L'Hydre


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 RP ouvert par Cyrielle [Rp]Sur la place de Rodez: tribunal public -prise du chateau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: RP ouvert par Cyrielle [Rp]Sur la place de Rodez: tribunal public -prise du chateau    Sam 17 Juil - 5:47

Cyrielle

Citation :

Posté le: 12 Juil 2010 21:37 Sujet du message: [Rp]Sur la place de Rodez: tribunal public -prise du chateau
Cyrielle, une montagne de dossiers la main s'avanca accompagnée d'une poignée de gens qui dresserent une immense table en bois sur laquelle elle déposa les dossiers. Elle les aida et transporta des chaises.

Quand tout fut fait, elle s'assied et tapa trois fois le marteau sur la table

tamtamtam je déclare ce procès ouvert

Elle se concentra

En ce 12 jour de juillet 1458, moi, Cyrielle_ procureur du Rouergue dument rétablie dans ses fonctions après la prise du château par un groupe dénommé "hydre" ouvre ce procès public.

Les temps derniers furent des temps troublés. Le groupe ci nommé "hydre" s'est emparé du château de Rouergue, semant le désordre et la pagaille, vidant les caisses.

Aussi ce jour je réclame pour l'ensemble des personnes en présence la peine de haute trahison.

Je cite notre grand coutumier:

5.2.1.2.De la haute trahison

La haute trahison est un crime qui consiste en une extrême déloyauté à l’égard des institutions du Royaume de France et du Comté du Rouergue. Il s’agit d’une infraction consistant à un manquement de tout individu à ses devoirs naturels.

Elle recouvre toutes les incriminations de la trahison, quand elles sont commises par quiconque, mettant gravement en péril l'intégrité du Royaume de France ou du Comté du Rouergue, que ce soit en temps de guerre ou de paix

de nombreux témoins défileront ici en ces lieux relatant les évenements

Voici la liste:

toni-montana
harpège
frederine
firesaphiro
mircha
linoa

J'appelerai au fur et à mesure toute personne utile.



Harpege
Citation :

y a des jours comme ça où l'on serait mieux à sillonner la campagne qu'à siéger, même à l'ombre d'un châtaignier. Harpège regarda Cyrielle prendre les dossiers rédigés par des maires courageux, les empiler sans les faire tomber.... Normalement, le proc' gérait les procès, cépapoli de couper la parole aux gens, elle hésita, puis avec un petit sourire d'excuse envers Cyrielle_, déclara à l'assistance

Le 4 juillet 1458, le château de Rodez a été assailli, et pris, par de vils gredins. Immense a été la colère du peuple et nombreux se sont proposés pour aider.

jetée à bas du castel, portant malgré cela pouvoir de justice, j'ai, suivant la coutume, qui est comme chacun le sait l'une des sources du droit régissant les lois du Rouergue, demandé aux maires de lancer des procès envers les assaillants que j'espère avoir reconnus. Qu'il n'y ait pas de procureur ni de juge en le castel n'a pas empêché les greffiers d'enregistrer les plaintes.

Donà Cyrielle_, pardon de cette intervention, mais elle me semblait nécessaire. Je me tiens coite maintenant.


Firesaphiro
Citation :


Firesaphiro arriva ,donna un parchemin au procureur avant de se rassoir.


Chatoyant
Citation :

hatoyant arriva au tribunal bras'dessus bras'dessous, deux gros paquet de maïs dans les bras. Il bouscula quelques manants

Pardon, excusez-moi, pardon, pardon, excusez-moi, j'adore votre chapeau, pardon, excusez, J'aimerais passer, défection de chiasse de piaf mal b.... !

Enfin, après une lutte acharnée, il trouva (enfin !) une place libre où il se laissa tomber tel les sels d'une mouette sur le plancher des vaches. La métaphore est subtile je sais. Il cala son maïs entre ses jambes et piocha deux trois grains dans le sac, et mâcha bruyamment

L'assemblée, comme un seul être, lui jeta un regard à congeler un castor

Qu'importe, il se frotta les mains

Aah, j'espère qu'ils viendront, je sens que cha va être bien.

Il devait être le seul ahuri à sourire dans le public. Mais après tout, il s'en tamponnait l'oreille avec une babouche

Cyrielle

Citation :
Posté le: 14 Juil 2010 21:32 Sujet du message:
Cyrielle_ considéra gravement Harpège

Dame harpège, il ne m'est aucun soucis à ce que vous interveniez et je vous en remercie grandement.

Faite seulement autant de fois que nécessaire.



Elle prit le parchemin tendu par Firesaphiro

Grand merci Firesaphiro et merci d'avoir surveillé et protégé ma fille et non seulement ma fille mais tous les enfants du Rouergue



Elle ouvrit le lourd dossier

De nombreux maires courageux ont pu oeuvrer et remplacer le bras de la justice paralysé par la vilénie et l'ignominie de la bande dite "l'hydre".
Dès que nous avons pu pénétrer le chateau nous avons trouvé une pagaille sans précédent, le chateau mis à sac.

Il s'agit là de l'oeuvre de cette bande, qui non seulement se "contente" de saquer des châteaux mais également met au plus bas les comtés et par conséquent la population!

Comme je l'ai dit précedemment nous citerons ici toute personne utile

(note hrp (pardon à la censure ça sera la seule) : je contacterai les joueurs impliqués dans ce rp pour demander leur accord ou alors faites moi savoir ig si ok ou pas pour participer... vous êtes si nombreux :s)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: RP ouvert par Cyrielle [Rp]Sur la place de Rodez: tribunal public -prise du chateau    Sam 17 Juil - 5:51

Nénu!!!!!!!!!!!
Citation :

Nénu arriva sur la place publique, alors que le procureur faisait installer une grande table en bois. Elle repéra une taverne d'où la vue était bonne et s'installa en terrasse. Elle espérait bien ne rater aucune miette du spectacle offert par ce tribunal fantoche!
Parce qu'il fallait bien l'avouer, ils étaient drôles ces rouergats. Pas encore au point pour participer à la sélection officielle, mais suffisamment pour le festival off . Un procureur, une ex-nouvelle comtesse, une place publique, une table, un marteau et roule ma poule!
Elle se fit servir une bière bien fraiche, allongea ses jambes sur le banc d'en face et se tourna vers le soleil en attend que la représentation commence.
Soudain, comme au théâtre, les trois coup furent frappés. Et l'actrice principale entra en scène.

...je réclame pour l'ensemble des personnes en présence la peine de haute trahison ...

Nénu se demanda si elle aussi, assise en terrasse de cette taverne, profitant du soleil, risquait d'être accusée de haute trahison, puisqu'elle était en présence...
Et alors qu'on ne savait même pas qui étaient les accusés, le procureur appela toute une liste de témoins et pas n'importe lesquels! Le juge lui-même, en personne, le célèbre Toni_montana... Juge et Témoin! Nénu ne voyait qu'une seule raison possible à ce vice de procédure : ils avaient dû manquer de figurants pour cette pièce!
Cependant, le spectacle promettait d'être drôle et absurde, comme tout ce que leur proposait les rouergats depuis quelques jours. Et ça commençait très fort!

Le procès débuta par une intervention fort à propos de la nouvelle ex-comtesse du Rouergue. En effet, les avis de procès avaient été envoyés depuis belle lurette, bien avant que la table ne soit installée sur la grand place, fait que le procureur avait feint d'ignorer.

Ensuite, vint un petit temps mort pour cause de parchemin personnel, apparemment pour régler quelques affaires de famille.

Scratch scroutch ...

Le procureur reprit :
...cette bande, qui non seulement se "contente" de saquer des châteaux mais également met au plus bas les comtés...

Nénu ne put s'empêcher de râler :
Bah... pas sûr que les instances du Rouergue aient besoin de l'Hydre pour ça! Flagrant délit de mauvaise foi... Mmmh... Ca va chercher combien en justice hydrique? Faudra que je questionne Ahl à ce sujet!

Scriitch... Mmmh... Scrounch...

Après un tour d'horizon rapide sur la place, elle repéra enfin d'où venait ce bruit. Un type qui rongeait son maïs... Il y en avait toujours pour faire du bruit quand le spectacle avait commencé.
Elle héla à nouveau le tavernier pour commander une nouvelle chope. C'est que ça risquait de durer cette histoire!





Gwen
Citation :


[ Do it baby, oh yeah!]


Gwen arriva sur la place du village, le visage fermé, les sourcils froncés, les yeux assombris, comme saturés par la colère. Ceux qui connaissent l’océan, connaissent cette couleur,ce gris profond, presque noir. Elle a ces yeux là. Elle les a rarement. Là le bouchon est poussé un peu loin.

Certes, ils ont pris Millau, Rodez, et Villefranche. Certes, ils ont traversé le duché de Rouergue, telle une horde sauvage. Certes, ils sont encore en vie et bien envie. A Espalion. Oula oui, ils ont envie…Envie de vacances qui se transforme en envie de foutre le feu.

Ouais. Foutre le feu aux dirigeants de ce comté.

Ridiculisés.A Millau, à Rodez, à Villefrance, à Espalion…Ridiculisés par eux même…Le château déserté même pas repris, Villefranche à l’identique…Voyage sans combat jusqu’Espalion.

Ridiculisés d’un bout à l’autre. Mais non par l’Hydre, qui n’a profité que de leur incompétence crasse…Non pas par l’Hydre mais par eux même…Ridiculisés par leur incapacité notoire à gérer un comté.

Ridiculisés parce que ridicules.

Au point de se rouler dans leur fange.

Procès sans procureur ni juges…Qui s’ouvrent sur la place publique pour montrer au bon peuple qu’ils sont blancs et purs.On refait l'histoire...sans honte...

Gwen crache par terre.

On la dit brigand. A pendre pour l’exemple. La pire des roueries se joue sous les yeux de la populace endormie par la chaleur. La fourberie la plus crasse…Celle qui se cache derrière les porcs endimanchés se targuant d’incarner la justice qu’ils bafouent en fonction de leurs interets personnels et mesquins.

Parce qu’il ne s’agit que de cela.

D’intérêts personnels et d’égo surdimensionnés…Blessés dans leurs orgueils, parce que risée du royaume.

Ouais !

Ces procès ne sont que mascarades et vice de procédure. Les issues courues d’avance.

Elle se marre devant la parade.


Bande de tanches. Comme si la prison pouvait faire peur à des brigands…Même la mort lui est indifferente..


Tiens...Nénu...

YEP Fillette!! T'es au spectacle?


Sisley

Citation :
Posté le: 17 Juil 2010 10:33 Sujet du message:
Des semaines qu'ils étaient en Rouergue... Des semaines qu'ils devaient faire face à la débilité flagrante de ses dirigeants, même pas capables de diriger leur comté. Pourtant, à la moindre occasion, ces pantins criaient sur tous les toits ô combien il était important pour eux de remettre le comté sur pieds, n'hésitant pas à mentir à la population.
Mais comment ?! Virer l'Hydre et le Jargor du Rouergue ? Bien entendu... Mais comment s'y prendre alors ? Certains réclamaient un poutrage intensif, comme l'autre hystérique de service, d'autres avaient trouvé un moyen beaucoup plus perfide : les procès. Ils tombaient comme des petits pains depuis quelques jours désormais. Procès abusifs, vices de procédure, même pas de preuves tangibles... Une façon de les retenir ici pour mieux tenter de les exterminer par la suite. Mais cela ne les retiendrait pas éternellement, les dirigeants le savaient. Ou alors, ils étaient bien naïfs. Ce qui n'étonnait personne, d'ailleurs.
D'autant plus que cela coûterait cher, très cher.

Ce qui l'avait amusée au début l'agaçait grandement désormais.

La blondinette de service était à cran. Rien qu'une envie : brûler le Rouergue, cracher sur ses dirigeants et tout détruire. Elle ne manquerait pas de leur rappeler à qui ils avaient affaire. C'était trop.

L'Hydre et le Jargor, alliés, avaient pris des villes, un chateau... Millau, Rodez, Villefranche... Et après ? Le Rouergue l'avait cherché. Après tout, le comté ne récoltait que la monnaie de sa pièce. Ils iraient jusqu'au bout... l'histoire n'allait pas finir aussi facilement.

Elle se dirigeait telle une furie, sur les nerfs, en direction de la place publique. Le procès de l'Hydre s'y déroulait... et elle était sûre que toutes ces ordures, et encore le mot est faible, y étaient réunies, ne ratant pas la moindre occasion pour dire des conneries.

Humpf !

Ils allaient mordre la poussière.

Elle renifla un grand coup, toute rouge, le visage fermé. Encore quelques pas et elle y serait. Juste quelques pas et elle arriverait au cirque...
Un, deux, trois... sept, huit... DIX !

BINGO ! La place du village. Même pas noire de monde, comme elle le pensait. Sisley pouvait d'ores et déja distinguer deux groupes, bien distincts... Les ordures d'un coté, les hydriques de l'autre. L'hystérique n'était pas là, c'était déja ça de gagné... ou de perdu, ça dépend comment on voit les choses. Chaque fois qu'elle parlait, c'était du grand spectacle. Dommage...
"Je rêve de te voir poutrée, toi et tes amis, et crois-moi j'assisterai au spectacle"... Que de belles paroles ! Surtout venant d'une femme enceinte sénile.

Elle accélera le pas, pressée de rejoindre ses semblables.
Ah ! Nénu, Gwen ! Contente de vous voir toutes les deux.
Elle leur adressa un sourire franc, le premier depuis... longtemps.
Dites, j'suppose que c'est du grand n'importe quoi, comme d'habitude?


Gwen

Citation :

[Just do it]

Hey Sis !!!!!!!!!!! Moins bon que nos pièces à nous hein ???

Clin d’œil rapide et la bretonne prend son élan pou grimper sur la table. Et la tempête n’en est qu’à ses prémices…

Mesdames ! Mesdemoiselles ! Messieurs !!!

Attention !! ça va commencer !!!!!!!!!!!!!!!!

Cinq quatre trois deux un !!!!!!!!!!


Gwen Kermaëdic, pour vous servir ! Alors ??????????Sont où les accusateurs ???
ça convoque, ça convoque et après quoi ?????????????

ça emploie des clercs bidons pour justifier de leur propre incompétence ????, Et le Juge, l’est où ? il se terre dans son bureau…Aurait il peur de la Juge Hydrique qui DOIT être mise au pilori pour l’exemple ??? Manquerait il de ces attributs que nos hydres males ont en pagaille ?????

HEIN TONY CHERI ??????? T’as peur d’une blondasse ??????

Premier procès, pas de juge, pas de procureur ?????? ET ????? J’attends un jugement !! Les clercs etaient là !!!! mais oui !!!! les mêmes qui sont infoutus de rédiger des actes d’accusations clairs !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Suis-je bête !!! Condamnée donc !!! Je me condamne moi-même ça ira plus vite ???? Voulez quoi ??? De la taule ??? 3 jours !!!!!Adjugé !!! Vendu !!!!!!!!!!!!!!!!! De la tune !!!! j’ai rien m’sieur dame !! J’y etais pas !!! Même pas une preuve au procès !!!!!!! Des preuves… Ah c’est vrai !! Pas besoin !!!!! J’suis une HYDRE !!!!!!Mouahahaha…j’fais peur hein ???

Mouvements gracieux du kilt qui vole au vent.


Et évidemment ça dispense de produire des preuves et des témoignages…ça s’appelle un délit de sale tronche…Moi si blonde, si légère…Une pointe d’amertume peut être…Mais pétillante et fraîche pour qui sait apprécier les bières…

Méfiez vous Rouergats !!! Jurisprudence….Jurisprudence…

Jurisprudence…Et oui…Pauvres de vous…

Pires que des languedociens dites moi…

Un apparté si vous me le permettez…Vos dirigeants vous promettent de vous débarrasser de nous ??? Demandez vous alors pourquoi ils nous lient à votre beau pays par des procédures scabreuses…Moi , ça m’interpelle quand même ce double discours…

Je ne vous parlerai même pas du second procès…Qu’y puis-je-moi si vos incapables de dirigeants n’ont pas été capables de défendre votre château et de le reprendre ??? Carence du pouvoir ????Que nenni !!! ç’eut été vous faire insulte !! Et quelle juge je fus !!! Relaxante…à souhait…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: RP ouvert par Cyrielle [Rp]Sur la place de Rodez: tribunal public -prise du chateau    Sam 17 Juil - 13:58

Calis a écrit:
Calis déboule d'un air sévère et sûr, il n'écouta même pas le discours de la procureur... De toute façon, il l'avait déjà entendu, mais écoute attentivement l'intervention d'une idraque... Idroque, arf, peut importe leurs nom. Il sentit la rage le gagné au fur et a mesure de ce discours. Alors que cette dernière finissait sa remarque, le jeune homme repris presque aussitôt :

Brigande ! C'est a cause de gens comme vous qu'on ne peux relever le Comté !! A cause de vous, qu'on est obligé d'appeler la population a défendre, alors que celle-ci a franchement autre chose a faire !! Travailler dans son champs, son échoppe, a l'université par exemple !! A cause de vous que les dépenses militaires, de la maréchaussée se multiplient !! A cause de vous le déficit se creuse encore et encore !!

Calis avait toujours réussis a se contrôler mais là, trop s'est trop... Le jeune homme continua sur sa lancé, incapable de s'arrêter :

N'inversez pas les rôles, brigande !! Ce n'est pas une compétition, ni un jeu : a celui qui prendra le château... NON, non et encore non ! Derrière les soldats, miliciens, maréchaux, et défenseurs bénévole, il y a un être humain qui se sacrifie pour son Comté !! Il y a du sang versé pour défendre son Comté !
Alors non ce n'est pas un jeu, ce n'est pas "vous aviez qu'a mieux défendre votre château, na!"... Non, ce que vous avez fait est grave, très grave. Tiens d'ailleurs, souhaitez-vous que je vous le rappel ?


Allons-y, il vrais que j'ai pas plein de courrier a répondre, des échanges commerciaux, une défense, un marché... Non non, je suis obligé de perdre mon temps ici, devant vous... Bref résumons,

Alors que vous n'avez pas réussis a plier le Languedoc, vous vous réfugiez comme des lâches que vous êtes à Millau... Rêvant peut être une nouvelle ouverture pour s'engouffrer a nouveau en Languedoc... Faut vraiment... Bref, je continue

Là arriver a Millau, vous déstabiliser son marché pendant plusieurs semaines, entrainant même parfois des pénuries de pain... Quand on sait que c'est quand même l'élément de base pour ce nourrir !

Vous santant chez vous, vous décider de présenter un candidat a Millau, alors que vous savez très bien que vous n'en n'avez pas le droit. Tout candidat doit avoir un champs et/ou échoppe, et ne pas être nouveau en ville... Bref, celui-ci se présente et se prend un procès pour cette faute, quoi de plus normal !!!!

Et là, prétextant que vous êtes illettrés sans doute, et donc que vous ne pouviez pas lire cette règle, vous décider de déclarer la guerre au Rouergue et a ses habitants !!!

Vous piller sa mairie : entre 8 000 écu et plus de piller

Ensuite vous vous en prenez au château du Rouergue : 11 000 écu de gain
Vous fermez les mines : pertes financières importantes, le déficit se creuse encore plus. Vous en profitez pour lancer des procès, tous plus injuste les uns que les autres, appelant a condamner de pauvres innocents !

Si il n'y avait que ça, on pourrait presque s'en sortir... Mais non évidement, avec ça vous bloquer totalement nos Mairies, qui ne peuvent plus être aussi efficace avec leurs véritables Maires, le commerce est bloqué, les marchés instables, les rouergats ne peuvent même plus travailler comme ils veulent, obligés de défendre... De se défendre, contre qui ? Contre vous !!

-> Vous qui dites si fort, que notre Comté n'est qu'une ruine... Maintenant que vous avez piller presque 20 000 écu ici, qu'attendez vous pour partir ??
-> Vous qui vous posez en "sauveur", pour avoir réduits le déficit de 3000 écu... Ne vous foutez vous pas du peuple ?! Non mais franchement, comment osez vous dire ça, alors que d'un autre côté, vous avez piller les 11 000 écu de stock du Comté... Alors si je fais bien le calcul, enfaite vous n'avez piller que 8000 écu ?! HOURRA, qu'elle preuve de générosité, non mais franchement !!
-> Vous qui vous posez comme des "chevaliers de... Idra ? Non idronou ? Arf, me souviendrai jamais de votre nom... On fera plus simple, je vous rebaptise : chevalier de la bêtise humaine. Cela vous conviendra mieux, vous verrez !


Le jeune homme avait encore plein de chose a dire... Quand on veux rester neutre, qu'on se retient et qu"un jour tout éclate, voilà ce que ça fait. Il réussit néanmoins a se contrôler, et se tu. Il avait déjà beaucoup dit, il décida d'attendre un peu avant de revenir ici

Le temps que je perd ici, je ne peux le consacrer a Rodez, ma ville... Et ça c'est franchement dommage, rageant et navrant !! Je ne vous souhaite pas le bonsoir !!

Il courut presque pour retrouver son bureau de Maire et continuer son travail... Une partie de son ras-le-bol était sortis, c'était la première fois qu'il n'arrivait pas a se contrôler vraiment... Mais ça faisait vraiment du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: RP ouvert par Cyrielle [Rp]Sur la place de Rodez: tribunal public -prise du chateau    Sam 17 Juil - 15:04

Voilà ce qu'elle aimait chez Gwen, la blondinette : une fois lancée, on ne l'arrêtait plus. Des mots tranchants, saignants. Pile ce qu'il fallait dans ce genre de situations...
Elle écoutait son discours, hochant la tête vigoureusement de temps à autre, appuyant ses paroles par des encouragements. Ils resteraient soudés, malgré les nombreuses tentatives pour les diviser.
En effet, les Rouergats avaient essayé une bonne dizaine de fois de semer la discorde, Sisley l'avait vu de ses yeux pas mal de fois, mais rien n'avait bougé. Certains avaient même envoyé des taupes... Petites bêtes tellement affreuses, si affligeantes, qu'elles étaient repérées avant même d'avoir ouvert la bouche.
Mais cela les amusait, au fond, Hydre et Jargor confondus. Une taupe de plus ou de moins... Ce n'était pas la première ni la dernière fois qu'on leur faisait le coup.
Certains prennaient même un malin plaisir à les faire tourner en bourrique... et pour du spectacle, ça en était ! Crédules ces petites bêtes... crédules et aveugles, n'étant même pas capable de discerner la vérité d'un mensonge inventé à la volée.


Bref !

Gwen avait fini, la blondinette s'apprêtait à l'acclamer mais elle fut coupée dans son élan


BRAVooooo...


Elle fronça les sourcils. Un jeunot qui paraissait à ses yeux presque prépubère lui coupa la parole. Elle le dévisagea longuement et écarquilla les yeux. Elle regarda Gwen, puis Nénu, incrédule.
Le maire de Rodez EN PERSONNE ! Non, non, impossible, c'était trop d'honneur ! Enfin, façon de parler...

Elle grogna dans son coin, tout crocs sortis.


Manant ! Saloperies de Rouergats même pas foutus d'apprendre les bonnes manières... Venant de la part d'un maire, c'est HONTEUX, en plus !


Respirant un grand coup, elle l'écouta déblatérer des absurdités. Discours préfabriqué, déja entendu des dizaines et des dizaines de fois... A croire qu'ils étaient à court d'imagination ! C'était même plus qu'évident.
Chaque phrase prononcée lui faisait penser à un discours précédent, lui même copié sur un autre et ainsi de suite... On pouvait remonter loin avec ça ! Peut être même jusqu'au Languedoc, tiens !


... les rouergats ne peuvent même plus travailler comme ils veulent, obligés de défendre... De se défendre, contre qui ? Contre vous !!

Oh 'tain comme c'est touchant !! J'ai envie de pleurer, presque !!! Sniiiiiif. Elle renifla un grand coup et éclata d'un rire sonore. Non j'rigole, bien sûr. Trop bisounours à mon goût c'genre de truc.
Surtout que... ouais... quand on ment à sa propre population, et qu'on arrange la situation à son avantage, je pense qu'il vaut mieux la fermer. Mais bon, j'dis ça, j'dis rien.


Elle haussa les épaules d'un air dédaigneux. Décidement, elle finirait par avoir pitié d'eux à force de les entendre chouiner.

... Vous qui vous posez comme des "chevaliers de... Idra ? Non idronou ? ...

Nouvel éclat de rire. Trop, il en faisait trop. Elle mourrait d'envie de le ridiculiser, là, "right now" comme disaient les Autres, mais elle n'en ferait rien. Il était trop tôt pour ce genre de choses...
Les laisser se ridiculiser tout seuls, chose que le jeune homme réussissait jusqu'à présent avec brio et ENSUITE les remettre à leur place.

Elle se tourna vers les deux filles, un sourire narquois sur les lèvres

Dites, z'avez pas une poele, une pelle ou un truc dans le genre sur vous ? Histoire de lui remettre la mémoire en place et lui apprendre comment prononcer notre nom correctement ?
H-Y-D-R-E ! C'est pas compliqué quand même si ? Il est attardé vous croyez ???!!!
'fin la pelle, ou la poele... enfin quelque soit l'objet utilisé c'est pour après l'discours bien entendu... on est polies, on va le laisser finir hein ???
Mais si allez ! Il est marrant c'type là !


Une fois le monologue terminé - faut dire qu'il était temps, tout de même - il fila en courant. La lâcheté... encore et toujours. Beaucoup de paroles mais très peu d'actes, elle commençait à y être habituée.

Humpf, même pas drôle. Il s'est enfui avant même qu'on ai pu lui en coller une...

Elle ricana légèrement, rejetta sa tête en arrière et reprit, un sourire carnassier aux lèvres

Bon !!!! On est au cirque oui ou non ? !
SUIVAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAANT !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: RP ouvert par Cyrielle [Rp]Sur la place de Rodez: tribunal public -prise du chateau    Sam 17 Juil - 22:55

Cyrielle

Citation :

Cyrielle tapa sur la table avec le marteau

silence où ce procès se déroulera dans d'autres lieux. Je cite ce jour les personnes impliquées dans la prise du château

Garance (Comte)
Galovert (Bailli)
Azoura
Allfears (Commissaire au commerce)
Ahlatete (Procureur)
Nectaryne (Connétable)
Gwennie (Juge)
Eloane
Bastienz
Luneblanche
Amosus
Dulin (Capitaine)

A ce jour, les plus courageux d'entre eux ont fui.. hé oui il est beau le beau courage de ces ignomineux pleutres.. réfugiés bien lachement dans des terres amies après avoir tout aussi courageusement changé de nom........

Le 4 juillet, ces individus pénétrerent avec violence dans le chateau. Ils commirent tous pour l'ensemble le crime de haute trahison;

ensuite ce fut les mairies qui furent prises par des individus tels que labaiteuh ou encore lediabolo.

Actuellement tous ces individus, sauf les très courageux lâches, sont en procès au tribunal.

Monsieur le juge, des témoins nombreux sont prêts à venir déposer et nous attendons maintenant votre verdict
_________________

Chatoyant


Citation :

Chatoyant était allongé confortablement sur une branche d'arbre tout en observant la Scène, et il faut avouer que l'acoustique de la Place était impressionnante de ce point. Chatoyant se frotta les mains : Du grand spectacle ! Que de l'impro du début jusqu'à la fin, il ne perdait pas son temps lui, il s'amusait comme un petit fou. Les acteurs étaient plus crédibles que jamais, on y croirait presque. Comme il l'espérait, la querelle était incessante, aucun des deux camps ne pliaient, Pourvu que ça dure ce dit-il...

Humm, il hésita à prendre la parole lui aussi...vu que la majeur partie de ce qui était dit ressemblait à un beau ramassis de conneries, pourquoi pas lui ? Le Roi des Cons en personne ! Cha ferait les pieds à tout le monde.

Il croisa le regard de la Proc

Froid comme un gros iceberg. Tout compte fait, je vais m'en passer aujourd'hui. Etant donné que Madame la Procureur du Rouergue avait totalement, que dis-je, royalement, ignoré son pigeon, dans sa situation actuelle, il se ramasserait un procès tout au plus...et pas drôle du tout. Surtout qu'il n'était mais alors pas du tout dans ses petits papiers.

Argeuleugeuh, horreur et damnation, plus de maïs !

Ah la goinfre, il avait déjà tout becqueté. C'est fou comme on ça se dilapide vite les grains de maïs. Qu'importe, la Pièce le divertirait suffisamment pour combler le vide de son estomac
_________________


Gwen

Citation :
[do it do it...ça promet d'être long cette histoire....]

Gwen écouta le pauvre maire de Rodez, fort courageux fonctionnaire zélé. Elle respectait, fallait de tout pour faire un monde.

Uhuhuhu…le discours sur vous etes des mechants…blablablabla…ces pauvres paysans blablablabla…

Ils ont bon dos les pauvres paysans et ce bon peuple ….Bande de décérébrés !!!!!On vous accable d’impots, pour que votre noblesse s’amuse à s’envoyer en l’air lors de fetes somptueuses …J’vous rappelle comment votre comté est géré ???? Oui ???? non ???non ????oui ????


Pis nous hé !!! On voudrait bien partir…Enfin non, on voulait partir….Mais on a des blessés, des morts à enterrer…Et on est en procès…Et , malheur de malheur…On assume et on reste au tribunal…Dieu qu’on est vilain…BOUHHH

c’est décarrez…des impots à récolter pour votre armée, votre justice débordée et le prestige de votre duché…ce dont les paysans n’en ont cure…Pauv’ paysans….Une jacquerie ???ça vous dit pas ????

Regard vers Sis et Nénu qui picolent…Et pas de latrine encore ???? Diantre…ça allait mal finir …Sis s'amusant comme une petite folle avec le maire de la capitale.


Nan mais même pas un coup de poêle ça mérite...

Chat, soit un chou, tu me files à grailler un peu là j'ai faim...


Soudain….le drame….

silence où ce procès se déroulera dans d'autres lieux. Je cite ce jour les personnes impliquées dans la prise du château


Elle se retourna d’un mouvement…

Silence ?????????????????

Nan mais vous vous foutez du monde là ???? Vous vous prenez pour qui ????Me dire à moi de me taire ????????Nan mais une seule personne en ce bas monde en est capable !!! Même mon chef il fait semblant de dormir quand je cause….

Pis hé !!!!Seigneur dieu tout impuissant !!!!!!!!!!! ASSUMEZ !!!!!!!!!!!!!!!!!!

Vous ouvrez un proces en place publique !!!!!! Vous vous attendiez à quoi ????????????Vous n’avez pas tout bien compris….Mon dieu, un tel degré de cretinerie… C’est admis ça ??????

Elle regarda les filles.

C’est légal arrivé à ce niveau là ???Nan je demande parce que là...
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: RP ouvert par Cyrielle [Rp]Sur la place de Rodez: tribunal public -prise du chateau    Dim 18 Juil - 3:03

Yansolo s'était réveillé bien tard ce jour-là, mais il se souvenait qu'un Cirque avait ouvert sur la place du village et il ne voulait rater cela pour rien au monde.
Arrivé sur la place après une courte marche, qui lui permit de se réveiller, yansolo chercha une bonne place : c'est a dire un place qui lui permettrai de voir la scène sans problèmes tout en étant à bonne distance pour pouvoir intervenir si nécessité.

Il regardait les Acteurs à l'accusation faisant leurs grandes tirades pleine d'hypocrisie et sans grand talent d'ailleurs. Puis venait le tour de sa famille et amis de s'époumoner.

Il était blasé, comment pouvez on être aussi stupide et dans l'erreur et pourtant penser être bon et juste : cette justice ne ressemblez décidément à rien, mais a quoi bon le répéter une énième fois...

Quand tout a coup un pigeon, dans un fort piteux état vint se poser sur son épaule : un nouveau courrier venait d'arriver, Yansolo prit donc le mot accrocher a la patte du rat volant, manquant de lui arracher la patte au passage (sa fougue et sa passion n'était peut etre pas encore tout a fait endormie apres tout...)

dépliant le morceau de parchemin il lut dans sa tête le fameux courrier :


Citation :
Citation:
Bonjour,

Par la présente lettre, nous vous informons qu'une liste d'expulser a été publié suite à la fermeture des Frontières Rouergate dont vous pouvez trouver les publications des les Annonces du Comté (en Gargotte).

Nous vous écrivons donc pour vous informez que votre nom figure sur cette liste.

Vous avez jusqu'à Lundi matin le 19 Juillet 1458, avant l'aube pour quitté les terres Rouergates.

Si toute fois, vous seriez vu encore au Rouergue à cette date, vous serez poursuivie par la Justice Rouergate comme le stipule l'avis d'Expulsion.

La Prévôté


Ayant terminé sa lecture et voyant que la parole était libre, YanSolo prit la parole, aussi Brièvement qu'il est possible:

Excusez moi!!!! Youhou!!! Excusez moi...

Se levant afin que tout le monde puisse le voir.

Juste une petite question: Je viens de lire un courrier de la Prévôté m'ordonnant de quitté le Rouergue avant demain matin!
J'ai cependant un réserve a emmètre... dans quelques heures on va venir me prendre pour m'amener en Prison pour 3 jours... Alors je fais comment?
Vous m'autorisez à m'évader pour partir?
Il semble bien qu'il y a une sorte d'incohérence dans votre administration et vos décisions! Non??


Ayant terminé, Yan s'assit près de sa tante et envoya un clin d'oeil sa pouliche afin d'écouter comment cette pseudo justice allait encore justifier leurs marques flagrantes d'incompétence, ou alors éviter le sujet encore une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: RP ouvert par Cyrielle [Rp]Sur la place de Rodez: tribunal public -prise du chateau    Dim 18 Juil - 7:43

[Le Rouergue c’était POUET !]

Oui, Pouet il l’était, mais surtout ils l’étaient. Après le Limousin, le Rouergue…Il fallait faire un concours du royaum’vision si cela allait continuer. Le Rouergue, Espalion surtout, avait déjà sa midinette décérébrée pour brailler et trémousser son popotin devant un parvis de tanches surexcités et dégoulinant de baves…Voir d’autre chose.

Procès n’inique, procès de pacotille, procès on ne nous prendrait pas pour des buses finies des fois ?! Procès à la noix, procès rouergats ?!

Le vagabond tout crotté avait été sauf de la mascarade ambiante. Pourtant, oui pourtant, il avait participé à la prise de Millau et de celle de Villefranche de Rouergue…Et non ! Pas de celle de Rodez ! Il était en retraite le pépère (Je précise hein ! Au cas où on ne sait jamais…Par contre il était en Normandie lors de la chute de ce duché ! Si ! Si ! Trop fort le bestiau !). Il avait même eu une certaine part active sur les prises de ces mairies. En effet, il avait été par deux fois un tribun à la tâche assidue, penchée de tout le long de sa bombarde sur le métier. Et quel métier !! Oui ! Le jeune, cette force vive de ce Comté sclérosé, aux fonctionnaires et aux nantis à la haine tenace, pire qu’un bataillon de taties Danielle !
Et lui, rien ! Le vagabond tout crotté en aurait même été vexé, pas la moindre reconnaissance de son travail accomplie pour la jeunesse sans futur et trop triste la vie. Ses compagnons se faisaient épinglés par la justice façon maître Collard de ce Comté. Il s’attendait même à ce que le juge ou le procureur brandissent à un moment ou à un autre une grosse enveloppe, en vociférant sur la place publique : « OUI !! Lysalore est la fille de Messire Montand ! Nous en avons la preuve ! »

Des procès multiples et sans procureur ni juge, des procès, ensuite avec présence sur ses chaises, un procès unique et n’inique pour tout le monde, genre de paquet cadeau pochette surprise, on bradait tout ! Moins quarante pourcent sur les condamnations pour trouble à l’ordre public ! Et une condamnation pour haute trahison achetée, la deuxième était offerte !

Il suivait cela de loin, récolté les minutes des procès, avait même témoigné une petite fois. Il aimait cela le délire des autres.

Enfin ! Oui enfin ! On s’était souvenu de lui ! Un pigeon ! Cela faisait longtemps. Une lettre d’amour ?!...De sa promise d’Espalion ?! Un courrier coquin parfumé de ses sous-vêtements pré-pubères ?! Quoi ? Un avis d’expulsion ?! Mais il n’avait pas de logement, juste un trou !! Quitter le Rouergue incessamment sous peu ?! Et ses services rendus ?! Et ses comparses en procès ou alités ?!

C’était déjà la porte ouverte à toutes les fenêtres mais ils rajoutaient aussi les courants d’airs nauséeux. La marée montait même dans le Rouergue ?!

Décidé, Aldyr se rendit sur la place publique. Petit croché au palais de justice, le procès collectif, façon charrette à bœufs n’était même pas achevé que des sentences tombaient, et on pouvait ajouter à cela leurs remerciements et l’indication vers la porte de sortie de leur Comté. Il fallait mieux en rire que dans s’en fichait !

Sur les lieux de la pièce dramatico-comico-vaudevilesque écrite par un metteur en scène aphasique, le vagabond tout crotté reconnu quelques têtes. Les concernées étaient présent, bonne poire qu’ils étaient. Mais, ils étaient comme cela, et il était temps qu’Aldyr arrête de suivre cela de loin.

La représentation était en cours mais la fin était déjà annoncée. L’acte il s’en fichait. Il entendit YanSolo demander des explications sur le fameux pigeon que lui aussi avait reçu durant sa matinée dominicale. Se fichant des règles de la procèdure, de toute façon il n’y en avait pas, à la bonne franquette non ?! Aldyr s’approcha de lui et regarda par-dessus son épaule le courrier qu’il avait en main :


-Toi aussi…


Le vagabond fit une moue, observa le par terre de guignols en robe de justice, repensa à ce qu’il avait pu faire pour ces engourdis, les sentences qui étaient déjà tombées et celles qui s’annonçaient. Il ne put s’empêcher de faire son numéro au milieu de la place, excédé par tant de foutage de trombinette assaisonné de fientes sur cette dernière. Il se mit à vociférer à l’écoutille de tout à chacun :


-Non ! Je ne veux plus jamaaaiiis êt’expulsééé !! Plutôt creveeerrr !!! Non ! Je n’irai plus jamaaaiiis au marchééé !! Plutôt creveeerrr !!!

Non mais laissez-moooiii ! Non mais laissez-moooiii !! Manger mon goujon !!! Non mais laissez-moooiii ! Non mais laissez-moooiii !! Manger mon goujon tout nu sur Espalion !!!

Non ! Je ne veux plus jamaaaiiis m’habilleeerrr !! Plutôt creveeerrr !!! Plutôt crever que de me casser parce que vous me le demandeeerrr !! Plutôt creveeerrr !!!

Non mais laissez-moooiii ! Non mais laissez-moooiii !! Manger mon goujon !!! Non mais laissez-moooiii ! Non mais laissez-moooiii !! Manger mon goujon tout nu sur Espalion !!!


Il se retourna vers ce qui ressemblait au juge !


-Oui monsieur je sais que ce sont vos forces vives, mais quand ils me voient ils rigolent tout le temps…Alors…Laissez-moi ! Laissez-moi !! Laissez-moi !!! Laissez-moi !!!! Laissez-moi !!!!!


Dans son élan, oubliant où il se trouvait presque, le feu sacré en lui pendant que d’autres avaient des diables, il reprit à tue tête sa complainte en essayant de faire scander le public hagard, avec lui :


Non mais laissez-moooiii ! MOI !! Non Laissez-moooiii ! MOI !! Manger mon goujon !!! Non mais laissez-moooiii ! MOI !! Non Laissez-moooiii ! MOI !! Manger mon goujon !!! Non mais laissez-moooiii ! MOI !! Non Laissez-moooiii ! MOI !! Manger mon goujon !!! Non mais laissez-moooiii ! MOI !! Non Laissez-moooiii ! MOI !! Plutôt crever que de ne pas finir mon goujon…


Hystérie passée, le vagabond tout crotté regarda l’assistance à l’apparence incrédule. Il se retourna avec les pantins de justice et leur lança :


-Vous devriez en manger du goujon bande de tanches !!


Le Limousin y avait eu droit, le Rouergue se faisait demander même. Aldyr prit sa banan…Sa bombarde pour ses compagnons, pour lui :


PPPPPPPPPPOOOOOOOOOOOUUUUUUUUUUEEEEEEEEEETTTTTTTTTT


En guise de dernière intervention façon grosse louche :

-Crevez-moi aussi pendant que vous y êtes ! Balancez-moi un procès pour haute trahison parce que je pêche plus le goujon que le rouget !!

[Copyright Messire Katherine : http://www.youtube.com/watch?v=XuOSwppg8rc
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: RP ouvert par Cyrielle [Rp]Sur la place de Rodez: tribunal public -prise du chateau    Dim 18 Juil - 7:45

Charlyelle a écrit:
Tiens ,v'la une écossaise hydrique qui s'pointe sur la place. Elle tient dans ses mains un vélin froissé et fait la trogne des mauvais jours. Mais fait vraiment la trogne des mauvais jours. Celle que le Sapineux il sait lui que s'il l'approche de trop quand elle est dans cet état, c'est transperçé qu'il peut se retrouver et jamais il s'est avisé à y essayer d'ailleurs !!!

N'empêche qu'elle aperçoit du coin de l'oeil Nenu, Gwennie et Sis mais l'est tellement sur la colère qu'elle ira les retrouver après. Comme elle est polie, elle écoute l'homme juste avant elle qui a reçu un pigeon lui aussi.

Ahhhhhaaaaa très drôle l'ami ton pigeon mais j'crois que moi là, j'viens de r'cevoir le gros lot!!!! et puis qu'voilà l'comparse hydrique qui s'pointe....Toi aussssssssssssssssssssi!!!!!!

Et de placarder le chiffon qu'elle tient entre les mains.

Citation :


Expéditeur : Crysania de Villefranche-De-Panat
Date d'envoi : 2010-07-18 05:31:06

Bonjour, Bonsoir,

Par la présente lettre, nous vous informons que les frontières du Rouergue ont été fermées le 17 Juillet 1458.

De ce fait, vous avez jusqu'à Lundi le 19 Juillet 1458 à l'aube pour quitté le Rouergue sans quoi vous pourriez être poursuivie pour trouble à l'Ordre public par la justice Rouergate.

Cependant, des dérogations pourront vous êtres émis à la discrétion du Prévôt des Maréchaux, Messire Jacquescoeur2, si vous lui en faites la demande.

Cordialement,

La Prévôté


Alors ma pauv'dame, vous êtes bigleuse ou quoi ? Parce que j'ai beau être hydrique et écossaise de surcroît , je sais encore pertinemment que j'suis arrivée ici le 15 JUILLET AU MATIN et pour le cas où vous affirmeriez le contraire ben manque de bol ma roulotte a été vue en place publique par de nombreux témoins!!!!
La prévôté surveille pas les entrées dans l'village ? Parce que c'est bien beau d'me dire que les frontières sont fermées depuis le 17 JUILLET et qu'on veut m'placarder un procès pour trouble public dès lundi mais encore faudrait-il savoir compter!!!! Parce que j'étais là 2 jours avant que les frontières ne ferment.

Donc, soit vous surveillez pas vos entrées et pour une prévôté qui se dit efficace et j'en passe ça la fout très mal ou alors vous avez senti mes effluves hydriques et vous vous êtes dit, celle là on va l'entourlouper ni une ni deux. Yep bah nooon ma pauv'dame j'suis pas née de la dernière pluie et moi j'sais lire et compter parfaitement.
Mais moi j'étais pas là quand mes amis ont pris le château donc pas la peine d'essayer, la sauce elle prendra pas non plus.

J'peux vous certifier une chose, c'est que lundi je serais encore là parce que mon chef adoré m'a donné l'ordre de l'attendre ici . Ouep a promis de me montrer son fessier alors v'pensez bien qu'j'vais pas rater cette aubaine. Rolling Eyes Rolling Eyes J'ai même emménagé ici c'matin c'est pour vous dire combien vous allez devoir me supporter.
Mais j'peux aussi vous assurer que si lundi je me retrouve en procès c'est moi qui vous en colle un pour vice de procédure et emprisonnement abusif sans compter que j'vous fous un trouble à l'ordre public dont foi d'écossaise vos esgourdes vont se rappeller!!!!!

Sur ce j'vous laisse méditer ma pauv'dame sur votre niaiserie et surtout votre incompétence flagrante. Avec un peu d'chance j'aurai des excuses mais j'n'attends rien de plus.

Et maintenant que les Rouergats peuvent voir combien leur comté est géré par des incompétents notoires, je retourne auprès de mes amis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: RP ouvert par Cyrielle [Rp]Sur la place de Rodez: tribunal public -prise du chateau    Dim 1 Aoû - 21:38

Revenir en haut Aller en bas
 
RP ouvert par Cyrielle [Rp]Sur la place de Rodez: tribunal public -prise du chateau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Hydre :: La place commune :: [RP] : Nos histoires en Gargotes-
Sauter vers: