L'Hydre


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quand l'Hydre se fait printanière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Quand l'Hydre se fait printanière   Mer 31 Mar - 20:53

Les chemins étroits et tortueux qui sillonnent la campagne se succèdent inlassablement, tous pareils. Les cavaliers ont gravi au pas une colline abrupte, et contemplent le large patchwork que forme la succession de vastes prairies, de forêts et de champs cultivés. Mosaïque sans cesse renouvelée, passant du brun foncé au vert tendre, avec une infinité de nuances, selon la direction du vent qui incline et agite doucement les tiges aux lourds épis barbus et les frêles herbes sauvages.

En route … long trot vers le village suivant qu’ils aperçoivent, dans le lointain. Eux aussi se ressemblent tous.Elle a l’étrange sentiment de traverser sans fin les mêmes hameaux, les mêmes places, les mêmes dédales de ruelles étriquées, encore et encore. Le martèlement rapide et cadencé des sabots de leurs chevaux sur le pavé inégal résonne un instant dans les rues tranquilles, et le bourg est déjà derrière eux. Les quelques maisonnettes agglutinées autour d’une chapelle au clocher ancestral, tendu vers les nuages comme pour les transpercer de son dard d’acier, ne sont déjà plus qu’un souvenir qui s’estompera bien vite, au fil des lieues parcourues.

Ils longent à présent un ruisseau peu profond qui se faufile entre rochers et herbes folles, puis dépassent une nuée de mioches qui s’ébattent joyeusement dans le courant. Ils vont attraper la mort, ces gamins, mais le rivage est accueillant, et une halte est tentante pour permettre aux montures et aux cavaliers de souffler un peu.

Les chevaux trottinent encore un peu, puis descendent lentement vers le ruisseau, côte à côte. Ils posent avec précaution leurs pattes antérieures dans le lit de cailloux bordant la rivière, et s’abreuvent longuement.

Nouveau trottinage toujours en pleine conversation avec l'océanique qui décidément est bien en verve ces jours-ci...La région sans doute qui lui fait cet effet !!

Campement qui se monte silencieusement à l'aube d'une matinée printanière après une chevauchée intense.
Sa roulotte installée dans un 'tit coin de verdure, le joli brin de peste écossaisse se pose dans son 'tit cocon douillet espérant bien qu'les anciens vont pas pointer leurs gros sabots pour venir lui faire faire quelques corvée de leurs crus.
Le trajet s'est pas trop mal passé...En silence qu'elle avait dit Lab...Bah forcément l'silence dans un cerveau d'écossaise guyennoise qui plus est ayant pour compagnon de route entre autre un océanique hein...pas pu résister et vas y qu'on chuchote et qu'on s'marre et qu'on s'occupe de rien d'autre, quelques éclats de rire par ci par là avant que la pestouille ne lève son p'tit minois et qu'des yeux azurés s'aperçoivent enfin qu'il y a comme un p'tit truc qui va plus. Entre son autre qui a raté le départ et le décimage qui vient d'avoir lieu...Tudieuuuuuuu, c'est qu'il a une voix envoûtante l'océanique, quand vous attrappe le crachoir, vous lâche plus l'bretonneux.

Par la fenêtre de la roulotte, la clarté lumineuse du soleil, or et rose, a pris la place de la douceur lactée de la nuit et porte ouverte, Charlye laisse les effluves printanières envahir la roulotte.
Revenir en haut Aller en bas
labaronne

avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Non
Fonctions: Pelleteuse, arracheuse de dents

MessageSujet: Re: Quand l'Hydre se fait printanière   Jeu 1 Avr - 5:15

En silence !!

Voilà ce qu'elle avait dit en partant. Mais elle détestait le silence, et par dessus tout, qu'on lui obéisse.

Lab chevauchait Diego III, menant une partie de la troupe vers Uzès. La route était monotone, le claquement des sabots des chevaux sonnaient comme une mauvaise rengaine. Une chanson trottinait dans sa tête :

Viens ! viens !
Viens dans ma roulotteeeee !


Elle ne parvenait pas à se la sortir de l'esprit. Damnation ... Elle était très fière de sa roulotte Lab : une roulotte toute neuve pour remplacer celle qui avait brulée. Une fabriquée avec le bois qu'Allfears avait bien voulu lui céder. Une en forme de "tonneau".

Les paysages se succédèrent jusqu'à devenir familiers. Passage à Montélimar, elle s'arrêta une minute acheter le nougat necessaire à une épilation en règle. Nenu lui avait passé une commande importante. Puis elle arriva en terrain tout à fait connu : les lieux, les odeurs qu'elle avait oublié, enfin pas tout à fait. Tout un tas de souvenirs remontèrent à son esprit. Des droles, des moins droles, des vraiment pas droles. Elle pensait arriver ici avec le sourire, mais il semblait qu'encore une fois elle se soit trompée.

La troupe s'installa sur un petit coin de verdure. Lab quitta le campement sans vraiment s'y installer.

Elle marcha en direction du village. Désert. Finalement rien a changé. Elle retrouva Saint Deodorit, l'antre à Pouic. Sa fontaine, où elle avait pris ses premiers cours de natation avec Rob. Le moulin avait disparu, une fois de plus, mais Ahl n'était plus là. Sa maison ... sa gorge se serra complétement. Elle agita la tête, chassant ses souvenirs douloureux, et finalement pris l'option du chemin du couvent.

Le couvent d'Uzès, celui là même qu'elles avaient attaquées une nuit. Les nonnes lubriques, les moines violeurs de chèvres lui avaient maintenant pris Bruma. Elle resta là, les bras pendant mollement le long de son corps, regardant les murailles, voulant les transpercer du regard. Rien. Elle avait toujours détesté Tristote, et finalement, il lui rendait bien aujourd'hui. La panique la pris par surprise.

Elle hurla et tomba à genoux sur les marches du couvent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand l'Hydre se fait printanière   Ven 2 Avr - 10:24

Pffffffftttt ! Et c'était reparti pour un tour... Un autre village, un autre campement, il allait falloir tout reprendre à zéro. Rasp soupira. Plus d'son âge ces conneries...

Le vicomte avait abandonné l'idée de mettre un peu de plomb dans la tête de certains de ses compagnons mais ne désespérait pas de leur inculquer quelques rudiments de discipline.

Bon cette fois, on se passerait d'une fosse d'aisances, pas de volontaire, la pelleteuse s'était défilé lâchement, chacun vaquait vaguement à ses tâches en sifflotant, histoire de ne pas se voir désigné volontaire par le barbu...

Il haussa les épaules, se tourna vers sa roulotte : hum elle aurait bien b'soin d'un petit rafraichissement, pis un peu d'ménage serait pas d'refus !
Mais bizarrement aucune des p'tites de l'hydre ne lui avaient proposé une quelconque aide... Pfffffffttttttt ! les Bonnes Femmes ! Il secoua la tête en grommelant.
Faudrait p'têt faire montre d'un peu d'autorité, la p'tite Bretonne lui semblait idéale pour ce petit travail.

Souriant dans sa barbe, il se mit à réfléchir à la suite... Pas de Bouba dans l'coin, il se sentait plus à l'aise, mais du coup il allait falloir penser à mettre en place des tours de guêt. Manquerait plus que les pélots du coin s'imaginent que l'hydre faisait opération portes et coffres ouverts !

Il embrassa le campement du regard, bon qui allait s'y coller cette nuit ? Mmmmmmh ? Dommage que la Garance et le Fernand ne soient pas là, il les aurait foutu ensemble, ils nous auraient p'têt fait des p'tits...
Revenir en haut Aller en bas
Galovert

avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Oui
Fonctions: Roi du pied dans le plat

MessageSujet: Re: Quand l'Hydre se fait printanière   Ven 2 Avr - 20:42

Après tout, il l'avait voulu ainsi.
Cette chienne de vie passée à se battre bec et ongles contre... euh... contre quoi au juste ?
Contre la vilénie humaine.
Voilà, oui, c'est cela.
La vilenie humaine.

Comme c'est bien tourné, comme c'est heu... commode ?

Le boulanger qui vend son pains quelques deniers de plus que le prix fixé par décret est un usurier.
Au trou... le voleur.
Celui qui achète plus de pain que d'usage est un pervers égoïste, qui a un penchant pour le pain rassi à souhait...
Au pilori... le goulu.
Celui qui achète du pain à bon prix pour le revendre à bénéfice est un égoïste spéculateur qui floue les zonnêtes gens.
Écartelé... le... euh... clandestin commerçant.

Boaf... je ne devrais point en être affecté.
Un cavalier de l'Hydre ne mange-t-il pas que de la brioche ?
Mais.... interdit de vendre, interdit d'acheter ... interdit de revendre.
Interdit de manger ?
Non voyons, bien sûr.
Si tu ne manges pas, tu crèves.
Si tu crèves tu ne rapporteras pas un denier de plus à tes nobles maîtres qui comptent sur toi pour les engraisser.
Un serf qui meurt fait preuve d'une incivilité certaine.

Manges donc, mais n'oublies pas...
Interdit de déféquer !!

Galovert s'occupait l'esprit comme il pouvait.
Tentant une fois encore de calmer sa pressante envie de faire demi-tour.
Depuis qu'une armée bourguignonne avait accroché une lance de l'Hydre sur la route de Mâcon...
Il ne décolérait plus, en perdant le boire et le manger.

Dans sa nonchalance naturelle, regardant toujours précisément de ses yeux blancs d'aveugle qui avaient le don de mettre ses interlocuteurs dans un état second, le Dode s'était contenté de cracher par terre...

Bourgogne, royale catin...
Le fer qui t'encornera fume déjà dans l'âtre du Grand Néant.
Patience... Ton dû tu n'auras point volé.


Un malheureux scarabée qui bouffait le nez d'un soudard à la tête sanguinolente s'englua tout entier dans le verdâtre mollard.
Et Galovert qui avait la réputation de pouvoir castrer un frelon à six pas d'un jet de dague... se sentit pis qu'un aveugle face au maître.

L'homme d'arme ou ce qu'il en restait, surement un idiot congénital apparenté à quelques Ducs ou Duchesse bourguignons au vu du blason de son écu, avait payé de sa vie sa bêtise d'avoir cru acquérir gloriole facile sur le dos d'une poignée de saltimbanques.

Ils ne changeront jamais...
Toujours à tenter de défaire le cour naturel des choses.
Toujours à penser pouvoir stopper le destin.
Pour lui la fin des temps venait de sonner.
Il chevauchera en tête des mortes cohortes à venir qui ignorent encore que les cieux viennent de s'ouvrir.

Galovert en était là de ses pensées quand arrivé au faîte d'une colline la citée d'Uzès découvrit ses remparts.
Placé en arrière garde, il contempla la colonne chamarrée qui abordait maintenant la poterne principale.

Le cheval fit un écart manquant de désarçonner son cavalier.

Tudieu !!
Cette bourrique n'aime point les murailles.


Et flattant d'une main experte l'encolure de l'alezan.
Avoine étrille et bouchons pour toi mon vieux.
Bol de soupe, miche de pain et pichet de rouge pour moi.

Et si j'ai de la chance...
Gnôle à souhait et blondes gueuses à l'entrejambe ambré parfumé au jasmin.
mmmmmh... Comme je les aime.
Revenir en haut Aller en bas
Allfears

avatar


Compétences
Force:
Capitaine: Non
Fonctions: GuénérAll

MessageSujet: Re: Quand l'Hydre se fait printanière   Dim 4 Avr - 7:15

Labaronne a écrit:

Citation :
En silence !!

All chevauché derrière la troupe obéissant à Labelle. C’est qu’il ne la connaissait pas encore très bien. Il ne savait pas de quoi elle pourrait être capable si elle s’énervait.

Admirant le paysage il voyageait avec une certaine assurance. Il découvrait une nouvelle vie faite de rigolade et d’incertitude. Il avait enfin trouver une liberté contrairement a ce qu’il avait pu connaître dans le passé cela lui rafraîchira p’tre la mémoire. Il trouvera p’tre d’où il vient enfin l’espoir vous amène a bien des choses…

Traversant plusieurs villages, quelques achats par ci, par là, quelques travaux dans la forêt, il avait emporté avec lui un bon stock de bois. Qui sait !! ça peut servir.

La roulotte de Labelle ayant brûlée, il lui en avait déjà cédé quelque stères afin qu’elle puisse avoir le confort donc elle rêvait.
Une roulotte en forme de tonneau !! Ça fait euh… Après tout c’est elle qui choisi hein !!

La troupe passa Uzès et s’installa au abord du village.
Cela lui rappela un vague souvenir, l’fillot d’une de ses amantes devait habiter dans l’coin.

Regardant ses compagnons de route s’affairer chacun à leur taches. Il décida d’étaler tout son stock de bois.
Bon moi aussi j’ vais m’en construire une roulotte mais pas en forme de tonneau….
Va falloir que j’me trouve un charpentier…
Revenir en haut Aller en bas
Allfears

avatar


Compétences
Force:
Capitaine: Non
Fonctions: GuénérAll

MessageSujet: Re: Quand l'Hydre se fait printanière   Dim 4 Avr - 7:16

Partant en ville à la recherche d’un charpentier, All flâna quelque temp dans les ruelles.
Quel surprise pour lui de ne voir quasiment personne !!

Mais c’est une ville morte !!!!! Ou sont tous les gens ? ont t’il peur de quelque saltimbanque au point qu’ils aillent tous se cloîtrer chez eux ?

Le blondinet traversa le marché en sifflotant regardant ce qu’il pouvait acheter pour se nourrir un peu.
Quelle ne fut pas sa seconde surprise !! Du pain à 6.80 !!!
Mais c’est du n’importe quoi alors qu’il y a du blé à 11 !!

All décida de ne pas en acheter il préférait prendre deux maïs ça lui reviendra à moins cher..
Il continua son p’tit tour s’étonnant aussi du prix du bois et de la quantité minime proposée de c’te matière.
Ne croisant personne sur le retour, il rentra au camp ahuri par cet accueil froid de cette ville.
Arrivé près de son tas de bois, il décida d’écrire au maire afin de lui proposer son bois.
Pour la roulotte on verra plus tard..
Il commença donc à écrire sa lettre en bonne et dû forme avec formule de politesse et tout le tralala.

N’ayant pas le courage de sortir du camp il envoya son pigeon diablotin remettre la lettre.


All se mit à l'entré du campement histoire de voir si quelqu'un allait passer dans l'coin. Il pourra peux être vendre directment son bois comme ca...
Revenir en haut Aller en bas
Allfears

avatar


Compétences
Force:
Capitaine: Non
Fonctions: GuénérAll

MessageSujet: Re: Quand l'Hydre se fait printanière   Dim 4 Avr - 7:41

All attendit des heures sans voir âmes qui vives. C’est vraiment une ville morte. Heureusement que l’on ne fait pas un spectacle ici, on aurait personne pour nous applaudir !!!
All décida de se lever et de se dégourdir les jambes quand il vit un pigeon arriver jusqu'à lui.
Il ouvrit le message reçu

Citation :
Expéditeur : Celeste007
Date d'envoi : 2010-04-04 10:04:37
oups mes excuses je n ai pas ouvert mon courrier d un moment
j aurai apprecié de cvous acheter vos steres
cordialement

Eh bé il en a mis du temps à répondre !! Ca doit pas le gêner de n’pas avoir de bois sur son marché celui là.
Enfin bon maintenant s’il veux mon bois il vient l'chercher directement ici.
Et puis si quelqu’un le veux avant il le prendra. Marre d’attendre moi..
All décida de mettre une pancarte avec offre de vente de son bois ici même ou il était.
Il se dirigea vers l’intérieur du camp ou il vit Rasp râler encore et encore. Il se mit à sourire en pensant que la râleur allait lui-même nettoyer sa roulotte.
L’blondinet alla chercher une masse, un piquet et pris un vieux bout de pancarte dans le fouilli ou était entreposé tous les outils. Il ne fit pas attention et d’un coup de pied ouvrit une cage où se trouver une dizaine de rats que le Sergent La Fouine avait caché ici avant leur départs
Les rats, sans que Allfears s’en aperçoive prirent la poudre d’escampette ….
Allfears retourna à l’entré du campement et y planta sa pancarte :


Citation :
STERE DE BOIS A VENDRE
BONNE QUALITE pour les cercueils
QUANTITE : 100
Prix à négocier selon mon humeur
All repartit voir si ces acolytes de voyage allait venir boire un coup avec lui en taverne histoire de passer le temps


(Labelle je t'ai fait une ouverture pour ton invasion )
Revenir en haut Aller en bas
labaronne

avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Non
Fonctions: Pelleteuse, arracheuse de dents

MessageSujet: Re: Quand l'Hydre se fait printanière   Lun 5 Avr - 0:44



Celeste007 a écrit:
Celeste passa voir l autre blondinet qui lui avait fait courrier.... Lettre parmi les courriers et les tas de papiers encombrant son bureau il revint vers cet homme qui lui rpoposait du bois.....
Parait donc que vous avez du bois messire .. ? Nous avons eu penurie un moment mais cest chose reglée .... Mais si vous voulez m en vendre quelques steres je vous en debarasserai si elles vous encombrent .
Revenir en haut Aller en bas
labaronne

avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Non
Fonctions: Pelleteuse, arracheuse de dents

MessageSujet: Re: Quand l'Hydre se fait printanière   Lun 5 Avr - 0:45



Labaronne a écrit:
Le grand air !! rien de tel pour se remettre en forme. Lab revint au campement, elle était prète à tout supporter, même les ordres du vieux ronchon de vicomte !
Elle ne chantonnait pas quand même. La visite d'Uzès lui laissait un gout amer, mais finalement elle n'était plus chez elle ici. Alors qu'importe ! Les routes la rappelleraient bientôt, elle retrouverai alors son équilibre intérieur.
Pénétrant dans le campement, elle marchait dans le dédale que formait les roulottes, Charlyelle prenait l'air et les rayons printaniers pénétraient son antre. Galovert semblait se rendre vers un destin léger à voir son sourire carnassier. Rasp gromellait de sombres projets, Lab tourna à droite pour l'éviter ne voulant pas être victime de sa mauvaise humeur.
Elle tomba sur Allfears qui tenait un courrier à la main. Devant lui se tenait Celeste. Lab s'arrêta net. La surprise de le trouver là d'abord, mais ensuite elle se rendit compte qu'il venait y faire du commerce.

Tiens ! Celeste. Bienvenue au campement de l'hydre. C'est gentil d'être passé nous souhaiter la bienvenue, nous pensions que personne ne nous avait remarqué. Hmmmm, non je ne reprendrai pas les leçons d'accueil Uzétien ... je vois bien que je n'étais pas un bon professeur.
Elle alla se placer à coté d'Allfears.
Les affaires reprennent on dirait ! Je ne vais pas vous déranger plus longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
labaronne

avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Non
Fonctions: Pelleteuse, arracheuse de dents

MessageSujet: Re: Quand l'Hydre se fait printanière   Lun 5 Avr - 8:18



Celeste007 a écrit:
Et oui.. Bien à toi et cordialement ....Comme tu vois icelieu rien ne change???Desertification des campagnes l on croirait...
Juste de passage alors ....Heureux de te revoir toutefois, et quelle joyeuse caravane que voilà.
Donc tu es sur les routes entourées de marchands et menestrels je vois ....
Bien bien.... Je te souhaite tout le bonheur possible alors...Et ce messire donc me proposait steres ...... Donc puisque peu de rejopuissances alors aprlons affaires.
Vous auriez pu toutefois voir à animer ce bal de printemps qui se prepare...
A moins que ces animations vous usent ?
Revenir en haut Aller en bas
Allfears

avatar


Compétences
Force:
Capitaine: Non
Fonctions: GuénérAll

MessageSujet: Re: Quand l'Hydre se fait printanière   Lun 5 Avr - 10:47

Allfears a écrit:
All regarda l'homme arrivé ici lieu.
Pas un bonjour ou un bonsoir de sa part engageant directement la conversation...

Pff tu parles d'un représentant de village se dit il on s'etonne pas pourquoi la ville est deserte..
Ah voici enfin le bourgmestre qui se manifeste !!
Bonjour messire comment allez vous ? Moi c'est allfears!!
Moi ca va enfin je crois etre un fantôme dans cette ville mais bon parlons affaire.

Mon bois ? vous en voulez encore? eh bien il est sur le marché comme vous m'aviez dit que vous l'vouliez dans votre dernier pigeon Vous n'avez qu'a l'prendre. Il est sur le marché mais dépechez vous . soyez plus rapide qu'a répondre au courrier car certain charpentier ou boulanger vous l'prendront peux etre avant que vous ne vous fassiez un bénéfice dessus!!
Enfin ca c'est votre problème hein?

Bon moi faut qu'jaille m'entrainer un peu. Vous savez pas ou j'pourrais trouver des cibles dans l'coin par hasard? j'suis très bon archer à mes heures perdu?
Revenir en haut Aller en bas
Allfears

avatar


Compétences
Force:
Capitaine: Non
Fonctions: GuénérAll

MessageSujet: Re: Quand l'Hydre se fait printanière   Mer 7 Avr - 11:43

Celeste007 a écrit:
Celeste se retourna vers cet homme qui ne pensait qu à la vente de ses steres ....
Ha...Bonjour messire. C est donc vous qui m aviez envoyé cette missive...Tres bien tres bien... et bien donc c est parfait si vous avez mises ces steres en vente.... et bien donc laissons les à votre prix et tant mieux donc que nos amis puissent jouir de ces prix interessants. C est agreable à vous que de leur en faire profiter et à ce compte là et bien je prefere ne pas tirer profit de votre generosité.
Quand au tir à l arc.... Dommage, le concourss est passé. Mais vous pouvez toujours aller au bal du printemps; là nous verrons si votre arc est toujours aussi bien bandé .....
et au fait...Ne vous trompez pas de cible. Je ne suis pas de ceux qui apprecient qu on les raille quand à leur presence... J ai parfois choses à faire qui m eloignent certainement de quelques conversations pueriles ....


Charlyelle a écrit:
Charlyelle dont la roulotte prenait le soleil finit par sortir armée de son longbow. Il y avait belle lurette que la jeune fille ne s'en était point servi la dernière fois c'était sur Bordeaux lorsque ce sanglier enragé lui était tombé sur le coin du paletot lui valant une belle blessure à plaie ouverte à la cuisse.
La jeune archère écossaise avait donc décidé d'aller s'entrainer sur son terrain de jeu favori après les remparts : les bois et les forêts. bah oui c'est qu'elle s'ennuyait ferme sans son éleveur de sapin à taquiner.
D'un pas nonchalant, la belle plante se dirigeait vers les orées lorsqu'elle des échos lui parvinrent parlant de bal de printemps et de bander son arc..Tiens donc, elle voyait un blondinet de dos mais si l'une des silhouettes lui était vaguement familière l'autre non. Par contre elle adorait les bals et avait une passion particulière pour les arcs forcément elle était archère de son état.
Pas d'Océanique dans le coin, tiens où il était donc passé ?!! perdu dans un p'tit coin sûrement. Dommage, elle lui aurait bien proposé un 'tit concours de jets sur une cible.
Se rapprochant du petit groupe et tendant la main à l'homme inconnu tout en saluant Allfears d'un sourire.
Bien l'bonjour, je suis Charlye, passe-muraille de mon état mais mes origines écossaises m'aident énormément pour cela. Prenant un air innocent, son longbow bien tenu en main ...Qu'entends-je ? mes deux sujets favoris ça parle de bal et de bandage d'arc ? Laughing



Allfears a écrit:
L'blondinet ecouta le bourgmestre
Celeste007 a écrit:
et bien donc c est parfait si vous avez mises ces steres en vente.... et bien donc laissons les à votre prix et tant mieux donc que nos amis puissent jouir de ces prix interessants. C est agreable à vous que de leur en faire profiter et à ce compte là et bien je prefere ne pas tirer profit de votre generosité.
Je vous remercie donc de m'autoriser à les vendre et j'espère que cela fera des heureux. souriant en coin
Mais dites moi? Si vous dites ne pas tirer profit? pourquoi alors m'en avoir acheté 30 stères? cela aurait pu servir à certain boulanger pour faire baisser la miche de pain non?
All pensa que c'etait encore un de ces maire qui se montrait juste pour faire bien car les elections approchaient...
Il se retourne en direction de charyelle pour lui rendit le sourire si charmant...

Oui Charlye le bandage d'arc!! tu aimes aussi? mais ce que je préfère c'est quand la flèche touche sa cible....
Revenir en haut Aller en bas
labaronne

avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Non
Fonctions: Pelleteuse, arracheuse de dents

MessageSujet: Re: Quand l'Hydre se fait printanière   Jeu 8 Avr - 3:39





Citation :
Bien ! On se réveille la dedans !! z'êtes en train de prendre des mauvaises habitudes !


Les mains en porte voix, Lab, debout sur le toit de sa roulotte appelait au rassemblement des troupes. Elle prit ensuite une vieille marmite et la frappa de plusieurs coups de pelles.

Alleeeeeez on se bouge faut qu'on range tout. Ami de l'hydre on plie les gaules on se tire !!!
Merci de laisser l'endroit aussi propre que nous l'avons trouvé. Je vais donc procéder à la distribution des taches !!!


Raclement de gorge, elle sorti un petit parchemin sur lequel elle avait pris soin de tout noter.

Allfears, Hurukay au mât de l'hydre ...!! Si Monsieur le Vicomte peut reboucher les latrines, Charlyelle plantera un arbre mort à son emplacement. Bon ça c'est pour le symbole, je trouve ça beau.

Petit sourire à l'attention de l'assistance plus ou moins attentive.

Les autres !!! Vaisselle, ramassage des fientes de rats,, éventuellement un petit coup de balaie dans ma roulotte. Enfin ça, c'est juste pour ceux qui sont gentils.

Lab descendit du toit de sa roulotte.

Bon, faites pas trop de bruit faut que j'me concentre ...

Elle se trouva un petit endroit buccolique, s'allongea et ferma les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand l'Hydre se fait printanière   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand l'Hydre se fait printanière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Hydre :: La place commune :: [RP] : Nos histoires en Gargotes-
Sauter vers: