L'Hydre


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [RP] Bordelhydre Acte III: Un pavé dans le lac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [RP] Bordelhydre Acte III: Un pavé dans le lac   Mer 30 Juin - 8:05

Plic

Le dernier point de suture enlevé sur la trentaine qui lui lui parcouraient le corps. Avec les dents. Jouissif malgré l’infime douleur .

Un beau jour en cette fin du mois de Juin.. le soleil dardait ses rayons, le campement se réveillait au son des grognements de Bouba et seule sur les marches de la nouvelle roulotte, Garance sentit le sang hydrique circuler plus vite que d’habitude.

Rix était parti pour un jour ou deux. Draps déchirés à force de le chercher la nuit, elle savourait le petit matin comme une nouvelle aventure à venir.

Un appétit féroce qu’avait réveillé le Rouergue il y a quelques jours.


Alors mon brave, donnez-moi les nouvelles du Tribunal.
Elle l’avait vite repéré le mendiant professionnel sur les marches de la Cour de justice
Bah m’dame, ça sent pas bon
La justice de ce monde, ça sent aussi mauvais que tes chicots pourris le vieillard. Dis m’en plus !.

Faisant miroiter une piécette entre ses doigts.
Bah votre ami est envoyé en prison 3 jours et a 80 écus d’amende.

Garance bénit.. Ah ben non y avait longtemps qu’elle ne bénissait plus le Ciel.. Et donc, une colère tranchante et glacée comme le fil de l’épée l’envahit des pieds à la tête. Elle aurait eu encore des points de suture qu’ils auraient sauté les uns après les autres en rafale.

Piècette jetée, elle avait rejoint sa roulotte.


Héhé.. t’es en colère
Plissant les yeux. Il était revenu.. Lui.. et sa voix de cauchemar. Désincarnée
Et alors ?
Bien bien petit scarabée. Tu vas y arriver.
Arriver à quoi
Là où tu dois être. Tu es un cavalier de l’Hydre, ne l’oublie pas.
Pas moyen avec vous, vous êtes pire qu’une sangsue
Eh oui, petit scarabée. Quand j’aurais sucé tout ce qui te reste de substances confuses, et remplacé tes humeurs par le Néant. T’es un cas difficile. Mais tu y arriveras.


Garance se souvenait toujours de ces dialogues. Et en ce jour de délivrance, elle se leva pour parcourir le campement endormi.

Debouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuut ! L’ heure de la vengeance a sonné.

Bon, c’était un brin lyricomelodramatico. Mais, ça tapait comme mots. Un peu au delà de son vocabulaire habituel. Sauf que la situation ne l’était pas.

Se campant au milieu du cercle des roulottes et tout près du mât et retrouvant s air détaché des grands jours.


On irait pas jeter un pavé dans la mare immobile et vaseuse ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Bordelhydre Acte III: Un pavé dans le lac   Mer 30 Juin - 9:03


Gwennie a écrit:
Action, elle avait besoin d’action...Evacuer...la pression tout ça...EVACUER!!!!!!!!

Entre le Machin, le Truc et le Bidule, punaise la bretonne fulminait , et oui encore…On allait pas la changer non plus.

Pigeon vole du matin…De quoi que qu’est ce ???? SON chef en taule ??? De quoi que ??? Dans la campagne entouré de brigands…des bri bri …des BRIGANDS ???????????

Outch, il allait pas être beau après ça…outch…Non mais la comtesse commençait à la canuler…Une fessée qu’elle allait se prendre la donzelle…Non mais s’en prendre au chef ???? Mais on va où là ????

Elle montait dans les tours la Kermaëdic, oulalala…tapant du pied…En colère…Très. Très. Dieu seul savait pourquoi, ça l’arrangeait bien comme ça.

A genoux elle aillait y aller à Rodez lui foutre une raclée à la Tartignolle nommée Comtesse de Rouergue !!!!!!!!!!!!!!!


Soudain une voix.


On irait pas jeter un pavé dans la mare immobile et vaseuse ?



UN PAVE ?????????????? Mais c’est pas un pavé qu’on va jeter là dedans !!! C’est la mairie qu’on va exploser et balancer morceaux par morceaux dans ce put… de Lac de M…………….

J’vous ai déjà dit que j’en pouvais plus du lac de Millau ??? oui hein ??????

Allez hop hop hop !!!!!!!! En rangs serrés, ce soir c’est notre soir !!! Pour l’Hydre et son chef !!!!!!!!!!!


Chopant sa poele à frire au passage, elle s’engouffra dans le mouvement.



Ahlatete a écrit:
Bloquée.... Toujours bloquée.... Elle a l'impression d'etre a Millau depuis toujours....
D'abord la prison, et maintenant l'inaction. Bien sur, c'est elle qui a voulu rester avec ses blessés. C'est elle qui a voulu participer au mariage de sa chef..... Mais la, ça commence à étre un chouïa long.

Et la, une proposition de classe verte qui tombe. Qui tombe fort bien d'ailleurs, puisqu'elle a quand meme pas grand chose a faire en ce moment, à part essayer de voir le fond du lac.... A ce tarif là, elle finira par le voir une pierre au cou le fond du lac. En un mot comme en cent, elle en peut plus de Millau.....

Donc classe verte, parfait.... En lance avec galo, encore mieux.... Elle promet aux filles de s'accrocher au basque du beau lanceur de couteau et de plus le lacher... Pas parce qu'il est pas venu la chercher pour le mariage qu'elle va lui tenir en rigueur....
Finalement, changement de programme, retour au bercail...
Le nez retourné elle rentre a Millau....

Elle arrive au campement, en gromellant, pestant, fustigeant le monde entier, et meme le reste de l'univers.....

Là, elle tombe sur la chef en train de hurler un truc sur une mare.... Elle a beau regarder autour d'elle, elle ne voit pas de mare..... D'ailleurs pour autant qu'elle sache, a millau ya un lac, pas une mare....
Se demandant si il est vraiment nécessaire d'essayer d'en savoir plus sur la santé mentale de garance, elle continue a avancer, oubliant meme d'insulter les autochtones absents....

Avançant donc toujours, elle tombe sur gwen qui a l'air plus ou moins au courant elle, de l'existence d'une mare qui se trouverait etre dans la mairie de millau....

Ahla cherche dans ses souvenirs pour essayer de resituer la mairie de millau et son intérieur.... Mais non, elle a pas souvenir qu'une mare se trouver au milieu la derniere fois qu'elle y est allée.....

Elle regarde maintenant attentivement gwen, puis garance, de nouveau gwen et pour finir garance.... Se demandant si elles ont touché la fameuse sauge de nono....

Entendant la derniere phrase de gwen, elle se tourne vers elle, le sourire au lèvre et lui demande :




[i]Le chef est rentré??????????
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Bordelhydre Acte III: Un pavé dans le lac   Mer 30 Juin - 21:29



Gwennie a écrit:
Le chef est rentré???


Elle se retourna interloquée.

Le chef est rentré ??? Hein ???? Ben non j’crois…ben non…l’est pas rentré, l’est en taule…Pauv’ vieux… Dis donc toi ne t’as pas l’air dans ton assiette...

Gwen lui colla sa poele à frire dans la main en l’entrainant dans son sillage.

Tiens, rien de tel qu’une bonne baston suivi d’une bonne biture pour se remettre les idées en place !!!!!! Mais si mais si…Méthode pagan brevetée et approuvée !!! Si tu savais ma petite Ahl, il existe un endroit en Bretagne, absolument merveilleux… Y a des naufrageurs qui accrochent des lanternes aux cornes des vaches pour attirer les bateaux sur les rochers… Pis des hommes et des femmes farouches qui ne craignent rien ni personne… Surtout pas la maréchaussée, ça finit beurré comme des petits Lu, à dormir dans les fossés … Rhalalalala, un vrai paradis…J’te montre !!!

Là-dessus Gwen dessina dans la poussière une carte de la Bretagne. Hop et hop.

Là tu vois c’est là !!! Ils adorent encore les anciens dieux, c’est te dire que c’est des champions. Moi j’suis d’ici.


Elle montra un point plus au sud. Soudain un peu interloquée par ses propos des plus hétérodoxes.

Euh…Pourquoi je te raconte ça ??? ha oui, une bonne biture et ça repart. Y a moyen ce soir je pense hein ??? Tu me raconteras pourquoi t’es palotte comme ça d’ac ???? Remarque tu peux commencer de suite hein, j’suis toute ouie…


L’hopital et la charité bien ordonnées avancèrent donc de concert vers la Put … de Mairie de M…de Millau, bien décidées à en découdre.

Bon alors ????? Qui qui commence ????????


Jeni... a écrit:
La fin de ma convalescence enfin….. Quinze jours à ronger son frein et à tourner en rond au campement et quinze jour pour devenir une parfaite alcoolique, pilier de bar avec option pot de fleur.

Enfin le rendez vous tant attendu était arrivé..


Ah ouais Doc c’est bon je peux partir ?? Ah non pas de suite…
Bah oui c’est Que Sis a fait du bon boulot, faut dire qu’elle est forte pour la couture…

Hein quoi !!! Ah non pas possible elle en a fait en trop ?? Bah elle a voulu faire du Zele sûrement faut pas lui en vouloir.

Puis toute façon le principale c’est qu’elle a pas recousu d’autre trou hein


Un clin d’œil entendu et l’attente qu’on me sorte enfin ce fil… Bah oui j’suis une trouillarde moi, les agrafes ça fait trop mal pis surtout j’ai pas les dents qui faut pour les enlever..

Retour au campement…Une envie furieuse de partir loin, marre d’attendre surtout… Millau me sort par les yeux pis le lac si rigolo au départ étant devenu le refuge des amoureux, bah il était beaucoup moins attirant…


Bon les amis, c’est bon j’en ai plus que marre, j’me casse loin de Millau…

Decision prise direction AILLEUR. Pis tout à coup….

Debouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuut ! L’ heure de la vengeance a sonné.

Quoi ! qu’est-ce ?? Hein de l’action ici ?? Bon j’vais p’t’être pas partir alors faut voir…

Je sort vite de la roulotte et je rejoins les filles.

Quoi on attaque ce soir ?? Dites moi pas que c’est pas vrai !!!!!

Je sautille comme une gamine toute contente de pouvoir faire enfin ce pour quoi nous étions fait, mettre le bordel….

Les filles, on pourrai emmener Bouba avec nous, c’est un peu Fernand en plus poilu…. Parce que on va le venger le chef hein ?

Euh… par contre moi je fais pas l’appât hein, j’en sort juste alors ça suffit on pourrait prendre la chose de Labaiteuh pour l’appâter notre Bouba z’en pensez quoi ?

Allez les filles on prend les devant parce que ca se bouge pas des masses là….


Je suis de tres pres Garance, l’hopital et la charité en direction de la mairie.

Bon alors ????? Qui qui commence ????????

Bah allez j’me lance…

Je monte le peu de marche de la mairie et j’aperçois un seul petit malheureux garde qui pionce sur le coté

Bonsoir mon brave, on vient tout piller c’est possible aujourd’hui ?

Oui oui bien sur toute façon on avait pas prévu de défendre… pis z’etes trop belles toutes pour que je vous fasse du mal.. Par contre si c’est possible, défoncez pas la porte et moi je vous ouvre..

Hey !!!!!! Vous avez entendu ?? On nous ouvre même les portes c’est pas une attaque rondement mené ça !!!
Merci mon brave pour cette accueil… Franchement, je pense qu’on reviendra..

Allez on entre !!!!!!!!!

OOOHhhhhhhhhhh comme c’est bien rangé ici…. Lediab t’as plus qu’a t’installer c’est pas beau ça…. OOOhhhhhhhhhhhhh pis regardez le coffre l’est même ouvert…. Franchement faudrait leur laisser un mot pour leur dire merci vous croyez pas ?


Je part faire la visite des lieux pendant que le nouveau maire prend ses fonctions….
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Bordelhydre Acte III: Un pavé dans le lac   Jeu 1 Juil - 2:57

Allfears

Citation :

All était en train de faire la sieste.Faut dire que la nuit il fermé pas beaucoup l'oeil. Quand il entendit les donzelles piallait une fois de plus dans le campement. Et celle qu'on entendait la plus forte était encore sa soeurette.

Se levant il constastat qu'elles étaient en rang serré.

Tsss le chef n'est pas là et ca essaie de jouer les meneuses.

J'vais leur mettre Bouba aux fesses elle vont bien moins rigoler. Si on plus se reposer en paix!

Voyant jeni dans la mêlée il l'interpella!!
Hey tu fais quoi là!! tu devrais pas etre à l'hosto pour tess blessures?

Ah oui c'est aujourd'hui qu'il t'enlève tes ficelles et maintenant tu sautes partout tsss.

Vous allez à la mairie? là!! maintenant?

Ben attendez j'arrive!!!!!!!!!!!! vous z'auriez pu prévenir plus tôt quand même.On va pas comme ca sans organistaion la tête baissé. quoique l'effet de surprise au moins est là!!

Les voyant partir sans attendre les autres il resta un instant à réfléchir.

Heyyyyy!!!!!!!
VOUS OUBLIER RIEN??

La peinture mais c'est pas vrai elle partent sans la peinture!!!
All couru chercher les seaux , les pinceaux, envoie tout valdinguer dans la chariotte et les rejoingna en gromelant.
Faut penser à tout ici. Comment vont'il repeindre les murs sans les couleurs !!!

Arrivant sur le pas de la porte il vit un garde pétrifié main sur la poignée.

Tss meme pas de porte défoncé!! les temps ont bien changé.
Bonsoir l'gardien! Vous avez vu des donzelles passaient?

L'homme tramblant tenant toujours la porte lui indiqua du doigt la direction qu'elles avaient prises.

Merci mon brave et pendant que vous y etes, surveillez la chariotte là. Elle est précieuse je ne voudrais pas que des brigands me la dérobe. Je compte sur vous!!

All s'engagea dans la mairie regardant cette tapisserie terne et arriva dans une grande pièce.

Ouahhh on peut en mettre du monde la dans la salle peux p'tete faire une fiesta la dedans!!!

Faudra repeindre tous ca en jaune ou en rose, ptete en bleu euh non en mauve!!




Sisley
Citation :

Une prison. C'est à ça que ressemblait Millau, depuis un certain temps. Du moins, c'est comme ça que la blondinette voyait les choses.
Elle se sentait enfermée. Enfermée dans une prison sans murs, enfermée dans une routine interminable.
Millau, qui au départ avait des allures de Paradis était désormais haïe de tous, ou presque.
Sisley détestait ses tavernes, ses rues, ses tavernes... ses autochtones. Sa mairie, aussi.

De l'action. Il fallait de l'action !
Depuis le mariage, c'était le calme plat.
Campée sur le toit de sa roulotte, elle observait le campement, d'humeur égale.
Ni heureuse ni malheureuse, juste entre les deux. Comme anesthésiée.
Depuis quand n'avait-elle pas ressenti un joie profonde, son coeur battant la chamade ?
Depuis quand n'avait-elle pas été furieuse au point de vouloir tout détruire ?
Longtemps, trop longtemps.

Debouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuut ! L’ heure de la vengeance a sonné.
Elle se redressa soudainement, cherchant d'où provenait la voix.
Garance... postée en plein milieu du campement.
Un sourire carnassier aux lèvres, elle descendit en vitesse et couru en direction de la foule qui se rassemblait.
Rythme cardiaque qui s'accélère, excitation montante...
Il y allait avoir de l'action ! Enfin !

Ah ça y est, on se bouge enfin ? On va leur montrer de quel bois on s'chauffe ?
Nouveau sourire, sadique, cette fois-ci.
Ils vont voir qu'il faut pas se foutre de notre gueule... ! Namého !
Tous étaient là, armés, prêts à attaquer.
Elle attrapa à la va vite son bâton et une dague, cela pourrait toujours servir...

Ils se dirigèrent vers la mairie, des cris de joie retentissants.
Foutue mairie, saloperie de mairie... Foutue mairesse....
Une fois arrivés devant, Gwen lança :
Bon alors ????? Qui qui commence ????????
Ni une ni deux, Jeni avança, manifestement plus que déterminée
Tout le monde suivit, y compris la blonde de service.
Un coup de bâton en plein dans la gueule du garde, juste pour la forme, juste pour le plaisir de le voir saigner... un peu.
Yihaaaaa ! A nous la mairie !

Elle s'engouffra à l'intérieur, jeta un rapide coup d'oeil autour d'elle.
Yeurk ! Ils ont de sérieux problèmes avec la déco eux !
Que c'est laiiiiiiiiid !
Une grimace, une autre en découvrant la tapisserie...
Faut tout refaire !
All, non loin d'elle, semblait être du même avis. Il fallait repeindre !
Elle s'avança en sautillant, avisa son "ex-futur-presque-oncle" d'un sourire :
Dis All, on peut r'peindre si tu veux ! Sauf que j'ai que du rose et du jaune poussin.
Des restes de j'sais plus où quand j'avais repeint la maison de la mairesse avec Chew...
Ca te tente ? J'vais les chercher ?

Gwen


Citation :
Non mais non mais non…NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON !!!!!!!!

Pas un garde à tabasser histoire de se faire un peu de bien…Le seul présent ouvrit la porte en bavant devant la beauté fracassante de Jen…Suivi de All qui ressemblait de plus en plus à un peintre en bâtiment…

Tudieu de Vingt Dieu…Pas à moi qu’on la ferait celle là… Tain…Rien que pour çaj’vais lui en coller une à cet espèce de …de …. de …truffe…

Elle s’avança l’air décidé de celle qui veut faire un carnage pour la beauté du geste quand Sisley lui envola son jouet d’un coup de bâton magistral.

Resucée épique de l’épopée de La Pelleteuse et de son Capitaine Phiphi.

Non mais non mais non…NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON !!!!!!!!!

Mais vous faites exprès ou quoi ??????????, ça vous arrive d’en laisser aux copines des fois ???????

Non mais c’est pas vrai…J’fais quoi moi maintenant ??????????

Gwen mains les hanches regardait le champ de bataille qui promettait pourtant …

Un garde avachi, une porte ouverte de plein gré et Jen qui faisait l’inventaire pendant que la peinture valsait dans tous les sens.

Décidemment, Millau ne lui valait rien de rien de rien à la bretonne. Elle tapa du pied, rageuse. Elle avait envie d’exploser. N'importe quoi...

Frisant le nez, elle donna un coup de pied dans le bureau de l’antenne de la direction départementale de l’equipement rouergat. Son regard s’illumina soudain…Une masse…Elle l’attrapa avec une gourmandise non retenue.

HAN !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Toi…je t’aime !!!!

Puis dans un sourire diabolique, elle commença à cogner dans les murs, au petit bonheur la chance…

PAF , prends ça !!!!!!! Re PAF !!!!!!!! Dans tes dents Mur d’en face !!! Pardon Garance, rien à voir tu sais bien… Hmpf….Diplomatie on t’a dit…Hmpf…PAF !!! DTC LE ROUERGUE !!!!!!!!!!

Elle continua un moment, pas très long, vu son gabarit. Pas longtemps, mais suffisamment pour trôner au milieu de débris divers et variés. Elle s’assit milieu d’eux, d’un air impérial, échevelée comme jamais, le kilt de traviole.

Bon c’est pas tout ça….On fait quoi maintenant ?????????


Dernière édition par gwen le Jeu 1 Juil - 10:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Bordelhydre Acte III: Un pavé dans le lac   Jeu 1 Juil - 10:53

Sheogorath

Citation :

Sheogorath trainallait autour de la mairie, tout en se frappant les poings.
Il était nerveux, tout changeait si vite. Trop vite.
La particularité de Sheo est que lorsqu'il est nerveux, il parle.
A voix basse, hein, mais il parle. Il entame le discours avec la petite voix qu'il a sobrement nommé Il, ou Sheogorath, cette petite voix qui apparait lors des voix, cette petite voix ironique, son coté maso, toujours en train de se moquer, de tout repousser.

-Eh..Millau en ruine, finalement, c'est pas si mal......
-La ferme la ferme lafermelafermelafermelafermelaferme
-Quoi? J'entend pas bien ce que tu dis! Parle plus fort, que tout le monde puise t'écouter et découvrir le vrai Sheo!
-Mais qu'est ce que je fous la?
-Ben...par hasard, tu te seras pas engagée dans le groupe qui à pris la ville?
-Si! Si! C'est ca! L'Hydre! Je suis un hydrois, desormais....
-Pour une fois, je suis fier de toi. Tu as enfin cessé d'etre une lopette.
-D'ailleurs, il faut que je suive Gwennie. C'est la meneuse, je doit la suivre.
-Mais oui, vas y. Fais le donc. Mais auparavant, fais moi plaisir, mets un coup de poing dans ce mur.
Sheo ne sut jamais qui regardait la scene, tout ce qu'il savait, c'est que son poing s'ecrasa d'une facon si violente contre le mur de la mairie qu'un flot de sang en jaillit. Sous le choc, il recula de quelques pas en se tenant sa main

-Aiiiieeeee!!!! Mais pourquoi t'as fait ca?
-Tuuuutttt!! Mauvaise réponse! Tu fais toujours ce que l'on te dit de faire, pas vrai? Y a un nom pour ca: abruti
-Moi je dirais plutot troufion...
-Dis comme tu veux, de toute fa...oh, mais qui voila...je reconnais Gwennie, Sisley et Jen. Ce serait bete qu'il te voient en pleine crise de démence, pas vrai? Allez, montre leur ton poing, dis leur:
Je vous deteste, vous avez pourri ma vie, j'aimais cette ville, cette ville, c'etait ma vie, et vous l'avez envahie, sortez maintenant..je vais vous crever, vous brulerles tetes pour ne pas qu'elles repoussent...
-Oh non non..tu as tout faux..mais je vais au moins t'obeir..enfin, m'obeir, je vais les voir.....


Sheo s'avanca vers les nouveaux arrivants et tendit ses bras en signe de bienvenue

Mesdames, bienvenue à Millau! Ancienne ville puante d'un systeme ingrat qui ne pensait qu'a sa poire, systeme que j'ai autrefois servi mais que je deteste maintenant! La mairie est debordante de richesses, j'ai pu me baigner dedans! C'etait aussi jaune que le soleil, le soleil d'une aube nouvelle pour cette ville! Je sais, je suis lourd, mais la destruction et la violence m'inspirent, que voulez vous, c'est le poete en moi qui parle!




Ahlatete

Citation :

Ahla se voit avec une poele à frire à la main. Bon, elle sait bien que gwen peut avoir parfois des idées un tantinet excentriques.... Elle regarde donc la poele sans mots dire, avec un petite moue sur le visage.... Quand l'information principale atteint son cerveau....

Le chef est en taule???? bah, il y fait quoi en taule??? on n'a rien fait pourtant dernierement...

Pas le temps de chercher dans ses souvenirs, qu'elle se sent happée par une gwen plus qu'en forme au vue des propos décousues qu'elle tient a ahla. Quand la tornade gwen s'arrete, ahla se retrouve devant la mairie, se demandant pourquoi les rochers bretons s'attachent des lanternes aux cornes pour faire plaisir a des filles de la maréchaussée pas farouche....

Pas le temps de se remettre les idées en place que jen arrive, une jen rétablie, en pleine forme, qui fait plaisir a voir... Une jen qui entre dans la mairie comme une fleur en ayant gentiment demandé au garde l'autorisation de le faire.... Ya pas de doute, l'est urgent qu'elle file des cours a la ahl....

Vient ensuite all, égal a lui meme et sis, qui a décidé de redécorer la mairie....

Un mal de crane vient soudain vriller les tempes de ahl..... Elle comprend rien....

Elle aperçoit gwen s'acharnait sur pauvre type qui n'en demandait pourtant pas tant.....

Elle se tourne vers elle et lui demande?????

Mais, on fait quoi la?????
_________________




Allfears
Citation :

Planté dans la grande salle il regardait comment il pouvait peindre ces murs quand arriva sa futur-ex-presque nièce près de lui.
Euh sisley il y a tous ce qu'il faut dehors dans la chariotte.
Moi je verrais bien cette salle en jaune. il faut du soleil dans cette ville.

Pendant qu'il discuter avec il entendait ahl et gwennie qui geulait tous le temps.
Il se retourna vers sisley

Bon cette pièce en jaune et en rouge ensuite...

Entendant de drole de bruit, il se retourna et vis gwenn commencer a detruire tous sur son passage.
Gwen!!!!! il se dirigea vers elle pour lui sasir la masse. T'es pas bien!!!!
Tu veux pas que la mairie s'ecroule sur nous non plus on a dit qu'on la repeigner pas qu'on l'exploser non plus!!
Viens avec nous on va faire le tour.
Donc gwenn tu vas calmer tes nerfs sur ces murs. A peindre en jaune. Je suis sûr que tu aimeras c'est la couleur que tu adores.

Il faut qu'elle soit parfaite. On va faire une fête dedans un truc spécial.
je vais épouser Jeni dans cette salle ce soir même.
Euh faudrait peux etre la prévenir qu'elle va se marier!! Elle est p'tete pas d'accord!!
Moi je vais aller voir s'il y a des victuailles dans la cave et surtout à boire. on va s'en mettre plein la panse.
Sisley , vois si tu peux repeindre une autre pièce et tu emmène Ahl avec toi.

Gwen

Citation :



Mais non, mais non mais non mais non……MAIS NON NON NON NON !!!!!!!!!!!!

Mais c’est pas bientôt fini avec ces conneries là ??? Deux mariages en moins d’un mois ?????Mais vous voulez m’achever ou quoi ????????

Elle enfouit sa main dans sa besace pour chercher frénétiquement sa pelle à tarte, des fois qu’elle éprouvat le besoin de se pendre avec pour en finir une bonne fois pour toute.

Elle soupira en regardant les yeux suppliants de All.

Ô seigneur…All …Tu te…maries ??????? Toi ????????Peindre en jaune?? J'suis nulle en peinture et j'aime pas le jaune!


Une flopée de souvenirs plus divers les uns que les autres l’assaillirent alors que sa gorge se serrait un peu.

Tain, All…

Elle lui sauta au cou pour le serrer contre elle, elle même finalement émue jusqu’aux larmes. La honte…décidemment rien n’allait plus en ce bas monde…Une Kermaëdic en larmes à un mariage…. Elle mollissait…

Elle se recula et regarda All avec un petit sourire.


Bon …Je ne pensais pas voir ça un jour… Mais si t’insistes...Par contre…Hors de question de ne pas avoir un cavalier avec qui finir la nuit cette fois ci !! ça va bien les conneries !!!Bougez pas !!!!J’vais chercher mon nouvel amoureux !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


Jen!!!!!!!!!! ce soir c'est ton soir!!!!!!!!!!!Tu te maries!!!!!!!!!!!!!

Sur un éclat de rire , elle fila en courant dans le village.

Toi!!!!!!!!!!!!!!!! Ah te voilà !!!!!!

Elle soupira en saluant .

On est invité à un mariage mon cher…Si si si…Comment ça rien à te mettre ???Mais tu es très bien comme ça !!!

Gwen l’épousseta un peu.

Voilà, juste parfait, un zeste de mystère, de classe…Brun évidemment… Elle avait jamais pu se taper un blond… Elégant, bien bâti…Une autorité naturelle…Un charisme d’enfer…Parfaitement parfait…Elle avait craqué. Elle en etait folle. En dépit du bon sens...

Elle lui sourit avec émerveillement. Voilà..Enfin elle l’avait trouvé. Rien qu’à elle.

Elle lui offrit un léger baiser avant de sortir de la roulotte où elle le planquait.

Rhoo mais si, fais pas ton timide…Allez viens !!!

Ils s’en allèrent donc tous les deux vers la mairie, elle bavardant comme elle savait si bien le faire, lui toujours silencieux, devant des passants ahuris.

Non mais regarde les…Jaloux tu crois ?

L’en fallait plus pour perturber l’ainée des Kermaëdic.Elle sourit.

Oh !!! Ma sœur va t’adorer…J’suis sûre…

Rhooo…si tu savais comme je suis heureuse d’aller au mariage avec toi. Tout va être …absolument merveilleux.Mais si tu vas voir.

Gwen arriva devant la porte de mairie, arrimant son cavalier à son bras.

Rebonsoir !!! J’vous présente mon cavalier !!!

Et elle tapota sur le couvercle d’Henri, son fut d’eau de vie qui n’attendait qu’une bonne occasion pour se faire percer.














Revenir en haut Aller en bas
labaiteuh

avatar


Compétences
Force:
Capitaine: Non
Fonctions: avaleur d'écus

MessageSujet: Re: [RP] Bordelhydre Acte III: Un pavé dans le lac   Ven 2 Juil - 4:00


Chewby a écrit:
Tel un génie, Chewby arriva sur la prononciation de son nom! et cela sans le besoin d'aucune chatouilles ni gratouilles...

On a parlé de moi? toujours la pour ma famille!, de sang ou d'adoption!!!!


chewby entra donc, il était habillé de sa plus belle tenue, rose fut elle....souvenir de soirée peinture avec...
Chewby cessa de penser, c'était parfois mauvais...

Et donc le programme des festivités?
Je dois prévoir quelque chose? un son et lumière?... un feu? je ne sais pas moi!!! je peux être utile de bien des façons!...
Vous savez j'ai été top model aussi...il fut un temps!!!


Sur ses mots il saisit une perruque blonde qu'il avait caché sous sa tunique robe rose et s'élanca dans la salle... pour apercevoir jeni au bras de son oncle et gwennie au bras de son....cavalier...

ha mais oui!!! je le connais!!! un ami de taverne il me semble, comment s'appelle t il...mince....

Laissez moi vous rejoindre avec Grâââce!!!

il s'élanca donc, d'un pas....Bancal, et se prit brusquement un morceau de platre du plafond qui lui tomba sur le crane... une conclusion au bordel de sa tante surement!!!

Sur les fesses...se remettant un mèche de sa fausse chevelure blonde vénitienne qu'il mâchait involontairement...

Oh...j'ai pas d'plaisir la...
Il me reste à pleurer...mais pleurer vers le haut afin de ne pas couler mon maquillage.


il/elle resta donc la...pantois...regardant le vide, mais avec grâce et beauté, presque fatal, pensant a sa mission.... ici...

Labaiteuh a écrit:
[Vacarme matinal!]

Pas de chant du coq...Le poulailler s'éveille dehors et grommellement de bête sous les draps.

Debouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuut ! L’ heure de la vengeance a sonné.

UN PAVE ?

Heyyyyy!!!!!!!
VOUS OUBLIER RIEN??


Vos gueules les mouettes, y a des loirs qui dorment...
, marmonne t il.

Labaiteuh se retourne en tout sens sous la couette qu'il repousse vu la chaleur accablante du matin...ouais, il est 11h30.
Il a parlé...Le voilà réveiller!
Direction l'agitation...

Un verre d'eau sur la tête en passant devant le seau d'eau, à défaut d'avoir une salle d'eau.
Quelques crêpes de la vieille desséchées sur la table, il les emmène avec lui... Le voilà fin prêt pour la journée.

Étirement sur la plus haute marche de la roulotte, rayons aveuglants du soleil, déjà au zénith, lui font plisser les yeux mais le laisse voir au loin...
All un seau dans chaque main courir à la suite des filles qui sont équipé de poëles, et prenant la direction de la ville.

Journée krampouz?





[Planché des vaches atteint, enfin trois marches plus bas]

Petit coup d'oeil sur la tente de machin.

Ah...j'oubliais celui là...Je vais le sortir.

Il se met à genou et passe la tête par l'ouverture...L'amoindrit bouge, le regarde, bandages propres quoique encore un peu rosés...
D'un mouvement de torsion du buste effectué par la chose, comme si il l'avait fait toute sa vie, lui permette de saisir les victuailles posées à même le sol.
Labaiteuh le saisit et le colle dans la barquette roulante.

Mercé!, articula t il difficilement la bouche pleine

Le tirant par une ficelle, il l'entraîne sur le trajet de la troupe qu'All marque tel le petit poucet de taches colorées s'échappant des seaux...

Pas de crêpes finalement...journée peinture!

Le marquage au sol se finit là, où les Frontières de la mairie commencent.



[Mairie...Hein! Mariage...]

Garde au sol, la gueule en sang...bienvenu chez les nouveaux locataires de la mairie....

Des cris, mouvements en tout sens...
De l'entrée on voit le couloir qui mène au bureau du maire, déjà envahi... hydrophile s'abstenir, l'alcool va couler à flot...
Sis, Chew, Jéni.All, ahla, Gwen, Garance...
Tous plus affairés les un que les autres...Atelier destruction là, ravalement de façade ici.

Labaiteuh va droit derrière le bureau du maire prend la place qui lui revient...
Jusqu'à ce qu'il voit entrer dans la pièce...Le normand, lediabolo, rayonnant, imposant, les fesses roses sûrement...saloperie de légume... de carotte!
Labaiteuh se lève avant même d'entendre Jéni proposer le siège qu'il occupe, à son ami de longue date.

Tiens prend ce siège...Tu vas avoir du boulot, Lediab! Organisation de nettoyage de la maire suite à un mariage, à ce que j'ai compris!

Autant de mariage en si peu de temps...Je m'en doutais, ça m'a l'air contagieux...Un virus circule dans le royaume.
Premier symptôme:
-la femme achète une robe plus ou moins blanche qu'elle n'ose montrer au promis
-L'homme achète une ou deux bagues qu'il garde de coté jusqu'au jour ou tout se déclare


Lab se dirige vers gwen qui part au même moment chercher un cavalier...
Il se dit qu'elle ne l'a sûrement pas vu...Ou au contraire, vu et l'a trouvé mal accompagné...
L'homme tronc l'accompagnant jetait des regards noirs sur la bretonne depuis leurs arrivées.
A peine le temps d'avoir fait le tour de la question qu'elle réapparait, merveilleusement bien accompagné...du meilleur ami de l'homme à ce que je sais.
Lab va à sa rencontre...

Rebonsoir !!! J’vous présente mon cavalier !!!

Il se met face à elle, fermant un oeil et levant l'autre sourcil exagérément...

Très bon choix de cavalier, Gwen...Il a un nom? Daniel, Jack voir plus celtique...Mac machin?
Sans doute un qui te fera tourner la tête, t'emportant dans une ivresse assurée...
J'abreuverai ma soif de connaissance quand tu nous serviras quelques vers de son cru.


Lab jette un coup d'oeil furtif vers truc voir si il ne s'ennuie pas trop...Ce qui n'a pas l'air d'être le cas vu l'agitation et ses dernières journées passées seul sous une tente.


Sheogorath a écrit:
Sheogorath, invité au mariage, n'avait pas eu à se changer, puisqu'il n'avait rien dans sa garde robe.
En revanche, il avait lavé ses vetements, qui paraissait comme neuf.
Sa main droite, toujours bandé, avit encore peu du sang du Millavois, surement un ancien compagnon qu'il n'avait pas osé regarder dans les yeux, de peur de le reconnaitre. Et puis il n'avait qu'a pas se revolter, hein...
Mais, interieurement, sous ces bells paroles, il se detestait. Il aimait les autres, mais se detestai visceralement. C'est pour cela qu'il s'etait construit son double, afin de se justifier pour lui même sa haine.

Allons bon, c'est un mariage, mon vieux..ton premier mariage....Bah, j'ai qu'a fermer ma grande gueule et tout se passera bien.

Et c'est un Sheo tout propre qui se présenta devant la mairie, avant de se placer à côté d'un groupe d'invités.

Belle journée, non? Au moins, tu Jen n'auras pas à se plaindre, j'ai participé à mater ces bouseux!

Sofio a écrit:
pourquoi comment

Le jour ou tout a basculé........Ineptie que de penser a canaliser une bande de barges, ce soir la, entre l'hystérie et l'excitation elle avait vite compris en voyant la lueur qui traversait leurs yeux d'affamés, essayant en taverne de leur raconter des histoires sur la vie des nobles et leurs déviances sexuels, et ou comment un noble doit toujours avoir un bon palefrenier, mais rien n'y faisait, l'ennui, le ramollissement surement.

Le soir venu, pas de bise nan,adossé a un arbre elle les voyait passer, les uns après les autres, courant plus que marchant a l'unisson vers la porte de la mairie, quoi faire.....

Prise d'un dernier élan d'humanité elle avait tenté de se foutre devant la porte bras écartés, un rempart dernier espoir..vite écartée piétinée.....

pffff avait plus qu'a entrer aussi pour voir comment c'était dedans, la mairesse avait vraiment un gout de lattrine la décoration laissait a désirer, tend l'oreille les entend causer de.....


Mariage encore!!! si a chaque copulation faut prendre une mairie, serait plus simple de la jouer orgie et de prendre un duché entier!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Bordelhydre Acte III: Un pavé dans le lac   Ven 2 Juil - 21:09

gwennie ecrit:


Citation :
Moi témoin ?????????? ça va pas non ?????, vous voulez vraiment partir sur des bases malsaines vous ??????

Vision dantesque de Chew attifé comme une femme à faire tomber Lafouine en pamoison… La chute, terrible, le regard….absent à faire peur…

Gwen se sentit observée, transpercée de regards haineux…Non…Mais non, mais non mais non!!!!!!!!!!!Il etait là….Quelque part…Elle se retourna et se heurta au corps massif de Lab et leva la tête avec stupeur.

Très bon choix de cavalier, Gwen...Il a un nom? Daniel, Jack voir plus celtique...Mac machin?
Sans doute un qui te fera tourner la tête, t'emportant dans une ivresse assurée...
J'abreuverai ma soif de connaissance quand tu nous serviras quelques vers de son cru.



Norf…t’es sorti de ton trou toi ????


A son tour de hausser un sourcil, façon Garance, à l’aristocratique. Sourire un peu pincé cependant. Elle a vu le Machin sur son véhicule à roulette derrière.

Ah…Je me disais aussi…Pour que tu sortes fallait une raison...Une bonne j’veux dire.

Calant Henri sur sa hanche droite, elle sourit

Ouais, je te présente Henri, il voudrait bien réussir sa vie et être aimé….Tout ça quoi...T’en veux ? Ben je t’en prie.


Et elle lui colla le tonnelet dans les bras sans autre forme de délicatesse, pour faire sa plus jolie révérence.


Mariage encore!!! si a chaque copulation faut prendre une mairie, serait plus simple de la jouer orgie et de prendre un duché entier!


Votre grandeur nous honore de sa présence !!!!!! c’est trop vraiment… Se marier pour copuler ?? c’est conceptuel mais pas super en vogue par ici…c’est plutôt l’occasion qui fait le larron. Copuler ???? Humm…J’ai jamais fait ça dans une mairie…


Se retournant vers le fût

T’en penses quoi ....Henri ??????
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Bordelhydre Acte III: Un pavé dans le lac   Ven 2 Juil - 21:11

Charlyelle ecrit:

Citation :
[Quelque part plus loin perdue en pleine campagne]

Elle fulminait, elle enrageait la p'tiote écossaise et plus la colère grondait et plus la douleur lancinante se faisait ressentir tout le long de son épaule. Elle s'en moquait, furax qu'elle était. Savait bien Charlye qu'elle aurait mieux fait de rester auprès de son ténébreux cavalier. Pour partir, ah ça, elle était bien partie mais finalement, elle avait dans un premier temps plongé la tête la première du canasson sur lequel elle était et s'était retrouvé toute seule, parce que bien sûr, le reste de la troupe avait continué sa route.

Bah tiens, la faute à Dran ça!!! vi, vi, avec ses promesses de rempart, la Charlye, elle rêvait plus qu'de ça et elle était distraite comme jamais. La preuve, l'écossaise avait même trouvé le moyen de se planter de route. Tu nous rejoins qu'il avait dit l'chef...Ben parlait bien lui mais en attendant le tournoi elle l'a pas fait quoique lui non plus vu qu'il était en prison en plein sur le noeud du tournoi. L'a dérouillé dur mais Charlye a pas pu s'empêcher de pleurer de rire quand il lui a raconté par pigeon interposé. Oui ben bon c'était nerveux hein!!! Elle devenait dingue ici et puis elle voyait des remparts partout et forcément, la v'la qui débordait d'imagination. Vi sauf qu'son beau et ténébreux cavalier s'trouvait lui aussi en prison au bord d'un lac.

Et voila, encore sa faute au sapineux!!!! plongée dans ses pensées rempardesques dont elle ne pouvait dévoiler le contenu sans être censurée, tout en avançant sur le chemin elle l'a pas vu arriver ou tout du moins le croisait d'un oeil passif. En d'autres temps, elle gardait les yeux ouverts mais là....

Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaan!!!!!! pas vu arriver mais senti l'épée se ficher dans son bras lui arrachant un cri de douleur alors qu'elle voit défiler trente six chandelles sur le moment. Mais c'est sans compter sur la ténacité de l'archère qui se redresse et dégainant se précipite comme une furie sur le malotru qui a osé la toucher. Et vas y qu'elle transperçe et une cuisse, et une épaule, la gorge passe tout près du tranchant.

Tiens !!!! et ça c'est pour les remparts de Montpellier....et çui-là, pour ceux de Millau et ça pour ceux de Montbrisson....Montbrisson mais...mais qu'est ce que je fiche en plein bourbonnais moi ?!!!!! Le gueux qui a osé s'attaquer à elle en prend pour son grade, elle frappe de toutes ses petites forces encore et encore. Par terre qu'il est, a pris sa bonne dérouillée!!!

Voilà ,ça t'apprendra à t'en prendre à une pauvre p'tiote d'écossaise sans défense!!! Faut pas charrier non plus hein pas d'bol suis pas d'humeur!!

Trouver un point d'arrêt au bord de l'eau et soigner son bras du mieux qu'elle le peut, c'est qu'elle avait pas prévu ça. Surtout ne rien dire au chef l'a assez de tracas comme ça. Va rien dire à personne...'fin si juste prévenir son cavalier. Yeux qui s'ouvrent comme des soucoupes au retour de pigeon...Si c'est pas d'la déclaration qu'voila là....pfffffffff demi-tour, lui manque trop. Pis la mère Pou.....'fin Garance aussi...tssss, pis si moi j'ai décidé d'en faire ma maman poule, l'a rien à dire Garance hein.

Et c'est r'parti direction Millau tout en chantant à tue-tête une ballade écossaise pour se donner de l'entrain et ne pas somnoler avec son bras en écharpe.

Pense aux remparts ma fille, pense aux remparts...et puis dis rien aux autres, va pas me les affoler....Ton cavalier veille....derrière ses barreaux...


Come by the hills to a land where fancy is free
And stand where the peaks meet the sky and the lochs reach the sea

Where the rivers run clear and the bracken is gold in the sun
And the cares of tomorrow must wait 'til this day is done.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Bordelhydre Acte III: Un pavé dans le lac   Ven 2 Juil - 21:12

JeniAll ecrii:

Citation :
All était tout barbouillé de peinture. la grande salle commençait à prendre forme.
Les gens commençaient par arriver.


Bon il faudrait que je me débarbouille un peu avant que les festivités commencent.

Dites on pourrait peux être aussi inviter tous les gens du conté pendant que l'on y est.
J'ai comme l'impression que beaucoup sont arrivé de rodez aujourd'hui et notamment la comtesse.
vous croyez qu'elle est venu pour nous


Jeni qui était elle aussi dans un sale état essayait tant bien que mal à se dégager les cheveux qui lui tombaient sur le visage

Bah ce matin je l’ai invité la Celia et ses copains… On verra bien je lui ai même demandé si elle avait apporté sa corde que Galo lui a demandé….

Dis All j’ai repéré une bassine pleine d’eau dans le bureau là bas, tu veux qu’on aille se débarbouiller ?


Il la regarda d’un air qui voulait en dire long sur ce qu’elle voulait faire..
L’emmenant avec lui il entra dans le bureau. Un grande pièce avec un grand bureau et un fauteuil recouvert de velours marron complètement hydeux.


Dans le coin un coffre prenait immédiatement l’intérêt de la pièce.

Regarde Jeni si on regardait ce qu’il y a dedans ?

Ils s’avancèrent tous deux et l’ouvrir. Le coffre était rempli de pièces d’or.

Pffff il y en a au moins dans les 4000 écus tu crois pas ?

Ohhhh tu crois ??? on va pouvoir faire une grande fiesta avec çà pis peut être que le gros cul de la comtesse pourra se traîner sur le trône qu’on va pouvoir lui acheter avec ça….


Jeni commença à tâter le coffre

Il a l’air costaud ce coffre tu crois que si j’y grimpe….

Ni une ni deux, elle grimpe dessus, prenant son homme par la taille en l’attirant vers elle. C’est qu’elle en avait des idées Jeni avec son All.

Sans suivit des Biiiiipppppp et puis des Biiiiiiiiiippppp et All qui Biiiiipppppp avec jeni les jambes biiiiiiiipppppp

(Pour des raison évidente de confidentialité, nous sommes au regret de suspendre cet acte de bisounourisme aggravé évidement contraire à tout bon RP qui se respect)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Bordelhydre Acte III: Un pavé dans le lac   Ven 2 Juil - 21:13

Labaiteuh:

Citation :
Ravi! Henri...

Tonnelet en main...Il n'y a plus qu'une chose à faire...Le percer, ce qu'il fait d'un coup d'épée.

Merci gwen , semble que tu sois la seule qui ait pensé aux boissons désaltérantes et détonantes!


Bizarrement, ce fût lui semble familier...Henry, elle l'appelle...
Fermant les yeux afin de savoir où il l'a déjà croisé ...Ce tonnelet!

Alors qu'il le penche au dessus de sa tête, laissant le contenu couler jusqu'à ses lèvres.

Une image lui apparait, sous une banquette de sa roulotte, un baril de poudre noire traînant depuis plusieurs mois...

Le touché et le goût, arrivent en même temps que le souvenir, petit grain de poudre roulant dans sa bouche laissant un fort goût de sel...saloperie de salpêtre!

Pouâah!, crache t il.

Geste de réflexe, il balance ce récipient derrière lui...
qui roule jusqu'au le râtelier qui est posé contre un pan de bois sous l'escalier menant à l'étage.
Béant, le baril a laissé une large traîné gris, poudreuse sur le trajet qui l'a emmené là..

...orgie...
...copuler...

Il se retourne et voit jéni et All, s'isoler dans un pièce...
Musique de chambre n°IV, intitulé prémisse pour une orgie, parvient au publique peu de temps après...Labaiteuh qui aime le classique, ne bat pas pour autant le rythme.

Labaiteuh face à son cauchemar, lui murmure,

J'ai pas le coeur à ça! Et j'ai un sale gout dans la bouche et un mauvais présentiment...Dernière fois que j'ai eu ce gout là à cet endroit, la minute d'après n'était que ruine et désolation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Bordelhydre Acte III: Un pavé dans le lac   Ven 2 Juil - 21:15

Labateuh:

Citation :
[Un languedocien à la mairie de Millau...]


A moins d'un mètre de hauteur pour le restant de ses jours.
Forcé de vivre suite à cette vilaine rencontre quelques semaines auparavant.
Guéri grâce à moult soins, herbes et surtout la présence ces derniers jours d'un aveugle vêtu de blanc lui apparaissant dans ces journées comateuses et créant un brouhaha incompréhensible au fond de son crâne signifiant selon son ressenti:
Brule, meurt!

Ses réveils n'étaient que douleurs et soins qu'on lui donnait sans son accord! Jolie infirmière maitrisant Morphée une marque de somnifère en tisane.
Mais il n'arrivait qu'à dire bonjorn en grogant avant de ressombrer sous l'effet des anesthésiants.

Le Languedoc loin de plusieurs semaines, mois peut être...Il recommençait à pouvoir bouger enfin ramper.

On l'a collé là dans cette mairie aux armoires qui lui rappelait son passé...Soldat languedocien...Oui le passé.
Batailles...Dans son cul...Ouais la dernière armée croisé l'avait laissé comment dire...diminué!

Enfin il est là, dans cette demeure, posé sur une cagette roulante calée contre un porte-brasero.
Les gens ont l'air de s'amuser, occupé à ranger les papiers de la demeure pour que place net soit fait en ce lieu...

Il veut mourir...Ne supporte pas ses ablations récentes.
L'empaffé de gitan jette ce qu'il prend pour de l'eau de vie qui est en faite de la poudre de mort...
Il entend les commentaires et reconnait le produit s'échappant du baril, disséminé de façon parfaite pour former une mèche...

Se trémoussant de toutes ses forces, il parvint à faire tomber la flamme du brasero sur le départ de la trainé de poudre...
Pschiiit!, retentit, au contacte de la flamme sur le carburant.
Fumé abondante surement du au mauvais stockage de la salpêtre transformé...

Crevez tous et moi le premier, hurla l'homme-tronc.

Flamme s'intensifiant, nuage suffoquant remplissant la pièce...
Chaleur non pas d'orgie mais de feu de l'enfer!
Avant que la pièce n'en soit rempli, il vit l'hydreux siégeant à la place du maire sauter sur un mouton, attelé à sa table, prendre la poudre d'escampette, sans demander son reste.
Labaiteuh crier,
Tout le monde dégage! Y a le feu au lac!

Puis il sent une traction entrainer son moyen de locomotion et donc lui avec, vers la sortie.

NOooooooon!je veux mourir!

Edit: PNJ:Millau...putain j'arrive pas à le changer!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] Bordelhydre Acte III: Un pavé dans le lac   Ven 2 Juil - 21:16

JenAll:

Citation :
Biiiiiiiiiiiiiiiiiiiipppp,, all releva la tête , s’arrêta et regarda autour de lui.

Dis tu trouves pas que ça sent le cramé

T’in si….. c’est quoi ce bordel


Se relevant vite fait de sur jeni il remit son mantel et alla voir au fond dl’a pièce. Ouvrant une arrière porte donnant sur l pièce d’à coté..

Jeni se leva aussi vite qu’All pour aller voir elle aussi ce qui pouvait bien sentir comme ça.

P’tain y a de la fumée mais qu’est ce qu’ils ont foutu Bordel. A croire qu’ils veulent pas qu’on se mari.
A moins que ce ne soit notre destin.
Viens dépêche toi il faut sauver ce qui est encore possible


Jeni, qui était juste derrière son homme, aperçu du coin de l’œil Lab qui visiblement avait fait une connerie….Ou pas…

Le coffre !!!!! il faut prendre le coffre !!!!!!!!!!!!! Aide moi…

Sans trop chercher a comprendre, jeni fit volt face pour sauver tout ce qu’il y avait à sauver.

La regardant….Mais avant tu vas remettre un peu de vêtement

Se rendant compte qu’elle était encore a moitié nue elle se jeta sur ses vêtements pour s’habiller à la volé.

Oui t’as raison faudrait pas non plus qu’on nous dise que copuler c’est pas bien….

Il faut aussi prévenir les autre il faut tous vider, le pain , le maïs, la viandes tout
Dès qu’on ouvre la porte tu gueules à qui veux l’entendre !!!


Le coffre chacun d'un coté, jeni ouvrit la porte d'un coup de pied avançant à reculons...

Vite!!!!! il reste les victuail dans le bureau!!! grouillez vous a tout prendre avant que ca crame!!

Pis si vous trouvez une culotte bah ramassez là aussi...

Aussi vite que possible ils reussirent quand même à sauver les ecus puis s'instalerent pour regarder la mairie commencer à partir en Lambeau....

All regardait ce feu de joie avant de lancer

c'est con on a gaché de la peinture pour rien!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Bordelhydre Acte III: Un pavé dans le lac   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Bordelhydre Acte III: Un pavé dans le lac
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Hydre :: La place commune :: [RP] : Nos histoires en Gargotes-
Sauter vers: