L'Hydre


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [RP] Reprise du pouvoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [RP] Reprise du pouvoir   Jeu 8 Juil - 1:05



Guilhem a écrit:
Rouergats, Rouergates, Bonjòrn,

Comme vous l'aurez sans doute remarqué, l'hydre a été boutée hors du Castel de Rodez cette nuit grâce à votre mobilisation et je me retrouve à la tête du Comtat.
Cette victoire, c'est votre victoire!

Vous vous demandez sans doute pourquoi je suis aujourd'hui à la tête du Comtat, moi aussi à vrai dire, je vais tout de même tenter de vous l'expliquer.
Au début de la semaine dernière Donà Harpège, alors rectrice, a fait appel à mes services pour donner quelques cours de navigation. J'étais donc présent dans votre Comtat lors des malheureux évènements qui ont mené l'Hydre à prendre le castel.
Votre Comtessa Harpège m'a alors demandé un coup de main, chose que j'ai accepté et qui m'a amené à la position dans laquelle vous me trouvez aujourd'hui.
Il ne vous aura sans doute pas échappé que je suis Languedocien, mais n'ayez crainte, il n'est aucunement dans mes intentions d'user ou d'abuser de ma position à des fins politiques, j'espère au contraire que ces évènements rapprocheront nos deux peuples et leur permettront à l'avenir de lutter contre les organisation criminelles avec une meilleure confiance réciproque et une coopération accrue. Mais nous n'en sommes pas encore là.
En fait si j'ai accepté d'aider dans cette situation, c'est de part mon appartenance à l'Ordre de la Licorne. En tant que Chevalier de cet Ordre je ne pouvais rentrer dans mon pays sans combattre l'injustice et les organisations criminelles. Voilà la seule est unique raison qui m'a amené ici.
Je m'engage devant vous à ne prendre aucune décision sans l'aval de votre Comtessa légitime, Dona Harpège.
J'ai déjà nommé selon ses instructions Dona Frederine au poste de CaC et Dona Mircha au poste de bailli afin qu'elles puissent remettre l'économie Rouergate en état de marche.
J'espère vous avoir rassuré sur la raison de ma présence.

Puisse Aristote mener le Rouergue sur la voie de la reprise.



Gwennie a écrit:
Bande de truffes !!!!!!!!!

Laches !!!!!!!!!!!!!

Limite j'suis à deux doigts vous traiter de Limousins là!!!!!

Honte sur vous!!

Boutés nous???????????Mouahahaha!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!Même pas en rêve!!!!!!

Allez donc raconter vos salades au peuple asservi qui est capable de vous croire!

Vous avez trouvé le château vide, on est parti s'amuser ailleurs et vous le savez très bien.On a pris Villefranche... en espérant que les caisses soient plus pleines....Honte à vous!

Vous voulez réécrire l'Histoire????Sachez que seuls les vainqueurs peuvent se le permettre!Vous me faites marrer...Rien ne vous étouffe...Même pas votre vomis.

Au peuple Rouergat!

Révoltez vous!!!! Prenez les armes contre ces étrangers qui ont chassé des fantômes , sont même pas de chez vous...A quand un languedocien sur le trône du Rouergue????????????
Pour les mous du bulbes...Sortez vous les doigts du popotin et prenez vos destins en main!!!!!!!!!!!!Arrêtez de croire ces sornettes!! Ayez un peu de fierté!!!ça vous changera....


Harpege a écrit:
elle était fière, fière des rouergats montés à l'assaut des murailles, armés de fourches et de gourdins. Elle n'eut cependant pas le temps de sourire du résultat, que déjà la désinformation hydresque faisait son œuvre ... enfin tentait.

Peuple du Rouergue !

ton ire t'a poussé à reprendre le castel, qui est ton bien et le symbole de ta souveraineté. Ce matin, tu peux lever la tête, fier de ton travail : le résultat de ta révolte a été de bouter d'infâmes gredins hors de ce castel. Il n'y a qu'un mot : Bravo !

ce matin, se trouvent dans ce castel des personnes vaillantes et libres. A leur tête, un homme d'honneur, appartenant à l'Ordre de la Licorne, en qui tu peux avoir confiance. Nous travaillerons de concert, le temps que le conseil élu, ou ceux que les élus choisiront dans les listes qu'ils menaient, soit à nouveau en poste.

voici ces conseillers, ou futurs conseillers :
Nòu Atornelament Roergat (NAR)

1. Harpege
2. Frederine
3. Mircha
4. Cyrielle_
5. Toni_Montana
6. Brann
7. Jacquescoeur2

8. Lervia
9. _ysabault_
10. Ibalam
11. Vanya
12. Aphros

Pour l'Union Rouergate (P.U.R.)

1.Linoa
2. Thierry_la_fronde
3. Firesaphiro
4. Ophelya
5. Antechristo

6. Vincentte
7. Marie79220
8. Simont
9. Galaan
10. Indifred
11. Ulrikh
12. Celia84000

Que ce sont ces conseillers se préparent à monter dans l'armée tempestosa et à entrer, sans sang verser, en le castel.

Malheureusement, il nous faut aussi tourner nos regards vers les villes, menacées, et vers Villefranche, tombée cette nuit. Nous ne les abandonnerons pas. Peuple du Rouergue, ta mobilisation t'honore. Écoute les maires élus et pour Villefranche, suis comme un seul homme donà Ibalam.

le Rouergue n'est pas terre brigande et nous saurons le montrer !


edit couleur


Nemesis a écrit:
Nem qui trainait par là eclata de rire en entendant le discours. Elle ecouta le femelle hydrique puis la rectrice à qui elle avait emprunté le bureau au chateau. Puis elle prit la parole


Désinformation hydrique ? Bon très bien ! Faisons dans l'information Jargoroise dans ce cas !


Moi, Némésis pigeogueuse du Jargor, et rectrice d'université jusqu'à ce matin, informe les habitants du rouergue :

Dans la nuit du 3 au 4 juillet, les cavaliers de l'hydre et les membres du Jargor sont entrés dans le chateau de Rodez sans rencontrer de difficultés celui-ci etant peu voir pas gardé.
A leur arrivée ils comprirent pourquoi, les comptes affichaient un déficit de 63000 ecus.
Ayant pitié les deux organisations prirent sur leurs deniers pour remonter les finances aux alentour de - 60000 ecus.

Dans le meme temps ils proposèrent un nouveau programme d'enseignement Jargorois pour reveiller le peuple du comté et rendirent une justice hydrique.

Dans la nuit du 6 au 7 juillet ils quittèrent le castel de Rodez pour se rendre à Villefranche.

A leur grande suprise, le 7 juillet Garance était toujours comtesse bien qu'ayant laissé le chateau libre d'etre repris.

Dans la nuit du 7 au 8 juillet Jargor et Hydre se sont présentés à la porte de la Mairie de Villefranche qui s'est ouverte aussi facilement que celle du chateau.

Boutés hors du chateau !!! j'en pleure de rire !!!!
C'est une blague ? le chateau était vide depuis mercredi ...
Vous n'avez meme pas étés foutus de le reprendre mardi soir alors qu'on partait ! Trop occupée à monter votre armée peut-etre ?

Dites moi qui fait de la desinformation ? Qui essaie de maintenir le peuple dans l'ignorance ?

Remarquez au moins, on aura pas tout perdu, on aura bien ri dans votre comté ...


Avec un franc sourire aux lèvres Némésis les salua et s'en retourna voir son panpinou pour programmer la suite des evenements...


Zazzera a écrit:
Ô belle illusion, Ô bel espoir, que feraient certains bouseux sans ta magique présence. Ainsi donc, tu offres à ceux qui ne tiennent plus leur égo la chance de voir celui-ci se renforcer, même dans la défaite la plus totale?

Descendant son regard sur les présents

Chevalier, les cheveux au vent, pour la Justice... Bien sûr, bien sûr... Allez vous rendormir près du talu, vous n'avez pas eu votre sieste du midi... Vous commencez à délirer. N'ayez crainte, dame vostre mère viendra vous réveillez avec du lait trait d'une quelconque vache à lait qui traine dans les bureaux du castel.

Allons, Gwen, Nemesis... N'allez pas leur ôter le peu d'espoir qu'ils ont réussit à acquérir durant cette pénible et douloureuse vie d'acharnement, où ils sont enfin arrivé à se faire reconnaitre parmis leur paire... Il faut être gentil, avec un noblion, n'oublions pas qu'hormis leur cheville grossissante à vue d'oeil, et le postérieur ayant les mêmes réactions à force de chaparder dans les caisses pour festoyer, ils n'ont plus aucun plaisir, si ce n'est voir les bouseux leur lécher les bottes.

Croyez-vous vraiment que la populasse les écoute encore geindre à longueur de journée? N'entendez-vous pas à Villefranche des hommes heureux, que leur maire soit destitué? Il me semble que le peuple a comprit, qu'entre deux embrouilles politiques, ils se tiennent la main face à l'ennemi commun, ceux qui volent... Et dont ils n'ont pas la chance d'avoir partie du gain.

Regardant la dona harpege

Je vous sens à court d'idée. Si, si... Sinon vous auriez déjà écrit comtes et merveilles, justifiant ainsi de nouveau titre vaseux qui n'a d'utilité que l'enflement de l'égo déjà fort surdimentionné de celui qui le porte.

Allez, je vais vous aider...

Après une lâche, très lâche, vile, malhonnête, prise de castel, par des brigands qui fussent obligé d'user duperie pour combler leur manque de force face aux Brillants et Glorieux Chevaliers et Dames de la Table Rectangulaire pour la Protection des Animaux, du Peuple, du Seigneur Tout Puissant Qui Voit Tout Jusque Dans Tes Braies, des Biens Publiques et de la Bonté Humaine, soit les BGCDTRPAPSTPQVTJDTBBPBH, en initial, la Dona Madona Harpega, décida de procéder à la levée du Ban.

Ainsi, contre une horde de misérables brigands seuls, affâmés, désespérés! Les quelques nobles dans leur tenue modèle combat d'été se sont jeté sur les malfrâts, les tuant tous dans d'atroce souffrance, tantôt en lui ouvrant le ventre et lui arrachant les les intestincs pour s'en faire un collier - sans bien sûr tâcher de sang leur tenue modèle combat d'été - tantôt dépicatant une tête, qu'il empaillerait pour placer dans la salle de dîner du castel, les quelques nobliers ont réussit à mettre les brigands en déroute, à 12 brigands contre un noble, laissant dans leur garguantuesque mansuétude, aux survivants, la liberté de fuir comme des vers de terre irait se cacher dans les entrailles du monde pour cacher leur honte.

C'est ainsi que Dona Madona Harpega mena le combat acharné au combien glorifique pour sa personne, et pour le Rouergue.

C'est pas mal non? Non? Oui, je sais... Je sais rester modeste, défaut que vous n'avez point, m'dame la Comtessa Légitima Harpega. J'aurais peut-être du mettre 15 brigands contre un noblion, peut-être que cette parodie d'histoire vous aurait-elle plus plu?

Arf... Ca sera suffisant à mettre dans vos bouquins à endormir les enfants. Le peuple lui sait, ce qu'il s'est passé.

C'est à dire qu'après la tombée de la ville de Millau, voyant déambuler une horde de brigand aux portes du castel, vous n'avez pas été apte à le défendre. Qu'une fois tombé, votre courage inégalé vous a pousser à entreprendre la construction d'une armée, pour éviter tout combat. Reprendre le chateau... Qu'importe! Tant que vous y gardiez votre place. Et vos ordres, encore plus lâche que vos actions. Vos ordres étant de défendre la mairie de Rodez, tant vous trouilliez de ne pas pouvoir entrer avec lâcheté, en conquérant dans l'enceinte de Rodez. Et quand nous, Hydre et Jargor, en avions eu marre d'attendre une réaction quelque peu originale, qui aurait montrer un tant soit peu de courage, sommes partis par ennui, vous vous êtes encouru avec une nuit de retard, reprendre vos places tant désirées.

Et maintenant, que se passe-t-il? Villefranche tombe, et qu'allez vous faire? Nous laisser Villefranche autant que nous le désirons, comme Millau avant Rodez? Étant si proche de récupéré votre trône, je ne peux qu'imaginer la réaction qui se porte sous vos braies, vous allez pouvoir à nouveau, après avoir racheté un trône d'ailleurs, le mouiller en vous dandinant, couinant comme une dinde heureuse. Qu'importe Villefranche, ce n'est qu'une des villes que vous êtes censée protéger...

Allons donc, continuez à geindre, vos gémissements de plaisir ne font qu'importuner les oreilles des paysans, qui aimerait simplement vivre en paix dans un comté qui ne soit pas ruiné... Enfin remarquer, vu l'insatisfaction que vous arrivez à propager dans votre prope peuple, il est plus aisé d'honorer une paysanne quand l'envie m'en prend...

Sur ces belles paroles... Je vous salue, fier membre de la BGCDTRPAPSTPQVTJDTBBPBH. Et bonne chance, pour endormir ce peuple par vos belles paroles, après toute l'incompétence montrée en un seul mois...

Sourire sournois se dessine sur ses lèvres, avant de quitter lieu, déjà blasé d'entendre chouiner.


Brann a écrit:
Brann aurait pu se réjouir de la victoire de cette nuit.
Les soldats bavards et les Rouergues bellicistes avaient eut leur par d'action et de sang( peut être), ils avaient pu jouer les héros et gonfler leur torse. Au moins ils étaient heureux, avaient fait montre de leur puissance...Et pouvaient se prévaloir d'honneur !!!
Une grande victoire oui !!!
Le Castel était repris, aux commandes des gens de bonne volonté, une chance le "nouveau Comte" semblait avoir la tête sur les épaules et n'étant pas du comté, on ne se battrait point encore entre Rouergue, pas encore...

Les Brigands partis ailleurs, fanfaronnaient ! Toujours ! Ils se prévalaient d'avoir gagné eux aussi.
Comme disait Dame Cymoril, il est facile d'abattre une bête déjà blessé. Le Lion Rouergue était bien mal en point à l'arrivée de l'Hydre et l'était encore plus à leur départ.

"A vaincre sans péril, on gagne sans gloire !"

Cet adage, prévalait pour les deux camps semblait il... Mais les brigands n'ont que faire de la gloire, leur butin devait être bien maigre pris sur comté déjà vide de denrées et d'hommes et ils finiraient surement fauchés ou au pilori.
Les Héros du jour, auront leur gloriole éphémère, leur avidité d'action rassasiée pour un temps et leur ego comblé...
Mais au final, pour avoir une telle victoire, qu'avons nous vu ?! Des soldats bavards, traitres même pour certain sans même être sanctionné par leur chef , des Rouergues s'entre déchirant et réglant leur compte entre eux et Brann se comptait parmi eux et n'en etait point fier. L'autorité bafouée de partout, sans respect, la Prairie non réactive, le Rouergue s'étiolait ...

Oui cette victoire avait un gout bien amer dans la bouche de Brann . Mais il ne voulait point gâché la joie des ses compatriotes.
Il vida une bouteille de Whiskey et s'en alla en sa Tour des mémoires du Rouergue, se réfugier dans ses parchemins pour retranscrire une nouvelle épopée pleine de gloire et de traitres...


--Braeddezelle a écrit:
Pas facile à leur dire... heureusement mes maîtres m'ont confié un présent pour adoucir le message.

Enfin, c'est ce qu'ils m'en ont dit...
Depuis qu'ils se sont mis dans la tête de faire mon éducation, je vais de surprises en surprises.

La première c'est qu'ils prétendent que le seul maître qu'il y est en ce bas monde s'appelle ... "Le Dode" et pour m'en rappeler ils m'ont offert une broche dorée.

La seconde c'est leur manière de démontrer que la réalité n'est toujours qu'apparence trompeuse.

La troisième ... ben heuuu... C'est leur foutue habitude d'arriver à en faire démonstration en mobilisant des armées entières et de leur faire charger...
Les mouches que leurs feuillets rassemblent pour l'occasion.

Ce qui a le don d'énerver prodigieusement les mauvais dormeurs dérangés dans leur rêve d'exister.

Aussi, je garde la gnôle pour moi et me contenterai de clouer le message bien en vue des portes de la citée...



Citation :
Bonjour gentes Dames et Beaux Chevaliers.
A la chair à bombarde qui vous suivrait encore :
Salutations la piétaille, ce n'est pas aujourd'hui que vous allez mourir idiots.

Vous pouvez entrer dans notre beau château, nous l'avons conquis sans trop de problèmes et nous vous le livrons sans problème du tout.

Ça fait quatre jours que nous vous attendions, nous commencions à nous ennuyer.

Alors nous sommes partis inspecter nos terres.
Et nous vous donnons rendez-vous à Villefranche, sur les restes de la citée.

Ne perdez pas plus de temps à vous gargariser de votre victoire sur les mouches à caca que nous avons laissées pour garder ce taudis.

Faites plutôt votre testament et venez sans tarder chercher votre trépas.

Notre messager gardera sûrement la gnôle que nous vous offrons pour vous remettre du dur combat de cette nuit.
Mais c'est l'intention qui compte n'est-ce pas ?

Tant pis, il sera dit que vous aurez même raté l'occasion de picoler à l'œil, ce qui est un comble pour des soudards mal payés.

Signés :

Hydre et Jargor Réunis.

Et... Ils ont même prévu que je garde leur cadeau ?
Mes maîtres sont des démons !!

Un p'tit coup de cor pour attirer l'attention et je me sauve vite fait ...


POUUÊÊÊÊT.... POUÊÊÊTEUUUUUH !!!!!!!

ce pas aussi bô qu'une trompe suisse mais ça ira bien pour la campagne.


Garance a écrit:
Un comte languedocien.. Un conseil fait de guyennois, d'anglais et d'irlandais.. Garance souriait.

Aaaaaaah! enfin, vous avez pris le pouvoir. Quel soulagement! On commençait vraiment à s'ennuyer et on guettait l'arrivée de l'armée de Dame Harpège.
La majorité des conseillers ont démissionné hier soir, bien avant votre reprise.

Pardonnez quelques meubles renversés. Nous nous sommes mis au diapason des fêtes organisées par la Comtesse avant notre arrivée.

le trône ducal n'est plus à même de servir je crois. Gageons que pour un nouveau départ, vous saurez en fabriquer un plus solide.

Quant à la couronne, navrée de vous décevoir, elle était en fer.

Vous en avez sans doute amené une du Languedoc? Ou la Guyenne aurait mis cet objet dans les fontes du Sieur Arnautpantagon? Ne me dites pas que l'Irlande ou l'Angleterre ont des vues aussi sur le Rouergue?

L'Hydre et le Jargor vous saluent, membres de la BGCDTRPAPSTPQVTJDTBBPBH comme le souligne si bien notre compagnon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Reprise du pouvoir   Jeu 8 Juil - 1:27

--les_enfants_terribles a écrit:
Les enfants avaient pris leurs jambes à leur cou lorsqu'ils entendirent une grosse voix hurler depuis le château qu'un mangeur d'enfants était présent. Bien que n'ayant généralement pas peur, les enfants avaient tous eu l'image d'un petit veau paissant tranquillement puis, servi différemment. N'ayant guère envie de terminer façon "rôti des jours de fêtes", ils avaient préférer aller voir ailleurs, si par hasard, le ciel était plus bleu et avec moins de mangeurs d'enfants.

Après une longue course, ils apperçurent un petit groupe qui jouait visiblement au même jeu qu'eux "L'attaque du château". Pourtant, le jeu des grands semblait plus élaboré...
Il y avait même des codes.

Les enfants s'installèrent en cercle, autour du cercle quatre gardes, un pour chaque points cardinaux. La discussion s'annonçait intense.


- La dame a dit BGCDTRPAPSTPQVTJDTBBPBH
- bégécédétéerrepéapé....
- Mais non, c'est un code !
- Si ça se trouve c'est même pas un code, c'est juste pour faire grand
- Ouais mais si ça se trouve c'est un code !

- Peut être que c'est Bande de Garnements Choupinets Détenteur de Tartes aux Raisins et aux Prunes Avec des Pistaches Sauvages, Trop le Pied ! Quels veinards ! Votre Tarte, Je le Dis, est Très Bonne, Bien Pleine et Bien Harmonieuse !

- Ah ouais !!!!
- Mais on n'a pas de tarte...
- On a dit que c'était un code ! Pas une tarte


Cette discussion joyeuse devait certes continuer un moment
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Reprise du pouvoir   Jeu 8 Juil - 3:19

--Dyogene a écrit:
[rp]Dyogene posa son derche sur le tonneau de bon vin de Guyenne et posa son menton dans sa main.
Qu'allait donc retenir l'Histoire? Là était bien la question, ou what's the question, c'est selon.
Mais qu'en était-il de sa vision personnelles des événements?

1) Plusieurs groupuscules de brigands ou mercenaires, comme ils aimaient à se faire appeler, s'unissant contre un ennemi commun: le Languedoc.

2) Une aventure qui tourne mal obligeant les brigands à se replier en Rouergue.

3) Un comté bien trop affaibli pour pouvoir réagir et devant composer entre deux menaces et deux chantages : si on bouge contre les bandits on est mort car les bandits exercent leur chantage, si on bouge pas on est mort car le Languedoc nous accusera de soutenir les bandits : conclusion, si tu bouges t'es mort, si tu bouges pas t'es mort.

4) Foutoir entre les groupuscules, scission des groupes faussement regroupés sous l'appellation d'Hydre. L'un des groupes respectant le Rouergue et l'autre décidant de s'amuser un peu et de faire montre de sa force : la comtessa Celia a mis des brigands en procès? Ok on prendra les villes et le château pour se venger. On montrera qui est le plus puissant et qui donne les ordres. Odieux chantage s'il en est, et où on voit la valeur de la parole donnée chez l'Hydre. Aucune réaction du Rouergue en infériorité numérique. Se battre à 1 contre 3 ne fait pas peur aux villageois mais à quoi bon?

5) La comtesse cul-nu élue qui craint de perdre son trône et refuse de laisser les habitants du Rouergue reprendre le château, ou du moins essayer de le faire.
Puis quand enfin il serait trop difficile de justifier son refus, elle autorise enfin la reprise au bout de quatre jours. Et en effet, attaque contre des moulins à vent puisque l'Hydre s'amuse déjà à Villefranche même si le bon peuple l'ignore ce qui devra lui valoir la reconnaissance de tous malgré tout.

Dyogene se demanda s'il n'eut pas mieux valu foutre tout ce beau monde dehors, Hydre et conseil. Gamins mal torchés, pas un pour racheter l'autre.
60 000 écus de dettes... de quoi donner le vertige. Faute à eux, nous dirons les nouveaux conseillers en pointant du doigt les anciens. Ou peut être nous diront-ils que l'Hydre a vidé les caisses?

Tous des incapables se disait Dyogene.
Mais la comtesse cul-nu est, dit-on, richissime, peut être pas des écus du royaume, mais les écus anglois n'ont pas d'odeur et s'il n'y en a pas assez on pillera les duchés voisins, c'est de coutume en Rouergue.

Et pour la suite? Vite, la comtesse cul-nu veut son trône. Son armée ne servira pas à libérer Villefranche dont elle se fout comme de sa première paire de braies. Non ce qui compte c'est qu'elle puisse enfin poser son cul-nu sur ce trône du rouergue bien malmené et y régner enfin.
Habitants de Villefranche, priez. Priez pour que le climat déplaise à l'Hydre et qu'elle vous rende votre mairie. Les conseillers venus à Rodez reprendre un château vide ne bougeront pas d'un pouce et il serait surprenant de voir l'un d'entre eux remuer un orteil pour autre chose que pour retrouver son statut.

Ils essaieront maintenant de nous dire qu'il y a urgence. Urgence, quand ils ont obligé les villageois à attendre plusieurs jours en regardant l'Hydre s'amuser à nos dépens.

Dyogene lui, cherchait un Homme en ce demandant s'il mangerait du porridge au petit déjeuner ou si on choisirait de lui imposer un menu languedocien.[/rp]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Reprise du pouvoir   Jeu 8 Juil - 5:06


Firesaphiro a écrit:
Firesaphiro en avait assez des campagnes de désinformations agressives menées par l'hydre et le Jargor.Il en avait aussi assez d'entendre parler de gloire de la bouche de ces derniers alors que ces derniers n'en semblaient même pas en saisir le sens.Enervé,il se mit alors à parler:

_Les actions des uns et des autres peuvent être prises dans deux sens différents,ainsi si l'hydre et le Jargor disent avoir laissé prendre le château,d'autre pourraient qu'ils ont purement et simplement fuit pour ne pas avoir à affronter la révolte.

Tout dépends du point de vue,voyez comme il est aisé de tourner et retourner une même action.

De même vous dites rétablir l'économie du comté en vendant les réserves et utilisant vos propres deniers.Or ces dits deniers n'ont-ils pas été pris à la mairie de Millau?et ces objets une fois vendus,n'avez vous pas garder la majorité des écus obtenus?De plus si vous vouliez sauvez l'économie,pourquoi fermer les mines?(ou les laisser s'effondrer)Vous déclarez que nous prenons dans les réserves du royaume pour nos propres compte,sauf que jamais aucun de nous n'a effleuré du doigt une seule de ces denrées,de plus si vous regardiez les bilans économiques des conseils précédents,vous vous apercevriez que le dernier conseil n'a fait que continuellement réduire un déficit occasionné par les conseils précédents.

Vous vous présentez comme des sauveurs tels des robins des bois et vous autoproclamez "cavalier de l'hydre" en lieu et place du terme "brigand".Cependant lorsqu'on le regarde d'un autre point de vue,vous n'êtes rien d'autre qu'un groupe de brigand à la recherche de gloire et de fortune et tentant de manipuler le peuple comme de simples pions afin de grandir vos rangs.Mais puisque nous sommes à parler de gloire,parlons en un peu de la votre.Si vous désignez l'ost rouergat et le peuple du rouergue comme des couards incapables de vous attaquer,valez vous guère mieux en affrontant un ennemi déjà à terre et agonisant.Ne nous parlez plus d'honneur ou de gloire avant de nous en avoir réellement montrer de votre part car jusqu'à présent vous n'en avez aucun.

Je me nomme Firesaphiro,soldat de l'Ost Rouergat et ex-conseiller comtal.J'ai toujours essayé de rester le plus objectif possible mais il va de soit que je ne peux le rester en de tel circonstances.Je me fiche de récupérer ma place au conseil,mais sachez membres de l'hydre et membres du Jargor que de mon point de vue votre honneur et votre gentillesse sont semblables à ceux du vautour attaquant l'agneau déjà grièvement blessé.


Drunk a écrit:
Drunk fin pinté comme une mauvaise habitude, déambulait sur la place du marché de villefranhces.

Un garçon pas plus haut qu’un tonneau de vin rapportait une rumeur.

« Les grands du Rouergue ont repris le château ! Gloire à Dame Harpège qui a bouté les brigands hors du château ! »

Le vieux regarda le gamin, s’en approcha et lui dit :
T’sais gamin hips ! c’est pas tout à fait comme ça que ça s’est passé, m’enfin bref.

Puis il le scruta attentivement, fallait qu’il le fixe, il voyait trop trouble.
Tu veux faire quoi plus tard mon garçon ?

« J’veux aller dans l’ost »

C’est un beau métier mais hips ne te prend jamais trop au sérieux et amuse toi avant tout.

Le gamin comprenait rien, c’était qui ce vieux croulant qui puait la vinasse ?

Ma maman m’a dit de pas parler aux inconnus en plus t’es sale et tu pues d’la bouche.

Drunk fut presque scié par la répartie du bambin
Et c’est qu’t’as peur de rien le Marmouze, hips t’es bien un rhutemachin de m’es deux y a pas à chier, quelle grande goule tu as. C’est qui ta mère, qu’j’lui explique l’sens de la vie à celle là.

Le vieux n’avait pas forcément l’alcool mauvais, mais le morpion commençait à lui chauffer les oreilles. Le jeune effronté continuait à regarder l’ancien sans ciller. Malgré tout Drunk commençât à sourire.
T’as du cran gamin ou t’es inconscient, qu’importe, hips, reste comme t’es, la tête haute et continue à craindre personne, c’est ça la vie, mais surtout apprend à fermer ta goule, car quoiqu’il en soit tu n’es rien mais alors rien du tout. Et « tes grands » comme tu dis, hips auront leur moment de gloire mais une fois dans la tombe ils seront bouffés par les vers comme toi et moi. Un jour ou l’autre faudra quitter la route.

Le môme n’entravait que dalle et sentit la peur monter en lui, il pris ses jambes à son cou, le vieux continua à parler dans le vide racontant des délires éthyliques que lui seul comprenait.
Gast, fait mal aux cheveux… faut que j’retourne au hips camp… me manque déjà le bureau de ma rectrice préférée…

Il remonta la rue principale et s’étala de tout son long dans le passage. La gerbe montait et dans un borborygme il dégueulla ce qu’il avait bouffé…
Hips ! Pour le Jargor ! Et comme dirait l’autre gars sympa j’vous encacahouète !

--les_enfants_terribles a écrit:
Pendant ce temps, chez les enfants

- Mais si c'est un code !

- AHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH

Le groupe se tait, le petit reprend son souffle et cause

- Y'a un vieux qui.... Un qui pu.... Et fort en plus.... Il... C'est le....

-C'est le quoi ?

-LE MANGEUR D'ENFANTS

Un cri de terreur se fait entendre dans le calme de l'après midi. Leur doyen décida alors de prendre les choses en main et après un discours qui les calma tous, ils décidèrent d'aller chasser le vieux qui pu mangeur d'enfants. Etant donné qu'ils avaient appris les bases du codage, ils décidèrent également de nommer l'individu "Crottin de chèvre" (ce qui a comme effet bénéfique de redonner du courage) et l'opération "nettoyage des écuries d'Augias".

Ils retournèrent sur les lieux de l'agression et virent allongé sur le sol, Crottin de chèvre.


- Eh, pssit C'est lui, qu'est ce qu'on fait ?

- Tous à vos lance pierres !

Une première pierre fut lancée et manqua la cible. La seconde en revanche toucha l'individu, ce qui provoqua un vent de panique dans la troupe qui se cacha en attendant de voir si Crottin de chèvre allait réagir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Reprise du pouvoir   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Reprise du pouvoir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Hydre :: La place commune :: [RP] : Nos histoires en Gargotes-
Sauter vers: