L'Hydre


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Qu'est-ce que l'Hydre?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fernand
Admin
avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Non
Fonctions: Monsieur Circus

MessageSujet: Qu'est-ce que l'Hydre?   Sam 15 Avr - 23:10


ça fait des années qu'on se le demande... on en sait toujours rien....



Quand ils ne trainent pas dans les coupe-gorges ou dans les faubourgs crasseux, ils vont en convois et serpentent sur les chemins. Ils aiment les rats. Ils sont les rats, ils ....scélérats.
Ils errent sans but précis. Ils s'arrêtent de-ci, de-là sans raison. La vérité, c'est qu'ils ne savent généralement pas où ils vont ni pourquoi.

Les cavaliers de l'Hydre sont des gros bâtards prétentieux. Ils ne se mélangent pas. Ils connaissent peu les sentiments et comprennent mal l'intérêt de l'affection. Si l'un d'eux est gentil ou tendre avec vous, c'est probablement qu'il vous veut du mal.
Ils ne se marient pas car c'est impossible d'appartenir à quelqu'un d'autre et ils n'ont pas de marmaille. Comme la vermine, ils pratiquent la génération spontanée.
Ils n'ont pas d'animaux de compagnie, mais ils mangent volontiers ceux des autres.

Les cavaliers préfèrent les prisons aux églises. C'est une affaire de décoration intérieure. Mais s'ils entrent quand même dans une bondieuserie, c'est qu'il va y avoir du vilain; mieux vaut planquer les nonnes.


Leur vision  du monde prend racines dans un mélange de racontars colportés par le vieillard aveugle et sénile qu'ils nomment le Dodécalogue. Les cavaliers lui témoignent une déférence polie malgré ses propos décousus. Les Mystères Hydriques ne sont pas connus en détail et les cavaliers refusent généralement de s'étendre sur le sujet ce qui leur évitent d'avouer qu'en vérité ils n'y comprennent rien et que de toute façon, ça les emmerde. Quand on les questionne, ils prennent des airs de conspirateur et cultivent le secret sur la chose pour avoir l'air intelligent.

[i]L'hydre a une cité secrète nommée Gangrène. Difficile d'affirmer si ce lieu existe vu leur manie de renommer tout et n'importe quoi à tort et à travers. Mais ils disent que oui. Gangrène, c'est surtout une idée...  c'est pratique, c'est léger, ça s'emporte. Gangrène, c' est l'endroit où sont les cavaliers.  Une ville réduite à sa plus simple notion: eux-mêmes.  C'est sans doute pour ça que les cavaliers de l'Hydre affirment être partout chez eux. Mais, c'est rien que des frimeurs aussi, alors...
D'après le vieux schnock, l'Hydre est campée au centre du monde sur l'Axis Mundi, le Grand Mât Hydrique érigé au centre du campement à chacune de leurs haltes. 
C'est l'ancre mythique qui maintient le monde en place. L'Hydre a une physique très relative. Elle est toujours immobile; c'est le monde qui bouge tout autour. Quand ils prennent la route, les cavaliers libèrent le mât du sol et font tourner le monde par la seule force de leurs jambes ou des pattes de leurs chevaux. Les cavaliers le croient tout à fait sur ce point; preuve qu'ils ont l'esprit particulièrement dérangé.
Leur départ est précédé d'une cérémonie de la roue. Le mât est assemblé à partir de pièces de bois hétéroclites provenant de leur équipement, le plus souvent des morceaux d'essieux de charrettes. Au sommet ils accrochent une roue ornée de petits fanions colorés ou de morceaux de boyaux, qu'ils font tourner et qui leur indique une direction à prendre selon un code de couleurs confus. C'est très joli....
C'est souvent le signe que quelque chose va brûler quelque part.
Quand la destination est atteinte ... ou qu'ils se sont perdus, ils plantent à nouveau le mât et épinglent la Terre sous leurs pieds pour qu'elle reste bien en place. On ne sait jamais, des fois qu'elle se barre pendant la nuit.


La Guerre :
Les cavaliers de l'Hydre sont des guerriers qui  ne reculent pas devant une bonne bataille s'ils peuvent espérer faire des victimes dans les rangs adverses. La perspective de tuer son prochain, c'est amplement suffisant pour leur faire bouger leur cul.

Les douanes:
Les cavaliers ne reconnaissent pas les frontières, les douaniers* ni les autorités locales.
Ils trainent sur les routes comme une diarrhée.  Ils n'aiment pas trop être séparés de leurs semblables, tout comme les sédentaires n'aiment pas être arrachés à leur terre.
Ils sont rarement foutus de marcher en ordre et de faire vingt lieux sans perdre la moitié du monde en route et en plus, il n'y a pas plus indifférent au sort d'autrui et de soi-même qu'un cavalier de l'Hydre, ce qui rend les sorties du samedi soir épiques.
Un obstacle sur leur chemin leur donne des pulsions meurtrières. Ils sont prêts à tuer ceux qui les entravent dans leurs déplacements puis à poursuivre de leur vengeance leurs familles, leurs amis, leurs homonymes, leur chien et leur bétail.
[/i]
* c'est pas facile de reconnaitre un douanier quand on l'a déchiré en deux avec un pieu...
Economie :

C'est  avilissant  de s'adonner à des tâches laborieuses pour vivre. Le seul intérêt de l'argent, c'est le plaisir qu'on trouve à le prendre à ceux qui l'aiment trop.

Politique :
Alors, il y a une vache dans un champ et l'âne Pedro passe par là et il dit...

Diplomatie :
....  bon, ça c'est fait....

Gastronomie :

Il est préférable de ne pas en parler. C'est le sergent qui cuisine et tout le monde mange pareil.... de la merde.
L'alcool de cailloux est la boisson d'homme du cavalier. Il n'a que mépris pour les gnôles locales.

La Loi :
On est pas un vrai cavalier si on a pas fait un nombre honorable de séjours en prison. Ces hébergements nourris, logés et blanchis sont vécus comme des instants de repos glorieux. Sinon,  c'est l'humiliation. Cela signifie que l'on a rien fait de valable dans sa vie.

La Vie, la Mort, Tout ça:

Le cavalier ne craint ni l'une ni l'autre, ni le Tout ça. Ils les rencontre plus qu'à son tour .
L'Hydre a un accord tacite avec la Mort qui a compris qu'il faut savoir être coulant avec ses fournisseurs. Chacun chez soi.
Un cavalier ne se débine pas chez la Mort. Il vient en visite, prend un cordial, cause des affaires et prend congé.
L'Hydre ne respecte rien, n'a pas de morale, pas de logique et demeure insensible à la raison.
L'Hydre est un fléau. Et en plus, elle pue ....


Dernière édition par Fernand le Dim 16 Avr - 10:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Qu'est-ce que l'Hydre?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Hydre :: La place commune :: Le panneau d'affichage-
Sauter vers: