que Sœur Trep' lui montrait du menton. Elle écarquilla grands les yeux devant tout un tas d’objets qui devait certainement lui être utiles dans l’exercice de ses fonctions mais qui ne convenait absolument pas comme présent pour un mariage.

- Euh non ma tante ca va pas être possible … C’est pour Garance… Ce genre de cadeau, c’est trop… ou pas assez…
- My Gode ! Ce que tu peux être prude Nénu parfois !

Sourire malicieux… de l'une puis de l'autre.
- My Dode! Vous voulez dire ma tante, n’est ce pas? Nan parce qu’on en a déjà un Dode, au campement … Il me faut autre chose ! Une robe, un cheval avec éventuellement un cavalier dessus et un cadeau !
- C‘est pas le mont de piété, ici Nénu!



[Près du campement – Scène du crime]

Elle descendit de cheval pour se rendre compte qu’elle était arrivée après la fumée des cierges, encore que ça n’était pas une cérémonie religieuse.
Elle sourit en apercevant Galo, qui semblait ravi de se trouver là et lui sauta au cou juste pour le faire râler encore un peu plus…

- T’es pas à Genève ?

Puis elle tomba sur maitre Blablatus en cherchant Garance du regard. Il faut avouer qu’elle ne l’avait pas vu…
- Oh pardon… Je vous trouve petite mine, le luxe de Bordeaux vous manque ? Si vous souhaitez, je vous connais une bonne adresse pas très loin…

Et enfin elle trouva une Garance rayonnante et son … glurps… nouvel époux, fallait juste s’habituer au mot.
- Tous mes vœux de bonheur.
Mais quelle drôle d’idée quand même… Qu’est ce qui vous a pris de vous marier ? Et de vous décider si vite? Pitié… Ne me dites pas que vous attendez des jumeaux, hein ?
Vous allez faire roulotte à part ou roulotte commune ? A l’Hydre ou au Jargor ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Une Hydre et un Jargor , ça donne quoi?   Lun 21 Juin - 4:44

Un oui prononcé c'est comme une liberté retrouvée. On n'y pense plus.

Sans doute l'effort avait été gigantesque parce que le nouvel époux restait silencieux. Quant à Garance, elle regardait la danse de " Tu me cherches, tu vas me trouver" de Drunk et Nemesis et d'un sourire repérait les invités. Ahlatete, Jeni..
Les mondanités allaient commencer sauf que, comme disait Sofio, les autochtones ne montraient pas beaucoup leur nez. La crainte du campement proche:

Ils ont peut-être lu la pancarte à l'entrée du campement Sofio. On a pourtant bien causé à Bouba.

Une Sisley au chouchen déboula. garance avait admiré avec quel talent, elle pouvait descendre un litron sans ciller. Lui désignant la bouteille:

Mmmm. Merci Sis.. Bon compagnon que t'as avec toi et vrai que je m'attendais aussi à un arrivage de saucisses ce soir. En retard comme LaFouine.

Et Nenu en pleine forme qui taquinait le Bllblatus enfin délivré de sa besogne. Ele sentait la note arriver.

Qu’est ce qui vous a pris de vous marier ? Et de vous décider si vite?

Ah! L'envie Nenu. Pas plus que ça. Et ça va vite une envie. Faut pas laisser partir.

Des yeux ronds accueillirent la réflexion sur les jumeaux et la dernière question la titilla. Elle n'avait pas du tout pensé à ça elle.

Vous allez faire roulotte à part ou roulotte commune ? A l’Hydre ou au Jargor ?

Euh.. c'est obligé?



Sofio a écrit:
Un vieux pigeon tout dodu en vol plané descend tenant en son bec un...une missive, question d'habitude chopper le pigeon en le plaquant au sol, la il faut l'immobiliser le faisant passer sous un bras, tandis que l'autre s'acharne a lui retirer son courrier.

Puis se relever d'un coup , le pli en la main et envoyer un grand coup de pied dans le séant du pigeon.


Dégage fainiasse

Oh!!!! Garance , Rix regardez a l'AAP qui cause de votre mariage!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Une Hydre et un Jargor , ça donne quoi?   Lun 21 Juin - 6:16

--.La_Fouine a écrit:


[Dans les cuisines un peu plus loin......]

Paf! Paf! Paf!
- Saloperie de barbaque!!!!! vas-tu rester tranquille!?!?!?!

La viande commençait à agoniser. La fouine en sueur frappait de son battoir sur la planche de bois et malaxait la vermine à qui mieux-mieux.
Derrière lui le Marchand de saucisses observait d'un oeil expert le chef cuistot de l'Hydre à l'ouvrage en machonnant une racine.


- Une fois, j'ai du taper deux heures, sinon, y avait pas moyen d'avoir des boulettes bien ronde...
- Hmmmppfff!!! Eh bien.... han! han! je commence à croire que j'aurais pas du vous prendre ce quartier de bœuf.... Vous l'avez déterré où? il m'a l'air prêt à re-galoper....gnnnn!
Paf! Paf! Paf!
- C'est vous qui vouliez quelque chose de .... relevé, hein? Vous mettez quoi comme épice? parce que là il va en falloir, rapport à l'odeur....
- Ça, c'est facile! Poivre long d'Insulinde, Gingembre, macis, cannelle. Une vraie ruine! Mais c'est pour la cause!
-Vous trouvez tout ça dans le coin?
- Nan, mais ils sont pétés de thunes, les tauliers...et pas regardant à la dépense.... Pour une fois que j'achète de la qualité, ils vont pas se plaindre.
- Faut voir....
- C'est tout vu! D'habitude, je fais macérer dans une dilution de Brutale, mais ça tue les saveurs en même temps que la vermine.
Ce coup-ci, faut que ça leur reste en bouche... et sur les tripes..... si vous voyez ce que je veux dire...
- C'est pour l'ennemi?
- Presque, c'est pour le mariage d'une peste.....
- Vous allez mettre de votre espèce de truffe bizarre??
Je veux mon n'veux.. un paquet si vous voyez ce que j'veux dire.....
- Non...
- Tant mieux...
-et le reste du menu est à l'avenant?

- Non point Tripotin ! Le reste c'est aux petits oignons!
Salades variées avec des lapins rôtis , sauce aux airelles avec un cidre breton pour faire passer.
Interlude : paté de rats vivants. accompagné d'une bière tiède. Des bêtes énoooormes!
- Vivants?
- Oui, un truc à la mode.... y en a qui font ça avec des oiseaux, on les colle sous une cloche et on les pose sur la table. C'est du plus bel effet quand la grouillasse se carapate en couinant. Les femmes hurlent, les héros sortent leur épée pour les défendre et je profite de l'agitation pour faire travailler ma bande de jeunes apprentis qui délient quelques bourses.

- Ensuite, un brouet de légumes à l'ail, les mariés apprécieront..., le plat de résistance, puis les charcuteries avec vos saucisses, servies avec un gros rouge.
Après la pause, petits patés et tourtes d'abats en sauce broyés
avec des herbes fines
Pour l'issue de table, des classiques... gateaux au miel, fruits, fromages de brebis avec un vin clair.
Enfin, pour le boute-hors, un hypocras léger et des gâteries au sucre.

- Eh ben Vous savez vivre... faut compter dans les combien pour faire
tout ça?

- Bah... pas loin de vingt écus....
- ...
- Quoi...?
- Messire La Fouine, vous et moi on est fait pour s'entendre!
- Faut voir.... Vous pouvez me passer les copeaux de sciure dans le saladier bleu?
- C'est de la déco?
- Non, c'est pour lier la farce....

La Fouine se remit à l'ouvrage tout en hurlant sur les marmitons de location pour les envoyer servir.

.....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Une Hydre et un Jargor , ça donne quoi?   Lun 21 Juin - 19:33

Ahl
Citation :

hla a finalement trouvé le lieu de la fete... Elle a salué tous les participants avec un petit air pincé.... Elle s'en doutait, tout le monde a un cavalier.... Meme nem qui était pourtant sa compagne de recherche à l'air de s'amuser comme une diablesse....

Elle est également allé embrasser la marié, et en a profiter pour glisser a l'oreille de l'heureux homme qui est maintenant le sien :

Garance t'as expliqué notre tradition a l'hydre en ce qui concerne le mariage????

Devant l'air interloqué de l'homme, elle n'a pas douté une seule seconde que gar n'a rien dit...

Elle s'est éloigné, bien décidé a s'imbiber conscienscieusement. Tout en maudissant galo, qui aurait du venir la chercher devant sa roulotte. Bon bien sur, on peut objecter que galo n'avait pas dit oui, mais tout de meme, l'aurait pu faire un effort.....

Et soudain, voila nénu qui entre....

Pleine de bonne volonté, ahla décide d'aller partager sa bibine avec elle et sis, y pas d'raison.

Elle se réleve donc péniblement, tres péniblement meme...

Elle secoue la tete pour arreter de voir deux nénu, se dirige laborieusement vers elle. Se prend les pieds dans quelque chose qui traine, glisse comme une vieille crotte et se retrouve comme par miracle aux pieds de nénu....
Elle releve la tete, lui sourit et dit :

T'en veux????



Sisley


Citation :

Mmmm. Merci Sis.. Bon compagnon que t'as avec toi et vrai que je m'attendais aussi à un arrivage de saucisses ce soir. En retard comme LaFouine.

Elle sourit à Garance

Oui beau compagnon hein?
Vu que mon compagnon humain m'a faussé compagnie, j'me venge sur la bouteille... au moins, j'suis sûre qu'elle risque pas d's'enfuir celle-là !
Un hochement de tête, nouveau sourire
Bon, vais faire un tour, je reviens...

Elle se retourna et s'éloigna peu à peu, marchant sans réelle direction
Il fallait bien trouver une occupation !
Elle s'enfonça dans la foule, offrant quelques sourires çà et là et commença à s'enfoncer dans les broussailles bordant le campement
Mauvaise idée ! Sous ses yeux, à quelques mètres d'elle se trouvaient Nem et Drunk. Ils semblaient assez... occupés.
Ne pouvant résister à l'idée de les espionner, elle se baissa dans les fourrés en ricanant légèrement

A ce moment là, une Chose lui sauta dessus.
Elle étouffa un cri de stupeur, tomba à la renverse, prête à pester mais se radoucit bien vite...
Brendâââ, la boule de poils, sa coqueluche, l'avait suivie !
La prenant dans ses bras, elle murmura :
Dis donc ma belle, qu'est-ce que tu fais là ? Il est passé où ton maitre encore ?
Elle lui offrit une caresse
Tu tombes au bon moment, y'a un spectacle dis donc...

Ni une ni deux, la boule de poils sauta de ses genoux et trottina en direction des tourtereaux
NOOOOON ! cria-t-elle en se précipitant dans sa direction, envoyant la bouteille valser
Raté. Repérée. Nulle. Grosse nulle. Aucune discrétion. Pas malin... ZUT !

Elle rougit et regarda le couple, gênée et à la fois morte de rire intérieurement...
Euh... pardon...
Je m'en vais, je m'en vais... !


Nemesis

Citation :

Collée à son dévoué Nem frissona quand il lui caressa la nuque. Elle sourit tout contre ses lèvres. Lorsqu'il passa la main dans ses cheveux elle se colla un peu plus à lui. Quand il quitta ses lèvres elle posa sa joue contre la sienne.

A défaut de trouver un autel, cet endroit est pas mal, non ?

Le silence étant toujours d'or elle plongea son regard dans le sien, puis s'approcha lentement de sa bouche avant de le dévorer. Elle était dans sa bulle, loin du mariage, de la fête, ne pensant plus à l'endroit où elle était, ni a son envie de prendre l'air, quand tout à coup...

NOOOOON ! Le hurlement fit eclater la bulle

Nem s'écarta brusquement de Drunk se cognant au tronc de l'arbre et scruta les alentours

Sis ? Mais ...

La miss avait l'air affreusement gênée, nem retint un sourire tout en se frottant le crane

Euh... pardon...
Je m'en vais, je m'en vais... !

Un regard à son cavalier, un clin d'oeil plein de promesses, puis elle se tourna vers la blonde

Non mais ! Attend ! Sis !!! Qu'est-ce qu'il y a ??? On peut ptet t'aider !!!
_________________


Sisley


Citation :
La blonde se mordit la joue pour ne pas exploser de rire.
Décidément, l'endroit était plein de surprises ! Elle ne bougea pas.
Au final, cette situation lui plaisait, elle aimait mettre les gens dans une situation indélicate, embarrassante...

Non mais ! Attend ! Sis !!! Qu'est-ce qu'il y a ??? On peut ptet t'aider !!!

Elle sourit, tout en tentant de rester un minimum sérieuse...
Hein ? M'aider ?
Elle se gratta la tête et haussa les épaules
Ah... euh... oui ! Enfin ptet' !

Elle s'avança légèrement, reprenant Brendâââ dans ses bras
T'aurais pas vu l'breton par hasard ? Je l'ai paumé...
Il doit être caché dans un coin avec une bouteille de chouchen...
Mais bon... quand même !


Rix

Citation :
Rix sorti du coma. Un coma profond. La faute à ce oui qui l’avait étranglé, qui l’avait achevé bien plus sûrement qu’un coup d’épée de Languemolle. Forcément, ça devait se payer cash, Rix est indisponible pour un temps, veuillez rappeler plus tard, et puis personne n’avait songé à le ranimer, du bouche à bouche, un long baiser quoi, pour marquer le truc, non pas qu’il aimait les contes de fée, est-ce que j’ai une gueule de bois dormant, moi ? Mais bon, un minimum de forme, on aurait gagné du temps, retrouvé un marié tout nouveau tout beau et sa belle ouvrant le bal avec une certaine prestance, n’en doutons pas, de toute façon vu que c’est trop tard, y’aura personne pour vérifier.

En parlant de bal, Rix avait quand même pu observer du coin de l’œil l’étonnante chorégraphie exécutée par Nem et Drunk, sans pouvoir déterminer quel style de danse cela pouvait être, il avait l’image, pas le son, la faute à son agonie passagère, et puis finalement, les choses se précisèrent, Rix connaissant la musique, il comprit rapidement de quel instrument Drunk prétendait jouer, bien joué d’ailleurs puisque Nem semblait disposée à l’accompagner en duo.

Bref, du nouveau au Jargor.

Ils avaient disparu. Pas vu sortir, le Rix. Parce qu’il était tout occupé à regarder celle qu’il fallait bien appeler maintenant son épouse. Sans doute bêtement. Il n’y avait pas de glace pour le confirmer. Et il resta encore plus bête quand une certaine Nenu demanda à Garance s’ils avaient l’intention de faire roulotte commune.

Il savait bien au fond que cette histoire du oui cachait autre chose, encore des complications en vue, et ça se confirma avec Ahlatete et cette nouvelle tradition pour les mariages qu’il fallait respecter, le Rouergue et l’Hydre même combat, de quelle manière on pourrait bien casser les noix à ce pauvre Rix, ce soir ? Remarquez, depuis l’ode à la comtesse, il était blindé, alors il décida de laisser courir, de s’en battre l’œil, de toute façon, ils ne manqueront pas de le mettre au jus plus tard, et continua à dévorer des yeux son épousée.

Garance

Citation :
L'embrasser pour lui redonner la parole et revenir dessus, Garance était pas sûre que ce soit une bonne idée, elle observait donc le futur .

Une odeur puissante de viande épicée et un ballet de marmitons interrompit sa contemplation. La Fouine s'était enfin réveillé et il faut bien dire qu'elle s'attendait au pire.

L'initiation allait être de taille et elle avisa un marmiton courant un plat couvert d'une cloche. Ca c'était nouveau. Qu'avait donc imaginé le cuisinier pervers de l'Hydre?

... "tradition".. Ahlatete préparait Rix à la suite de la fête.

Lui tendant le plat.

Tiens Rix, il faut bien commencer par quelque chose et prendre des forces pour cette fameuse nuit que nous attendons tous les deux.



Drunk

Citation :
e destin était ainsi fait, échange intéressant abrégé par une boule de poils… en même temps c’était la fête des nouveaux époux, Drunk et Nem reprendraient certainement leurs discussions plus tard.

Euh le Breton ? Non pas vu.

Drunk avait surpris le clin d’œil plein de promesses et se dit que la nuit allait être longue.

On f’rait mieux de rejoindre les autres et faire ripaille.

Sis, tu sais c’que l’cuistaud a préparé ?


Sisley

Citation :


Sisley avisa Drunk d'un sourire lorsqu'il lui demanda ce que La Fouine avait préparé pour le buffet
Elle savait qu'il était capable du meilleur comme du pire... surtout du pire...
Le lapin était sa spécialité, mais à la vue des cloches, ce ne devait pas être ça...
Elle était sûre qu'il avait mijoté quelque chose de bizarre, une idée derrière la tête.
Peut être avait-il mis quelque chose dans la nourriture ?
A cette idée, elle éclata de rire... laissant Nem et Drunk sans réponse puis se ressaisit

Humpf, pardon, j'fais une rechute... Pas assez d'alcool.

Un dernier ricanement et elle se redressa

Non, je ne sais pas ce que La Fouine a préparé à manger ... Si ça se trouve, il a découpé le breton en rondelles !
Mais si y'a bien une chose que j'sais : c'est que ça risque d'être... inoubliable ! Faites moi confiance.
Préparez vous au meilleur comme au pire ! lança-t-elle sur un ton enjoué

Elle regarda par dessus son épaule, plissa les yeux et tourna de nouveau la tête vers eux.
Sa voix se fit plus basse, consciente qu'on pouvait peut être les entendre

Mais un petit conseil... laissez les gens goûter avant, hein... et attendez quelques minutes... on n'sait jamais.



Rix

Citation :


Rix se trouva donc avec le plat sous le nez, son nez qui n’avait jamais rien senti de pareil et qui semblait tout disposer à se faire la malle, non mais puis quoi encore, c’est quoi ce mariage, et puis c’est le tien d’abord, préfèrerais mettre mon nez autre part.

On commençait dans le désordre. La viande. Servie à la repoussée. Il chercha à déterminer l’espèce animal qui avait fait don de son corps à un marmiton qu’il soupçonnait maniaco-dépressif tant il avait dû se donner du mal à modeler ces boulettes parfaitement calibrées, en vain, mais il conclut que ce don ne datait pas d’hier, ni de la semaine dernière, et il choisit d’attendre qu’un cobaye se désignât pour goûter. Il voulait juste savoir si l’absorption de la chose au fumet affirmé engendrait une mort foudroyante ou s’il fallait s’attendre à agoniser pendant des heures en d’atroces souffrances avant de passer l’arme à gauche.

Eh, les Hydres, on est des alliés, des amis, on va pas commencer à se faire des coups-bas, à la romaine !

Il repoussa donc le plat et demanda à Garance :

-Euh… on commence pas par une entrée ? Je sais pas, moi, une bonne salade verte, ou du maïs, tiens, nature, j’aime les choses simples…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Une Hydre et un Jargor , ça donne quoi?   Lun 21 Juin - 19:34

[Deux Kermaëdic et un mariage]


Bon mon neveu, quand t’auras fini…on avancera ?

Chew balançait des petits cailloux vers elle, visant le décolleté rarissime, avec une précision approximative.

Pis d’ailleurs, tu peux m’expliquer ce que je fais sapée comme une pucelle en quête de son premier tirage ????????

Ecarquillements des pupilles, lumière qui tentait de percer dans les ténèbres alcoolisés de son cerveau.Outch…Mariage..

Tain viens Chew, le buffet a du ouvrir là…

Elle avança défiant toujours les sacro saintes lois de l’équilibre dans les rues, l’air frais lui ravivant les neurones, à son grand désespoir.
Elle entra dans la salle, suivi de son neveu qui fila vers les agapes préparées par Lafouine et se prit le brouhaha ambiant dans les oreilles comme un seau d’eau fraiche sur le visage.

Back to reality.

L’ainée des Kermaëdic etait pétrie de contradictions. Elle poussa un gémissement intérieur et se composa un visage de circonstance en allant féliciter les mariés. Serrage de main , sourire ravi etc etc…Gwen n’aimait pas les mariages. Les seuls vains serments de ce type auxquels elle pouvait encore supporter d’assister etaient ceux où l’amour , naif et encore victorieux débordait de partout. Là, de l’amour , point. Cela lui rendait la tâche encore plus difficile. Pourtant l’amour…

Son cerveau de moins en moins embrumé par l’alcool se remit en marche.

Kermaëdic tu te tais et tu evites de penser. C’est un mariage tu te tiens et tu restes correk !!! pas compliqué, tu souris tu fais oui oui et t’arrêtes de boire. Tu vas encore vouloir filer respirer ailleurs...

Hmpf…La raison…toujours raison garder … Elle se servit un verre d’alcool de cailloux, et s’en alla se caler dans un coin, ses pensées dirigées bien ailleurs que dans cette salle pleine à craquer, et bizarrement plus seule que jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Une Hydre et un Jargor , ça donne quoi?   Mar 22 Juin - 10:16

Nemesis a écrit:
Breton. Chouchen. Pas vu. Rejoindre les autres. Ripaille. Cuistot. Alcool. Goûter.

Némésis les écoutait d'une oreille plus que distraite pensant à se qui venait de se dérouler plus tôt dans la soirée.

Oups. Ce qui est fait est fait. Pas vraiment de regrets. Juste la sensation d'avoir perdu l'controle quelquepart.

Plongée dans ses pensées elle était inhabituellement silencieuse. Elle suivi donc Sis et Drunk jusque là où ca devait se passer. En profita pour s'approcher des jeunes mariés pas si rayonnants que ca. Eux aussi parlaient de bouffe devant un plat tout sauf attrayant, à croire que tout l'monde était affamé dans l'coin.



Garance, Rix Félicitations ! J'en profite pour vous transmettre un message de Tulys qui vous félicite également. Puis avisant le "plat" elle se pencha a l'oreille de son chef et lui murmura bon appétit Panpinou, t'as amené tes carottes ?

Une fois cette formalité accomplie, elle se glissa près de Drunk, lui montra le buffet

Pas sûre qu'on aurait manqué grand chose mon dévoué...


Sofio a écrit:
L'heure des conventions aller claquer deux bises a chaque joues des mariés leur souhaitant, bonheur ripaille,longue descendance et un chien oui très important un chien dans une vie de famille cela renforce le couple, il faut en prendre un fort, grand, si la vaisselle part en éclat un soir de crise , le chien se mettra a hurler a la mort, et si il mesure un mètre au garrot, le couple cessera c'est bien connu ca...

Personne...nem parti dans un coin, les autres occupés dans un autre, la vue des plats, l'odeur, tournant autour des gamelles cherchant a savoir de quoi cela provenait, était ce vivant fut un temps, végétale?une odeur d'épice , bon sang un fut, un tonneau accessible, c'est avec un godet qu'elle s'avança, remplir le verre, sentir sur ses lèvres le premier frisson d'un alcool digne de ce nom, imprégner ses papilles et sentir tout le long jusqu'au ventre bruler ...encore un verre après tout c'est fête, le tout se descend si bien, pas besoin de forcer, et il commence a faire chaud, l'alcool désaltère ou plus elle boit elle aura chaud, un verre qui en entraine un autre, une soif intarissable, le bras tendu prés du fut une troisième, un suivant, elle se débarrasse de la cape hydrienne jaune et verte,puis après tout personne ne verra la différence ivre ou pas, sa couronne glisse sur le coté , elle rajuste son chignon, enroule ses cheveux, autour d'elle les couples se font et se défont, léger soupire avant de tirer sur le cinquième..heu sixième verre, toute façon elle peut plus compter, sa vue se brouille, ses sens et son esprit s'emmêlent, son moi profond doit en avoir une bonne aussi, car il ne l'a pas encore ramené en moralisateur , se retourne verre a la main, son coude tape sur...

Pardon désolé

Sur le coin de la table rien de plus, tout tourne autour d'elle, les tables, les chaises quand soudain le couvercle d'une casserole bouge, il tremblote, elle s'approche, il se soulève légèrement, s'immobilise, elle se fige et le couvercle reprend son ébranlement, se soulève, encore, pour finir par retombe sur le coté, deux pattes blanches s'accrochent sur le bord de la casserole, deux pattes de ....Lapins!!!!

Des oreilles, qui sortent, montent un museau un lapin sort de la casserole,bordel ils ont pas tué la boustifaille , c'est a la bonne franquette, tu le met dans ton assiette, le tue , le découpe et te l'assaisonnes a ton gout, elle en revient pas, lui faut un verre de plus, elle l'avale d'un coup, regardant toujours ce lapin qui finit par sortir de la casserole d'un saut.

Il flaire autour de lui et s'agite, son popotin se remue, il se dresse sur ses pattes arrières, s'étire de tout son long , ses petits yeux rouges s'agitent et roulent il ouvre la gueule et .....chante


Ce matin , un lapin a tué un Toulousain!!
C'etait un lapin qui.....


Elle recule, effarée,s'embrouille les pas , les pieds, manque de tomber a la renverse, regarde autour d'elle , paniquée, ne peut articuler un mot, ses sens hurlent, sa bouche fait un rond sans son, montre du doigt l'ignominie en question toujours campée sur la table.


Mais c'est quoi ca!!!!!!


--pierrot_le_fou a écrit:


Maîtresse, lui a dit, ce sera sur millau oublie pas, sois a l'heure et présent, en chemin pas question de t'arrêter a tous les troupeau de chèvres, pour leur conter fleurette, tu te pointes direct sans détours.

Pas tous jeune, il avait hâté le pas comme il avait pu, la marche c'était bon pour ses muscles cela lui massait les intestins et permettait de dégager des gazs en chemin, le tout lui ouvrait l'appétit, il avait hâte de retrouver necta, ou d'autres femelles qu'il avait si souvent croisé a Mercurol, sans jamais pouvoir arriver a les toucher, puis fallait qu'il rencontre la m'dame Rix et lui présente ses félicitations.

Arrivé au banquet, que on pouvait pas louper, tant ca braillait dans tous les sens, pire beuglements que quand lui entrait dans la bergerie avec son sourire sadique pour satisfaire ses instincts.


Hé hé la chair fraiche!!!

Il s'approcha tout droit sur Rix et sa galante a coté, un gros sourire édenté, appuya sur son estomac plusieurs fois pour évacuer l'air dedans et essayer de faire une phrase sans rots

Droit devant eux, éblouie par la beauté de la femelle il renifla ému, s'essuya un filet de bave du revers de la manche,l'air crétin, une vieille lueur dans les yeux

p'tin elle est bonne Rix t'as fait comment pour soulever ca!


Drunk a écrit:
Drunk fit la grimace
T’as raison Nem, j’crois que j’vais pas grailler grand-chose ce soir.

Citation :
Mais c'est quoi ca!!!!!!
L’ancien se retourna et regarda vers Sofio, elle avait l’air pintée de chez pinté.
Qu’est-ce qu’il lui arrive ?

Se tournant vers Nem:
Tu crois qu’elle pourra donner le cadeau aux Mariés ?

Sofio tenait à peine debout, mais qu’est-ce que c’est que leur jus de caillou ?
Peuvent pas boire du chouchen comme tout’l’monde ?


Garance a écrit:
Euh… on commence pas par une entrée ? Je sais pas, moi, une bonne salade verte, ou du maïs, tiens, nature, j’aime les choses simples…

Prudent il était aussi. Un autre bon point. Elle aurait aimé savoir quand même ce qui se cachait sous la cloche. Percer le secret de LaFouine. Ca faisait quand même des mois qu'il leur présentait rillettes, pâtes et saucissons et toujours aussi énigmatique sur l'origine de la viande. Comme un goût de lapin. " Une espèce à longue queue" leur bassinait-il.

Mais c'est quoi ca!!!!!!

Et là Garance aurait bien sauté de joie. Le cri de Sofio confirmait ses pires craintes. Essayant de prendre un air dégagé alors que tous les repas pris lui soulevaient d'un coup l'estomac.

Ah tiens! Sofio va goûter du rat!


Azoura a écrit:
Azoura c'était fait discret,un petit recoin idéal pour observer un peu les réactions de tous...
Verre dans la paluche,le plat consistant arriva,il s'en lècha déjà les babines ,boire c'est bien mais manger c'était mieux pour lui...
Voyant l'hésitation de rix à goûter au plat et personne volontaire pour le faire il se dit..

""Purée mais qu'est ce qu'ils foutent avec ce plat...pas un pour bouffer...!!!""""

Il sorti de son poste d'observation pour aller voir ça de près quand il entendit un cri venant de sa douce..

"""mais..maiss ..elle tiens presque plus sur ses jambes...pffffff...donné un peu de liberté et voila le résulta..."""

Sans attendre il l'accosta la serrant par la taille,la soutenant plutôt...


héé bien chérie,tu te crois déjà sur un bateau??...ça tangue mon amour!!....

Y a quelque chose qui ne va pas mon coeur?dis moi hein!!


Sourire aux lèvres,il glissa son autre main le long de son bras ,rejoignant la main qui tenait un verre encore bien rempli..

Tu me fait goûter??


Rix a écrit:
Rix regardait depuis un moment la Sofio enfiler les verres dans son coin, arque boutée à la table, ça chancelait, ça chancelait tellement que finalement ce fut la table qui eut du mal à la retenir, joli tour de passe-passe, un rat –plusieurs ?- sortirent comme par magie d’une casserole, ben quoi, les rats sortaient des casseroles, les lapins des chapeaux, comme les ours montaient la garde dans les roulottes, les hyènes hurlaient à la Lune et les pigeons faisaient la navette pour donner du sens à tout ça.

Alors, pourquoi elle prenait cet air halluciné, pourquoi elle hurlait ? Des rats, à notre époque si troublée…. Et au moins, ceux-là, on n’aurait pas à les manger. Parce que Rix maintenant commençait à se faire une idée bien précise sur la nature du plat qu’on lui avait mis sous le pif. Et cela le conforta dans l’idée d’observer le jeun pour ce soir, un p’tit nettoyage du corps et de l’âme n’étant pas superflu en ces minutes cruciales de son existence.

Et puis on oublia So pour un temps, l’Azou venu lui porter secours et les rats qui gambadaient sur la nappe, Pierrot le Fou ramenant sa frimousse déglinguée pour rendre ses hommages à sa manière, p'tin elle est bonne Rix t'as fait comment pour soulever ca, quelle question, est-ce qu’il savait lui comment il faisait pour emballer, il emballait, voilà tout, l’air de rien, souvent sans s’en rendre compte, et parfois même sans bouger le petit doigt.


-Ben, le champagne, Pierrot, le champagne, et j’ ai de la chance, apparement, elle n’a pas encore dessoulé !

Il s’éclata de rire et partit dans l’idée de s’en servir un lui aussi, se ravisant, et si Garance redevenait subitement lucide, on sait jamais, alors il retourna vers elle tout sourire :

-Ma belle, tu veux trinquer avec moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Une Hydre et un Jargor , ça donne quoi?   Mar 22 Juin - 10:17

[Ja dinse la Melleu]


Le Rouergue c’était bien, surtout Millau, c’était parfait. Les tavernes s’étaient encore mieux. Boire à l’œil, entre amitiés barbares, sans considérations ni jugement. Une énième fois dans les tripots locaux, Aldyr avait perdu son barbare semi-polyglotte sans y avoir prêté attention. Une énième ivresse férocement éthylique, le vagabond tout crotté sortait de son gourbi attitré, toujours avec le même ressassement.

Les rues de Millau, elles ne ressemblaient pas comme le jour de son hallucination-délirium. Et, il n’était pas dans le même état d’esprit. En effet, il était plutôt sur le mode vinasserie d’humeur positive, mais tout autant destructive. Les façades des maisons, des habitations formant rue et ruelles, boyaux surtout, de Millau, étaient parfaits dans sa démarche zigzagtesque. Eternel ping-pong rôdé, d’une assurance toujours bancale, paf à gauche, paf à droite, paf à gauche, paf à droite…La nuit, la lune, ou nuit sans lune ou étoile, c’était du pareil au même, à gauche, puis à droite et ainsi de suite.

Toujours pas rencontré l’objet de son delirium liminaire, toujours en retraite pschiit-pschiit dans sa caboche peut-être. Solstice de l’été qui obligeait peut-être, Aldyr était d’humeur soliste dans les rue Millau…Faire son Millau :



Je suis dans la cacahuète, et je vous encacahuète !!... Je suis dans la cacahuète, et je vous encacahuète !!...


De la lumière ! Oui !! Aussi tard que cela pouvait être dans cette nuit sans étoile et lune, ou bien très éclairée seulement par son ivresse pathétique, le vagabond tout crotté se fit insecte. Attiré par cette lueur qui se donnait dans une des rues, ruelles, boyaux, avenues, places, coins, couins-couins qu’il ne savait, sens de l’orientation hors-service, il se permit, avec toute la condescendance d’un mec bourré, de passer le pas de la sauterie.

Oui ! Sauterie il y avait, et l’occasion faisait le larron ! Boire c’était une aubaine, et sans payer surtout ! Saleté de tripots rouergats. De sa démarche chaotique, il ignora bien proprement l’accueil du vestibule, toujours vociférant en guise de bonsoir :



Je suis dans la cacahuète, et je vous encacahuète !!... Je suis dans la cacahuète, et je vous encacahuète !!...



C’était cossu ici, se dit-il, réflexe de lucidité très vite avorté. Le vestibule, l’entrée ignoré, il entra dans la salle de réception, battants de portes ouverts en grand. Ooohhh ! Un public, et endimanché en plus !! Ooohhh ! De l’alcool surtout !! Et pas que de la bière ! Aldyr en salivait d’autant plus.

Face à ce monde inconnu, il marqua un temps d’arrêt, comme pour sa chansonnette, sentant des regards sur lui. Il avait une fixette dans l’air. Rien à faire, la vinasserie tel un sommet des alpes, aidant, il enchaîna sans se démonter, à la foule qui n’était pas en délire :


-J’aurai pu être millionnaire !!...Avec mare… Et vue sur la mer !!... Mais, je suis dans la cacahuète, et je vous encacahuète !!... Je suis dans la cacahuète, je vous encacahuète !!...

Buffet en direction, la rafle était inévitable, petits fours et boustifailles qui sentaient une odeur qu’il commençait à connaître, Aldyr fit du dommage collatéral de ce côté pour ne choper qu’un verre, le plus plein, d’un nectar dont il ignora le goût et la subtilité. Boire pour boire, on s’en fichait, c’était toujours ça d’ingurgité !

Premier cible en vue, déplacement plus qu’approximatif à l’écart du buffet, il était pitoyable et se donnait en spectacle. Millau s’était bien. Relents de sa première journée, arrivé à bon port mais toujours pas de contact, cela le travaillait le gars…mais, encore fallait-il qu’il remarquât, entré dans ce lieu, qu’il était tombé sur ce qu’il redoutait ridiculement.

Donc, en chasseur piteux, il s’approcha d’une Dame rousse, aux allures de nobles mais semblant n’être pas précieuse. Manquant de trébucher sur elle, il arriva à susurrer à son oreille sûrement interdite :



-Sentimentalement démissionnaire…Professionnellement suicidaire…Tu vois ?!



Oubliant aussi vite qu’il était venu vers cette prétendante, il se tourna vers l’assemblée consternée :


Moi, je suis dans la cacahuète, et je vous encacahuète !!... Moi, je suis dans la cacahuète, et je vous encacahuète !!...



Une envie de guincher d’un coup, comme cela ! Il y avait des dames. La galanterie voulait qu’il faille inviter les Dames à danser dans ce genre de circonstances. Il fallait savoir, aussi, qu’étant vagabond, la danse ne le connaissait pas. Au contraire, même sans être murgé, Aldyr était plus que gauche dans ce cas précis.

Que nenni !! Sa vinasserie et son verre à la main l’aidant, il parti en quête de cavalières peu farouches :

Première Dame semblant de bonne famille :


Vous dansez Mademoiselle ?!...

Pas de réponse, sans se démonter, à l’attaque gamin ! Seconde Dame à la toilette pure :

Vous dansez Mademoiselle ?!...


Une bataille de perdue, mais toujours pas la guerre, troisième Dame qui sentait la rose :



Vous dansez Mademoiselle ?!...


Allez Aldyr, envoles-toi ! La soirée était difficile à dérider son popotin, se dit-il. Une Dame se profilait devant lui, devisant sur les mets de la soirée avec un Messire. Peur de rien ! Allez Aldyr…Son visage ne lui était pas inconnu, sauf pour son alcoolisme pathétique. Avant même que les syllabes de son nom se matérialisèrent dans sa caboche, la même rengaine survint :

Vous dansez Mademoiselle ?!...


Trop tard…Il remarquera, le lendemain et tête fracassante que la première syllabe du nom de cette dame était Sis-. Il enfonça le couteau dans sa plaie en enchaînant, après un blanc, au vue de sa réaction a priori interdite :



-J’aurai pu être votre un amant…Et caresser vos seins blancs !!...Mais !...



-Je suis une cacahuète et je vous encacahuète !!...



Seconde partie, le tour de chant n’était pas fini, loin de là. Sans se démonter, il continua le tour des Dames du moment. L’alcool aidait toujours à faire la cour. Au-delà de donner des forces, il pouvait mettre un vagabond dans une confiance que lui seule trouvé toute puissante. Les spectateurs malgré eux la trouvaient, par contre, assez inopportune, dirons-nous.

Là, à gauche, une Dame habillé dans le plus simple mauvais goût :



Vous dansez Mademoiselle ?!...


Echec ! Là, une Dame avec cavalier, mais façon pique-assiette :


Vous dansez Mademoiselle ?!...


Re-échec ! Là, une Dame…Eeeuuhh…Oui, vite fait :



Vous dansez Mademoiselle ?!...



Re-re-échec ! Cela ne sera que le matin tambourinant qu’Aldyr se souviendra qu’il avait invité à danser ce qui semblait être le mari ou futur mari.

Là ! Oui ! Là !! Une dame !! Elle n’était pas habillée comme les autres. Pourquoi son regard ne l’avait pas accroché ?! Trois grammes dans chaque œil n’aidaient pas. Il s’approcha de la Dame, sûrement celle dont la sauterie était organisée en sa faveur. Avec tout l’aplomb d’un type dont son assurance ne l’étouffait pas encore, voix de stentors et posée :


Vous dansez Mademoiselle ?!...

Plus qu’un échec, débandade, Aldyr remarqua qu’il y avait, peut-être, un couplet de trop à sa chansonnette biturée. Conscience éthylique de son état et de son talent tout relatif à ce dernier, il brailla :

-Moi, je suis un poÊte !...Et je vous encacahuète !!


Peine perdue, partir comme un prince n’était que la seule solution. Frappant dans ses mains en rythme désordonné, il continua son soliloque alcoolisé pour les écoutilles des invités :



Vous dansez Mademoiselle ?!...


Je vous encacahuète !!... Je vous encacahuète !!... Je vous encacahuète !!... Je vous encacahuète !!



Dames, Messires, larbins, tout le monde y avait droit, sa vue se brouillait, son odorat question parfum pas mieux, Aldyr fit sûrement le tour des conviés si ce n’était même deux fois :



Vous dansez Mademoiselle ?!... Vous dansez Mademoiselle ?!... Vous dansez Mademoiselle ?!...



Il fallait savoir s’arrêter et faire tomber le rideau. Pour un mec bourré s’était trop à demander. Il reprit, avec plus de vigueur et de coffre sa complainte :


Je vous encacahuète !!... Je vous encacahuète !!


Et là, ce fut le drame…

Ne prêtant garde à ses pas, concentré sur son spectacle de mauvais goût, le vagabond tout crotté avait confondu la sortir de l’endroit avec un de ses coins. Nez à nez, il resta interdit, terminant sa dernière syllabe. Celle qu’il fuyait ridiculement mais dont sa pérégrination n’était que le seul but, se présentait à lui, verre à la main. Il n’aurait pas pu ne pas la reconnaître. Silence, fuir lâchement ou reprendre suite à l’interruption de l’image et du son, encore dans sa chanson de beuverie, seuls mots qu’il pu lui lâcher, quasiment inaudible et hautement ridicule :



Vous dansez mademoiselle…?!...



[Copyright Messire Katerine : Je suis dans la cacahuète et je vous encacahuète ]
Revenir en haut Aller en bas
Nenuphar

avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Oui
Fonctions:

MessageSujet: Re: [RP] Une Hydre et un Jargor , ça donne quoi?   Mer 23 Juin - 5:13


Nemesis a écrit:
T’as raison Nem, j’crois que j’vais pas grailler grand-chose ce soir. Nem rit en entendant son dévoué

T'inquiètes on se rattrapera plus tard... double sens dans sa phrase, meuh non quelle idée... Surtout tenter de garder un air innocent...

Histoire de noyer l'poisson à défaut d'le pecher, elle reporta son attention sur les convives autour d'eux. Son regard fut attiré par So qui semblait s'enfiler un nombre incalculable de verres avec une regulartié quasi parfaite. Pour la pigeogueuse qui ne tournait qu'à la tisane le spectacle était fascinant. Quand la rousse s'éloigna du fut pour s'occuper d'une casserole Nem détourna son regard.
Quelques couples dansaient non loin d'eux et Nem ne put reprimer un sourire. Elle avait beau scruter elle ne trouva rien qui ressemblait à la démonstration que l'intendant lui avait offerte un peu plus tôt.


Mais c'est quoi ca!!!!!! la jargoroise sursauta et chercha la cause de ce hurlement. Elle ne put reprimer le fou rire qui monta quand elle vit une So effarée devant, oui, devant des rats qui sortaient vivants d'une casserole. Pas de nourriture terrestre pour ce soir, ca paraissait désormais évident à la gueuse, elle assouvirait sa faim d'une autre façon...

Tu crois qu’elle pourra donner le cadeau aux Mariés ?

MMMmmhhh non j'crois pas. J'crois meme pas qu'elle soit en état d'y penser. J'm'en occupes. Sois sage.

Un petit sourire entendu et Nem se faufila discretement hors de la fête. Elle se dirigea vers leur campement non loin. Elle s'approcha de l'abreuvoir et flatta son cheval.

Salut mon beau. J't'emmene pour bosser un peu.

Puis elle s'approcha de Hurlink. Elle le laissa la jauger, et la renifler avant de le flatter. Elle sourit en le voyant l'accepter. Tel maitre, tel cheval heureusement pour elle...

J'ai besoin de toi aussi, désolée mon vieux.

Elle les détacha et les emmena dans une petite clairière non loin de là. L'endroit était discret et peu fréquenté.

Quand ils avaient su pour le mariage, So, l'intendant et la pigeogueuse avait cherché l'Idée avec un grand I. Une fois l'idée trouvée, ils s'étaient mis au travail pour la concrétiser. Et elle avait découvert un nouveau talent chez l'intendant. Il avait travaillé d'arrache pied pour que tout soit prêt à temps. Elle pris un moment pour admirer son travail. Un sourire lui monta au lèvres : il n'avait pas fini de la surprendre.

Elle attela les chevaux à une roulotte. Une roulotte oui. Mais pas n'importe laquelle! Une roulotte jargohydrique ! Rose comme il se devait. Avec les armoiries jargoroise et hydrique, evidemment ! Une roulotte dont le nom en disait long...La roulotte presqu'idéale pour un couple peu commun.

Une fois les chevaux attelés Nem se mit lentement en route, encourageant les canassons. Lentement mais surement elle se dirigeait vers les mariés qui découvrirent ...






Nenuphar a écrit:
Sur la pointe des pieds, Nénu fit un tour rapide de l’assemblée au milieu de laquelle elle se trouvait. Elle sourit à la vue de plusieurs cavalières :
Jen, en tenue d’Eve à peine améliorée, ou comment l’expression « j’ai rien à me mettre ! » prend tout son sens.
Sis qui disparut assez vite en riant sous cape comme une gamine qui préparait un mauvais coup.
Gwen, pensive, dans un coin…


- Vous dansez Mademoiselle ?!...


Même pas le temps de répondre qu’elle avait mal aux pieds dans ses vielles bottes, ou qu’elle ne savait pas danser, ou même que oui elle voulait bien danser… que le vagabond, enveloppé d’un souffle violemment éthylique était déjà parti au coin.


Soudain, une secousse la fit trébucher et l’obligea à revenir au niveau du sol. La chute évitée de justesse, elle reconnut une voix un peu trainante qui ne laissait aucun doute sur l’état déjà bien avancé de l’uzétienne. La pose lessive poussée à l’extrême…


- T'en veux????
- Ahl !
Prends donc une boulette, poulette ! La boulette Lafouine, la seule boulette double effet !
Le premier c’est que ca va éponger le surplus, et le deuxième ca va carrément nettoyer ton estomac. Parait que Fernand a une réserve de sacs à vomis quelque part…


Nénu sentait bien le plan foireux. Elle allait devoir ramener Ahl dans sa roulotte et surement pas par le chemin le plus court. Le campement était juste à coté mais ca risquait de prendre des heures, entre les haltes pour vomir dans chaque fossé, les arrêts forcés à chaque tronc d’arbre pour refaire le monde, sans oublier la pose d’autant plus lessive qu’Ahl était cuite et la pause pipi obligatoire dans un buisson… qui serait mort demain d'ailleurs, puisqu’il était bien connu que les reins d’Ahl ne filtraient que de l’alcool pur.

Dode ait son âme... au buisson!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Une Hydre et un Jargor , ça donne quoi?   Jeu 24 Juin - 3:25


Sofio a écrit:
Tête qui tourne ca grouille, une main rassurante qui passe a sa taille , l'autre venant longer jusqu'au godet, elle lui sourit, se laisse aller tout contre, se sent si bien en sa présence, rien ne peut plus arriver, si, une bousculade..un énergumène sorti de nul part.


-Sentimentalement démissionnaire…Professionnellement suicidaire…Tu vois ?!

Elle voit ca, oui, elle acquiesce le regardant, le compagnon de beuverie a l'air d'avoir pris de l'avance sur elle, mince il doit faire partie de la bande des toulousains affamés qu'ils attendaient, faut être accueillant avec les voisins, lui fait un des plus beaux sourires de sa collection sans oser regarder azou, qui s'est accaparée de son godet et le boit.

Heu chéri, tu veut bien me rendre mon souffle vital



Drunk a écrit:
La fête battait son plein, Drunk avait préparé un autre cadeau.
Pour la déco de vot' roulotte, j’ai trouvé une peinture qui fera, j’en suis sur, forte impression.

Drunk s’éclipsa une minute et revint avec un tableau sous un drap.
Bon c’est pas du grand art, ça serait même plus du lard mais j’y ai mis tout mon cœur.

L’Ancien retira le drap.
Et voilà



L’Intendant regarda la tête que faisait Rix…


Gwennie a écrit:
[Une Kermaëdic et un Vagabond, une salle ... un lac]


Elle le vit entrer et comprit. Ses silences, ses pigeons contradictoires, son humour décapant devenu parfois violent...Elle le vit et comprit ce qui n’allait plus. Son regard si clair devenu si sombre, sa dignité devenue bancale, son amour propre foulé au pied, son humour noyé. Sa silhouette tanguait au gré des demoiselles, sans l’ombre d’une réserve qui le caractérisait tant. Chacune d’elle apostrophée et laissée pantoise…sans plus aucune forme de correction. Elle le vit et comprit. A son grand désespoir. Alter ego en perdition, entouré de tours faites de neige sale…

Vous dansez Mademoiselle ?


Elle n’avait pas entendu la chanson, mais le vit se planter devant elle, silhouette vacillante, devant une bretonne tétanisée.

Elle le fixa de son regard de granit, presque sévère. Elle s’etait enfermée quelque part où elle ne s’est pas réfugiée depuis des années. Hochement de tête bref pour indiquer son assentiment et les voilà partis pour une danse qui lui fait vite mal aux bras et au cœur. L’etat alcoolisé du vagabond ne lui laissait pas d’autre choix que de le soutenir tant bien que mal, plutôt mal que bien. Alors qu’ils s’engagaient dans un ballet des plus improbables, retrouvailles des plus déconcertante des deux complices de toujours devenus presque étrangers l’un à l’autre.

Soudain une odeur, qui réveilla la petite fille qu’elle a été…Marmonnements de poivrots à ses oreilles…et cette odeur de désespérance et d’oubli de soi, d’alcool imbibant la dignité jusqu’à ne plus être. Elle se raidit. Puis se détacha, son regard devenant d’une dureté rarissime. Et lui assèna une gifle retentissante, indifférente au public présent. Avant de l’entrainer manu militari vers le lac. Sans lui en laisser le choix.

Je veux danser ???????Tu me demandes si je veux danser ?????? Mais toi tu vas nager , espèce de Vagabond tout crotté !!!!


Et d’une force décuplée par la colère, elle le balança dans le lac.

Tu sais pas nager ?? Mais noie toi !!!! Vas y !!! ça ou l’alcool !!! Mais c’est pareil !!! Mais là au moins je ne suis pas obligée d’assister… 25 ans !! Il a fallu 25 ans à mon père pour en finir enfin, 25 ans d’alcool en tout genre !!! Attends !!! J’vais même t’aider mon grand !!!

Elle sauta à l’eau à son tour , avançant vers lui , faisant fi de sa tenue endimanchée. Elle le chopa par le col, alors qu’il crachotait en gémissant et lui plongea la tête sous l’eau, bataillant contre lui qui tentait vainement de se défendre. Elle compta dans sa tête, indifférente à ses protestations. Puis le sortit dans une gerbe d'eau et colla son visage à deux centimètres du sien.

Tout ça pourquoi ?????????? Pour moi ?????????Non mais tu rigoles ?????? Mais j’en vaux pas la peine !!!! Oui, y a eu holp up,là j’suis d’accord…Mais on est au dessus de ça nom d’une pipe !!!!!!!!! De Saint Claude !!

Et elle le replongea aussi sec. Le ressortit et lui hurla à l’oreille

Personne ne vaut la peine de se mettre dans des états pareil tu m’entends ??????????????????????PERSONNE !!!!!!!!!!!!!!!!!

Epuisée et en larmes elle le tira vers le rivage, tant bien que mal, leurs vêtements gorgés d’eau entravant leurs mouvements.

Tain, t’es plus Kermaëdic qu’un vrai toi…C’est pas possible…


Elle se regarda dégouliner. Et tordit sa bouche d’un sourire piteux.

Sinon j’suis contente de te revoir. Maintenant j’veux bien danser.


Garance a écrit:
C'est à quel sujet? Voilà ce que garance ressentait depuis quelques minutes. les conversations ou ce qui y ressemblait lui parvenaient comme au travers d'un mur de ouate.
Pourtant l'alcool de cailloux, elle supportait bien d'habitude. faut croire que c'était pas un jour comme les autres. Puis avec le champage qu'elle s'était enfilé pour faire passer le brûlant des cailloux. entre mi coma ethylique et mi- caillouteux, une odeur digne de LaFouine la ramena sur terre. Une odeur qui parle en plus:


p'tin elle est bonne Rix t'as fait comment pour soulever ca

Et la réponse de Rix la fit bondir:

Ben, le champagne, Pierrot, le champagne, et j’ ai de la chance, apparement, elle n’a pas encore dessoulé !

Le charmeur était de retour . Elle, saoule au champagne. Se raccrochant comme elle pouvait à son bras, elle lui susurra:

Tu veux encore m'épouser?

Il y en avait un qui cherchait à tout prix à se caser en tous les cas. C'est comme ça, les mariages, ça gagne comme une épidémie. Hommes et femmes se cherchent. Elle éclata de rire en voyant la danse de Aldyr complètement rond de rond.

Non mais lui, il va se ramener avec plein d'épouses demain matin au réveil.

Et sa belle ronde de s'arrêter contre une gifle magistrale. Mieux qu'un abreuvoir. La foule s'écartait et garance écarquillait les yeux. Un numéro improvisé? Avec des chevaux? Une magnifique roulotte peinturlurée venait vers eux. Elle fit le tour , observa les dessins. Elle sourit à Nemesis et Drunk pour les remercier. Et rigolant face à Rix.

" T'as vu Rix, y a même une zone de non agression au milieu? Ils ont déjà pigé nos caractères tes amis? "

Le prenant par la main

Vous ne nous en voudrez pas hein? On va faire le tour du propriétaire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Une Hydre et un Jargor , ça donne quoi?   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Une Hydre et un Jargor , ça donne quoi?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Hydre :: La place commune :: [RP] : Nos histoires en Gargotes-
Sauter vers: