L'Hydre


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [RP] Levez vous, Damnés de la Terre!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Attila

avatar


Compétences
Force:
Capitaine: Non
Fonctions: Cornemuse

MessageSujet: [RP] Levez vous, Damnés de la Terre!   Lun 11 Jan - 15:12

--Sombre_heraut a écrit:


Au pied de la forteresse encore en émoi, telle une vieille rombière dont les robes seraient soudainement troussées par une rafale de vent mauvais, la petite foule des assaillants s'agitait avec frénésie.
Quand un cavalier, tout de fer vêtu et armé d'un oriflamme qu'il tenait comme une lance de charge, fit une apparition remarquée.
Flanqué de deux hommes d'armes de pieds, aussi dissemblables que pittoresques, le cavalier fit halte au milieu de la cour. Dans le ciel pâle montèrent de grasses volutes de fumées qui s"échappaient maintenant des fenêtres du chateau.
La hampe de l'oriflamme encore enroulé pointa au zenith, sa pique fraichement ensanglantée d'un meurtre facile. Le colosse d'acier tira la cordelette rouge et la bannière se dévoila.





- Peuple gascon! Tu es à notre merci. Nous, l'Armée de l'Hydre, bras armé de la Désillusion. Fer de lance de la Deception. Martel du Découragement. Nous venons porter Fer et Sang, Pillage et Feu en ton coeur.
Par cette existence que nous te dénions, tu t'es rendu coupable!
Oisiveté! Egoïsme! Lâcheté! Mesquine pensée! Démission de tes autrefois nobles aspirations. Tu croupis dans une marchande existence, pensant t'engraisser et prospérer dans ton ennui.
Nous allons te réveiller!


Le silence retomba dans la cour comme la voix aux échos métalliques du heaume qui la masque se tut.

Les deux acolytes, portant mâts et toile roulée, se regardèrent, indécis. Malgré leur forte stature d'hommes faits aux âpres exigences du combat de pied, ils semblaient nain à coté de l'imposante stature équestre.
- Euh Patron... c'est pas ça qu'on avait dit...
- Ouais... question recrutement... y aurait à redire.

- Vos gueules, je n'ai pas fini.
GASCONS! Il ne vous reste qu'une alternative à la fin misérable qui vous attend. REJOIGNEZ NOUS !
Vivez!
Ou mourez!
Revenir en haut Aller en bas
Attila

avatar


Compétences
Force:
Capitaine: Non
Fonctions: Cornemuse

MessageSujet: Re: [RP] Levez vous, Damnés de la Terre!   Lun 11 Jan - 15:14

Shaomye a écrit:
Une jeune femme menue s'avanca suite aux paroles de l'inconnu. Mais au lieu de lui répondre, elle se tourna vers les gascons. Tout en prenant soin de rester hors de portée d'un coup d'épée, on sait jamais, elle prit la parole. Sa voix claire et musicale sonna étrangement après la voix métallique. Gascons! ne ralliez pas vos ennemis! Les rejoindre ou la mort? la Gascogne est un pays libre! rejoignez plutot l'Ost Gascon, qui meme si il n'est pas au mieux de sa forme, ne vous promet pas la mort si vous partez ou refusez de les rejoindre! Ou rejoignez les groupes de défense des villes! Toute aide est la bienvenue! Meme si certaines personnes nous ont trahis, la plupart d'entre vous restez des hommes et des femmes braves et courageux!
La Gascogne est le refuge des exilés, de ceux qui ont fuis la guerre, cela ne devrait pas changer juste parce qu'un homme l'a décidé. Alors contrairement à ce qu'a dit ce charmant sir
léger coup d'oeil insolent au cavalier et à ses hommes restés figés vous avez plusieurs choix! les rejoindre et mourir ou devenir traitre, ou rejoindre les défenseurs de la Gascogne. Mais si vous décidez de ne rien faire, il reste bien sur toujours la solution de rester neutre ou de partir en ballade... Elle se tut et surveilla du coin de l'oeil les 3 hommes, au cas où


Nounours31 a écrit:
Nounours qui passait dans le coin avait entendu les parôles du crétin en armure. Fou de rage, il se baissa, ramassa une pierre gros comme son poing et la lança contre son haume. La piere ricocha, et il cria a l'intention du chevalier :

"Espèce de crevard ! On te fera ravaler tes parôles ! Et je te jure sur la tête de mon fils que ton armure on va te la faire bouffer ! T'es fort pour menacer des civils, mais je te promet qu'on reglera ça dans quelques jours et que tu regretteras ces paroles ordurieres !"

Il regarda la jeune femme parler aux gascons et approuva en hochant la tête. Il se tourna vers les gens présent en parlant assez fort, fort de sa grande gueule :

"Gascons ! Depuis quand une minortié impose-t-elle ses choix a une majorité ?! Regardez moi ces empaffés dans leurs armures ! Ils vous menacent de mort ! Le conseil était peut être pas le meilleur certes ! Moi même je haïssais certains membres ! Mais, les gascons sont des gens fiers. Allez vous vous laissez faire par ces crétins qui vous menacent de mort si vous ne les rejoignez pas ? Sortez vos armes et battez vous ! Vous meritez mieux que ces laches qui prennent un chateau et menacent les autres si ils ne les suivent pas ! Si ces estropiadures étaient si puissantes que ça, ils auraient certainement gagné a la loyale ! Pas en prennant un chateau par la force ! Si vous avez un pet de fierté rejoignez nous et vennez ecraser ces rats ! Croyez moi, ils ne méritent pas mieux !"

Après son petit discours, il ramassa des pierres et en jetta de nouveau quelques unes sur les trois "soldats" histoire de les énerver. Il en garda quelques unes au cas ou ils viendraient.


--Sabre_des_ombres a écrit:
Un homme avec un capuchons qui cachais complètement son visage approcha de l'homme cherchent a recruter des gens de la Gascogne pour rejoindre son armée.

Bien le bonjour inconnu je suis quelqu'un de la Gascogne qui voudrais savoir se que je gagne a vous rejoindre.
Je gagne la vie si je crois se que vous dite mais si moi je veux plus, comme un titre de noblesse ou des écus.


Il sourit sous son capuchons et regarda l'inconnu en attendant la réponse.


Nounours31 a écrit:
Nounours sourit au Messire...

"Vous y gagnez le respect, c'est déjà pas mal ! Apres, les négociations, c'est pas avec moi qui faut les faire. Je suis juste quelqu'un qui aime pas qu'on dérange son... cadre de vie. Maintenant, vous avez toujours le choix ! Soit vous nous rejoignez et ils vous tuent, soit vous les rejoignez et on vous tue. Soit vous partez le temps que ça se tasse. A vous de choisir !"

Il le fixa d'un regard sombre, sans détourner les yeux...
Revenir en haut Aller en bas
Attila

avatar


Compétences
Force:
Capitaine: Non
Fonctions: Cornemuse

MessageSujet: Re: [RP] Levez vous, Damnés de la Terre!   Lun 11 Jan - 15:16

--Sabre_des_Ombres a écrit:
Si je n'est rien a gagne je vais rester cher moi a m'occuper de ma terre mon épée est au service du plus offrant et moi je veux un titre au minimum je crois que ses peu pour risquer ma vie

Il sourit et s'assit un peu plus loin pour regarde le monde passer et espéré trouver quelqu'un pour l'engager.


--rimbaude a écrit:
Le rimbaude s'avença doucement, il avait pas pour habitude de ce monter mais pour une foi qu'il y avait quelque chose d'intressant. Prennant également des pierres il les lança non pas sur les hommes d'armes mais sur celui qui vennait de parler.

Pauvre fou, rien que d'avoir la pensé de les rejoindre c'est ce faire félon à nostre belle Gascogne.

Il avença vers l'homme et la jeune femme qui avait parler pour le duché.

Ami gascon, amie gasconne, je vous invite tous à nous rejoindre dans la capitale pour reprendre le chateau aux mains de ces chiens laches et sans vergogne.


Shaomye a écrit:
La brunette sourit à l'homme qui venait de parler patience sieur, il faut d'abord convaincre les gascons de bouger, ensuite les renforts pourront aider ceux qui sont déja partis

--Le_sergent_bourgogne a écrit:



Bourgogne était soldat depuis toujours. Sa fidélité était comme un vieil outil poli par les années. D'abord au service des Saincte Merveille, puis du seul vicomte de Lastours, et maintenant, il est là, parmi ses compagnons de l'Hydre.
Aussi, quant il entend les mots "Belle Gascogne", "Serment", "Félon", il grimace de douleur et s'avance, empourpré et le souffle court.


- Qu'est ce que j'entends comme sornettes? Qu'a-t-elle de beau votre gascogne, on s'y morfond depuis des lustres, les meilleurs fruits en sont bien vite partis avant de pourrir sur branche, comme vous autres, trop péteux pour aller de l'avant.
Et quels trésors recèle-t-elle qu'elle soit si précieuse à vos yeux? Je vais vous le dire, des monceaux d'or que vous avez amassés en bonnes vaches à lait! Voilà ce qui vous file la courante et c'est tout.

La félonie c'est d'avoir laissé un beau duché avec un avenir prometteur devenir un hospice de vieillards édentés qui couinent plus qu'ils ne mordent.
Mes maîtres, ont des crocs et vous allez les sentir sur vos nuques déjà bien tendues.

S'il y a du couillard mâle, femelle ou enfançon, qu'il vienne. Et là sera le début d'une vie où l'on garde le chef haut et le menton rogue!


A bout de souffle, le tonique et tonnelique sergent se tourne vers le cavalier de fer, muettement accroché à sa bannière.

- Patron? quelque chose à ajouter?
- Pas mal Bourgogne.
Revenir en haut Aller en bas
Attila

avatar


Compétences
Force:
Capitaine: Non
Fonctions: Cornemuse

MessageSujet: Re: [RP] Levez vous, Damnés de la Terre!   Lun 11 Jan - 15:17

Nounours31 a écrit:
Nounours s'énerva de plus belle il regarda le gros s'avancer et parler. Il serra une autre pierre et la lança de toutes ses forces au visage du "soldat", en visant bien les parties non protégées par le casque.

"Ferme ce qui te sert de gueule espece d'enfant de catin ! Tu veux des couillards ?! Parfait, on va rappliquer bientôt, mais ça sera une bataille rangée ! Et on aura vos peaux bandes d'estropiadures !

Nounours lanca ses derniers cailloux sans vraiment prendre la peine de viser sur les "soldats", puis il se retourna et disparut en pensant que bientôt tout ça se reglerait...

Shaomye a écrit:
Shaomye écoute le nouveau venu une seconde et répond aussitot quel trésor? mais la vie, la liberté! il est vrai que nombre de gens s'en vont, mais d'autres restent et tentent de faire quelque chose! Quant à l'or, si il y en a, ce n'est point ici, mais chez les nobles, qui cela dit en passant, vous ont pour beaucoup rejoints. Alors nos trésors ce sont vous qui les avait! Nos seuls trésors désormais ont une valeur morale, quoi que vous en pensiez! Elle le défie du regard, et sourit quand un caillou bien lancé l'atteint dans le nez.


Bzeuh a écrit:
En attendant de savoir contre qui voter, Bzeuh se rapprocha écouter la conversation de l'officier recruteur.

Humm. A mon avis, il y a tout de même une bonne raison qui pousse à rester loyaliste. C'est qu'il est facile à un loyaliste de devenir brigand alors que l'inverse est beaucoup plus difficle.

Ce n'est pas la première fois que je vois passer des recruteurs pour des groupes dans votre genre. Par contre, je n'ai jamais vu le sécrétaire d'état de Gascogne déposer une annonce demandant un profil de brigand pour accéder à un poste.

Etre brigand, c'est avoir une âme de chasseur-cueilleur. Ils laissent les besogneux reconstruire après leur passage, mais ils doivent savoir ne pas trop prendre sur la bête pour qu'elle puisse se relever afin de venir la retraire après. Et en attendant, ils vont ailleurs.
Alors Messire Bourgogne, si vous trouvez que la Gascogne est si dépourvue en bons fruits, ne prenez pas les derniers qui restent, sinon vous ne pourrez plus y repasser faire votre marché.

Sinon oui, c'est peut être palpitant de faire un coup et de prendre un chateau. Il faut s'organiser, convenir d'un plan, rester soudé, parrer aux imprévus. Mais est-ce vraiment différent du côté loyaliste ? Il faut aussi organiser l'administration, la défense, essayer de se faire comprendre par tous. Il faut aussi faire accepter son point de vue, que ce soit dans un conseil ou dans une organisation autre. Côté imprévu, vous êtes un bel exemple de ce qu'il faut savoir gérer. Pour ceux qui veulent de l'aventure ou du dépaysement, il y a l'Ost et les postes d'ambassadeurs en contrées éloignées.

Qu'est ce qui pourrait faire encore la différence ? L'argent ? Un brigand fortuné peut se payer une garde-robe et manger de la viande tous les jours : ça ne va pas chercher loin.
Si l'argent est géré collectivement - je fais des suppositions, parce que je ne suis pas brigand hein - alors cela revient au même qu'un conseil qui choisi comment utiliser l'argent qu'il a collecté.

Donc somme toute, on trouve les mêmes choses de chaque côté, sauf qu'il est facile de devenir brigand, mais pas de redevenir loyal.
Revenir en haut Aller en bas
Attila

avatar


Compétences
Force:
Capitaine: Non
Fonctions: Cornemuse

MessageSujet: Re: [RP] Levez vous, Damnés de la Terre!   Lun 11 Jan - 15:17

Drannoc a écrit:
Entendant le dernier intervenant, un saltimbanque s'avance.

-Il soliloque là non ?

-Ouais, je crois.

-Vos gueules.

Rires dans la troupe.


- C'est l'avantage des donneurs de leçons.

- Quoi ?

-Bah, ils donnent d'avantage de poids à l'adversaire, involontairement. Quelque chose qui s'apparente à de la naïveté en fait.

-Pas faux.

- Lui a-t-on dit que l'argent n'était qu'un détail ?

-Eh non, mais faudra bien.

-On peut déjà sentir le vent tourner, ceux qui comme nous aiment profiter de la liberté.


-Fais pas chier avec tes poncifs mielleux. On recrute du lourd, quoi.

Brouhaha et rires, à nouveau...


--le_Grand_Teint_Sandy a écrit:
Moi m'sieur! Moi m'sieur!

Après le beau discours du monsieur sur le loyalisme, Sandy savait qu'il avait la réponse que semblait ne pas avoir le monsieur.
Euh... je la connais la différence entre un loyaliste sédentaire et un loyaliste nomade.

Le premier cherche surtout à accumuler de l'argent soutiré par petits bouts à un grand échantillon, pour le stocker quelque part et se sentir puissant et compétent en le contemplant.

Le second cherche à dépenser l'argent soutiré en une seule fois et à une seule entité : le loyaliste sédentaire.

Finalement, on peut simplifier en disant que le loyaliste sédentaire, vous donc, sert de percepteur au loyaliste nomade, eux donc. Et comme salaire, ce dernier ne vous verse pas d'écus mais vous sert de justificatif pour les petits bouts que vous prélever à tout le monde inexorablement.

Vous êtes comme cul et chemise finalement.

Watelse a écrit:
Le vieux Sieur Georges Léonard Watelse trainait sa Personne autour du chateau en recherche d'inspiration pour son nouvel article. De la foule. Des gens se houspillent. Diantre, y aurait-il quelque chose d'intéressant à pondre dessus?

...Si vous avez un pet de fierté rejoignez nous...

Ah! Le barbu a dit quelque chose qui ravit les oreilles de Sieur. Il prit place près de ce cher Bayonnais avec qui il lui plaisait souvent d'avoir des mots, et lui souffla avec ironie:

"Si vous avez un pet de fierté rejoignez nous"?... Point de flatulence de ma part, cher ami. Moi, au moins, je sais me tenir, et ne met pas les écarts de conduite de mon postérieur sur le compte d'une quelconque fierté.

Watelse, étonnamment, se mit à rire. Néanmoins, son rire fut de courte durée, car la conversation qu'il croyait anodine semblait belle et bien sérieuse. Sérieuse et grave.

Attaquer le château?!


Le vieil homme s'empourpra et hurla à l'encontre des belligérants:

N'est point Gascon celui qui ne défend pas sa terre. Reprenez vos paroles, étrangers, où vous goûterez de la lame Gasconne!


Le quinquagénaire, ancien gradé de l'armée, brandit sa canne d'un air offensif, ... et trébucha.
Revenir en haut Aller en bas
Attila

avatar


Compétences
Force:
Capitaine: Non
Fonctions: Cornemuse

MessageSujet: Re: [RP] Levez vous, Damnés de la Terre!   Lun 11 Jan - 15:19

Shaomye a écrit:
Shaomye se taisait depuis un moment, écoutant les uns les autres, se demandant si l'un de ceux qui avaient parlé viendrait libérer la capitale... il est simple de parler, encore faut il que les actes suivent...
Au moment où elle commencait à penser qu'elle parlait dans le vide survint un homme assez agé, qui parla avec forces gestes. Il voulut brandir sa canne et trébucha. Elle agit alors par pur reflexe, depuis toute petite, on lui disait d'écouter et d'aider les anciens. Elle bondit pour rattraper l'inconnu.

Nounours31 a écrit:
Dans sa fureur, Nounours s'en allait plutôt que d'entendre ces discours a vomir. Il ne fit même pas attention au vieux Watelse qui lui murmura. Ce n'est que lorsque le vieillard poussa un cri digne d'un de ces monstres censés manger les enfants si ces dernier ne mangent pas leur soupe que Nounours se retourna.
Il vit le vieil homme menacer de sa canne et se ramasser. Il retint un rire, mais ne put éviter le sourire. L'acte en lui même lui inspirait plutôt pitié ou compassion. Non, ce qui le faisait sourire, c'était de savoir que le vieillard en avait dans ses braies.
La jeune Dame le rattrapa et lui évita une juste toute autant humiliante que discreditante.
Le sourire de Nounours s'accentua alors.

"Messire Watelse ! Permettez moi de vous dire que vous n'êtes qu'un vieux fou ! Mais au final ça a du bon ! Enfin des parôles censés que j'approuve. Dites moi Messire, ça vous tente d'exprimer notre mécontetement a coups de pierres ? Y'a qu'a se baisser pour en ramasser !"

Il adressa un clin d'oeil complice au vieil homme...

Bzeuh a écrit:
Vous êtes comme cul et chemise finalement. disait Sandy

Je vouslais surtout dire qu'il n'y a pas tant de différences, mais que s'il est facile de devenir brigand, il est plus dur d'en revenir.

La fin de son explication se perdit à cause d'une agitation qui se passait plus près du chateau. Le Mimizannais était encore trop loin pour agir, mais s'approchait de Watelse le plus vite qu'il pouvait.

--Sombre_heraut a écrit:



- Bien sûr, vous n'écoutez pas.
Bien sûr, vous vous laissez guider par vos instincts les plus primitifs: la peur, l'orgueil, la défense de la femelle ou du territoire.
Comportement de bétail.

Bon au sacrifice.

La peur vous ne l'avez pas connue, nous avons préféré frapper par surprise, craignant une résistance qui n'existait pas.

Votre orgueil lui, a bien souffert. Que vous vous croyiez si bien défendu ou que vous pensiez la Gascogne redoutée, vous avez vu a quel point vous vous trompiez.
A quel point vos belles paroles viennent tard, a quel point il est stupide de s'enivrer de grandiloquentes déclarations de fierté, d'honneur, de courage, quand on est oisivement occupé a compter ses écus.

Ce n'est pas dans vos braies que se trouvent votre virilité. Mais dans votre magot.

On vous l'a pris. Vous etes pire que femelle maintenant.

Tous sauront que Gascogne est ribaude bonne a prendre.
Revenir en haut Aller en bas
Attila

avatar


Compétences
Force:
Capitaine: Non
Fonctions: Cornemuse

MessageSujet: Re: [RP] Levez vous, Damnés de la Terre!   Lun 11 Jan - 15:22

Nounours31 a écrit:
Nounours commencait a s'énerver et regarda le cavalier. Il le fixait d'un regard haineux. Il porta la main a son pommeau pret a se battre et lui lança de toute la rage qu'il avait accumulé :

"Sale chien !!! Descend de ton bourrin et enleve moi ces plaques de fer ! Viens un peu par içi qu'on puisse voire si tu te bat aussi bien que tu parle espece de rat ! Tu nous parle de virilité, bah descend voire que je te mette la tienne en travers de la gorge ! Je te promet que tu seras pas déçu du voyage. Les personnes comme toi, on les écrase comme des larves ! Tu mérites pas la vie espece d'estropiadure !"

Nounours se racla la gorge et cracha un glaviot d'une taille impressionante en direction des "soldats".

"Allez, vennez vous battre bande d'enflures !"


Watelse a écrit:
Georges Léonard Watelse s'appuyait encore à la jeune femme qui l'avait sauvé de l'humiliation. Son genou avait encore cédé sous le poids de l'âge. Remercier une femme lui aurait arraché la bouche à une autre époque. Mais entre cette femelle et le mâle nuisible qui se dressait sur son équidé, il préférait encore la porteuse de mamelles.

Heureusement, le Barbu Nounours prit la relève et, avec conviction, affronta l'arrogant perturbateur.


Femelle, je ne sais qui vous êtes, mais vous avez la gratitude de Sieur Georges Léonard Watelse. Vous avez sauvé de la honte un Watelse. Dix générations de Watelse protégeront les vôtres... Néanmoins, pour avoir l'honneur de vous retourner la pareille, encore faudra t'il que nous subsistions... Nous battre..
.

Se redressant comme il pouvait:

PEUPLE GASCON!! ECOUTEZ UN VIEIL HOMME QUI A CONNU LA GUERRE ET LES COMBATS! QUI AIME SA TERRE POUR CE QU'ELLE EST ET NON POUR CE QU'ELLE VAUT! VOUS SOUHAITEZ DE L'OR? IL Y A PLUS D'ECLATS SUR LES VAGUES DE NOTRE MER QUE DE SCINTILLEMENTS DANS TOUS LES ECUS QUE CE MALOTRU VOUS PROMET! ET TOI, L'HOMME ... TOI AVEC TES COMPARSES MALFAISANTS, ECOUTE BIEN LA REPONSES DU PEUPLE GASCON:


IL hurla cette fois, comme un cri de guerre qui lui décrocha une quinte de toux par la suite:

TOCAS-I SE GAUSAS! TOUCHE-Y SI TU L'OSES!!!!


Shaomye a écrit:
Mais qu'est ce qu'ils avaient tous à parler des femmes comme de choses?? bon du point de vue de l'échalas monté sur son cheval, elle pouvait comprendre. Mais d'un gascon... non! Elle laissa échapper un grondement sourd et regarda l'homme qu'elle avait rattrapé droit dans les yeux Mâle, il est certains que nous subsisteront! si les gascons répondent à notre appel! Et appelez moi une fois encore femelle, et c'est vous qui deviendrez eunuque! Elle se tourna de nouveaux vers les gens présents vous avez eu plusieurs alternatives, gascons, à vous de choisir! vivre libres et fiers, ou esclaves et soumis? En tout cas pour moi le choix est fait elle regarda le cavalier, une lueur de défi dans ses yeux gris plutot mourir que vous rejoindre!

--Sombre_heraut a écrit:
[Plus tard, dans la nuit agitée d'appels et de mouvement, en lisière d'une corne de bois hors de la ville]



La silhouette massive du Sombre Héraut de l'Hydre se fondait dans les ténèbres du bois. A peine un mince éclat métallique luisait-il ou un faible cliquetis s'élevait-il pour en vérifier la présence.

Au coucher du soleil, il avait quitté l'enceinte de la forteresse. La ville bruissait d'une rumeur de ruche agitée et il voulait contempler le spectacle en retrait, comme héraut et annaliste de l'Hydre.

Un anneau de feu se resserrait autour de la muraille du château. Torches et braseros scintillaient dans le vent glacé, découpant des ombres furieuses sur les froides maçonneries.

Le Heaume se tourna un peu vers les faubourgs de la ville. Il semblait écouter un bruit a tout autre inaudible:
Celui de milliers de pattes, de ventres, de queues crissant, glissant sinuant sur le pavé gelé. Des corps au poil collé par le givre, des petits yeux à l'éclat dur, des moustaches frémissantes de faim dévorante et des dents...
...des dents, jaunes, sales, mais coupantes et avides, des dents qui allaient répandre effroi, répugnance, disette et pestilence.

Les rats entraient à Mont de Marsan.

Le Héraut saisit l'oriflamme fiché au sol, au moment où un gros rongeur au regard de sang sautait sur la hampe et grimpait à sa pointe avec l'agilité d'un matelot hunier.
Puis les ténèbres les avalèrent.
Revenir en haut Aller en bas
Attila

avatar


Compétences
Force:
Capitaine: Non
Fonctions: Cornemuse

MessageSujet: Re: [RP] Levez vous, Damnés de la Terre!   Mar 12 Jan - 3:55

Izaki_zi a écrit:
Zak, qui était venu depuis l'autre bout du royaume pour participer a la résistance gascons, et à la croisade du Béarn au dict contre les lion de judas, était vraiment déçu de certaine chose. Ce jeune effronté, qui prenez paroles pour des chose absurde.Il en était pas moins pour ces gestes, et sa médiocrité devant son arrogance.

Zak, avais ce sourire mesquine, quant a regardé ce jeune individu. Un homme, casqué, avec une armure imposante. Il avais jamais vu une tel arrogance, et nullité.

"Dite moi, vous la bas, pourquoi tous ces dire inutile? Vous savez pour parler, il ne faut pas faire un assemblage de mots, pour y arriver. Mais, un ensemble de mot, qui corresponde."

Ces hommes là, il les aimais pas trop car ne savais à rien. Il regarda enfin plusieurs personne de la foule, et s'inclina devant eux.

"Mon nom est Izaki_zi de Caclin, Grand maistre de l'ordre de la croix blanche, pour ce qui ne me connaissent pas. Actuellement en aide, a la population gascons."

Il ne s'était pas présente, mais vaut mieux tard que jamais, comme on dit.Il continua de balancer sont regard partout, en scrutant sont les silhouette poser devant lui, et la pièce qui devenez un four a moulin.
Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Levez vous, Damnés de la Terre!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Hydre :: La place commune :: [RP] : Nos histoires en Gargotes-
Sauter vers: