L'Hydre


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bureau du PP au Rouergue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Bureau du PP au Rouergue   Sam 19 Juin - 7:09


Rix a écrit:
Donc, vla le Rix devant le château de Rodez, passablement éméché et accompagné d’une joyeuse clique dans le même état que lui. Il cherche, tourne autour des remparts, il cherche ce qui pourrait ressembler à la fenêtre des appartements de la comtesse, fait des signes plein d’allégresse, des bisous de la main aux gardes pointant leurs arbalètes entre les créneaux et finit par trouver une large lucarne bien éclairée en haut d’un donjon. Il se dit que zut, on va pas y passer la nuit, c’est celle-là et pas une autre, met ses mains en porte voix et gueule :

-Eh !! La Comtesse !! J’ai une chanson pour vous !

Aujourd’hui est un grand jour, jour de son mariage avec Garance. Et faut respecter la tradition. En admettant que sofio n’ait pas raconté des conneries, à voir, paraît que tout futur en épousailles doit venir chanter sa ritournelle à la comtesse, histoire d’assurer ensuite au plumard, sinon, kikette, euh…. Sans référence au fondateur du Jargor, hein ?

Alors, il déplie son parchemin, un truc écrit par deux joyeux drilles de ses amis un soir de beuverie, Drunk et Labaiteuh, un texte infâme, une promesse d’une exécution certaine, et il hésite en répétant mentalement les vers qui n’ont jamais aussi bien porté leur nom, on a beau s’appeler Rix, c’est toujours avec un certain trac qu’on touche aux extrêmes.

Il se tourne vers ses camarades et lève le doigt comme un chef de choral :


-Répétez avec moi : Laaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !

Il sourit largement, comblé :

-Cool, on est accordé !

Puis, il prend son souffle, gonflant ses poumons au maximum, et entame la chose, beuglant plus qu’il ne chante, en direction de la fenêtre :

On a tondu la comtesse et filé la laineeuuhh
On a maté les languemolles car on avait la haineeuuhh
La comtesse ne sais pas écrire en plus elle chante comme une naineeuuuhh
Ca grosse bedaine faisait de la peineeuuhh
Ce que je lui souhaite, se tailler les….


Là, il fait une pause, regarde Lab et Drunk, en dodelinant de la tête, quand même, j’peux pas dire ça, puis sous les signes d’encouragement de ses potes soupire et continue :

Tailler les veineeuuuhhhs
Pour une vilaine c’est une aubaineeuuhh
On s’est roulé un cinq fe….


Encore un arrêt sur image, pour regarder si le douanier traîne dans les parages, personne, alors reprend :

Un cinq feuilles avec du poleneeuuh
Avec sa dégaine elle ne s’ra jamais reineeuuhh
Si notre chanson vous a plus oh donnez-vous la peineeuuhh
Nous payer un bon coup pour reprendre haleineeuuh
la comtesse et ses indigèneeuuhhs...
Une scène vraiment vraiment obscèneeuuhh
Par dizaine, ils lui caressent l'aineeuuuh
La comtesse fait d'la peine elle est ch….


Se retourne encore brusquement :

-Alors là, les gars, c’est pas possible ! Si ??? Bon….

Chaude comme une chienneeuuh
Qu'à cela ne tienne, on lui bouffera la couenneeuuh
Cette sale hyène à gueule de murèneeuuh
C’est pas vraiment une sirène plutôt une baleineeuuh
Pour une chanson en N, elle va nous faire une scèneeuuh
Prendre son attitude hautaine et faire péter sa gaineeuuh


Ouf, fini, salut à la garde avec forte inclinaison, puis de même à l’adresse de la troupe hilare qui l’accompagne.


Garance a écrit:
Il était vraiment prêt à mettre toutes les chances de son côté son promis. Et quand Sofio avait lancé sa fameuse coutume Rouerguate:

Qui a la comtesse chante chanson
aura un mariage rempli de copulation


Il avait pas hésité un seul moment. Tout naturel. C'était pas le droit de cuissage mais presque. Et bon, si il fallait en passer par là.. Elle n'était plus à une femme près entreprise par le Jargor.

Et Garance de l'accompagner comme d'autres au Bureau du Porte-parole. Pas qu'elle se pose vraiment des questions sur les capacités copulatoires de Rix, mais ça faisait partie de la fête. Et puis la tradition, c'était sacré.

Bouché bée , elle entendit le premier couplet. Le second ... Non, y en avait pas un troisième, mais si..


Hilare, les larmes aux yeux, elle s'approcha de Rix et lui chuchota à l'oreille:
Tu vas avoir de la copulation à revendre, je te le dis.


Drunk a écrit:
Le vieux était fin pinté comme bien souvent d'ailleurs, et lorsque l'heureux futur marié avait donné le La, il prit sa plus belle voix de Basse.

Veine...Néoh Baleine...Néoh Peine...Néoh

Pour écrire ce chef d'oeuvre, ils s'étaient inspirés d'une chanson d'une célèbre troupe de troubadours breton (Matmatah), mise à la sauce Hydres-Jargoresque, l'union entre les deux amants risquaient de faire du grabuge, le ton était donné.


Sofio a écrit:
Elle avait suivie sourire en coin, le ferait t'il, oui..non...jusqu'au bout elle s'était dit non, il va pas faire ca!! et ben si.....

Quand il entama la chansonnette les larmes lui vinrent aux yeux, pas que c'était beau non, loin de la, mais une envie de rire qui montait du bas du ventre , jusqu'à sa gorge , lui fit un signe avec le pouce, d'encouragement pouce levé vers le haut, misère ce que on pouvait rire au Rouergue.


Se tourna vers garance et lui chuchota

toi demain tu ne peut plus t'assoir...



Nemesis a écrit:
Pressentant un truc louche quand son panpinou avait dit "Qui m'aime me suive ou pas" Némésis lui avait emboité le pas. Non parce qu'elle l'aimait, n'ayant pas de coeur elle n'aimait personne, mais plus pour le surveiller. Vu ce qu'il était capable de faire ces derniers temps elle s'attendait au pire...

Quand il se mit à entonner la chanson le premier reflexe de la pigeogueuse jargoroise fut de rire... Puis elle se rendit compte du lieu où ils se trouvaient et se mit à surveiller les gardes d'un oeil, tout en écoutant l'chef encouragé par ses comparses...

Au fur et à mesure des vers elle accompagnait le futur pendu en battant des mains et en ponctuant les fin de EUHHHHHHHHHHHHHHHHH retentissants.

Quand il eut fini elle siffla comme un homme puis se dit que tout compte fait ce mariage promettait d'être intéressant ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bureau du PP au Rouergue   Sam 19 Juin - 8:24


Dulin a écrit:
Dulin amusé venait de composer une chanson " spéciale pour cette soirée)
( issue du générique 'l'amour du risque")

Il attendit le silence et l'entonna


L’amour du Rix
Nos amis Rix et Garance
Les justiciers en errance

L’amour du Rix
Etre de grand gangsters
C’est vraiment leur grande affaire

L’amour pour mieux risquer
Le Rix pour s’aimer


Il esquissa un sourire attendant les choeurs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bureau du PP au Rouergue   Dim 20 Juin - 8:18


Jack.sparrow a écrit:
Jack voulait mettre toutes les chances du côté du Chef ; il venait pour chanter dans le choeur, mais il arrivait trop tard. Dulin chantait un air et a peine eut-il terminé que Jack se lança à son tour en improvisant un air



L'agence tout-Rix, c'est vraiment
La dernière chance au dernier moment
Les mauvais coups, des truands
L'agence les règle au comptant
Si le Languedoc vous attend
L'agence tout-Rix, l'attend au tournant
Pour la Garance aux abois
Tout à coup il surgira
Dans les dangers, ce roi du sang-froid
Ce voyageur jargorois
A livré le bon combat


Indifred a écrit:
Celui qui avait laissé sa lanterne allumée dans une des tours du castel c'était le porte parole. Pauvre homme épuisé par les allers retours dans les couloirs austères du castel, ou dans ceux presque désertés de l'hostel de Ruthènes. Endormi, la coupe de vin à moitié pleine, calé dans son fauteuil il goutait à un repos occupé par des rêves étranges.

Dans son rêve il y avait des meuhhh mais c'était des canards qui faisaient meuhhh et pas les canards, sa barque prenait l'eau et le ciel virait à l'orage. C'est alors que les vaches se redressèrent pour crier Riiix...il était pas normal ce rêve et le porte parole se redressa brusquement.
Mais les cris continuaient. Une fois debout il se rapprocha de la petite ouverture pour regarder en bas ou un type au milieu d'autres gens hurlait une chanson qu'il ne comprenait que très partiellement... Intervenir ou pas ? La curiosité fut plus forte.


Heyyyy en bas !

Qu'est ce vous avez donc à vendre à cette heure là ?
Kess ce c'est ct'histoire d'agente tous rik ?


Rix a écrit:
En bas des remparts, on arrête de chanter, on arrête de se marrer, on arrête de brailler, on arrête les rumeurs, et on regarde le type à sa fenêtre, on tend l’oreille, on n’a pas bien compris, qu’est-ce qu’il raconte, de qui il parle, quel est ce Rik, et d’autres qui croient avoir mieux entendu traduisent, il dit quelle est cette histoire, Garance touche Rik !?

Première nouvelle. Qui n’échappe pas au barbu. Il lève le nez à tomber à la renverse et renvoie l’ascenseur :

-Eh, du donjon ! Pas beau de dénoncer ! Garance fait ce qu’elle veut !

C’est que Rix et Garance ont adopté un principe simple pour leur union : on sera plus libre après le mariage qu’avant ! Et libre de chez libre, hein ? Infidélité bienvenue, peau de lapin en tout genre, et je te dis pas je t’aime, ni mon amour, ni mon cœur, tout sentiment d’appartenance interdit dans la roulotte, quand c’est qu’on b…..

N’empêche, la Garance, le fait craquer le Rix, alors il l’attire à lui, l’embrasse avec gourmandise puis la tient d’une main par la taille avant de lancer au donjon :


-Nous, on voudrait voir la comtesse, pour la coutume, la chanson, tout ça, t’es la comtesse, toi ? J’te voyais moche, mais quand même…




Azoura a écrit:
De géant le voila tout à coup devenu nain...plié en quatre en écoutant Rix s'évertuer la voix pour cette chanson des plus spéciale.
Les larmes lui en coulaient sur les joues,n'en revenant pas de quoi ce rixounet était capable de faire pour des coups de reins.
Posant son cul sur le sol ,le beau gosse n'en pouvait plus,s'essuyant les larmes,grimaçant en écarquillant les yeux...
Le voila accompagné de quelques autres comme si un concours avait été lancé.
Retrouvant enfin sa respiration,il fit un signe à sa douce,un clin d'oeil pour lui signifier le régal de ce moment de plaisir...



Indifred a écrit:
Oulaaa la distance n'aidait pas et le porte parole ne comprenait qu'un mot sur deux, l'accent du type devait pas aider, à coup sur l'était pas Rouergat.

Hein je dénonce garant ? Je suis garant de rien moi !
Et nan je suis pas la comtessa, je suis Indi, le berger d'Espalion son porte parole !

La chanson tu veux pas la garder pour plus tard, je porte la parole, je suis pas porte oreille namého !


D'en haut ils avaient l'air plutôt inoffensif vu comment certains c'étaient laisser tomber sur le sol, l'esprit encore embrumé, Indi se dit qu'il s'agissait peut être d'un stratagème pour prendre le castel, une aubade...Il se retourna pour reprendre sa coupe de vin, la vida et la reremplit avant de se remettre à son poste d'observation et d'attendre la suite.




Garance a écrit:
Riant et dans les bras de Rix, Garance regardait un drôle de bonhomme s'époumonner à qui mieux mieux.
Fronçant les sourcils , l'homme semblait un paysan mal dégrossi et Garance avait peine à le comprendre.


Non mais il veut me porter? C'est aussi dans la tradition ça? Il en profiterait pas un peu le bougre? Remarque, je pourrais ramener la comtesse aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Nenuphar

avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Oui
Fonctions:

MessageSujet: Re: Bureau du PP au Rouergue   Dim 27 Juin - 9:48

[3 pages plus loin...]


--Alexchandra a écrit:



L’amour pour mieux richquer
Le Richque pour ch’aimer !



Alexchandra... ou la bombe à retardement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bureau du PP au Rouergue   Mer 7 Juil - 8:55


Lysalore a écrit:
Lysa regarde une petite un peu... saoulée, et l'entraine loin de coups éventuellement échangés.....

Elle l'allonge loin du conseil et la couvre de sa cape....

Elle revient à grands pas dans le BPP.....

De râge et de colère, elle fout tout par terre et le piétine allégrement : les restes de nourritures d'Indifred, ses verres jamais lavés, échangés "pour se faire bien voir de certains".... Tout ce que ce minable troquait en boire et en manger pour se faire bien voir....

Elle crie Haut et Clair !

Hôlààààààààà ! Que les serviteurs de l'Hydre viennent ici nettoyer cette porcherie !

Mais surtout, que quelqu'un de l'Hydre ose venir m'affronter !!!!!!!!!!! Histoire de parler de "porcs" justement !


Gwennie a écrit:
La juge du Rouergue arriva en salle d'audience, se demandant si enfin un porte parole avait été nommé.

Elle s'adossa à la porte , un peu surprise de voir la folledingue qui confondait Millau et son lac avec Rodez et ruisseau en permanence.

elle la voyait trépignée comme une hystérique en mal de camommille, se demandant comment gérer la situation


Hôlààààààààà ! Que les serviteurs de l'Hydre viennent ici nettoyer cette porcherie !


Ah!! En voilà une idée qu'elle est bonne jeune fille. faites donc cela. Nettoyez, rangez...Proprement hein??? Des fois que le futur porte parole soit une femme... Et euh...J'suis la nouvelle Juge...BOUH!!!


gardes!!! Surveillez moi ça...Au gnouf si ça râle.

Là dessus, elle s'en retourna vers son exploration du château, en chantonnant .


Lysalore a écrit:
Lysa qui était déjà sortie, regarde une brigande "annonner des ânneries" ! **HRP censuré** {S_H}.... et s'esclaffe !!!!
Cette... "simple d'esprit" la prend pour une Millavoise....

Tiens, la Ribaude.... vas donc lécher le sol pour qu'il soit propre.... et encore ! Nous passerons trois fois après toi pour qu'il n'y ait plus de fiels et vômissures... et surtout de maladies !! Bèèèèèèèèèèèr **HRP censuré** {S_H} !

Lysa file, légère....
En s'envolant, elle choppe sa cape et disparait dans la nuit.









Note de la censure et rappel du règlement

Citation :

* Quand un censeur édite un message, l’auteur dudit message ne repasse pas après pour remettre la même chose. (Ping pong) Ceci st répréhensible et donnera lieu à un avertissement officiel.

{S_H}



Gwennie a écrit:
Un garde vint la prévenir, à peine avait elle avancé de quelques pas.

De quoi?????



Tiens, la Ribaude.... vas donc lécher le sol pour qu'il soit propre.... et encore ! Nous passerons trois fois après toi pour qu'il n'y ait plus de fiels et vômissures... et surtout de maladies !! Bèèèèèèèèèèèr....


mais c'est à moi qu'elle cause la folle??????tssss....Virez la moi à coup de pieds au popotin...Ou bien j'vais lui expliquer ce que lèche les Hydres moi...ça lui fera tout bizarre...


Hmpf...


Garance a écrit:
[4 ème jour d’occupation du château]

Halte , on ne passe pas
Froncement de sourcils de Garance.
Ecoutez mon brave, je suis la Comtesse.
Vous n’avez pas de couronne.

Elle est fondue comme de la ferraille. Même pas bonne à faire une épée !
Horreur chez le garde
Vous n’êtes .. vous n’êtes.. qu’une brigande !
Il tombait mal l’animal, si Garance détestait bien un mot, c’était celui-là. Erreur fatale et coup dans l’estomac
Humpf.
Cavalier de l’Hydre. Enfoncez-vous bien ça dans le crâne !


Se frayant un chemin vers l’assistance, Garance remarqua encore u ou deux restes de repas par terre. Elle avait quelque peu délaissé Rix dans cette tourmente d’activités incongrues. et il lui tardait de le retrouver.


Bien le jour, Dames et messires,
J’ai un peu tardé à apparaître, mais quelques affaires m’ont retenue.
L’ex-comtesse semble avoir retrouvé toute sa verve après un court séjour dans les douves saumâtres du château.. Remarquez, elle a eu quelque courage. Pas comme des conseillers dont nous n’avons vu un poil.
Nous avons donc visité le château dans tous ses recoins. Du sol au plafond. Nous cognant parfois à d’énormes buffets remplis de victuailles.
L’ex-comtesse n’a reculé devant aucune dépense pour satisfaire ses désirs festifs.
Nous avons soulevé tapisseries de brocards, éventré couches de plumes d’oie, désossé moult mobilier, et gratté peinture qui recouvrirait de l’or.
Rien.. Pas un seul écu, ni une seule piécette. Pire. Des coffres troués percés donnant sur un gouffre sans fond que nous n’avons pas voulu explorer.
Nous vous laisserons sonder vous-même l’abîme dans lequel s’est enfoncé ce Duché.
La simple évocation du mot « gérer » me donne un mal de crâne violent.
Je suis donc là pour répondre à vos questionnements.

Mettant la main en signe de pause avant le déferlement.

Voudriez-vous s’il vous plait ne pas hurler ou devenir insultants. Nous avons laissé quelques rats affamés dans des geôles. Notre cher procureur Ahlatete se ferait un plaisir de vous en montrer le chemin épaulée par le juge Gwennie.
J'oubliais, je suis vraiment marrie de ne voir personne se précipiter aux cours affichés par notre rectrice Nemesis

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bureau du PP au Rouergue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bureau du PP au Rouergue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Hydre :: La place commune :: [RP] : Nos histoires en Gargotes-
Sauter vers: