L'Hydre


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [RP]L'Hydre pèche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Attila

avatar


Compétences
Force:
Capitaine: Non
Fonctions: Cornemuse

MessageSujet: [RP]L'Hydre pèche   Mar 26 Jan - 14:22

Vassilissa a écrit:
Lundi soir

Sa chope terminait de pétiller doucement dans le silence pesant. Elle était seule, perdue dans ses pensées, loin de Bergerac et de ses dangers. Les derniers villageois étaient rentrés chez eux, elle n’avait réussi à convaincre personne de la suivre. C'était sans doute mieux. Elle voulait être seule, ce soir. Réfléchir.

Les ordres qu’elle trouvait ridicules, l’envie qu’elle avait de respirer un peu… de s’éloigner de tout ça.
Ce n’était pas la première fois, ce goût amer dans la bouche… Il y a quelques mois, il avait fallu une virée à Uzès pour lui rendre le goût de la vie en groupe… Cette fois, ce serait quoi ?

Elle se leva, finit sa bière, et attrappa dans un coin l’arme qu’elle venait de se choisir : une hache au tranchant infaillible. Il ne restait qu’à apprendre à s’en servir. Peut-être le vicomte saurait-il ?
Elle imagina une seconde Attila avec une hache, et secoua la tête. Le plus sûr restait de s’essayer sur quelques arbres demain, et de demander des leçons à Bourgogne ensuite…

Sourire aux lèvres, elle sortit dans la nuit.
Relaxée, relaxée…
Elle avait envie de crier sa liberté au Périgord tout entier… Mais sa raison la retint.
Et, telle une ombre, elle quitta la ville en se faufilant par la grande porte.

Quelques pas sur les chemins, et elle repèrerait une ferme où trouver un cheval… Un galop ou deux, elle trouverait ses amis… et dans quelques jours, ils seraient tous réunis… Pour combien de temps ?
Revenir en haut Aller en bas
Attila

avatar


Compétences
Force:
Capitaine: Non
Fonctions: Cornemuse

MessageSujet: Re: [RP]L'Hydre pèche   Mar 26 Jan - 14:22

Vassilissa a écrit:
Mardi matin…

"Relaxée, relaxée…"
C'est quand elle vit le reflet de la lune sur les armures huilées qu'elle sut qu'il y avait un problème.
La sortie de la ville s'était bien passée… Ils attendaient dehors.
Et quand la première épée dégaina, elle n'eut même pas le temps de brandir sa hache. Quelle ironie, cette hache... Trop lourde, trop peu maniable… elle ne savait pas s'en servir.


- C'est bon, c'est bon, j'veux pas mou…

Nan, pas crever là, quand même. Pas loin de sa gamine, de son homme, loin des autres !

Elle ne se rendit compte de rien, le premier coup déjà l'envoya chez Tristote…


- Me revoila, Très Haut ! Tu m'laisses redescendre ?

Le paradis comme un rêve, celui de pouvoir se poser…
Mais elle aurait 45 jours pour ça. 45 jours pour panser ses plaies et se refaire un moral… 45 jours à Bergerac. Et puis... c'était la vie. Elle ne pouvait pas l'abandonner comme ça.

"CRAC"
Le retour à la terre fut brutal. Son corps pourfendu refusait de répondre, ses membres ne bougeaient plus. Combien de temps comme ça, avant qu'on la retrouve ?

Elle ne put s'empêcher de sourire. Il lui avait bien dit de ne pas bouger… Pourquoi n'avait-elle pas écouté ?
Elle ferma les yeux, et se mit à chanter doucement.
Dans le petit matin, ses mots s'évadèrent dans la brise hivernale pour aller chercher réconfort :


- Ma chère Maman, je vous écris, que j'sommes encore mourue c'te nuit…
Que j'voulions sortir d'Bergerac, qu'j'avions juste oublié la traque…
Que j'voulions sortir d'Bergerac, qu'j'avions juste oublié la traque…
Revenir en haut Aller en bas
Attila

avatar


Compétences
Force:
Capitaine: Non
Fonctions: Cornemuse

MessageSujet: Re: [RP]L'Hydre pèche   Mar 26 Jan - 14:23

Odoacre a écrit:
[Sur les routes, entre Sarlat et Bergerac]



le vieux Grec s'en cheminait furtivement, très lentement... il savait que certains villageois lui tendraient volontiers quelqu'embuscade indigne aussi avait-il pris le parti d'être discret.

Il se dirigeait de plus vers Castillon, cité où il comptait au moins une poignée d'ennemis acharnés, que le vieux Grec qualifiait publiquement de rebelles à Dieu, voire d'hérétique.... bref, l'arrivée d'un nouveau curé dans ladite ville nécessitait sa présence mais il ne l'annonçait pas à grands renforts de trompettes...

C'est alors qu'il pensait être tout proche de Bergerac qu'il aperçut un corps au bord de la route, des traces de sang et d'une cavalcade mouvementée.

Intrigué, il s'arrêta et découvrit ce qui restait d'une jeune femme. La voyant ainsi ensanglantée et immobile, il s'approcha plus encore.... à ses côtés, une lourde hache.... très abimée elle aussi...

Méfiant au cas où, il lui donna un petit coup de pied là où les blessures semblaient être le plus grave, histoire de vérifier que l'âme avait bien quitté ce corps martyrisé...
Revenir en haut Aller en bas
Attila

avatar


Compétences
Force:
Capitaine: Non
Fonctions: Cornemuse

MessageSujet: Re: [RP]L'Hydre pèche   Mar 26 Jan - 14:23

Vassilissa a écrit:
- Grmbl

Gargouillis, gémissement... le son qui sortit de la bouche du "cadavre" ne ressemblait à rien d'humain. Le coup dans ses côtes ne fit que soulever son corps inerte, accentuant encore la meurtrissure de son âme et de sa fierté.
Ses doigts bleuis papillonnèrent un peu, cherchant à faire cesser cette expérience infâme.


"Hé oh ! Je suis bien là ! Nan mais ça ne va pas dans votre tête ???"

Les mots résonnaient dans sa tête sans pouvoir sortir, et ses yeux fulminèrent sous ses paupières tombées.

Qu'il s'en aille. Qu'il s'en aille et la laisse mourir en paix, s'il ne connaissait pas d'excellent médicastre... Mais qu'il arrête un peu d'achever le travail de la bande de vautours croisés un peu plus tôt... Comment est-ce possible, que ça fasse si mal ? Elle découvrait son corps au rythme de la douleur, lancinante, pulsatile.
Et la soif.
C'est la soif qui l'alarma soudain. L'homme l'avait réveillée. Sa bouche était de braise, et sa langue de feu.


"Boire"
Ses yeux s'ouvrirent d'un coup, sa main eut un sursaut. Elle chercha du regard quelque chose à accrocher... Ses paupières ne laissaient filer qu'un peu du gris du ciel... Elle soupira faiblement.
Revenir en haut Aller en bas
Attila

avatar


Compétences
Force:
Capitaine: Non
Fonctions: Cornemuse

MessageSujet: Re: [RP]L'Hydre pèche   Mar 26 Jan - 14:24

--Sombre_heraut a écrit:


Plaine périgourdine, aube blafarde et croassements de corneilles.

La route est balisée de feux éteints. On a campé là il y a peu. Un énorme destrier caparaçonné en guerre fait résonner ses sabots d'airain sur les pierres. Son cavalier, lui aussi empesé dans sa lourde armure de plate, cherche du regard une trace, une réminiscence de ce qui fut là il y a peu. De ce qu'il s'y déroula.
Sa dextre tient l'oriflamme repliée qui jamais ne le quitte. Elle a voyagé ainsi depuis Bordeaux, et son porteur l'amène à ses maitres, qui décideront de la déployer ou non. Pour cela, il doit rapporter ce qu'il aura appris des évènements de la nuit passée.




Au milieu des feux de camps éteints, des faisceaux de lances abattus à la hâte, des cordes, fripes et ordures abandonnées par un départ empressé, une silhouette, aussi noire que les corneilles qui déjà planent dans le ciel blanc. Un prêtre.
A ses pieds, un corps, ensanglanté.
Le héraut de l'Hydre s'avance. Un sabot de la taille d'une grosse caillasse se pose à quelques pouces de la tête du gisant. Une femme.
Sans un regard pour le prêtre, le heaume aveugle se penche vers la suppliciée.

- C'est toi, Vassilissa.
Revenir en haut Aller en bas
Attila

avatar


Compétences
Force:
Capitaine: Non
Fonctions: Cornemuse

MessageSujet: Re: [RP]L'Hydre pèche   Mar 26 Jan - 14:24

Attila_caligula a écrit:
Même aube, même plaine, même route, quelques toises en arrière. on suppose que les corneilles sont aussi les mêmes.

Le départ de Bordeaux n'était toujours pas digéré. L'ennui et la monotonie des départs nocturnes, les décisions qui se prennent Dode sait où, les buts aussi flous que lointains commençaient à peser sur la courge du vicomte de St Pardoux.
Nul panache, gloire ou simple cabotinage d'acteur picaresque. Autant dire aucun intérêt pour ce Leu bravache et qui ne goute guère de passer inaperçu.

Il doit rejoindre la Nitouche un peu plus haut, mais voilà qu'il a dans son horizon la croupe monstrueuse d'un palefroi qui ne peut être que celui du Héraut de l'Hydre. "Que fout ce triste sire, annonciateur d'emmerdes et de massacres à venir sur mon lieu de rendez vous?" marmonne le Leu en pressant l'allure.

Il rejoint le monumental chevalier au moment où celui-ci immobilise sa monture près de la tête de Nitouche. Abasourdi, le Vicomte saute à terre, effrayé malgré lui à l'idée de voir le corps sans vie d'un compagnon d'arme.


- Bon Dode! Mais aidez la! Elle perd du sang pire qu'à la saignée. Et vous le prêtre? Vous attendez l'obole pour l'extrême onction? Héraut de mes fesses, aide moi à la hisser en croupe que nous la portions à Bergerac!
Revenir en haut Aller en bas
Attila

avatar


Compétences
Force:
Capitaine: Non
Fonctions: Cornemuse

MessageSujet: Re: [RP]L'Hydre pèche   Mar 26 Jan - 14:24

--Sombre_heraut a écrit:


Le héraut n'accorde pas plus d'attention au vicomte qu'au prêtre grisonnant. Elle est toute tournée vers le corps gémissant au sol.
Ainsi il pouvait déduire à peu près ce qu'il s'était produit. Au mépris des consignes données, Vassilissa dite Nitouche, avait mené sa propre route, attirant l'attention d'un groupe de paysans levés à la hâte et armés des encouragements avinés d'un capitaine fort de l'autorité comtale.
Le reste est pure affaire de logique. La petite compagnie, peu téméraire, avait sauté sur l'occasion de pourvoir se vanter d'un fait d'arme qui passerait surement pour héroïque.
Le combat avait du être aussi bref que meurtrier.


- Vassilissa, tu as failli à l'Hydre. Une tête est coupée, deux repoussent. C'est notre loi.
Mais en ce qui te concerne, ce n'est pas une tête qui tombe. Ni même une griffe. Rien de plus qu'une peau morte, une écaille écornée.
L'Hydre te conchie Vassilissa. Même rampante, gémissante et sur un lit de douleurs, le pardon est hors de ta portée. La faux est passée, ne t'accroche pas à sa lame et chois!


Comme pour ponctuer sa sentence d'irrévocabilité, le Héraut lève la hampe de l'oriflamme haut vers les nuées de corneilles.
Revenir en haut Aller en bas
Attila

avatar


Compétences
Force:
Capitaine: Non
Fonctions: Cornemuse

MessageSujet: Re: [RP]L'Hydre pèche   Mar 26 Jan - 14:25

Attila_caligula a écrit:
Attila Caligula n'en revient pas. Tout d'abord rassuré de discerner un faible halo de vapeur sortant des lèvres de Nitouche, il entend la voix métallique du héraut égrener ce qui est sentence de mort.
Il y distingue un arrière goût bilieux qui lui tord la gueule:
La sempiternelle habitude de couper les bras malades pour sauver le corps, ou tailler les branches surnuméraires pour faire croître les autres, ou affamer le petit dernier pour que les ainés puissent manger et travailler aux champs.

- Pas touche! Pas Nitouche!

Le héraut lève la hampe de son oriflamme, comme pour la planter dans le crâne immobile de la blessée.
L'Ysengrin voit rouge. Sang.

L'épée de Tolède apparait miraculeusement dans la patte velue et trace un merveilleux arc de lumière argentée dans le ciel matinal.
Jugulaires tranchées, l'énorme destrier hennit dans un gargouillement sanglant, aspergeant d'un sang généreux l'ensemble de la scène. Se cabre violemment comme il sent la Mort apparaître et entame un demi tour galop pour fuir Son Approche.

D'un saut alerte, laissant choir une épée peu efficace sur l'armure du chevalier, l'Ysengrin s'empare de la lourde masse de forge glanée à Bordeaux et se rue à la poursuite du destrier agonisant.

Qui s'effondre quelques foulées plus loin.
Ecrasant de sa masse gargantuesque la cuisse du Héraut réduit à s'accrocher à sa Sainte Oriflamme.
Qu'il pointe vers le vicomte en un geste de futile résistance.

Avec un calme que seul les cyclones tropicaux connaissent en leur oeil trompeur, l'Ysengrin écarte facilement la hampe encombrante. pose une botte implacable sur le bras bardé de fer.
Et lève une masse assassine bien haut, au zénith des cieux.
Avant de l'abattre.
Et l'abattre.
Et l'abattre.
Et l'abattre encore.

Jusqu'à ce que heaume et tête soient si intimement mêlés qu'on ne puisse plus y discerner que l'horreur.


- Essaye de faire repousser celle-ci."
lâche le Vicomte à bout de souffle.
Revenir en haut Aller en bas
Le Dodecalogue

avatar


Compétences
Force:
Capitaine: Non
Fonctions:

MessageSujet: Re: [RP]L'Hydre pèche   Mer 27 Jan - 0:35

Derrière la monture écroulée, l'homme aux yeux blancs surgi de nulle
part se tient debout dans une posture impérieuse. Ses pupilles
inexistantes donnent à son regard laiteux la cruelle expression d'un
patriarche courroucé.

Ignorant la dépouille de la femme qui git sur le côté, il s'approche
lentement du jeune homme, enjambe la carcasse du héraut tandis que le
sang du cadavre est absorbé goulument par sa robe trainante.
Il saisit le petit vicomte par la gorge, le soulève comme s'il ne
pesait rien et l'attire vers lui. Son regard blanc et insoutenable lui
vrille la cervelle. Il semble l'examiner avec l'expression concentrée,
froide et à la fois exaltée d'un bijoutier scrutant l'éclat d'une
gemme, hésitant par instant, lui cherchant une fissure.
La robe du vieillard est maintenant écarlate et le sang continue à affluer comme aspiré par une capillarité impossible...


- Petit bélier.....
Dans la voix de cristal un soupçon de chagrin semble poindre derrière la colère meurtrière.
La prise d'airain se resserre encore sur la gorge

- Il a chu et c'est toi qui tombes.... te voilà à peine digne de faire pitance des rats.
Il le renifle avec dégout.
- tu empestes la brebis petit bélier...
Le vieil homme est maintenant couvert de sang, son visage en
ruisselle sa bouche en crache lorsqu'il parle et même dans les petites
billes blanches de ses yeux des nuages purpurins se dilluent comme des
fleurs tentaculaires.

- Puisque la mort est sur ta route, ... affronte la sans grimacer, comme il sied au cavalier que tu sais être.
Puis il jette Attila en arrière comme un fétu de paille. L'espace se
concentre et se déchire jusqu'à sa trame puis tout reprend son état
d'origine.
Plus une once de sang sur le Dodécalogue lorsqu'il pivote dans l'ombre et lance sans se retourner.

- L'Hydre attendra que tu honores ton chemin rejeton d'Ysengrin!
Revenir en haut Aller en bas
Attila

avatar


Compétences
Force:
Capitaine: Non
Fonctions: Cornemuse

MessageSujet: Re: [RP]L'Hydre pèche   Jeu 28 Jan - 19:37

Vonafred a écrit:
[Lundi soir, campement de l'armée Ad gloriam de Peiregòrd e d'Engolmès.]

Les estafettes se succédaient à un rythme effréné.
Services de renseignement,Prévôté , informateurs, missionnés...Tous firent leurs rapports et compte rendus.

Le Capitaine Louis Vonafred l'air grave, prit rapidement la mesure de la situation.
Se prenant la tête à deux mains, un murmure s'échappa appuyé d’un sourire carnassier.

-Ils arrivent...

Signalés en Guyenne après s'être illustrés en Gascogne, les tristement célèbres Hydres étaient entrées en Périgord Angoumois.
Les plans de défense étaient prêts, rodés et éprouvés depuis des mois.


Serein et sur de son dispositif, le Capitaine donna une série d'ordres à destination du Major Général de la Garde Territoriale, des officiers de la COPA et des représentants de la Défense bénévole.
Les précédentes démonstrations militaires avaient pourtant étés claires...du moins le croyait il jusqu'à ce soir.


L’armée du Comté comptait parmi la première du royaume...Les Hydres allaient rapidement s'en rendre compte.
C'est sans aucuns états d'âmes et prêt à tout qu'il prit la tête de la troupe.
Choisis parmis les meilleurs et rompus aux manœuvres, ses hommes une fois de plus allaient en découdre avec l'envahisseur.


Nuls besoin de paroles futiles ou de vains encouragements...Tous connaissaient parfaitement leur devoir...Chercher...Trouver...Eliminer.

Se tournant lentement vers celle qui le secondait depuis quelques semaines...
-Lieutenant Brunhilde...C'est parti.
Revenir en haut Aller en bas
Attila

avatar


Compétences
Force:
Capitaine: Non
Fonctions: Cornemuse

MessageSujet: Re: [RP]L'Hydre pèche   Jeu 28 Jan - 19:37

Odoacre a écrit:
A peine le temps de sursauter quand les yeux de la jeune femme s’ouvrent que le vieux Grec se trouve rejoint par deux étranges créatures, mercenaires ou francs-tireurs… l’un d’eux l’ignore, l’autre l’invective rapidement, sans doute par habitude, l’habit religieux provoquant souvent ce genre de réaction chez les gens de guerre…

Et merdre

C’est la seule réponse d’Odoacre… lui qui voulait voyager discrètement, le voilà donc servi. Puis une certaine stupeur…. Vassilissa… connait pas… mais l’Hydre… monstre qui semble vouloir s’entredévorer…pas le temps de reculer avant qu’une généreuse giclée de sang chevalin asperge copieusement, la toque, la robe, le visage et la barbe du Vieux Grec…

Pas le temps de dire ouf qu’une courte cavalcade conduit au massacre du porte-bannière… sans perdre le temps, le vieux Grec lâche alors son bâton ferré de pèlerin ou de brigand, attrape les jambes de la jeune femme et la traîne énergiquement à quelques mètres de la route, dans un bosquet touffu…

Pendant ce temps l’autre frappe frappe et frappe…. on entend le fer se plier, se défoncer, mais aussi les chairs et les os martyrisés…

Sans mot dire, le vieux Grec s’efforce de pénétrer le sous-bois en forçant le passage de son dos… sa toque s’accrochant aux branches.

Une fois hors de vue, l’évêque de Périgueux jette un œil en direction du vacarme…s’il n’a pas été vu, alors il ne sera pas difficile à pister…traîner un corps ensanglanté n’a jamais été une opération très discrète… au moins le sous-bois lui évitera, espère-t-il une charge inopinée d’un cavalier assoiffé de sang.

Le vieux Grec sort alors des plis de sa bure un court glaive acéré et entreprend de découper les vêtements de la jeune femme afin d’en examiner les blessures…
Revenir en haut Aller en bas
Attila

avatar


Compétences
Force:
Capitaine: Non
Fonctions: Cornemuse

MessageSujet: Re: [RP]L'Hydre pèche   Jeu 28 Jan - 19:40

Vassilissa a écrit:
Comme un rêve.
Ou un cauchemar, plutôt.
Ces êtres immondes qui se déchiraient ses péchés par dessus son corps, et son preux chevalier qui venait la sauver sur un beau cheval blanc… avant de mourir là, bêtement, d’un coup.

Les rêves se brouillèrent, elle prit un nouvel envol.
C’est une affreuse brûlure sur sa poitrine qui la ramena cette fois, une brulûre qu’elle n’expliquait pas. Mais les miasmes Hydresques qui pourrissaient l’atmosphère engendraient des miracles que des années d’Aristotélicisme acharné n’avaient jamais fait naître.
Sur son cœur, comme chauffée à blanc, sa médaille de baptisée creusait dedans ses chairs.

Elle sentit le froid de la lame qui la déshabillait, et ça n’atténuait rien de l’insoutenable douleur.


- De… l’eau…

Sa main gratta la terre, et sa bouche s’ouvrit.
Si au moins elle pouvait se rappeler ce qui la faisait tant souffrir…
Mais ses prières étaient loin, bien loin de sa pensée. Pour tout dire, elle les avait même oubliées.
À croire qu’elle vivait maintenant pour autre chose…
Mais quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Attila

avatar


Compétences
Force:
Capitaine: Non
Fonctions: Cornemuse

MessageSujet: Re: [RP]L'Hydre pèche   Jeu 28 Jan - 19:40

Odoacre a écrit:
Eh bien voilà qu'elle parlait. Sans se priver pour regarder ce corps qu'il dénudait peu à peu, le vieux Grec répondit

Navré ma fille, je n'ai que ça !

Et le vieux Grec de sortir une gourde contenant un cordial bien corsé dont il commença à verser le contenu dans la gorge de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Attila

avatar


Compétences
Force:
Capitaine: Non
Fonctions: Cornemuse

MessageSujet: Re: [RP]L'Hydre pèche   Jeu 28 Jan - 19:40

Dorennor a écrit:
[ Sur les remparts de Bergerac]

Dorennor faisait les cents pas sur le rempart de Bergerac.
Au loin (très loin même) , elle pouvait observer l'armée de Vonafred faire des manoeuvres. Mais était ce bien des manoeuvres?

Citation :
Aujourd'hui, en chemin, vous avez croisé Odoacre, l'armée "Ad gloriam de Peiregòrd e d'Engolmès" dirigée par Vonafred

Le bruit n'était pas très différent mais quelque chose ne paraissait pas tout à fait normal.
Elle vit aussi le vieux curé grec sur le chemin. Ses habits noirs le rendait discret mais l'oeil exercé pendant la vie de Dorennor au Cartel l'avait repéré.

Ma quésqui fout celui-là! On avait bien dit d'éviter les ballades noctures sauf celles sur le rempart.

Elle alla voir si Ricco voyait la même chose qu'elle.S'il estimait que cela n'avait pas grande importance , il le lui ferait savoir à sa manière....
Revenir en haut Aller en bas
Attila

avatar


Compétences
Force:
Capitaine: Non
Fonctions: Cornemuse

MessageSujet: Re: [RP]L'Hydre pèche   Jeu 28 Jan - 19:41

Attila_caligula a écrit:
- Salut Toi.
- Tu m'as reconnue Vicomte?
- Avec une gueule comme ça, difficile de se tromper. Et puis le Dode m'a annoncé ta venue. Pour moi.
- Aaah. Le Dodécalogue. Il va falloir que je m'occupe de lui un jour. Il m'agace.
- Parce qu'il te nie. Il t'échappe. Tu ne peux rien contre lui.
- Tu veux parier?
- Avec Toi? Tu triches comme une vieille duchesse.
- Je ne peux rien contre le Dodécalogue, c'est vrai. Mais je peux m'attaquer à ses constituants.
- Qu'est ce que Tu mijotes?
- Le Dodécalogue sans l'Hydre, ce n'est plus que de la chair à asticot.
- Vieille Peau! Pour une fois on vit! On exulte! On savoure chaque goul"e d'air, chaque parole est musique, chaque coup est caresse, chaque caresse est extase. Occupe toi plutôt des innombrables Scribouillards qui passent leur vie à nous affadir la nôtre! De tous ces pécores englués dans leur sucrerie de champ de foire! Ou des ces comploteurs d'alcôves qui ne vivent que pour leur propre satisfaction.
- Mmmmh Je m'en occupe. Sans entrain il est vrai. Ils ont autant de saveur qu'un navet rance. Il M'en faut moissonner des centaines pour éveiller Mon intérêt. Alors que vous....
- Le jour où l'on ne sera plus, l'Hydre ou les autres, qui refusent de plier le col, que restera-t-il?
- Tu marques un point. La vie sera vraiment.... mortelle. Rhi rhi rhi rhi rhi! Qu'est ce que tu proposes?
- Laisse moi filer, pour une fois.
- Attila! Crétin des alpages!
- Dode! Qu'est ce que vous foutez là encore! Je négocie ma survie mon vieux. Allez donc fouetter Bouba ou Fernand.
- ATTILA BORDEL!
- Dites donc! Y a que moi qui
- ATTILA!
- Groumpf!
- As tu oublié ton Eveil? Mon Enseignement t'est-il devenu étranger? Le Mystère! C'est le Mystère! L'Ultime! Cette vieille Peau fait de l'esbrouffe.
- Euh... je vous emm
- TAIS TOI! Tu n'as de pouvoir que sur le renoncement et l'abandon. Le Leu n'est pas prêt!
- Dites.. si je dérange...
- TAIS TOI!
- Oui Ferme là un peu! Alors c'est vous le Dode? Enchantée, vraiment...
- De même... Quoi de neuf ces derniers temps?
- Bah, la routine... vous me faites bien rire tout de même.


Alors que les silhouettes se fondent dans la brume mourante, le tonnerre d'une cavalcade monte de l'horizon. Bientoit l'éclat des lances et des épées tirées ne laisse plus aucun doute. Les cris de "Périgord" sont brâmés comme autant de bêlements moutonnier. C'est sur, aujourd'hui le Périgord se couvre de gloire.

Attila se campe sur ses jambes et lève la masse de forge.

Puis c'est le noir et la douleur.

- Bor... del!
Revenir en haut Aller en bas
Attila

avatar


Compétences
Force:
Capitaine: Non
Fonctions: Cornemuse

MessageSujet: Re: [RP]L'Hydre pèche   Ven 29 Jan - 16:32

Vassilissa a écrit:
L'infect breuvage lui déchira les entrailles, elle se mit à tousser et à cracher du sang.

- Mon Père... Arrêtez.

Elle croassait sans force, grenouille desséchée au bord du chemin.
Ses yeux criaient sa peur, cherchaient un exutoire. Elle avait maintenant reconnu le prêtre, dans sa bure, dans ses mots... et son corps refusait de se laisser toucher.

L'angoisse, la haine comme un remède, miraculeux parfois...
Son cœur affolé reprenait du service, expulsant une à une les mortelles essences.
Sa tête bourdonnait, menaçait de se rendre.

Ses doigts griffèrent le sol, ses jambes s'agitèrent... Elle parvint quelque peu à s'éloigner de lui, avant de s'épuiser. Elle n'irait pas loin. Soupir.

Elle connaissait le Très Haut, savait que son temps lui était compté... Quelques minutes de survie pour des mois de récupérance... Elle devait au plus vite rejoindre Bergerac, pour y être soignée.


- Mon Père... z'avez... cheval ?
Revenir en haut Aller en bas
Attila

avatar


Compétences
Force:
Capitaine: Non
Fonctions: Cornemuse

MessageSujet: Re: [RP]L'Hydre pèche   Sam 30 Jan - 0:15

Odoacre a écrit:
Secouant alors la tête

Non ma fille, et vous êtes bien trop mal en point pour voyager !

Se redressant il la toisa de haut...

Vos blessures sont trop graves et il va falloir que je vous soigne ici ma fille.

Une étrange lueur s'alluma dans le regard du vieux Grec

Ma fille, je vais vous appliquer ma médecine spéciale, que j'appelle sainte et qu'on peut qualifier de métarésurrectionnelle...

Odoacre se mit alors à arroser la jeune femme avec le reste de sa gourde de cordial jusqu'à la vider complètement

Puis il commença à fouiller dans sa robe de bure.... apparemment celle-ci possédait un certain nombre de poches, fentes et autres caches...

Il redressa alors la tête pour regarder la jeune femme


Dites moi ma fille, vous n'auriez pas un briquet ? Je crois que j'ai égaré le mien...
Revenir en haut Aller en bas
Attila

avatar


Compétences
Force:
Capitaine: Non
Fonctions: Cornemuse

MessageSujet: Re: [RP]L'Hydre pèche   Lun 1 Fév - 18:35

Vassilissa a écrit:
Un briquet. Un briquet. Le mot tournait dans sa tête, sans qu'elle puisse vraiment le rapporter à quelque chose. Enfin elle compris ce que l'homme d'église était en train de chercher...
Ses yeux s'agrandirent de terreur, et elle hurla. Son cri retentit au dessus des bois.
Revenir en haut Aller en bas
Attila

avatar


Compétences
Force:
Capitaine: Non
Fonctions: Cornemuse

MessageSujet: Re: [RP]L'Hydre pèche   Lun 1 Fév - 18:35

--Tite_clo a écrit:
[lundi soir, sur le noeud]

Assise dans un coin du campement, la gamine réfléchissait. Un jour que sa mère s'était faufilée, en douce, sur la route de Bergerac... Une journée entière qu'elle attendait là, espérant qu'au détour du chemin sa robe rouge apparaisse... En vain.
Il était tard, les premières étoiles étaient déjà là...
Dans le camp, ça se chamaillait. Certains voulaient rester, d'autres partir...
Personne ne faisait attention à ce petit bout de femme, là, immobile sur son caillou.

Amor lui lécha la figure, et elle sursauta.


- Oui, t'as raison Amy, i'faut faire que'qu'chose... Mais quoi ?

Si le vicomte avait été là, c'est lui qu'elle serait allée chercher. Mais elle était seule. Labaronne, son deuxième choix, ronflait déjà dans sa meule... Nénuphar... Nan, elle n'avait jamais aimé Nénuphar. Et Dran ne la laisserait pas partir.
Elle eut une pensée pour Bourgogne... Elle l'aimait bien, le vieux sergent... Mais il boitait encore sa dernière dérouillée...
Elle jeta un regard à la vache, hésitant enfin sur la conduite à tenir à ce niveau... Sa bovine seigneurie, comme pour l'aider à se décider, se coucha sur le sol pour ne plus en bouger.


- Bon, on s'ra tous les deux, Amor... T'as pas peur ?

Elle prit son chien dans ses bras, le ventre noué par ce qu'elle allait tenter...

[mardi matin, sur la route de Bergerac]

Un cheval filait, seul, sur la route de Bergerac. Sur son dos, ballottant au gré des cahots, une petite fille s'accrochait encore à son rêve... Elle courait retrouver sa mère. Derrière le cheval, un corniaud de la pire espère suivait, mais qui n'aboyait plus depuis que les minutes de galopade s'étaient muées en heures...

Soudain, l'enfant se redressa. Là, au loin sur la route, reconnaissables entre mille au son de leurs voix et à leurs uniformes... il y avait des soldats.
Le cheval dévia, s'enfonça dans les champs, traversa jusqu'au bois. La gamine maitrisait bien la bête, elle ne dévissa pas.
À l'approche des arbres, le galop ralentit. L'enfant hésitait. Attendre, ou avancer ?

Un cri retentit dans le lointain, qui la saisit par les tripes.


- Maman !

Elle sauta du cheval, dégainant son poignard en moins d'une seconde. Le bâtard sur les talons, elle s'enfonça dans les bois en suivant l'origine des cris.

Arrivant par derrière le prêtre, elle ne lui laissa pas vraiment le temps réagir. Elle le bouscula violemment, pour aller se poster à côté de sa mère. Le regard haineux, le menton décidé, on lisait dans son être qu'elle n'avait rien à perdre. Sa famille était là. Cette femme allongée, elle mourrait pour elle si il le fallait, sans vraiment y penser. Elle persiffla :


- Pense même pas t'approcher... Tu vas pas lever la main sur une gamine comme moi, pas devant Tristote...

Ses grands yeux gris observaient le prêtre, son esprit était déjà ailleurs... Il fallait faire vite, sa mère pissait le sang, et elle n'avait qu'un cheval... Qu'elle avait libéré un peu plus tôt dans le bois... Comment allait-elle faire pour parer à tout ça ?

Amor grogna, elle revint au présent, et à l'homme de bure. Première étape, s'occuper de c'ui là...
Revenir en haut Aller en bas
Attila

avatar


Compétences
Force:
Capitaine: Non
Fonctions: Cornemuse

MessageSujet: Re: [RP]L'Hydre pèche   Lun 1 Fév - 18:36

Odoacre a écrit:
Avant que l'enfant n'arrive, Odoacre prit un air préoccupé lorsque la jeune femme se mit à hurler.

Bon je comprends, ça va sans doute être un peu douloureux au début...

Affichant un sourire confiant

Haut les cœurs ma fille ! Je vous assure que ce souvenir vous sera moins ... heu... "cuisant" lorsque vous gambaderez dans un corps refait à neuf par le bienfait d'une résurrection totale !!!

Sans se départir de sa bonne humeur, le vieux Grec ramassa alors un caillou et s'agenouilla au dessus de la jeune femme. Puis il commença à frapper avec le caillou sur la lame de son glaive court, probablement dans l'intention de faire jaillir quelqu'étincelle destinée à se substituer au briquet...

C'est alors que la gamine jaillit du Diable et bouscula le vieux Grec...

Ce derbier surpris, roula dans les herbes et les fourrés en poussant un glapissement de surprise, lâchant sa pierre et jetant par réflexe son glaive à quelques pas histoire de ne pas s’empaler dessus en tombant


- Pense même pas t'approcher... Tu vas pas lever la main sur une gamine comme moi, pas devant Tristote...

Se relevant alors doucement en s’époussetant, l’évêque toisa l’enfant qui le menaçait avec conviction…. et du coin de l’œil, il surveillait le chien dont il se méfiait sans doute beaucoup plus…

L’air de rien, retrouver le glaive court… ahm….aux pieds de la blessée, c’était ballot tout de même… sans se départir de sa mine circonspecte, il répondit lentement


Une gamine ma foi fort mal élevée… ta mère ne t’a-t-elle pas appris qu’il ne fallait pas bousculer un vieil homme ?

Odoacre essaya alors de repérer son bâton de pèlerin, en fait un gourdin ferré de brigand, pour du brigandage de luxe toutefois, le manche était en olivier poli…. celui-ci se trouvait d’ailleurs à portée de main…

Se penchant alors lentement en gémissant comme s’il était perclus de douleurs, le vieux Grec se saisit du bâton et s’appuya ostensiblement dessus en lâchant


... un vieil homme qui a bien besoin de sa canne par ailleurs.... comment t'appelles-tu petite ? Est-ce là ta mère ?
Revenir en haut Aller en bas
Attila

avatar


Compétences
Force:
Capitaine: Non
Fonctions: Cornemuse

MessageSujet: Re: [RP]L'Hydre pèche   Lun 1 Fév - 18:36

--Tite_Clo a écrit:
La méfiance couvait dans les yeux de la petite, prête à mordre soudain. Ce bâton elle le connaissait bien, pour vivre dans un monde d'adultes aux caractères plus qu'incertains... Aussi ne le lâchait elle pas du regard, prête à esquiver par la fuite la menace de la dérouillée.

- On m'appelle Clo, ch'uis l'écuyère... Mais rêvez pas. J''vous laiss'rai pas approcher d'ma mère, surtout tout vieux et tout moche comme ça !

Obstacle dérisoire à la folie d'un homme, la gamine et son chien se dressaient entre eux deux.
La mourante épuisée ne s'agitait plus guère. Dans ses rêves fiévreux défilaient les visages de ses amours d'antan... Elle grogna doucement :


- Rhaaaa z'êtes pas obligé, Seigneur, de tous me les rapp'ler...

Sa fille tourna la tête, indécise soudain.


- M'man ?

Mais sa mère déjà n'était plus vraiment là...
Et les yeux de l'enfant, désespérés soudain, se tournèrent vers le prêtre. Et parce qu'elle n'avait plus rien à perdre, elle récita sans respirer :


- Je crois en Dieu le Trés-Haut tout puissant Créateur du Ciel et de la Terre des Enfers et du Paradis Juge de notre âme à l'heure de la mort et en Aristote son prophète le fils de Nicomaque et de Phaetis envoyé pour enseigner la sagesse et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés fe crois aussi en Christos né de Maria et de Giosep il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis c'est ainsi qu'aprés avoir souffert sous Ponce il est mort dans le martyr pour nous sauver il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut je crois en l'Action Divine en la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine Une et Indivisible en la communion des Saints en la rémission des péchés en la Vie Eternelle AMEN

C'était la seule qu'elle connaissait, la seule que sa mère lui ait jamais apprise. Mais s'il était prêtre comme sa bure le clamait, il allait certainement comprendre... qu'il fallait les aider. Les yeux de l'enfant étaient rivés sur lui, plein d'espoir, de confiance... Naïveté charmante que permet l'innocence...

Le chien, lui, pas dupe, continuait de grogner.
Revenir en haut Aller en bas
 
[RP]L'Hydre pèche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Hydre :: La place commune :: [RP] : Nos histoires en Gargotes-
Sauter vers: