L'Hydre


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Gargote Bourguignonne [RP/IG] Nobles de Bourgogne et Frim ! Plainte contre vous !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Gargote Bourguignonne [RP/IG] Nobles de Bourgogne et Frim ! Plainte contre vous !   Sam 3 Avr - 11:08


Jackou a écrit:
un Homme tres Faible rentre dans une Grande Piece Triste les Larme au Yeux et Le Sang coulant sur ses main sur sont visage et Sur tout sont corp Marchant Fort Difficilement Jackou Tribucha quelque Fois avent d'arrivée a rentré dans la Grande Salle Une fois Dedant Jackou Tenta de se metre sur un Table le Plus Haut qu'il Peut pour Crié ça Haine et ça Rage envers la Bourgogne puis Jackou Dit :

Bourgogne !!! Oh la Trahison de la Bourgogne ! Vous ne dite pas que vos frontiere sont fermé ! et qu'en un Homme De Passage vien en Bourgogne il Se fait attaqué part vos armée ! je me Présente Jackou de Santogas Victime de L'attaque de l'armée de Frim entre Autun et Chalon
Raison de vos Attaque je suposse que il avait personne sur qui on peut frapé donc on pren le Premier Venu !!! ? Qu'elle Courage Frenchement J'aide les Ville de Langres , Bourg j'ai aider avec mes Idée Dijon et voilla comment vous remercié certeine personne qui voyage et qui travaille Honettement pour se payé un Bouclier un épée et des Miche de pain de la Viande et Poisson des Fruit et des Legume et grace a Vous j'ai tout PERDU je sais pas comme Exprimé cette Rage et cette Haine que je possede en Moi a part pour vous dire que je veux etre remboursé de cette attaque de mes Carac de mon Bouclier et de mon Baton ! Parce que je suis un Homme qui vous a aider qui aide les Duché qui sont en Probleme et vous me poutré ?! je suis Bien trop bon je protege tout le monde et vous ossez vous me Poutré pour des raison ? INCONUE ! je suis pas Ninporte qui pour me Laisser faire Oh mince une armée vien de me Poutré je suis un Habitant de Savoie de Bourg un Allié de la Bourgogne et de la Champagne ! j'ai demandé Conseil a certeine Personne comme un Brigadier ! qui ma dit la meme chose que je pense je veux vous exprimé ma COLERE !!!!!


01-04-2010 04:09 : Votre bouclier a été détruit.
01-04-2010 04:09 : Votre arme a été détruite.
01-04-2010 04:09 : Ragondindam vous a porté un coup d'épée. Vous êtes mort au combat.
01-04-2010 04:09 : Lesmoutonsbleus vous a porté un coup d'épée. Vous êtes mort au combat.
01-04-2010 04:09 : Julien2 vous a donné un coup de baton. Vous avez été sérieusement blessé.
01-04-2010 04:09 : Lesmoutonsbleus vous a porté un coup d'épée. Vous avez été légèrement blessé.
01-04-2010 04:09 : Aeaeda vous a porté un coup d'épée. Vous avez été secoué, mais vous n'êtes pas blessé.
01-04-2010 04:09 : Vous avez engagé le combat contre l'armée "Forces de Bourgogne" dirigée par Frim2811.


Chaque Fois que J'osse Fermé les Yeux je vous voie encore vous entrain de me faire du Mal juste parce que personne étais la ! j'ai aprit les prise de Joinville et de Cosne DEFENDER VOS VILLE AU LIEU DE POUTRE LES VOYAGEUR QUI ON RIEN FAIT

Jackou le cria bien fort pour que tout le monde comprenne puit Rajoutta :

je resterais dans cette Pièce a crié haut et fort que vous Poutré le Peuple au Lieu de defendre vos Ville si je ne suis pas Remboursé de :

16 de forces
12 d'inteligences
10 de Charismes
1 Bouclier
1 Baton
et les Jours d'indisponibilité de 100 écus les 45 Jours ( Vue que je perd des Carac a la Longue de ma mort ! )

Si vous accepté je consideré comme cette acte de trompé de personne si vous refusé je parlerais a tout les Noble de tout les Duché pour dire que Vous ne Protegé pas vos Ville mes preferé Poutré les Voyageur !

Jackou de Santogas Fieulle de Nejma


Une fois sont Discourt Fini Jackou tenta de décendre de la Table mes tellement Blessé des Coup d'épée reçu Jackou tomba de la Table et se retrouve couché au Sol et tenta doucement de se levé ...

Balise IG rajoutée dans le titre. Joueur de Jackou, vous avez un MP =)
Angron

--Jehanne.de.cassagnes.b. a écrit:


La Castelmémère, demeurée bourguignonne pour garder, bien comme il le fallait, les belles terres de sa petite fille, grimaça en entendant l'excité.

-« Dites... Vous pourriez éviter de crier à tout bout de champ, c'est dur de vous comprendre, quand vous glapissez. »

Oui, oui : c'est bien la Cassagnes-Begonhès qui dit ça. La poutre et la paille, vous savez...

-« Et puis c'est quoi ces numéros ? Douze d'intelligence ? C'est marrant... Compter l'intelligence, en vérité, quelle bonne idée ! Mais je ne vous aurais pas donné douze, mon bonhomme, ce sera trop bien payé.

Enfin, soyez raisonnable : vous dites que vous parlerez à tous les Nobles de tous les Duchés pour dire que la Bourgogne est une grande méchante qui essaie de purger le monde des imbéciles beuglards comme vous ? C'est un service qu'elle rend à la Création du Très Haut, plutôt ! »


J'en entends, là, au fond de la salle, qui pouffent et chuchotent : « Qu'on bâillonne la Castelmémère, ça aussi ça sera d'utilité publique. ». Vous avez bien raison.

-« Non, sérieusement : vous croyez que les nobles de France et de Navarre en ont quelque chose à faire, des petits malheurs d'un pauvre savoyard ?
D'ailleurs, je croyais qu'en Savoie, il n'y avait que des nains bons à lancer. Enfin, c'est comme ça que mon gendre a voulu attaquer Chablis, avec ses catapultes à nains savoyards... »


Regard circonspect au bonhomme :

-« Vous êtes sûrs que vous êtes savoyard ? »


Frim2811 a écrit:
Une sale journée qui s'annonçait, c'était inévitable, la nuit avait encore été agitée, et le sommeil commençait à manquer.

Après avoir répondu au défi d'un blessé par les soins de son armée, elle prit un moment pour se balader, puis entendit une voix masculine brailler.

S'approchant, elle l'écoute, un peu abasourdie. Elle ne connaissait pas cet homme, et ne voyait pas comment il pouvait connaitre son nom, pas plus son nom que son portrait était affiché où que ce soit. Elle eut une pensée salvatrice comme toujours, les voies d'Aristoteétant impénétrables, ça faisait du bien de se le rappeler en certaines occasions.


- Le bonsoir Messire, je suis Frim, Chef de l'armée qui apparemment vous a mis à mal, connétable de Bourgogne également, pour précision.

- Vous parlez de quoi ? d'erreur ? Il n'y a pas eu d'erreur.Nous faisons notre travail, et vous le votre, avec tous les risques encourus. Il a été signifié et publié que certaines personnes n'étaient pas les bienvenues en Bourgogne, sous peine d'une action contre elles. Il ne s'agissait pas de vous, mais de votre compagne, il me semble. Une certaine Mindy. des rapports qu'on m'a fait parvenir. La liste des personnes indésirables est affichée à la vue de tous.

- Je suis navrée que vous soyez impliqué dans cette affaire, mais l'armée, comme tout un chacun, fait son travail. Et non, le Duché ne vous indemnisera pas pour cela, même si vous continuez à crier, en tout cas, pas de ma part


Jackou a écrit:
Jackou petta un peut de rire

Alors je recuperais 120 écus moi meme ^^ part des moyen personnelle vue que je suis listé pour aucun crime suite a se poutrage listé moi je risque d'etre dangereux Wink

( des imbéciles beuglards comme vous ? Restont un peut calme sur les insulte c'est juste des rp mon ami Smile je le prend pas offencent mes qu'en meme Wink )


Frim2811 a écrit:
Elle avait écouté l'éclopé, mais elle connaissait la loi du genre.

- Vous parlez d'être listé, et ce n'est pas le cas, référez vous à la liste qui est publiée à la vue de tous ici. Vous étiez dans un groupe avec un membre listé. Alors plaignez vous, mais pas à moi, mais aux membres de votre groupe. Et à l'avenir , regardez les annonces, ça vous évitera ce genre de désagrément.

Elle allait mieux.. beaucoup mieux même... Toute pimpante .. Robe bien lissée, cheveux peignés... y avait que ses foutues dents cassées toujours dans le chemin.; et en parlant de chemin., elle approcha d'un groupe.. Un marchand furieux et une drôle de femme encapuchonnée qui couvrait la harangue d'une autre d'un certain âge.

Haussant le sourcil , et ça c'était le signe que Garance avait recouvré tout son maintien. gauche ou droit peu importe. Garance était en état interrogatif.. discret mais significatif..
Elle s'approcha donc de la jeune femme, tapota légèrement sur son épaule et toussota..

Ahem..


Dernière édition par Garance le Sam 3 Avr - 20:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gargote Bourguignonne [RP/IG] Nobles de Bourgogne et Frim ! Plainte contre vous !   Sam 3 Avr - 11:09


Frim2811 a écrit:
Frim sursauta et dut réprimer un geste violent, en sentant une main sur son épaule. Elle ne supportait pas qu'on la touche, et encore moins sur son épaule qui avait été brisée lors de sa dernière rencontre avec une armée.

Elle prit tout de même sur elle, et se retourna lentement, en s'écartant de la personne, qu'elle n'eut guère de mal à reconnaitre.


- Dame Garance, bonjour

- Je ne m'attendais pas à vous voir debout. Si vous aviez l'amabilité de me donner le nom de celui qui vous a soigné, cela pourrait me servir d'ici peu. Mais je suis ravie de vous voir en pas trop mauvaise forme.


Frim avait une idée assez précise de la raison de la présence de Garance, mais elle n'était pas vraiment du genre à se défiler. Elle la fixa


- Que puis-je pour vous ?


Dernière édition par Garance le Sam 3 Avr - 20:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gargote Bourguignonne [RP/IG] Nobles de Bourgogne et Frim ! Plainte contre vous !   Sam 3 Avr - 11:10

Là, ce sont les deux sourcils de Garance qui se haussèrent en chœur. Qu’un simple tapotement fasse sursauter la chef d’armée qu’elle reconnaissait., l’étonnement était de mise.

Ma foi, Dame Frim, vous devez être sur les nerfs ches temps-chi pour être en alerte au moindre geste.

Auriez-vous peur d’être reconnue pour vous cacher de la chorte derrière un capuchon ?

Le nom que je vous donnerais ne vous cherait d’aucune aide , je vous achure..


Garance sourit en coin. ; Son chuintement pouvait donner à confusion sur ce mot-là.. Fouillant dans sa besace, Garance en sortit un caillou. Et le mit devant le nez de la Chef d’armée.

Voichi l’objet du délit.. je ne vous parlerai pas de che goujat qui m’a barrée la route devant Macon, il n’a eu que che qu’il méritait.

Roulant le caillou entre ses doigts devant les yeux de Frim :

Que vos hommes che battent avec épées ou boucliers, choit ! Mais avec des cailloux, je m’inchurge ! Avoir parsemé le chemin de cheux-chi pour nous faire trébucher.. Ché traître et lâche ! Nous en faisons de l'acool nous!

Je vous demanderai donc une compenchation financhière pour les dégâts occasionnés . je trouverai moi-même l’artisan sucheptible de mener à bien l’ouvrage.


Tendant un parchemin à la jeune femme :

Je me chuis rencheignée et voichi une echtimachion chiffrée à remettre au Concheil Ducal :


Citation :
Réparation dentaire due à Garance de Tourelle pour attaque de cailloux intempestifs

- Fabrication de 2 dents en porcelaine : 1000 écus
- Incrustation de 2 minuscules diamants : 3.000 écus.
- Séance de fixation des nouvelles dents : 1.000 écus

J’oubliais, vous cheriez d’une grande utilité.. Vous voyez , j’arrive même à vous en trouver une..

Petite pause pour reprendre son souffle.

Si vous pouviez également retrouver le petit plaisantin qui a pris mon épée après m’avoir percé le côté, je vous en cherai.. Garance faillit dire « reconnaichante », mais le mot était trop fort.. Je vous en cherai.. Ahem.. eh bien.. che cherait..bien.
La chute chur le caillou fut chi brutale que je ne me chouviens plus des événements.
Voleurs en pluche. Ché un comble, vous ne trouvez pas ? Le Duché n’a donc pas assez d’écus pour vous armer convenablement ?

Et je vous convie vivement à faire régler votre vue ! Ou à apprendre l’alphabet . J’ai beau chavoir que les militaires ne chont pas des érudits, il y a une limite à tout.

Je vous ai entendu parler de chette fameuse lichte d’ennemis de la Bourgogne. Chelle que j’ai parcourue lors de notre dernière traverchée . Y voyez-vous mon nom ou celui d’un de mes compagnons ?


Nous chommes bourguignons et nous rendions à Macon , à notre campement. Perchonne n’y a trouvé à redire d’ailleurs.

Avez-vous une explicachion valable à me fournir ?


Essoufflée quand même par la tirade, garance reprit la parole.

J'oubliais. Nous demandons également réparachion pour nos blessés.. Chela va de choi.
Ou nous nous chervirons nous-mêmes dans les caiches. Mais je vous rHachure.. ce chera en toute dernière exchtrémité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gargote Bourguignonne [RP/IG] Nobles de Bourgogne et Frim ! Plainte contre vous !   Lun 5 Avr - 4:39


Frim2811 a écrit:
Frim écouta les paroles de la Dame sans guère s'émouvoir, sauf peut être pour le malheureux caillou qui avait du se battre avec de bien pauvres arguments.

Elle continua à observer la Dame, puis reporta son regard sur l'arme meurtrière qu'elle tenait au creux de sa paume, tout en l'écoutant. par pure courtoisie, elle la laissa achever ses récriminations et revendications, puis se résolut à lui répondre.


- Et bien, il est vrai que les cailloux Bourguignons sont belliqueux, dès que nous leur faisont quitter les pieds de nos vignes. Ils sont élevés pour chauffer nos vignes, et sont grandement déstabilisés lorsqu'on les utilisent à d'autres fins. Mais quoi d'étonnant à cela. Mais il est vrai que si l'un de vos compagnons n'avait pas sauvagement attaqué un de mes soldats, en lui détruisant ses armes, il n'aurait certainement pas eu recourt à cet irascible minéral.


Tout en parlant, elle réfléchissait aux paroles qu'elle venait d'entendre.


- Hum, me cacher ? Vous vous dites Bourguignonne, non ? et je ne crois pas que beaucoup de Bourguignons ignorent ma capuche, qui est un signe de reconnaissance depuis bien longtemps, et aucunement une raison de dissimulation, bien au contraire. Mais il semblerait que ce genre de choses vous échappe.

Repensant aux deux hommes de son armée qui souffraient dans leur chair, son regard devint glacial.

- Demandez réparation à ce charmant caillou, si le coeur vous en dit, mais il n'est aucunement question de dédommagement, ni pour votre dentition, ni pour vos armes, ou pour toute autre raison qui vous passerait par l'esprit. Ce sont les aléas de ces périodes tendues, même si je peux comprendre votre point de vue. Vous avez attaqué deux soldats de l'Ost Bourguignon, il m'est aussi possible de vous en demander réparation. J'ai fait mon travail, avec les éléments et les descriptions dont je disposais, s'il y a eu méprise, cela reste pour moi un aléa, je n'ai pas souvenir que vous ayez signalé votre identité, en ces circonstances.


Le ton restait calme, mais déterminé. Frim enchaina pour finir.


- Je comprend bien votre frustration à avoir été attaquée par un caillou, un bon coup d'épée est plus glorieux, il est vrai. Maintenant, si vous voulez porter réclamation, et bien, faites comme un de vos compagnons, la lice est là pour régler les différents.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gargote Bourguignonne [RP/IG] Nobles de Bourgogne et Frim ! Plainte contre vous !   Lun 5 Avr - 6:35

Si Garance avait eu un troisième sourcil, il serait monté d’un cran supplémentaire pour marquer sa stupéfaction.

Dame Frim, je ne chais chi ché du à votre capuche mais en plus d’une vue défichiente, votre ouïe chemble en mauvais état.

Nous n’avons fait que nous défendre devant la chauvagerie de l’attaque de votre armée qui nous barrait le pachage à l’entrée de Macon. Vous conchidérez donc avoir fait votre travail en lanchant votre armée contre de paisibles voyageurs en pleine nuit, chans chavoir qui ils étaient ?


Souriant de toutes les dents qui lui restaient et applaudissant presque :

Mais.. mais.. Vous voulez dire que vous montez un numéro chpéchial ?

Pensant à son sourire, Garance se reprit quelque peu :

Que ne le disiez-vous plutôt ? Ah mais ! Il vous faudra répéter davantage chi vous voulez faire partie de notre troupe. Voyez-vous, les lancers à l’aveuglette qui touchent les mauvaises cibles, ne chont pas vraiment du niveau recherché. Je vous accorde que l'effet de churprise est garanti et que le public, hue un peu devant le raté, mais aime le chang. Mais à che rythme-là, vous aurez de pluche en pluche de mal à trouver des volontaires.
Pourquoi ne pas vous adrecher aux Lions de Judas plutôt ?

Fronçant les sourcils cette-fois.. Garance avait beau lutté contre cette autre source de vilaines rides, c’était inévitable quand elle réfléchissait :

Vous ne vous avez quand même pas confondu avec les Lions de Judas qui chont vos ennemis jurés ? Non, parce que là, vous m’inchulteriez .

Faisant la moue :

Et votre tour de pache-pache pour faire croire que les agrechés chont les agrecheurs.. Là, Dame Frim, vous ne récolterez que chifflets et légumes pourris.

Quant à la réparachion que je demande, ne vous vexchez pas, mais, chi je ne m’abuse, vous n’êtes pas Duchesse ou le Concheil Ducal. Je ne prendrais donc votre réponche que pour che qu’elle vaut.

Ché à dire de la valeur d’un vulgaire caillou. Une pierre est aveugle et chourde
Et juchqu’à preuve du contraire, chans une onche d’intelligenche.
Je ne vais quand même pas défier un caillou voyons..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gargote Bourguignonne [RP/IG] Nobles de Bourgogne et Frim ! Plainte contre vous !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gargote Bourguignonne [RP/IG] Nobles de Bourgogne et Frim ! Plainte contre vous !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Hydre :: La place commune :: [RP] : Nos histoires en Gargotes-
Sauter vers: