L'Hydre


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La chasse à l'ours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fernand
Admin
avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Non
Fonctions: Monsieur Circus

MessageSujet: La chasse à l'ours   Sam 7 Nov - 13:14

-C'est vraiment une mauvaise idée.... grogna le sergent La Fouine.
- Tais-toi, il va s'en aller.
- Il va nous bouffer oui, plutôt.
- Il n'était pas sensé rappliquer si vite.... mais je suis certain qu'il préfèrera le miel.
- Quand même, on pourrait pas en trouver un plus p'tit?
- Chut maintenant!
- on aurait du creuser une fosse au moins...
- La ferme....
- grmlgrmlgrml


Fernand regarda la bête droit dans son œil torve.
- Viens mon gros... tktktk... viens manger le su-sucre...

En général, avec les animaux sauvages, il faut éviter de faire ça, spécialement quand ils sont affamés, qu'ils dépassent allègrement les huit cent livres et qu'ils ont des griffes grandes comme des doigts.
Mais Fernand avait une expérience de chasseur tout à fait sommaire et ne s'était jamais fait chargé par un lapin de garenne...
Il ne voyait pas du tout pourquoi il devrait changer de technique... à part un appât et un fil un peu plus solide et voilà tout!
Seulement ils n'avaient pas eu le temps d'aller se mettre en embuscade comme prévu et ça compliquait un peu les choses...


Le pot de miel se trouvait dans un trou de deux coudées entre l'homme et l'ours à douze pas de l'un comme de l'autre au centre exact d'un large anneau de corde dissimulé sous le feuillage.
La corde contournait un arbre et revenait ensuite vers les deux hommes qui en tenaient l'extrémité.


-Bon, dit Fernand, recule tout doucement et va jusqu'aux chevaux, chercher la miche aux raisins imbibée de gnôle; je tiens la corde.


Dernière édition par Fernand le Sam 5 Mar - 11:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fernand
Admin
avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Non
Fonctions: Monsieur Circus

MessageSujet: Re: La chasse à l'ours   Sam 7 Nov - 13:15


Le plantigrade évaluait la situation. Il hésitait en se lèchant les babines entre deux grognements.

- Le miel, les deux bougres, le miel, les deux bougres...

Sa tête énorme se baissait et se levait alternativement, semblant hésiter entre deux plats du jour. On était à la fin de l'automne et la viande entrait épisodiquement dans son menu en cette période maigre en ressources avant l'hibernation.

Dans l'esprit vicieux du monstre, cette superposition répétée fit naitre l'envie d'une saveur nouvelle....


- Bougre au miel! trancha L'ours en grondant.

Il chargea avec une célérité surprenante pour sa taille.
Revenir en haut Aller en bas
Fernand
Admin
avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Non
Fonctions: Monsieur Circus

MessageSujet: Re: La chasse à l'ours   Sam 7 Nov - 13:16

Les deux candidats à l'éviscèration forestière comprirent assez vite que l'ours n'irait pas fourrer son tarin dans le pot de miel.

Le sergent La Fouine blêmit, jura et partit à fond de train dans la direction opposée en direction des chevaux.

-J'ai plus l'âge pour ces conneries!!!!!!! souffla-t-il entre ses dents...

Fernand se retrouvant isolé, cogita en accéléré, semblant se parler tout seul:


-Oups... plan B!
- ...
- Comment ça y en a pas?
- Ben, non! improvise! Improvise!
- Mais fais quelque chose, c'est de toi cette idée d'ours à la mort-moi-l'-noeud!
- Dém...e-toi mon pote, et vite où tes tripes vont bientôt fumer sur l'herbe....
Revenir en haut Aller en bas
Fernand
Admin
avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Non
Fonctions: Monsieur Circus

MessageSujet: Re: La chasse à l'ours   Sam 7 Nov - 13:16

Fernand n'était pas petit.
Sa taille dépassait certes la moyenne mais il était loin d'être un géant. Cependant il en avait la largeur d'épaules et ses poings fermés évoquaient deux marteaux.
On lui reprochait parfois une fâcheuse tendance à considérer ceux-ci comme un organe de communication

La face aplatie de Feu Grendel-les-gros-bras, eut pu en témoigner n'eussent été les six pieds de terre meuble qui séparaient désormais son propriétaire des rayons du soleil...

Ils oscilla entre diverses actions réflexe comme relâcher ses sphincters et faire dans ses braies... pas le temps! , ou bien encore laisser le contrôle à ses jambes qui exigeaient de partir immédiatement et toutes seules s'il le fallait...
Ou encore pousser un gros soupir ennuyé tandis qu'une petite voix lui murmurait encore :

... improvise, improvise...

Le passage en revue de la troisième option provoqua son effet contraire.
Il prit une grande inspiration.

Il se releva en écartant les bras, montra toutes ses dents dans un rictus de défis et hurla comme un orage à s'en éclater les poumons.


-HHHHHHAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHH!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Fernand
Admin
avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Non
Fonctions: Monsieur Circus

MessageSujet: Re: La chasse à l'ours   Sam 7 Nov - 13:17


La Fouine courait en faisant cliqueter son barda.
En arrivant aux chevaux, il en trouva un les quatre fers en l'air.


- Bazar! Un autre ours! songea-t-il en cherchant des yeux aux alentours.....

Puis il revint sur le cadavre du cheval..... pas de sang?
Il s'approcha, se pencha sur l'animal

- rrffflllllfffllllfflllfflll....
Il sursauta et bondit en arrière avant de se reprendre!
-Mais il ronfle c'te carne!!!!
Les vapeurs, de baba au raisin et à la spéciale, l'avaient anesthésié....

HHHHHHHHHHHaaaaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhh!!!

Bon sang! le patron!


Le sergent La fouine se précipita sur la sacoche, en retira la miche ramollie par l'alcool de cailloux et repartit en courant... moins vite il faut l'avouer..... avec la prudence qui convient à ce genre de situation.....
Il s'attendait à moitié à trouver l'ours en plein déjeuner et anticipa une expression crispée d'horreur....
Il commença aussi à réfléchir à ce qu'il allait pouvoir dire pour se dédouaner si on lui faisait reproche de n'avoir pas trépassé avec m'sieur Fernand.

Il pressa tout de même à nouveau le pas quand ses mains commencèrent à chauffer, la spéciale étant notoirement corrosive.....
Revenir en haut Aller en bas
Fernand
Admin
avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Non
Fonctions: Monsieur Circus

MessageSujet: Re: La chasse à l'ours   Sam 7 Nov - 13:17


Le repas au lieu de fuir, se redressa, se mit en position de combat et poussa un hurlement...impressionnant pour un casse-croute.
Non, mais qu'est-ce que c'est que cette histoire? C'était lui qui faisait ça en pincipe... ou un autre ours à la limite... mais ça, ça ne ressemblait à rien! C'était juste sensé mourir en hurlant... et puis regardez-moi ces griffes, elles sont même pas aiguisées! On avait pas ce genre de surprise en mangeant des charognes....

- Quel amateur, songea l'animal devant cette provocation inacceptable. Il stoppa, se dressa du haut de ses huit pieds de haut sur ses pattes postérieures et poussa un hurlement dont les graves firent vibrer l'air ambiant. Puis il avança debout pour administrer une correction à l'imposteur.
Sa grosse patte arrière-gauche renversa le pot de miel.


Dernière édition par Fernand le Sam 7 Nov - 13:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fernand
Admin
avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Non
Fonctions: Monsieur Circus

MessageSujet: Re: La chasse à l'ours   Sam 7 Nov - 13:18

Rompant, Fernand roula en arrière et se plaqua au sol, il cingla la corde de toute ses forces.
Elle s'accrocha à des racines....
Il la secoua comme un diable et elle finit par se détendre dans un glissement sourd. Le noeud coulant se resserra et la patte de l'ours fut prise au piège.
Fernand courut en emmenant la corde avec lui. Il sentait le souffle baveux du monstre dans son cou lorsqu'il parvint à se mettre à l'abri d'un autre tronc. Il bloqua la corde autour et tira.

L'ours trébucha et fut stoppé net, les crocs claquant à deux doigts de leur cible.
Il poussa un grondement de protestation et observa sa patte.
Soudainement plus du tout concerné par une perspective gastronomique, le plantigrade se désintéressa de Fernand et tenta frénétiquement de se libérer.

Ce dernier en profita pour assurer sa prise en faisant quelques nœuds solides.


LA FOUIIIIINE!!!!!!!! Où-es-tu passé espèce de pleutre!!!!
Ramènes tes miches ici ou ça va barder!!!!


Dernière édition par Fernand le Sam 5 Mar - 11:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fernand
Admin
avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Non
Fonctions: Monsieur Circus

MessageSujet: Re: La chasse à l'ours   Sam 7 Nov - 13:18

--Dudule_le_lapin a écrit:


A peine était-il en train d'attaquer son quatre heure qui avait aujourd'hui la forme d'une poule morte depuis au bas mot, et à l'odeur, une demi douzaine de jours, que les oreilles de Dudule se redressèrent d'un coup en entendant pas très loin un cri assez peu couru dans la région et dont il ne parvint pas à mettre un propriétaire dessus, malgré son catalogue déjà bien rempli des sons les plus couramment rencontrés dans ses bois.

Pendant qu'il mâchait tant bien que mal un morceau de chair qui ressemblait, au contact de ses papilles, d'avantage à un mélange de céleri et de champignons donc son instinct lui conseille habituellement de ne pas trop s'approcher...
... il tiqua à cette réflexion... comment je peux dire que ça en a le goût si je n'en ai jamais mangé finalement?
il cherchait encore, tout en sentant craquer sous ses dents ce qui devait être un ver à en croire la substance froide qui en coulait sur sa langue lorsqu'un second rugissement lui fit se rabattre les oreilles...

Ah! cela-lui je le connais... c'est Maurice. Je me demande ce qui lui fait crier comme ça, lui qui est si discret d'ordinaire.
Ne résistant pas plus à sa curiosité comme à l'envie de vérifier qu'il ne s'agit pas d'une poule géante qui serait pour le coup bien plus fraiche que celle qu'il délaissait à l'instant, il partait en petits bonds vers la source du bruit.
De toutes façons au pire mon goûter n'aura que quelques heures de décomposition de plus...

En passant, il vit débouler un humain tout en ferraille qui n'avait pas l'air de battre la campagne... il poursuivit dans la direction que semblait fuir le vaillant homme et finit par tomber sur une scène rocambolesque entre Maurice debout sur ses pattes arrières et faisant face à un autre humain qui... ne fuyait pas...

Il se tapit dans un coin, du côté de Maurice et attendit la suite, se demandant quel goût pouvait avoir un homme.
Probablement plus rêche qu'une poule...
Revenir en haut Aller en bas
Fernand
Admin
avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Non
Fonctions: Monsieur Circus

MessageSujet: Re: La chasse à l'ours   Sam 7 Nov - 13:19



La Fouine finit par arriver sur les lieux et vit Fernand bien vivant contemplant fièrement l'ours qui s'agitait maladroitement, la patte prisonnière de la corde.
Pour faire bonne figure il plaça le baba à la gnole dans sa sacoche, dégaina son épée, prit un air essoufflé et chargea pour donner le change.

Tenez bon, M'sieur Fernand!!! j'arriiiiiiiveeeeiiiiikkk!!!!!!!!
CCrrraaccckk!!!! ccccccooooooooouuuuuuuiiiiiiiiiccccc!!!! Il venait d'écraser quelque chose .
Il faillit perdre l'équilibre, oscilla, dérapa et atterrit sur le genou, l'épée plantée dans le sol juste au pied de Fernand.
Regard agacé de l'autre....

- Je ne peux pas t'adouber, tu sais ça, La Fouine?
- Pardon, M'sieur Fernand!
- Donne-moi l'anesthésiant.

La fouine s'executa. Ses mains étaient en feu. Il ouvrit la sacoche dont le fond pas très propre se mélangeait à l'alcool qui suintait du pain aux raisins et eut une moue pincée.
- ça pique les yeux!!!
- Balance-le à notre nouvel ami.

La Fouine jeta le pain devant l'ours.
Fernand se détendit.

- Un des chevaux est dans le coma.
- Mince, ça veut dire que tu va rentrer à pieds.

Expression contrite du sergent.
- Je plaisante La Fouine, on rentre à pieds tous les deux. Le cheval tirera l'ours.

La fouine haussa les épaules et retourna en arrière. Il se pencha et plongea la main dans un buisson.
Il en ressortit un gros lapin mort dont la tête faisait un angle équivoque avec le reste du corps.


- J'crois que je lui ai marché d'ssus, M'sieur Fernand... ça va faire un bon pâté, vous croyez pas?
- Il est blanc? Comme c'est curieux... Tu vois, La Fouine, moi à ta place je verrais ça comme un signe.... Un signe qu'il est temps de cesser de nous cuisiner ton "Rat-goût" de "lapin" à la cambuse....
On en a "rat"-le-bol... tu vois?
- Heuuuu...

La Fouine dévoila ses dents jaunes dans un grand sourire hypocrite :
- Vous savez... ça me rappelle une histoire avec un ours et un petit lapin blanc....
- Plus tard, La Fouine, ça y est, il renifle le pain. Il n'y en a plus pour longtemps.
Va chercher d'autres cordes, je vais couper des branches.
Revenir en haut Aller en bas
Fernand
Admin
avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Non
Fonctions: Monsieur Circus

MessageSujet: Re: La chasse à l'ours   Sam 7 Nov - 13:19



Le plantigrade secouait sa patte, mais rien n'y faisait. Il n'était pas un renard et il n'allait tout de même pas se la bouffer pour se libérer! C'est très con un renard, malgré ce qu'on dit d'eux; pas futés pour un sous, ces crevards!

Un plop mous attira son attention. l'autre bougre était revenu et venait de lui lancer quelque chose.... ça sentait le raisin... et un autre parfum... très fort.

Il grogna, s'approcha et renifla. Il fronça le nez, recula.... puis y revint.
snif! Ça avait l'air goûtu ce truc...
Il léchouilla pour voir...
hmmm...
Allez encore un petit coup.... pas mal!!! un petit coup de dent juste pour essayer?

Cinq minutes plus tard, la gueule en feu, l'ours décida qu'il serait mieux allongé et commença une série de grognements paillards et de hoquets retentissants.

Lorsque les deux bougres s'approchèrent un peu plus tard, il avait l'oeil terne et ne réagissait déjà plus.
Revenir en haut Aller en bas
Fernand
Admin
avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Non
Fonctions: Monsieur Circus

MessageSujet: Re: La chasse à l'ours   Sam 7 Nov - 13:23

- Alors c'est un petit lapin blanc tout mimi qui rencontre un gros ours accroupi en train d' faire son offrande toute fumante à Mère nature, vous voyez??

Fernand avait fini d'attacher l'ours inconscient ficelé sur son brancard et l'avait fixé au cheval valide. L'autre cheval, ranimé à coup de claques sur les fesses avait fini par se relever et suivait en titubant au bout de la longe huit pas en arrière.

La fouine avait vidé son lapin et l'avait embroché sur une baguette de noisetier qu'il tenait sur l'épaule. Il semblait d'humeur goguenarde et Fernand, levant les yeux au ciel fit avancer les montures en essayant de ne pas écouter le sergent.

Les voix s'éloignèrent en déclinant laissant la clairière dans le calme. Timidement, les oiseaux recommencèrent à chanter...


- Et, et alors, l'ours y répond au lapin,
- moi, chuis un gros ours brun et j' suis en train d' chier!
- et alors y chope le p'tit lapin blanc et y s' torche avec!
- La ferme La Fouine....

FIN



[hrp]Pardon pour le lapin, je sais, ça ne se fait pas, mais....mais bon, ce n'est qu'un lapin hein? ^^ et merci pour la sympathique participation de Dudulle! [/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
 
La chasse à l'ours
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Hydre :: La place commune :: [RP] : Nos histoires en Gargotes-
Sauter vers: