L'Hydre


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Voir Genève et ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gwenkermaedic

avatar


MessageSujet: Voir Genève et ...   Mar 14 Nov - 5:28

...Aller de faire ...

FOUTRE CHEZ LES MOINES!!

Scrogneugneu plein de poils de U, berdol !

Soufflant comme un phoque de la rade de Brest sur ses mèches rebelles, elle se planta devant la porte. Mains sur les hanches , les jambes fixées sur  le sol, elle leva la tête vers la poterne, la fumée lui sortant littéralement des naseaux.

Ben oui, il fait froid, ça caille , c'est l'hiver dehors, alors qu'à l'intérieur de la Bretonne, ça bouillonne, ça chauffe, ça brûle, c'est fervent. 

IL EST Où FERNAND???



Oui parce que bon, j'vais pas lui courir après dans toute l'Europe,j'ai passé l'âge de ces conneries.
Revenir en haut Aller en bas
grosbill

avatar


Compétences
Force:
Capitaine: Non
Fonctions: Insecticide

MessageSujet: Re: Voir Genève et ...   Mar 14 Nov - 6:41

Grosbill était de garde à la poterne ce soir là. Bien sûr, il s'ennuyait car depuis longtemps il ne s'y passait pas grand chose... Les personnes évitaient le coin, réputé malfamé et dangereux, on se demande bien pourquoi d'ailleurs. Peut être car certains avait vu le campement de l'hydre et après y être entré nul n'en été ressortis...
Comme quoi les légendes populaires on la vie longue !
De plus, il faisait un froid de gueux, genre à pas mettre un cavalier dehors, genre à faire disparaitre le sergent dans le dernier trou qu'il avait dû creuser avant de s’effondrer dedans , bourré bien sûr...

Toujours est il que Grosbill entendit nettement un beuglement, là, juste là, derrière la porte de la poterne. Intrigué, se demandant si un nouvel animal venait servir de repas, ou bien si une horde de sangliers attirés par l'odeur du gîte et la tiédeur d'un feux de camp anémique avaient décidé de se suicider, il grimpa sur les remparts et vit heuuuu ben une jeune (quoique Grosbill voit mal de loin) femme qui gueule fort (Grosbill voit mal de loin, mais il entend très bien de près)

IL EST Où FERNAND???



L'est pô là lui gueula-t-il en retour,


C'est vrai qu'il faisait pas chaud là haut sur les créneaux, il sortit une fiole d'alcool qu'il avait piqué dans la réserve du Sergent et s'en enfila une bonne lampée histoire de pas laisser les plus belles parties de son anatomie congeler sur place...
Revenir en haut Aller en bas
Gwenkermaedic

avatar


MessageSujet: Re: Voir Genève et ...   Mer 15 Nov - 0:43

L'est pô là


Haussement de sourcil, le gauche, de la blonde.



Il est où l'sergent? T'es qui toi d'abord?

Elle fit la moue. Non pas envers l'homme qui , semble t il,  avait en plus décrété que  l'heure de l'apéro avait sonné , mais vis à vis d'elle même.


T'es con ma pauvre fille. Si ça se trouve depuis le temps,il est mourru le sergent. Confit dans l'alcool de cailloux.  Bref.

Fallait qu'elle aille droit au but, sinon il allait penser qu'elle causait toute seule. Bon, d'accord, elle causait toute seule.


J'veux voir Fernand! Y a pas , le meilleur moyen de pas être dérangé, c'est d'être en dérangement. Alors, ouvre bien tes portugaises mon gars.


Petit a: Fernand est pas là, et c'est la vérité vraie.
Petit b: Fernand est pas là car il veut  pas être emmerdé par la première grognasse venue.
Petit c: Fernand est là.


Puis elle détacha sa gourde de sa ceinture pour boire une goulée de lambig. A Rome, faites comme les Romains.
Revenir en haut Aller en bas
grosbill

avatar


Compétences
Force:
Capitaine: Non
Fonctions: Insecticide

MessageSujet: Re: Voir Genève et ...   Mer 15 Nov - 6:41

Il est où l'sergent? T'es qui toi d'abord?

Deux question en une, c'est beaucoup, Grosbill est un adepte de l'analyse séquentielle, en clair, il fait une chose à la fois, et ne peux pas réfléchir à deux choses en même temps, ben oui, c'est un homme quoi !!

Voyant la blonde se jeter un gorgeon dans le gosier, il se dit que la première chose à faire est de l'imiter. Aussitôt pensé, aussitôt fait, il s'enfile donc une nouvelle goulée de gnôle de campagne.

L'sergent il a des choses à faire, l'est pas loin mais pas là non plus, lance t il à la blonde

En même temps, il sait pas trop ce qu'il fiche le sergent mais bon, comme il est pas dans le coin c'est qu'il est ailleurs et comme il s'amène pas c'est qu'il est occupé...

Je suis Grosbill, Cavalier de l'hydre, et à qui ai je l'honneur ? lui demande t-il penché sur les créneaux


J'veux voir Fernand! Y a pas , le meilleur moyen de pas être dérangé, c'est d'être en dérangement. Alors, ouvre bien tes portugaises mon gars.


Petit a: Fernand est pas là, et c'est la vérité vraie.
Petit b: Fernand est pas là car il veut  pas être emmerdé par la première grognasse venue.
Petit c: Fernand est là.



Là, sur une question a choix multiple Grosbill est particulièrement affuté, il sait déjà qu'il va attendre que la blonde se présente avant de lui répondre, que la réponse est dans sa question, et même que la réponse va pas lui plaire...
Revenir en haut Aller en bas
Gwenkermaedic

avatar


MessageSujet: Re: Voir Genève et ...   Jeu 16 Nov - 2:00

Je suis Grosbill, Cavalier de l'hydre, et à qui ai je l'honneur ?


Soupir de la blonde. Après tout elle avait demandé. Mais bordel, vraiment elle était trop vieille pour ça. Manquerait plus qu'il fasse "gnark gnark" ou "hin hin", et qu'il la regarde d'un air soit mauvais, soit l'air de se foutre de sa poire et elle aurait la panoplie complète.




Scrogneugneu...je sens que ça va être long cette affaire, murmura t elle en serrant la mâchoire.


Je me doute Messire Grosbill que vous n'êtes point une Dame Blanche...vous me rassurez cependant, le sergent n'est point mort. Toujours ça que les ...euh...


Silence hésitant de la bretonne. Pique nique douille, quel peuple tiens...bonne question...Alors voyons...Pouh là là, compliqué cette histoire ...


...que les ... ben...les Angloys...ouais bien ça ! N'auront pas. Je vois que vous ne rechignez pas une deuxième tournée, permettez moi...


Elle regarda à gauche, puis à droite et avisa un tronc, fort opportunément posé là. Elle s'assied, lissant son manteau orné de fourrure, puis se resservit une gorgée de lambig.






Je suis Gwen Kermaëdic.


Silence. Réflexion.




Brestoise. Enfin, voyageuse mais de Brest même.


Re silence. Re réflexion.


Danseuse de corde, montreuse d'ourson et de pingouin. 


Silence encore. Réflexion intensive. Autant s'arrêter là avant de s'étrangler de rire.


C'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Panni Kabord

avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Non
Fonctions: Glandeuse professionnelle

MessageSujet: Re: Voir Genève et ...   Jeu 16 Nov - 3:20

La Chieuse sur son arbre perché tenait entre ses doigts quelques glands réchauffés. Il fallait bien dire que c’était le meilleur point de vue pour voir arriver … une baleine ?

Ah non, une vague odeur iodée la fit sortir de sa torpeur, puis une voix cagneuse la réveilla pour de bon, à tel point qu’elle faillit faire tomber un gland, sacrilège !

Elle allait se mettre à gueuler en réponse et sur le même thon… Ton, pardon… Quand Bibill joua au physionomiste. L’échange fut épique et la Brunette les regardait tour à tour s’envoyer des piques.

Puis chuchotant à son gland : « Mais qui c’est cette barge ? Elle a vu la Terre et a crié tout sauf terre. On la croirait en terrain conquis : genre j’ai fait pipi sur tous les murs de la Poterne et même sur Le sergent. Je suis chez moi. »

Ben non la vieille.

Et voilà que le pauvre gland confident est lancé avec grande adresse en direction du visage de la grognarde.
Revenir en haut Aller en bas
Gwenkermaedic

avatar


MessageSujet: Re: Voir Genève et ...   Jeu 16 Nov - 6:42

La goulée était gouleyante mais la blonde se lassait déjà du lambic et commençait à avoir envie d'un verre de rouge. Mais patientant tranquillement sur son siège, qui refroidissait un peu trop son séant à son goût, elle se décida pour une dernière gorgée d'eau de vie avant d'aller chercher de quoi satisfaire ses envies. Au concours de lever de coude, ces dernières années à force de fréquenter les rades, la bretonne a de la bouteille mais là...Patatras , un drame, une bévue , une catastrophe...un gland, lancé d'elle ne savait où, dévia la trajectoire de la gourde , l'objet . Précisons un peu, tout ceci n'est pas très clair. La gourde donc n'atteint pas la bouche. Et le gland tomba à ses pieds.

Regard de la blonde sur le sol, la tête un peu penchée sur le côté.

Oh.


Elle leva le nez puis sourit à demi.

C'est rassurant, je vois que les glands non plus n'ont pas disparu. Il ne reste plus qu'à trouver la patrie du cochon.

Le sol n'étant pas gelé, elle en profita pour enfoncer ledit gland , bien profondément dans le sol.

Bien profond le gland, c'est important, sinon  il ne peut pas s'épanouir au printemps et il n'en jaillira rien. Et j'aime pas gâcher. Un beau gland peut donner un beau chêne voyez vous. Enfin s'il est bien planté.
Revenir en haut Aller en bas
grosbill

avatar


Compétences
Force:
Capitaine: Non
Fonctions: Insecticide

MessageSujet: Re: Voir Genève et ...   Jeu 16 Nov - 9:09

Je suis Gwen Kermaëdic.


Brest,


le reste se perdit dans les vapeurs d'alcool qui réchauffait le sang de Grosbill et lui donnait un léger tournis


Il connaissait pas de Gwen, pourtant lui qui était Breton d'origine, était déjà allé a Brest, il devait reconnaitre que venir de Bretagne jusqu'à la poterne c'était déjà un exploit... Il se souvenait encore de sa première arrivée ici c'était y a longtemps très longtemps maintenant...


Il me semble avoir vu un nom comme cela dans les archives, on vous a déjà vu ici non ?


Il était quasi sur que oui mais si ce n'était pas le cas la bretonne blonde lui dirait bien, et pis si c'était oui il pourrait lui ouvrir dès qu'il aurait mi la main sur les clefs du sergent
Revenir en haut Aller en bas
Gwenkermaedic

avatar


MessageSujet: Re: Voir Genève et ...   Ven 17 Nov - 5:17

Gwen s'affairait à préparer de quoi éponger son lambig,oui parce que bon, malgré l'entraînement , sa constitution restait celle d'une crevette, un peu plus dodue qu'avant , certes, mais tout de même. Elle se doutait aussi un peu que tout n'irait pas rapidement, autant donc se sustenter un  peu.

Sifflotant en installant trépied et petite marmite de voyage, elle avait allumé un petit foyer et entamait allégrement l'épluchage des pommes de terre et des oignons nécessaires à son petit frichti.


Il me semble avoir vu un nom comme cela dans les archives, on vous a déjà vu ici non ?

Elle leva le nez de ses couches de pommes de terre, d'oignons et de tranches de lard qu'elle agrémentait de généreux morceaux de beurre.

Ha...dites donc vous aimez les vieux grimoires vous. Bon point pour vous.

Elle souffla sur la mèche de cheveux qui s'obstinait à tomber sur ses yeux. Puis inspira l'air frais.


Oui , j'en fus . De l'Hydre j'veux dire. Mais pfiou  c'était il y a fort fort fort longtemps. Cela ne me rajeunit pas dites donc Messire Grosbill.  C'était...


Gwen s'interrompit pour soupirer. Quand? Comment? Pourquoi? Avec qui? Où? Comment? Pis après tout on s'en fichait. Elle accrocha ses Roibrageldis pour le mijotage, les yeux un peu perdus.



...il y a longtemps. Vraiment très longtemps. C'est d'ailleurs la raison de...Bref.

Oui j'ai appartenu à l'Hydre.
Revenir en haut Aller en bas
grosbill

avatar


Compétences
Force:
Capitaine: Non
Fonctions: Insecticide

MessageSujet: Re: Voir Genève et ...   Ven 17 Nov - 6:17

a...dites donc vous aimez les vieux grimoires vous. Bon point pour vous.

Les grimoires, héhé, jamais on avait appelé les pattes de mouches écrites par le sergent sur des bouts de parchemins ou des peaux de bêtes méconnaissables allant de la peau de lapin tannée plus ou moins , aux peaux de porc dont l'odeur aurait fait fuir le plus affamé. Comment et pourquoi Grosbill avait fait une descente dans les archives personne s'en souvenait et lui même non plus, mais comme il n'avait rien d'un devin, il avait bien dû lire ce nom quelque part et c'était pas dans les latrines car depuis Baramine, sont complice avec lequel il avait débarqué ici, plus personne ne gravait rien sur des bouts de bois (ou des jambes de bois potentielles) ni sur les portes des latrines...

Oui j'ai appartenu à l'Hydre.



Ah bien fallait le dire alors lanca t-il;  je vous ouvre

Il descendit des remparts avec prudence, c'était pas le moment de se rompre le coup
Revenir en haut Aller en bas
Gwenkermaedic

avatar


MessageSujet: Re: Voir Genève et ...   Sam 18 Nov - 2:03

Ah bien fallait le dire alors je vous ouvre.


Interlocution de la bretonne. Comment ça il veut m'ouvrir ? Gné? Pétra so couscous?

Ce n'est qu'en voyant le cavalier descendre de la poterne avec la grâce d'une grand mère sur une pente verglacée que la lumière s'alluma dans la tête de Gwen.


Nan mais  non! Déjà? Mais vous allez filer au mitard si vous n'êtes pas plus regardant que cela sur la marchandise vous!!! Nan parce qu'attendez!

Elle se leva prestement pour aller à la rencontre du cavalier.


Je ne voudrais pas vous valoir des ennuis mon Brave! Tout ça c'est de la faute de S...d'une vieille camarade!! De deux vieilles camarades!! En fait..


Elle ferma un oeil et rentra la tête dans les épaules en voyant des acrobaties de Grosbill.



N'allez pas vous tuer mon bon, je n'en vaux guère la peine. Je disais donc...Après de longs séjours chez des nonnes, et un anoblissement en vue, j'ai pris peur, j'ai fait avorter l'anoblissement et j'ai encore filé au couvent ...La mère supérieure aussi a eu peur...Elle m'a collé dehors  une bonne fois pour toute...La mort ou la vie qu'elle m'a dit. Comme j'suis trouilleuse, j'ai choisi la vie forcément. Mais en fait, avec Soooooooo...avec la vieille camarade, on se remémorait des ...Actions...et ben j'sais pas si elles mettent un truc dans le vin de messe ou quoi , à moins que ce ne soit les fumerolles qu'on respire mais , me souviens plus de grand chose. Enfin... Bref.



Elle se posta en bas en se disant que s'il tombait il tomberait là.


J'ai des trous et je me suis dit que Fernand pourrait les combler.


Bon ceci étant dit, vous n'avez pas tort, faut bien que j'entre pour le voir. Enfin s'il est là. Ha oui ça c'est vrai, il est là ou il est pas là??


Accessoirement aussi, Gwen s'emmerdait sec dans le royaume qu'elle parcourait en long et en large depuis plusieurs mois et si elle devait encore tenir les cheveux d'une autochtone vomissant tripes et boyaux parce qu'enceinte de triplés, elle allait vraiment rejoindre les étoiles infinies.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Voir Genève et ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Voir Genève et ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Hydre :: La place commune :: La poterne-
Sauter vers: