L'Hydre


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Blason maudit (Languedoc)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fernand
Admin
avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Non
Fonctions: Monsieur Circus

MessageSujet: Blason maudit (Languedoc)   Ven 14 Sep - 20:41

Fernand



Inscrit le: 22 Oct 2008
Messages: 597
Localisation: Strasbourg

Posté le: 15 Sep 2012 01:52 Sujet du message: |RP] Blason maudit

Ils avaient surgi au petit matin devant eux. Naturellement, ils fallait s'y attendre. Cela n'avait pas pris longtemps. Les soldats avaient pris position pas très loin et leur barraient la route du Languedoc. Les couleurs de l'occitania de la Capitaine Alandrisse flottaient mollement au-dessus d'une fraîche brume d'aube...

Fernand tenait dans sa main une copie de l'affiche royale qui expliquait la soudaine volte-face de Rackam. Il prit soudain conscience qu'il avait espéré jusqu'au dernier moment un improbable sursaut d'honneur de la part d'un homme dont la nature même était d'en être dépourvu.
Il baissa une fois de plus les yeux sur le document et une fois de plus, grimaça.

Citation:

......Annonçons en ce jour, Nostre décision d'accorder grâce Royale à Rackam de la Lergue.
Si il eu maille à partir avec la justice dans le passé, par manque de tempérance et de lucidité, il en a manifésté sincère regret et oeuvré sans relache au service du Comté du Languedoc et du Royaume de France.

Que son honneur soit désormais sans taches et ses fautes pardonnées.

Ad Majorem Franciae Gloriam.... etc.....

- Ça pour une blague, c'est tout de même d'une délicieuse ironie....... Sergent!
- Oui, m'sieur Fernand?
- Est-ce que vous croyez que la vérité a du sens?
- Pourquoi vous me demandez ça, à moi, vous avez bu?
- Parce que vous n'avez pas de conscience, vous, alors vous devez surement pouvoir me donner un point de vue tel que ces habiles politiciens s'assènent en se brossant le menton dans les sauteries châtelaines.... Et puis vous prétendez avoir eu une couronne... je voudrais donc l'expertise de votre esprit pourri....
- Euh d'accord... C'est quoi la question déjà?
- Pourquoi nous a-t-il trahis?
- Et pourquoi a-t-il trahi son Roi?
- Vous me traitez de naïf, c'est ça?
- Ma foi, je vous ai affublé de bien pire, mais puisque vous évoquez cette nouvelle tare....
- Qu'importe... mais pourquoi?
- Pour un blason, c'est clair, non?
- Oui, mais.... N'y a-t-il pas renoncé en trahissant son duché? Et comment peut-il s'en réclamer à présent sans honte? les titres ne sont-il pas sensés porter certaines valeurs morales, chez ces gens?
- Là vous me parlez de quelque chose que j'ignore, mais j'crois qu'vous êtes vraiment un nigaud ....
- Voilà. Merci Sergent, vous avez répondu à ma question....
- Bon alors je vais vous laiss....
- Retournez-moi ça et écrivez!


Fernand lui jeta l'annonce et lui indiqua la petite table pliable. devant la tente. Il attendit que le La Fouine soit prêt à noter puis commença à dicter.


Citation :
Après maintes années d'un labeur acharné, Messire Rackam attendait plein d'espoir une belle récompense.
Mais quand vint enfin la distribution des remerciements tant convoités, pas un su-sucre, pas un no-n-os n'échut dans l'escarcelle de notre vilain. Car une juste méfiance planait sur son nom.

Alors, Rackam fut rouge de colère et d'indignation et telle était son ire et sa déconvenue de ne point recevoir un beau titre et un noble blason que son sang vira à l'aigre et qu'il n'eut plus de repos de ne s'être vengé de ses pairs et de la couronne.
Mais comme il était malin et que son sang était froid, il se garda de manifester la moindre contrariété devant son monde. Cependant en secret, il réfléchit beaucoup et dés lors, conçut d’œuvrer à la ruine de ceux qui l'avaient refusé.
Il fit donc partir au loin par mont et par vaux un messager de confiance.
Le messager trouva l'Hydre et lui fit ce qu'il appela bien justement : une proposition que tu ne peux pas refuser.....

Venez nombreux à Lodève disait-il, mon maître tient là-bas une belle et bonne armée, un peu vide, mais grassement équipée avec moultes épées et fort bien agrémentée par la confiance qu'on me porte au sein de mon duché.
Des bandes de racailles menacent à l'Ouest et nul ne se méfiera quand nous surgirons par le nord! Songez à l'ironie de la chose si on m'appelle à la capitale pour assurer la défense de la citadelle!
De Lodève, nous fondrons sur Montpellier et alors, ils verront ce qu'il en coute de léser ma personne!

J'ai pour vous aider, mains trousseaux de clés donnant sur les lieux les plus secrets et pas un douanier ne pourra péter sans que vous en fûtes informés.
Si l'affaire est entendue, pour moi n'en parlons plus, vous aurez des sacs pleins d'écus. Quant à moi, de vengeance repu, vous me verrez comblé et qui sait peut-être voudrez-vous bien de moi. Déjà, Je me sens des écailles pousser dessous la peau.

Et parce que le messager était un homme en qui l'on avait grande confiance, les cavaliers dirent "chiche" et se mirent en marche et un grand secret fut gardé sur le but de leur voyage.

Ils n'étaient plus très loin et tout était prêt pour l’assaut et c'est alors que contre toute attente et par le plus capricieux hasard.... Le grand pourvoyeur de blason se pencha comme par miracle sur sa cause perdue et lui promit enfin ce qu'il désirait tant.... à moins qu'il n'eut continué tout ce temps par devers ses nouveaux alliés à réclamer son titre, mais ceux-là n'en surent jamais rien. Toujours est-il qu'il reçut grâce et indulgence royale. Il était tout à sa joie, agitant fort ses poings et trémoussant son gras derrière lorsqu'il s'avisa soudain que son complot vengeur s'avançait à grand pas et risquait de ruiner le trésor de sa chance. Alors il prit peur et renvoya son messager à bride abattu vers le nord.

Le messager revint vers les cavaliers qui s'attroupaient déjà autour du pays et leur dit un peu gêné, mais pas trop...

Chers cavaliers, vous devez vous arrêter céans et repartir très loin, mon maître est désormais comblé d'honneurs et n'a plus le désir de vous voir sur ses nouvelles terres. Il est à l'essayage de sa tenue de cérémonie et s'entraine le petit doigt raidi et l'autre pas moins dans son beau froc à tenir avec élégance un verre de génépis. Merci d'être venus et peut-être à une autre fois.

Les cavaliers rirent beaucoup et de toutes les couleurs, mais jaune surtout car ils ont mauvais gout.
Puis ils dirent au messager :

Va dire à ton maitre, que puisqu'il se dédie ce cochon, nous exposerons à la face du royaume, le détail de sa forfaiture. Et que deux tromperies ne s'annulent aucunement l'une l'autre, mais se confondent et le font deux fois coupable. Nous irons à Lodève lui chanter sa chanson. Car il y a plus d'honneur dans la queue d'un rat que dans toute sa personne. Aujourd'hui ou demain, il n'y aura pas de paix pour Rackam le Traitre.
Et ceux qu'il rêvait de trahir s'ils ont du bon sens, lui feront pour blason avant de lui serrer le cou un serpent lové sur une dague empoisonnée.

- Un peu ampoulé sur la fin... C'est tout?
- Oui, C'est déjà trop... ajoutez : Signé, Fernand de l'Hydre etc, etc.... recopiez-le autant que vous pourrez, allez à Montpellier et plantez-moi ça Bien en vue.....
- Pourquoi est-ce que c'est moi qui dois y aller?
- Parce que demain nous serons sans doute morts et que vous vous en tirez toujours, sergent. Allez maintenant...
- Je vous retrouve où????
- A diable, Sergent, comme d'habitude!!!


Et ainsi fut fait....
_________________
droit devant!
Revenir en haut Aller en bas
Nenuphar

avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Oui
Fonctions:

MessageSujet: Re: Blason maudit (Languedoc)   Lun 17 Sep - 8:14



Elvy_lee a écrit:
Morts ?
Non, ils n'étaient pas morts.
Bien vivants et animés d'une haine féroce.

Ils avaient parlementé longuement dans cette petite auberge, tandis que les pas des soldats résonnaient dans la campagne environnante.
C'était simple : descendre au plus vite sur Montpellier, trouver ce Rackam de la Honte, le sortir à coups de pieds au cul de son château s'il s'y trouvait. Le pendre haut et court en place publique, le lapider, le démembrer...

Et c'est les yeux brouillés de scènes de vengeance, un goût de sang persistant dans la bouche qu'ils s'étaient endormis au petit matin.

Une heure, une heure seulement... rien qu'une heure durant...*

Ils avait roupillé une petite heure avant de reprendre la route, conscients que cette armée qui leur faisait face était une preuve supplémentaire, s'il en fallait, de traitrise.

L'heure n'était pas à la rigolade. Pas de blagues lourdes et éventées.
Les traits tirés, la mine sombre, ils s'étaient mis en route.


On est des Cavaliers, bordel ! On fonce dans le tas, advienne que pourra !


* Brel évidemment, La chanson de Jacky
Revenir en haut Aller en bas
Nenuphar

avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Oui
Fonctions:

MessageSujet: Re: Blason maudit (Languedoc)   Lun 17 Sep - 8:20



Aqwaqwaqwaqwa a écrit:
N'attaquera, n'attaquera pas...

L'armée, postée au loin, était visible. Avant la bataille, il y a toujours cette odeur de sang, de mort, de sueur qui flotte dans l'air. Seul Aqwa était protégé car son odeur personnelle était bien plus forte que tout cela.

Pendant la soirée, Ils avaient évoqué toutes les formations possibles pour cet affrontement. Les formations traditionnelles telles que le carré, le triangle, quinconce, la croix de Lorraine et la brouette Franche Comtoise avaient rapidement été écartées car trop prévisibles et trop galvaudées. On sollicita donc les anciens, histoire de reproduire leurs erreurs passées. Ils évoquèrent, non sans émotion, l'attaque des Frêres Derrick, la moule volante en rase compagne, la grue cul de jatte perchée, le pot de sable à l'anse cendrée et le banc d'église à poil court.

Au final, et comme d'habitude, ils n'étaient pas d'accord car chacun était de son propre avis. Seule solution: ils avaient fini par être d'accord que chacun pouvait adopter la formation qu'il voulait. Probablement la stratégie la plus déroutante pour un ennemi. Et totalement imparable. Aqwa avait naturellement opté pour la technique dite du castor édenté à 3 queues plates. La révéler ici serait donner trop de pouvoir aux générations futures. Le philosophe italien Pire-au-lit ne disait il pas "sans l'impuissance, la traitrise n'est rien"?

La nuit s'annonçait sans pitié et sans piternelle.

A son réveil, Aqwa était allongé dans un ravin, ventre contre terre, la tête dans la boue, les braies au milieu des genoux et le piolet fermement enfoncé le sol. Pas une égratignure, pas de buche dans le fondement, rien. Quechi. Une fois relevé, il rejoignit ses compagnons et on lui parla d'un rat, un certain Rat Kam dont les parents semblaient être Rat Clure et Rat Caille. Aqwa ne comprenait jamais rien aux histoires de famille, encore moins chez les bestioles. Par contre, une chose était sûre: il avait faim, il avait soif et il avait envie de palais.
Revenir en haut Aller en bas
Nenuphar

avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Oui
Fonctions:

MessageSujet: Re: Blason maudit (Languedoc)   Lun 17 Sep - 8:21



Rackam a écrit:
Rack avait eu vent de rumeurs calomnieuses circulant à son sujet ...

c'était le brave Moulinet qui trainant en taverne avait entendu quelques raclures distiller leur venin ...


Oui mon bon Rack je les ai entendus dire que vengeance tu méditais et forfaiture préparais. Je n'en ai point cru mot mais ils font afficher un infâme torchon que des esprits crédules pourraient croire et te nuire .... tiens le voici je l'ai arraché du panneau afin de t'informer ...


Hummm ces bandits ne reculent devant rien, ils doivent encore avoir inventé fable a leur façon.


Le barbu lit l'annonce du dénommé Fernand et hoche la tête ...

Je vois d' ou ce coup bas peut venir ... cela a du naitre dans le cerveau névrosé du renégat de la famille .... il est passé a Lodève voila quelques temps et nous l'avons hébergé quelques jours .... c'était à l'époque ou je venais de recevoir avis de l'hérauderie refusant mon anoblissement pour une vieille histoire .... toujours à l' affut d'un mauvais coup il a échafaudé une vengeance me disant :

"qu'avec mon poste de connétable ... la possession d'une armée je pourrais sans peine nuire gravement à mon comté et ainsi me venger de ceux qui me rejetaient ",

Ce sont là ses propres paroles j'ai ri de son délire, et n'en ai point fait cas, je le sais acoquiné à plusieurs groupes de brigands et il a dû aller se vanter d'un coup mirifique .... Il pensait surement attiser mon ressentiment et m'amener à trahir mon comté et le serment que j'avais fait. .....c' était là bien mal me connaitre .... lorsque l'annonce de la grâce royale a été diffusée, il a dû voir ses espoirs malveillants s'envoler.

Ce vaurien qui fut chassé par notre père et plus jamais n'a reparu devant lui, s 'est lourdement trompé.

Tu vois, c'est fou mon brave Moulinet comment les esprits tordus et malades pensent que tout le monde puisse penser comme eux, sans honneur et sans morale.

Pour ma part je n'ai jamais eu aucun contact avec ce Fernand ni avec personne de sa clique, et le mets au défi de prouver le contraire, sauf qu'à encore inventer je ne sais quelle fable.

Ils se trompent de cible et feraient mieux de châtier l'affabulateur. Le plus navrant tu vois c'est que ces gens là parlent d' honneur comme si ils connaissaient seulement la valeur de ce mot.

Enfin cela demande réponse et je répondrai comme je viens de te le dire à quiconque m'en fera demande.


Dernière édition par Nenuphar le Lun 17 Sep - 8:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nenuphar

avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Oui
Fonctions:

MessageSujet: Re: Blason maudit (Languedoc)   Lun 17 Sep - 8:22

Nenuphar a écrit:
[Recyclage ]


A genoux dans sa roulotte, les bras ballants, elle se sentait encore désemparée. Devant elle, autour d’un petit coffre en bois ouvert, étaient éparpillés des dizaines de documents. Des vélins, des parchemins, des cartes, un livre de comptes à la couverture de cuir, des courriers, des tas de courriers…

Nénuphar avait tenté de faire passer sa hargne en renversant le contenu de son coffre sur le sol de sa roulotte. Elle restait amère et avait encore du mal à digérer l’affaire du blason. Mais elle pensait qu’il n’y avait rien de tel que de ranger par le vide pour passer à autre chose et elle avait décidé de mettre un peu d’ordre dans tous ses documents.
A genoux au milieu des archives, elle ramassait un à un les documents pour les placer dans une panière en osier :
- La liste de la composition des lances,
- Les propositions d’itinéraires,
- Les courriers de confirmation des uns et des autres…
Il fallait faire place nette ! Du vide !


Un document un peu plus gros que les autres attira son attention. Elle prit quelques minutes pour le relire en détail. En plusieurs endroits, le parchemin avait été gratté mais sans grand succès.


Tu parles d’eau à la bouche… Tout ça pour finir le bec dans l’eau, oui !

Elle tenait entre ses mains l’inventaire précis des biens du château du Languedoc.


Citation :
Inventaire du comté jeudi 06 septembre 1460


70073,41 écus (- 1500 écus en dépôt d'Alais) (- 7816 écus en dépôt de Béziers) (- 8572.50 écus en dépôt de Narbonne) (- 4400 écus en dépôt de Montpellier) (- 566.5 écus de la ville de Lodève) (- 5040 écus réservés à l'achat de 1200 stères de bois pour la caraque du Vicomte d'Euphor ) (- 800 écus prêt du Vicomte d'Euphor au Comté) (- 2047,50 écus en dépôt de Mende ) (- 1500 écus appartenant à Lise Akap) (- 1500 écus appartenant a Kelak Akap ) (- 2000 écus appartenant a Kalif) (- 3415.5 écus en dépôt d' Uzès )

33 miches de pain
83 fruits
353 sacs de maïs
17 poissons
85 morceaux de viande
330 sacs de blé
11 sacs de farine
503 quintaux de pierre
787 stères de bois
3 petites échelles
1 grande échelle
16 manches
1 barque
670 kilos de minerai de fer
9 seaux
21 couteaux
5 tonneaux
4 fûts de bière
1 bouteille de lait de chèvre
2 tapisseries
417 boisseaux de sel
2 tonnelets de whisky
3 tonnelets de whiskey
7 bouteilles de lait de brebis
3 jambons de Bayonne
1 jambon de Forêt Noire
2 tonnelets de cidre
2 vin de Bourgogne
4 vin de Bordeaux
2 vin de Champagne
5 vin de Toscane
2 tonnelets de vin de Porto
1 vin Rioja
4 tonnelets de vin Retsina
1 pot de yaourt
5 fromages de vache
8 fromages de chèvre
6 fromages de brebis
1 mât
4 petites voiles
4 charrettes
62 Boules de neige


Elle prit encore quelque secondes pour se lamenter sur le butin perdu.


62 boules de neige ! Quand même ! C’est une perte énorme… car Nénuphar adorait les sorbets.
Le Languedoc investit dans la boule de neige, et ça, c'est quand même ingénieux. Ici au moins, l'argent du contribuable, est bien utilisé !

Elle soupira une dernière fois puis ajouta le document sur le haut de la pile et fila vers les latrines avec la panière sous le bras. Le prochain cavalier serait bien servi !
A l’époque un inventaire de château, ça valait bien de la ouate de cellulose triple épaisseur.
Revenir en haut Aller en bas
Nenuphar

avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Oui
Fonctions:

MessageSujet: Re: Blason maudit (Languedoc)   Lun 17 Sep - 8:23



Bbred a écrit:
Bbred passé pour une tout autre affaire à la capitale, toujours pressé comme à son habitude avait forcé le pas.
Il courait presque quand il croisa une jeune demoiselle avec un panier.
Arriva ce qu'il arriva.
Un homme préssé, une femme tout autant d'aller aux latrines
Il heurta la jeune femme. et renversa le contenu de son panier.
Il leva les yeux furieux, mais le charme de la demoiselle hydrique fit passer sa colère.

Tout en ramassant avec son valet le linge, il s'excusa.


Veuillez excuser ma brutalité et ma goujaterie.
J'espère ne pas vous avoir blessé.


Tout en ramassa le linge il tomba nez à nez avec l'étrange parchemin. Il parcouru les lignes avec n regard vif et entrainé puis s'adressa à la jeune femme.



Joli demoiselle, c'est un bel étrange parchemin que vous avez.
Ma curiosité est tel que j'ose vous demander de pouvoir le lire avec précision et de bien vouloir me le confier. Je suis fort adepte de ce genre de nouvelle, si vous en avez d'autre ça serait un plaisir de pouvoir faire de tel lecture.
Mes yeux brûle d'impatience d'en découvrir le contenue.
Je me demande ou vous avez pu le trouver, dans les fouilles autour de la cathédrale ?
Revenir en haut Aller en bas
Nenuphar

avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Oui
Fonctions:

MessageSujet: Re: Blason maudit (Languedoc)   Lun 17 Sep - 8:24



Elvy_lee a écrit:
Comme chaque début de semaine, Nenu se chargeait du ravitaillement des latrines. En fin de semaine, c’était vaches maigres, on se torchait avec les doigts.

Nenu tenait donc en son b… euhhhh… en sa panière l’inventaire du château de Montpellier : 130 000 écus au bas mot.

Preuve s’il en fallait que Rackam, le traître se doublait d’un menteur. Car dites-moi : comment l’Hydre se serait-elle procuré le document ? Mais le fourbe préférait nier son implication et renier sa propre famille en se targuant de connaître le sens du mot « honneur ».

Petit panier à bout de bras, Nenu se rendait donc aux latrines, se lamentant encore et toujours. Elle se lamentait sans discontinuer depuis ce fameux 10 septembre, date maudite à laquelle tout avait basculé.
La fleur de marécage ne pouvait plus rien avaler. Un truc trop lourd à digérer qui lui restait sur l’estomac.

Par hasard, sur un arbre perché….
Cré vingt diou, je m’égare…
Par hasard, un homme pressé vint à passer par là.

Heurt, télescopage, valdingage de parchemins !

L’homme se pencha à terre en bafouillant quelque excuse bien tournée, et s’arrêta net. Son nez venait de prendre contact avec le document compromettant. Il leva un regard incrédule vers Nénuphar.

Il lui tint à peu près ce langage* :


Joli demoiselle, c'est un bel étrange parchemin que vous avez.
Ma curiosité est tel que j'ose vous demander de pouvoir le lire avec précision et de bien vouloir me le confier. …

Elvy, qui assistait au manège, jugea bon de s’interposer.

Dites donc l’ami, pour une fois qu’on a du papier de qualité, vous croyez pas que vous allez nous le piquer ?

* zut j'ai oublié de préciser : un truc super connu de Jean de La Fontaine
Revenir en haut Aller en bas
Nenuphar

avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Oui
Fonctions:

MessageSujet: Re: Blason maudit (Languedoc)   Lun 17 Sep - 8:25



Bbred a écrit:
Bbred qui aidait la 1ere demoiselle à se relever la 1ère demoiselle vit arriver une seconde.
Il l'écouta, puis répondit avec toute la courtoisie possible.

Charmantes dames,
Je m'en verrais bien chagriner de vous voler.
Toutefois, vous m'en verriez plus qu'heureux si vous me le cédiez.
je suis bien friand de ce genre de lecture.
Si c'est du papier pour des besoins bien spéciaux qu'il vous faut, je pense que nous pourrions faire un échange standard et chaque partie trouver un intérêt.

Quand dites vous ?

Se reculant un peu pour converser avec les 2 dames en même temps.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Blason maudit (Languedoc)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Blason maudit (Languedoc)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Hydre :: La place commune :: [RP] : Nos histoires en Gargotes-
Sauter vers: