L'Hydre


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [RP-PROCES BOURGES] Nouvelle lubie hydrique : le commerce de fruits

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Elvy_lee

avatar


MessageSujet: [RP-PROCES BOURGES] Nouvelle lubie hydrique : le commerce de fruits   Mar 27 Mar - 20:18

Elvy se promenait dans Bourges.
Bourges… la belle, comme disait le maire.
Fallait reconnaître qu’il avait de l’humour et une patience à toute épreuve.
Pourtant d’un coup de paluche, il pourrait lui faire ravaler sa morve si l’envie lui en prenait.

Au cours de son passage au dispensaire, Elvy avait appris à lire.
C comme Coq, D comme Dix, H comme Hydre, R comme Renard…
Elle avait beau faire, elle ne parvenait pas à grand-chose avec ça.
Bon, désormais elle savait compter jusqu’à dix, c’était déjà ça !

Ensuite le Volfoni était parti. Avec ses frusques mais ça, c'était une autre histoire... Qu’elle se dém... !

Elvy avait rencontré le curé. Elle espérait en tirer deux choses : vider sa cave… et lui demander de l’aide dans l’apprentissage de la lecture et de l’écriture.
Mais pour l’heure, le charmant curé était aux prises avec une damoiselle et sa pastorale et il avait laissé Elvy dans sa mouise. Qu’elle se dém... !

D’autant qu’elle en aurait bien eu besoin, d’écrire !
Elle avait reçu une lettre lui reprochant le vol… euh, la vente… d’un fruit.
Je sais, ça peut faire marrer mais heureusement ! Parce que pour un vol, des fois ils vous mettent en prison.

C’est Vask qui l’avait éclairée sur ce qu’on lui reprochait.
Le curé ayant donc fait la sourde oreille, elle avait demandé au dit Vask de l’aider à rédiger sa réponse.
Elle était passablement énervée sur ce coup, Elvy.


Tu lui dis que j’ai d’ordres à recevoir de personne.
Que j’obéis à mes propres lois.
En résumé, t'y dis qu’il peut se le carrer bien profond, son fruit !


L'échange avait dégénéré mais Vask avait fini par rédiger une réponse dans ce sens. Du moins elle le supposait car elle était de nature assez suspicieuse.

En tout état de cause, elle avait reçu un second courrier. Mais quant à savoir ce qu’il disait : bernique !

Bref, Elvy se promenait dans Bourges.
Elle trainait du côté du palais de justice, histoire de reconnaître les lieux. Du côté des geôles aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Elvy_lee

avatar


MessageSujet: Re: [RP-PROCES BOURGES] Nouvelle lubie hydrique : le commerce de fruits   Mar 27 Mar - 20:19

Zelgius a écrit:

Le procureur lisait dossier sur dossier assis dans son beau fauteuil au castel ducal. Sa taupe l'interrompant de temps à autre pour jouer. Et oui, car il s'arrêtait à chaque fois que sa taupe le lui demandait ! Pour un procureur, ce n'était pas forcément une bonne image de donnée... Mais après tout, il n'y avait que lui, sa taupe, le garde et le bureau dans ce bureau. Ce garde avait tenté une fois de faire comprendre au procureur que ses manies étaient étranges. Pour seule réponse, celui-ci avait obtenu le verre de poire vide du procureur dans la tête, geste accompagné d'un très gracieux : "Et moi, j'vous dis que votre manière de vous tenir dans mon bureau alors que j'vous ai répété des dizaines de fois de sortir ne me revient pas ? Non ! Alors ramassez ce verre et taisez vous, ou bien partez !". Et le garde était toujours présent au poste. Sans faillir face au changeant Zelgius de la Rose Noire Champlecy.

Quelques minutes après avoir fini de jouer avec sa taupe -jeu qui avait pour la plupart du temps consistait à envoyer un grain de maïs contre un mur et laisser Ropt le chercher....- le brun tomba sur un dossier qui allait surement être plus amusant que les autres. Trois ventes de fruits ! Par trois des membres de l'Hydre présent à Bourges. Il avait d'ailleurs eu l'occasion de leur parler et de subir une tentative de recrutement !


Toi ! Va me chercher ses personnes, et dépêche toi ! Je les veux tous dans la salle numéro cinq du tribunal. Ah oui... Lui donner le parchemin avec les noms aiderait surement...

[rp] Accusés :

-Vask

-Elvy_lee

-Gertrude.

Témoins de l'accusation :

-June
[/rp]

Allez !

Le brun regarda le garde partir en marmonnant un quelque chose d'incompréhensible, puis se penchant vers Ropt, il entama l'une des conversations Zelgiusienne fort sympathique, du moins pour lui.

Tu crois qu'il va les trouver ?

...

Comment ça t'en sais rien !? Tu sais que tu que ne m'sers vraiment à rien !

...

Norf j'ai pas dit ça, taupe stupide ! Tiens ben pour la peine, t'es privée d'procès, tu garderas le bureau.


Et ce fut sans attendre de réponse de sa taupe que le procureur se dirigea vers la fameuse "salle 5" du tribunal. Non sans avoir fermé son bureau d'un double tour de clef.
Revenir en haut Aller en bas
Elvy_lee

avatar


MessageSujet: Re: [RP-PROCES BOURGES] Nouvelle lubie hydrique : le commerce de fruits   Mar 27 Mar - 20:21

Vask a écrit:


Vask flannait au marché de Bourges..
Il attendait qu'on vienne le chercher...
Ca ne devrait plus tarder maintenant ... L'ultimatum que lui avait donné le sergent était passé depuis un moment .. et s'il comptait le temps accordé pour la paperasse des fonctionnaires.. son escorte était surement sur le point de ce montrer...

Et justement.. au loin un soldat s'approchait... un soldat? vraiment? Il y avait surement eu des coupes budgétaire .. S'il voulait il pourrait s'enfuir s'en se faire prendre..enfin bon.. il voulait leur donner une chance.. et il avait bien l'intention de parler face à face au juge histoire de s'expliquer. C'est bien pour ça qu'il n'avait pas répondu à à la missive du sergent.. pourquoi s'encombrer d’intermédiaire ? Vask préférait les dialogues directs, comme ça c'était beaucoup plus rapide et on évitait les possibles quiproquos...

Bref, le soldat s’approcha de lui :


- C'est vous Vask? L'un de ceux qui a vendu un fruit?

Vask Arqua un sourcil.. quoi? il ne savait pas à quoi il ressemblait? Mais qu'est-ce que c'était que ce soldat de pacotille... ça manquait vraiment de sérieux...

- Non non du tout c'est pas moi d'ailleurs j'ai même pas de fruit sur moi alors hein...

-ah, bon bon et bien bonne journée..

Mais quel idiot il aurait voulu l'inventé il n'aurait pas pu. C'était vraiment ça les soldats? tout dans les muscles rien dans la tête?.....Vask regarda le soldat s'éloigner de lui et interroger une Femme... Vask ne distinguait pas ce qu'ils se disaient mais lorsque la femme le pointa du doigt, il comprit que celle-ci l'avait identifié... Le soldat se retourna et marcha droit vers lui l'air furieux.,, Brusquement il l'empoigna par le col


-Alors comme ça on ce fou de ma gueule??????

Vask le repoussa vivement

-On ce calme hein, C'est pas ma faute moi si tu sais pas à quoi je ressemble , la prochaine renseigne toi! tss tss... allez on va au tribunal c'est ça ?


-Ouai... c'est ça....

........

Ben tu avances ou quoi? je sais pas où c'est moi!



Le soldat grommela et ils se mirent en route
Revenir en haut Aller en bas
Elvy_lee

avatar


MessageSujet: Re: [RP-PROCES BOURGES] Nouvelle lubie hydrique : le commerce de fruits   Mer 28 Mar - 9:21

Leikhana a écrit:

Le Corbeau et la Renarde vagabondait dans la cité, laisse au poing comme à leur habitude. La rouquine flairait les bonnes affaires et le brun jugeait l'action. Là était l'une de nombreuses occupations pour passer la journée.

Le susi* marchait d'un pas nonchalant mais son charisme naturel et sa carrure le laissait tout de même imposant contrairement au karitsa** qui battait des bottes sur les pavés. Le soleil commençait à taper à moins que ce soit la longue promenade qui réchauffait de trop le corps de la Scandinave. Le visage empourpré par la chaleur, Leikhana se trainait de plus en plus au bout de la laisse, épuisée par cette cagnasse.

A bout de souffle, la femme des neiges tira un coup sec sur la laisse pour stopper son gascon et soupira:


I'm'faut une blonde ou j'vais crever, rakkaani!***

Inconsciemment, le couple s'était arrêté face au tribunal. Un lieu fort en émotion pour le clan SamLeik mais qui, comme tout le reste, n'avait jamais raison de leur amour.

La Aitï**** haletait faiblement puis cherchant à croiser les noisettes de l'Isä*****, ses billes noires dérivèrent vers une silhouette féminine qu'elle reconnut d'un coup d'oeil. Taquine, le goupil interpella cette dernière:


Alors la brune! En repérage?!

Le sourire en coin, la Renarde entraîna son Corbeau vers l'hydreuse pour entendre sa réponse.

*loup (en finnois)
** agneau (en finnois)
*** amour (en finnois)
****Mère (en finnois)
***** Père (en finnois)
Revenir en haut Aller en bas
Elvy_lee

avatar


MessageSujet: Re: [RP-PROCES BOURGES] Nouvelle lubie hydrique : le commerce de fruits   Mer 28 Mar - 9:23

Elvy trainait toujours aux alentours du tribunal.

Alors la brune! En repérage?!

La Viking qui passait par là.

Elvy la salua d’un geste de la main et s’apprêtait à engager la conversation quand un garde la saisit par l’épaule.


- C’vous Elvy ?
- Ouep !
- V’nez avec moi
- Hep, enlève tes sales pattes de moi !

Main sur la garde de son épée… qu’elle avait laissée au campement. Chienlit !
Regard en arrière vers le Corbeau et la Renarde.


J’vais visiter le château, v’nez avec !

Bureau n° 5, celui qu’elle a demandé, tout allait pour le mieux.
N° 1 en travaux, ça elle le savait. Elle essaya de voir ce qui se tramait dans les bureaux 3 et 4.
Peine perdue. Pas moyen de voir car on la poussait sans ménagement dans la salle.


Elvy passe la porte et fanfaronne en progressant vers l’avant :

J’suis attendue.
Revenir en haut Aller en bas
Elvy_lee

avatar


MessageSujet: Re: [RP-PROCES BOURGES] Nouvelle lubie hydrique : le commerce de fruits   Mer 28 Mar - 9:24

Asterie a écrit:

[Dans le bureau du Juge du Berry]

La juge était en train de mettre à jour quelques parchemins qu’elle devait trier et ranger.

Greffier ! Greffier !
Pourquoi je m’égosille moi ! Que suis-je étourdie il n’y a pas de greffiers ! Juste un scribe qui notait ce qui se passait dans le tribunal.


Elle soupira je n’ai vraiment rien d’autre à faire que de recopier, classé les verdicts !
Heureusement que c’est plutôt calme en ce moment.


Elle se mit à crier mais qu’est que c’est que ça ! Garde ! Garde !
Il y a une espèce de rat, non attendez mais c’est une taupe !


Oui votre honneur c’est la taupe de Messire le Procureur …

Ah oui ! C’est vrai la fameuse taupe de mon cher filleul ! À celui-là une taupe !

Elle sourit cela lui rappela des souvenirs, non d’une taupe mais d’un fameux cochon et d’un corbeau ….

Elle se rappela la première fois lorsqu’elle avait aperçu un cochon entrer dans l’église suivit d’un corbeau sur le moment, elle s’était demandé ce qu’il pouvait bien faire là, car le porcin était dés plus à l’aise. Et va y que je me dandine avec ma queue en tire-bouchon, tournant la tête de temps à autre comme pour saluer les personnes présentent. D’ailleurs c’est ce qu’elles faisaient.
Elle en était resté bouche bée se retournant, elle avait asséné un léger coup de coude à son fiancé qui c’était mis à rire bien entendu en voyant la tête qu’elle faisait.


Que ce passe t’il Asterie !

C’est un cochon, il y a un cochon ! Un cochon dans une église et regarde il est propre et il a l’air de saluer les gens ! Tu le vois hein ! Dis moi que tu le vois ! Il est entré dans l’église et il va vers l’autel !

Oh tu veux parler de Cochon ! C’est le cochon du père Kuzcau .

Le cochon du père Kuzcau , le curé amène un cochon dans l’église ! Tu plaisantes !

Non pas du tout c’est Cochon ! Il a aussi un corbeau.

Elle c’était demandée ce jour-là ou elle était ….Il avait été là ce jour là et tous les autres jours , le jour de son baptême , le jour de son mariage et le jour de l’enterrement du père Kuzcau paix à son âme …Sacré Cochon !

Depuis ce jour peu de choses la surprenaient et maintenant une taupe ! Elle se mit à rire aux éclats.
Le garde passa la tête dans l’entrebâillement de la porte …


Vous allez bien votre Honneur ?

Oui, oui je vais bien je suis juste en train de me rappeler quelques agréables souvenirs.
Ce n’est pas le tout c’est que je n’ai pas terminé moi.


Elle ouvrit un tiroir sortit un verre et une bouteille d’hypocras et hop un petit verre, la poire se sera pour un peu plus tard ici car, au tribunal on le lui avait fait remarquer que même si elle avait soif l’eau était plus adéquat …

Quelque temps plus tard un garde frappa à la porte.


Pardonnez-moi de vous déranger votre honneur mais, on vous attend au tribunal salle numéro 5.

Comment ça on m’attend au tribunal, je n’ai pas eu de parchesont regard fût attiré par un parchemin …

Ah oui j’ai trois inculpations.
J’arrive …
Revenir en haut Aller en bas
Elvy_lee

avatar


MessageSujet: Re: [RP-PROCES BOURGES] Nouvelle lubie hydrique : le commerce de fruits   Mer 28 Mar - 11:42

Gertrude. a écrit:

La chèvre a plusieurs avantages. Un, elle aime la salade fraîche des buffets et saccages souvent ce qu'il y a autour. Deux, elle est d'une docilité exemplaire. Trois, on en trouve facilement. Et le dernier avantage, mais non des moindres, quand elle a de longs poils, elle est pratique pour se planquer. Ainsi, la jeune Gertrude était accroupie sous la chèvre qui mâchouillait quelques boiseries dans l'entrée du tribunal quand les gardes amenèrent Elvy. Elle s'attendait à la scène et il était strictement hors de question qu'on la guide de force. Ainsi, elle profita du passage de la cavalière pour sortir de sa cachette et suivre le petit groupe dans la salle numéro 5, traînant sa jambe plus qu'il ne fallait. Certainement la faute à ses bottes qui la blessait légèrement.

Une des choses qu'elle appréciait dans l'hydre, et qui différenciait les cavaliers des brigands de bas de gamme, c'était leur plaisir à avoir affaire aux tribunaux. Pour sa part, elle trouvait cela marrant. Ainsi, elle n'avait eu aucune hésitation à commettre divers méfaits depuis son arrivé. La vente illégale de fruits par contre, n'avait même pas été voulu. Le jour dit, elle avait complètement oublié la loy en question. Mais peu importe. L'important c'est le résultat. Elle avait donc le sourire.


Bon alors les gens, on commence quand?

Tout en disant cela, elle toisait les gens alentours. Cela promettait d'être un grand moment.
Revenir en haut Aller en bas
Elvy_lee

avatar


MessageSujet: Re: [RP-PROCES BOURGES] Nouvelle lubie hydrique : le commerce de fruits   Mer 28 Mar - 11:43

Taf a écrit:

Grand émoi en Bourges, la placide sérénité du bourg se voyait bousculée par un procès retentissant.
Taf voulut asister à ce qui sera LE procès du moment. Vu qui était impliqué ça promettait de bons moments... Il alla donc se trouver une place au tribunal. Arrivé là, il remarqua une chèvre qui ne lui était pas inconnue... Satanée bouffeuse de buffet...
Revenir en haut Aller en bas
Elvy_lee

avatar


MessageSujet: Re: [RP-PROCES BOURGES] Nouvelle lubie hydrique : le commerce de fruits   Mer 28 Mar - 23:01

Crazypunk65 a écrit:

Crazy avait entendu la rumeur du moment concernant un procès avec les Hydeux comme accusés,il ne voulait pas croire un seul instant que cette bande de morveux étaient en Berry !

Il faut dire que son séjour de 5 mois hors Berry l'avait un peu tenu a l’écart de ce qui s'y passait mais de la a ce que cette bande de vermines vienne s'installer dans son Duché...

Il délaissa quelques heures son poste de police de Chato et il arriva donc au tribunal de Bourges pour se rendre compte de visu de ces rumeurs.

Il y entra et aperçu quelques jeunettes qui n'avaient pas l'air bien méchantes,si c’était ça les Hydeuses dont on lui avait parlé,le procès risquait d'être amusant.

Elles étaient loin d'avoir l'envergure des brigands de cette bande de vermines qu'il connaissait fort bien pour en avoir plus que blessés il y a quelques mois,les Hydeux devaient encore se souvenir de leur rencontre avec une armée de l'Ost Berrichon...

Il prit place prés de Taf qui avait l'air tracassé,il lui donna une petite claque sur l’épaule en lui disant :

Salut Taf,content de te voir ici,tu est venu assister a ce fameux procès dont tout le Berry parle ? Tu a l'air tracassé en voyant cette chèvre,dit donc ? Faut avouer qu'une chèvre dans un tribunal,on aura tout vu !
Revenir en haut Aller en bas
Elvy_lee

avatar


MessageSujet: Re: [RP-PROCES BOURGES] Nouvelle lubie hydrique : le commerce de fruits   Mer 28 Mar - 23:04

Lolpopy a écrit:

quelques pas dans le château fit le grand bien apres avoir passer des heures assis dans son burreau a rédiger des rapports, Lolpopy passa devant la porte du procureur où se tenait un garde..............plutôt assis que debout

b'jour, monsieur le procureur et là? j'avais un ptit moment devant moi donc je voulais savoir s'il voulais degourdir les jambes aussi;

non, il est pas là, il est en procés dans la salle numéro 5, une affaire de vente de fruit

lolpopy l'interrompa] oui je vois trés bien de qui vous parlez, mais j'aim'rais savoir se que c'était le bruit que j'ai entendut derriere cette porte ]
norf, c'est la bestiole du procureur, elle est punis et doit garder son burreau mais sachez que je n'apprécie guère

que vous appréciez ou non, avec cette bestiol on sais qu'il n'y aura pas de curieux a rentrer dans se burreau, je ne peux pas dire mieu de vous, assis quand le procureur n'est point là
norf norf norf quelques brouhaha sortit du casque de la garde.
je commenssais à reprendre mon chemin


c'est bien par là cette salle? oui

il passa devant les quatres salle dont la premiere était en construction et le voilà devant la numéro 5, il jeta un petit coup d'oeuil avant, la salle commencer a se remplir
hé bin je ne pensé pas que sa allais attirer autant de monde se procé

il vit Taf non loin où rester de la place, s'assaya et suivit le procés
Revenir en haut Aller en bas
Elvy_lee

avatar


MessageSujet: Re: [RP-PROCES BOURGES] Nouvelle lubie hydrique : le commerce de fruits   Jeu 29 Mar - 0:55

Billy_bob a écrit:
Ayant enfin trouvé ce foutu tribunal Billy resta un instant dans l'encadrement de la grande porte...et se dit
Ma parole une accusation aussi ridicule fais déplacé bien des nobliots,a croire que le Berry invente des lois pour amuser tout ce beau monde!!
Devant il vit Elvy,Ger et Vask et avanca vers eux , sourire aux lèvres Billy ne se gèna pas pour saluer les gens déjà installer.
Avec Taf un homme inconnu était assis a matter Ger et Elvy
Sieur, je me présente ...je suis Billy ami de ces damoiselles que vous ne quitter pas des yeux vous semblez apprécier leurs courbes plus que le crime odieux qu'elles ont commis, enfin odieux pour la population d'ici.
Revenir en haut Aller en bas
Elvy_lee

avatar


MessageSujet: Re: [RP-PROCES BOURGES] Nouvelle lubie hydrique : le commerce de fruits   Jeu 29 Mar - 7:39

Taf a écrit:

Oeil noir rivé sur la ruminante indifférente, qui ballotant de la queue devait elle songer à trouver de quoi grignoter, il sursauta lorsqu'une main se plaqua sur l'épaule.

Oh Crazypunk! Bonjour!...

Oui ce procès promet.... Norf la chèvre.... Franchement on la voit beaucoup se mêler aux humains. Et il est vrai qu'un pré lui conviendrait mieux. Entre nous un jugement ne serait pas pour me déplaire la concernant. Je me demande si son cuir ne ferait pas un bon bouclier...

Lopopy s'installait. Salut souriant... Billy s'approcha...

Le bonjour Billy.

Regard posé sur les accusées...

Le spectacle est agréable oui.
Revenir en haut Aller en bas
Elvy_lee

avatar


MessageSujet: Re: [RP-PROCES BOURGES] Nouvelle lubie hydrique : le commerce de fruits   Jeu 29 Mar - 7:41

--Carmelina a écrit:


Carmélina s’ennuyait un peu, elle avait dû rester en retrait son frère avait été blessé par un rupin un coup de couteau au bras, plus de peur que de mal.
Et puis il y avait eu Jojo la pointe qui c'était fait prendre le pauvre avait été soumis à la torture avant d'avoir été sur la roue ...

Il y avait un procès donc du monde et peut être des bourses bien pleine. Les gens aimaient y assistés et suivant les intervenants, il y avait du monde.
Elle aperçue la juge au loin qui arrivait, elle se souvenait d’elle il y a quelques temps... Elle avait essayé de lui dérobé ses biens, dans la forêt. Elle se demandait si l’homme qu’elle avait rencontré dans la taverne du « Cochon qui couine » . Non pas qu’elle se souvenait de toutes les personnes qu’elle avait pu soulager de quelques biens . Il y avait eu ce quelque chose qui l'avait distinguer des autres.Peut être le fait du chuchotement ou de l'homme qui l'accompagniat un rupin elle en avait eu le préssentiment ...
Elle s’approcha d’une femme l’air de rien essayant de voir, levant la tête …


C’est qui est l'accusé ?
Revenir en haut Aller en bas
Elvy_lee

avatar


MessageSujet: Re: [RP-PROCES BOURGES] Nouvelle lubie hydrique : le commerce de fruits   Ven 30 Mar - 10:23

Ca se pressait de partout.
Le maître de cérémonie du dernier bal venait de faire son entrée. Un homme à la mine sombre vint lui balancer une grande claque sur l'épaule. Puis un troisième homme en uniforme les rejoignit.

Ca papotait, le brouhaha allait bon train. Ca se bousculait dans les travées. N'allaient quand même pas se presser jusque dans les places du milieu ? Les banc du milieu, c'était pour les ronfleurs. Tout le monde le savait. Place de June. Réservé.

Même une chèvre. Elvy reconnut Blanquette… qui semblait… Elle regarda mieux. Tiens donc ! Ger, joliment bottée. Vask était là aussi. Et Billy qui faisait la causette.

Une voix derrière elle :


C’est qui est l'accusé ?

Elvy se retourna, dévisagea la femme, reconnut comme une odeur vaguement familière et esquissa un sourire.

Oh ! Ne m'en parlez pas !


Elle continua sur le ton de la confidence.


Ils sont plusieurs en fait. Des bandits de grands chemin. Il ont commis un acte infâme...

Petit moment de silence pour ménager le suspense.

… inqualifiable, abominable...

Main sur le cœur pour appuyer ses dires.

… une barbarie sans nom...


Elvy continua à avancer et vint s'assoir sans en dire davantage.
Les places du juge et du procureur restaient désespérément vides.
Derrière elle, on commençait à taper des pieds, à s'impatienter. La foule tumultueuse s'agitait. La révolution grondait dans les rangs...
Revenir en haut Aller en bas
Elvy_lee

avatar


MessageSujet: Re: [RP-PROCES BOURGES] Nouvelle lubie hydrique : le commerce de fruits   Ven 30 Mar - 10:25

--Carmelina a écrit:


Carmélina rencontra le regard d’une jeune femme .Elle se pencha pour écouter ses dires.

Citation :
Ils sont plusieurs en fait. Des bandits de grands chemin. Ils ont commis un acte infâme...

Dés Bandits de grands chemins, un crime inqualifiable, elle regarda la jeune femme intriguée et curieuse.
Elle n’en avait pourtant pas entendu parler, et ce n’était pas faute d’avoir des informations, il y avait sa famille qui trainait un peu partout . Mais vu le monde dans ce tribunal et surtout un homme qui ressemblait à un militaire de haute fonction ça devait être en effet important. Après quelques secondes de réflexions elle voulut en s’avoir plus mais la jeune femme était déjà partie …
Elle grimaça tapa légèrement du pied, de frustration c’est qu’elle aurait bien voulu en d’avoir plus.
Elle se pencha vers un homme tout en regardant discrètement si elle pouvait visionner une bourse …


On m’a dit que c’était un crime abominable ! Qu’es que c’est on a tué qui ? Encore un noble dont on à soulager ? Elle se mit à rire, ou un cureton dont on aurait volé le repas malgré sa panse bien pleine, ou peut être non une jeune noble qu’on aurait attaché et fait quelques …

Elle ouvrit de grand yeux pour montrer son indignation. Alors …. ??? Cela ne pouvait être pire, elle leva la tête pour apercevoir les accusés et le procureur on le disait attrayant …Elle sourit….
Revenir en haut Aller en bas
Elvy_lee

avatar


MessageSujet: Re: [RP-PROCES BOURGES] Nouvelle lubie hydrique : le commerce de fruits   Ven 30 Mar - 10:26

Asterie a écrit:

La juge entra dans le tribunal il commençait à y avoir du monde. Juste avant d’arriver à son fauteuil , elle s’arrêta cru entendre un bêlement http://www.sound-fishing.net/inclus/download.php?chemin=bruitages/animaux-de-la-ferme&fichier=Mouton.mp3 tourna la tête. Cligna légèrement des yeux tendit l’oreille …
Non rien il fallait qu’elle arrête de prendre de l’hypocras un verre ça va deux …Si maintenant elle entendait les bêlements d’une chèvre.
Elle haussa les épaules puis vint s’assoir dans son confortable fauteuil, il y avait tout de même des avantages autant en profiter.
Elle regarda un peu la salle puis elle se pencha. Mais non elle n’avait pas eu d’hallucinations, n’entendait pas des voix comme une certaine bergère …sourit il y avait bien une chèvre ! Une chèvre dans son tribunal !


Garde ! Garde !

Un garde se précipita vers la juge .

Oui votre honneur.

Veuillez sortir cette chèvre de mon tribunal nous ne sommes point dans une foire et ce n’est pas non plus la foire annuelle, mais un tribunal. Donc sortez-moi cette bête d’ici.

Elle soupira il ne manquait plus que cela. Elle posa son petit marteau devant et attendit elle ne s’avait pas pourquoi mais ça promettait ce procès c’était pour quoi d’ailleurs elle pris le parchemin , pour vente de fruits …

hrp :je sais c'est un mouton mais je n'avais pas de chèvre.
Revenir en haut Aller en bas
Elvy_lee

avatar


MessageSujet: Re: [RP-PROCES BOURGES] Nouvelle lubie hydrique : le commerce de fruits   Ven 30 Mar - 20:44

Gertrude. a écrit:

Veuillez sortir cette chèvre de mon tribunal nous ne sommes point dans une foire et ce n’est pas non plus la foire annuelle, mais un tribunal. Donc sortez-moi cette bête d’ici.

Elle se leva d'un bond de la place où elle s'était assise.

Nan mais ç'va pas! c'pas une chèv'! C'est Blanquette! Blanquette Seguin! Faut qu'elle reste là hein! J'ai b'soin d'elle. C'mon témoin d'imorta...immoralité, là ouep v'là, c'comme ça qu'on dit, témoin d'immoralité! Elle a tout vu, elle va pouvoir témoigner.

Tout en parlant, elle tirait après la corde attachée au cou de la chèvre, alors que le garde tirait dans l'autre direction, directement en tenant le noeud autour de l'encolure de l'animal qui bêlait à travers la salle. Evidemment, la suite était attendue, tenter de tirer après une corde avec un équilibre des plus caduques, des bottes somptueuses mais neuves... la jeune Gertrude, lâcha prise avant de se retrouver les quatre fers en l'air à défaut des quatre pattes au sol. Enfin, non, deux, la rousse était presque humaine, ne l'oublions pas.

Elle regarda déçue le garde sortir avec Blanquette. Mais en même temps rassurée, les bêlements résonnaient effroyablement dans la salle et donc fatalement dans sa tête. Aïe la tête. Puis se tournant vers la juge.


Bon, on commence, on va pas y passer l'année. J'ai d'aut' trucs à faire. J'ai un poisson qu'm'a filé la boulasse à vend' au marché! J'voudrais régler l'affaire avant qu'tout l'monde s'endorme.
Revenir en haut Aller en bas
Elvy_lee

avatar


MessageSujet: Re: [RP-PROCES BOURGES] Nouvelle lubie hydrique : le commerce de fruits   Ven 30 Mar - 20:47

Lisa69 a écrit:

ayant entendu parlé des procès en cours, Lisa se dirigea au tribunal histoire de voir si ca avance et aussi histoire d’être au frais un peu, elle appercu alvy et s'assis a coté d'elle avant de lui dire discretement:

coucou ma belle, alors, ça en est où ces histoires de vente de fruits?
Revenir en haut Aller en bas
Elvy_lee

avatar


MessageSujet: Re: [RP-PROCES BOURGES] Nouvelle lubie hydrique : le commerce de fruits   Ven 30 Mar - 20:48

Zelgius a écrit:

Le procureur attendait et attendait et attendait... Mais il attendait quoi au juste ? Ah oui, que les gardes viennent le prévenir lorsque les accusés seraient dans la place.Il avait prévu d'aller directement à la salle numéro 5 mais il avait eu soif... Il était parti sous son pont, boire quelques bouteilles de poire, seul, sans que Ropt ne lui vole la bouteille ou ne l'insulte ou encore le coupe tout simplement en lui criant dessus pour qu'il partage. Ah ça il en avait rêvé de ce jour, depuis qu'il avait eu sa taupe, mais jamais il avait eu l'idée de la punir à garder son bureau. Magnifique idée ! Avec celle-ci, il pouvait faire croire qu'il se trouvait dans son bureau alors qu'il était ailleurs...

Ah vous voilà M'sire le Procureur, vous savez, tout le monde vous attend au tr...

Le brun s'était relevé pendant que le garde lui parlait, de part sa politesse légendaire et son incroyable patiente il... De qui s'moque-t-on encore ? Le procureur, patient ? Autant lui demander de réfléchir !

Bien, vous pouvez retourner à... ce que vous faisiez avant de venir me chercher. Je m'en vais pour le tribunal.

Sans attendre, l'homme se dirigea vers ledit tribunal, tout en enfilant le bonnet qu'il avait fourré dans sa poche quelques temps plus tôt.
Une fois arrivé au castel berrichon, Zelgius passa par la salle des preuves, s'emparant d'un fruit avant de pousser les portes de la salle remplie du procès à venir.


Norf, c'est quoi tout c'monde ? Poussez vous ! Laissez l'passage ! Allez tout l'monde assis ou dehors ! Et c'était quoi cette chèvre que les gardes escortaient ? Norf de norf, poussez vous j'vous dis bande de bazins !

Arriver à son bureau fut... Difficile ! Ben oui, à force de pousser les uns, éviter les autres... Heureusement que le dossier était dans sa poche de gilet. Toujours sans vraiment attendre que la salle fasse silence, il entama l'acte d'accusation des trois vendeurs de fruits. Prenant le dossier à la main, il s'avança entre son bureau et le fauteuil de sa marraine.

Votre Honneur, nous sommes tous réussi anui pour le procès opposant la municipalité de Bourges à Gertrude., Elvy_lee et Vask, tout trois ayant vendu des fruits en notre capitale. L'arrêté municipal, présent sur le panneau d'affichage de la mairie signifie pourtant clairement l'interdiction d'un tel acte.

Le procureur prit le livre de loy posait sur son bureau, l'ouvrit à la page marquée d'une plume rouge et entama lecture.


Citation :
Décret municipal sur les marchandises réservées à la vente.

Art. 1 : A l'exception des mandataires municipaux et de la Mairie, la vente du poisson et des fruits est strictement interdite sur le marché de Bourges.

Art. 2 : Toute infraction à cet arrêté fera l'objet de poursuite judiciaire devant la justice berrichonne pour escroquerie et sera puni d'une amende laissée à l'appréciation du juge. la récidive pourra éventuellement entraîner une peine de prison.


Refermant le livre, il le reposa à sa place, oscillant quelques instant sur cette image fixe, ferma les yeux pour se reprendre, puis se retourna.

Les trois personnes précédemment citées, apparemment confortablement installé aux places des accusés les billets des différents achats -effectué par la maire de Bourges, June-, sont les suivants.

Cette fois, c'est le dossier qu'il avait calé sous son bras qui fut l'objet des ses attentions, le fouillant quelques temps, il finit par trouver les trois billets en question et les lut à l'assemblée.


Citation :
20 mars 1459 23:30:22 : Vous avez acheté 6 fruits pour 10,00 écus à Gertrude..


Citation :
23 mars 1459 23:00:25 : Vous avez acheté 1 fruit pour 10,15 écus à Elvy_lee.


Citation :
23 mars 1459 23:00:25 : Vous avez acheté 1 fruit pour 15,00 écus à Vask.


Il garda les billets sur le dessus du dossier, après tout, on n'savait jamais !

Le maire, après avoir constaté le premier achat, a demandé au sergent Lolpopy présent dans la salle, il se tourna vers le public et désigna le sergent repéré plus tôt lorsqu'il poussait les badauds de son chemin. Celui-ci a fait parvenir un courrier au trois personnes, le premier à Gertrude. quelques jours avant les deux suivants.

Le procureur tira la première lettre, la plus étrange en passant, mais bon... et commença à li... déchiffrer.


Citation :
bonjour,

je me présente lolpopy sergent de Bourges. Il m'est apparus que vous avez mis en vente des fruits sans autorisation.

je voudrais vous rappeler qu'un décret a était prononcé sur l'interdiction de certaine denrées, le décret est acroché sur le panneau d'affichage de la mairie IG, sa fait un petit moment que vous êtes dans cette ville et vous auriez dût déjà connaitre les loys local.
Nul ne doit ignorer la loy:

23 mars 1459 23:00:25 : Vous avez acheté 1 fruit pour 10,15 écus à Elvy_lee.

Arrêté municipal du 28 mai 1458 sur la vente de poisson et fruits

Art. 1 : A l'exception des mandataires municipaux et de la Mairie, la vente du poisson et des fruits sont strictement interdites au marché de Bourges.

Art. 2 : Toute infraction à cet arrêté fera l'objet de poursuite judiciaire devant la justice berrichonne pour escroquerie et sera puni d'une amende laissée à l'appréciation du juge. la récidive pourra éventuellement entraîner une peine de prison.

pour éviter toute poursuite judiciaire en vôtre encontre je vous conseil de payer une amande de 14 écus.

Mon personnage -> Faire un don à une collectivité --> Faire un don à la mairie ou Faire un don au comté et payer votre amande.

Plus rapide plus simple il suffira au maire ou ( au bailli ) de confirmé que l amande a bien était payer.

je vous conseillerais aussi de bien lire le panneau d'affichage en mairie si vous ne voulais pas avoir d'autre problème

cordialement
Lolpopy sergent de Bourges


Il n'avait toujours pas tout compris dans ce courrier, pourtant, il l'avait lu et relu... Enfin... Il entama sur les deux suivants, déjà plus lisible.


Citation :
Bonjour,

Je me présente tout d'abord : Lolpopy, Sergent de Police de Bourges.

1459-03-20 23:30:22 : Vous avez acheté 6 fruits pour 10,00 écus à Gertrude..

J'ai vu dans les relevés d'achats de la ville que vous aviez vendu des fruits sur le marché, ce qui est rigoureusement interdit dans notre belle ville par le décret que je vous présente ici et que vous pouvez trouver sur le panneau In Gratibus de la Mairie :

Arrêté municipal du 28 mai 1458 sur la vente de poisson et fruits

Art. 1 : A l'exception des mandataires municipaux et de la Mairie, la vente du poisson et des fruits sont strictement interdites au marché de Bourges.

Art. 2 : Toute infraction à cet arrêté fera l'objet de poursuite judiciaire devant la justice berrichonne pour escroquerie et sera puni d'une amende laissée à l'appréciation du juge. la récidive pourra éventuellement entraîner une peine de prison.

Un nouveau décret ducal invite à payer 20 écus d'amende à la mairie en lui faisant un don pour éviter une éventuelle poursuite judiciaire ; je vous conseille donc fortement de la payer, sous deux jours grand maximum. Le Maire nous confirmera ensuite le paiement de cette amende ou non.

Un conseil pour l'avenir : renseignez-vous sur les lois des lieux où vous vous trouvez et lisez le panneau d'affichage !

Bien cordialement,

Lolpopy,
Sergent de Police de Bourges.


Le brun s'interrompit des ses lectures de courriers envoyé de la part du sergent.

Ce courrier, et uniquement celui-ci, a obtenu réponse. La voici.

Il avait eu la jugeote de classe correctement les courriers... Pour une fois.


Citation :
Cher Monsieur le Sergent,

je vous écrit de la part de Elvy, celle-ci en effet à du mal à lire et écrire, donc j'ai décidé de l'aider à vous répondre car il semble qu'elle est si reçu un courrier de votre part. Elle m'a demandé, et là dessus elle à été très clair, que vous compreniez bien son ressentiment à propos de votre lettre. Elle veut en effet que vous sachiez qu'elle s'en balance pas mal et qu'elle aimerait bien que vous lui fichiez la paix.

Vask


Vous remarquerez que la réponse provient du dénommé Vask alors que le courrier en question était adressé à Elvy_lee... Enfin, reprenons.

Il changea de parchemin et lut.


Citation :
Bonjour,

Je me présente tout d'abord : Lolpopy, Sergent de Police de Bourges.


23 mars 1459 23:00:25 : Vous avez acheté 1 fruit pour 15,00 écus à Vask.

J'ai vu dans les relevés d'achats de la ville que vous aviez vendu des fruits sur le marché, ce qui est rigoureusement interdit dans notre belle ville par le décret que je vous présente ici et que vous pouvez trouver sur le panneau In Gratibus de la Mairie :


Arrêté municipal du 28 mai 1458 sur la vente de poisson et fruits

Art. 1 : A l'exception des mandataires municipaux et de la Mairie, la vente du poisson et des fruits sont strictement interdites au marché de Bourges.

Art. 2 : Toute infraction à cet arrêté fera l'objet de poursuite judiciaire devant la justice berrichonne pour escroquerie et sera puni d'une amende laissée à l'appréciation du juge. la récidive pourra éventuellement entraîner une peine de prison.


Un nouveau décret ducal invite à payer 20 écus d'amende à la mairie en lui faisant un don pour éviter une éventuelle poursuite judiciaire ; je vous conseille donc fortement de la payer, sous deux jours grand maximum. Le Maire nous confirmera ensuite le paiement de cette amende ou non.

Un conseil pour l'avenir : renseignez-vous sur les lois des lieux où vous vous trouvez et lisez le panneau d'affichage !

Bien cordialement,

Lolpopy,
Sergent de Police de Bourges.


Enfin, il referma le dossier, le déposa devant la Juge, ainsi que l'extrait du texte de loy et les billets d'achats. Puis concluant.

Nos trois amis ont reçu proposition de paiement à l'amiable, mais nous sommes pourtant ici. Amende n'a donc pas été payé... Aucune des trois. Je propose donc d'écouter les témoignages de nos vendeurs frauduleux de fruits. Mais avant je souhaite rappeler à toutes les personnes présente que les accusés peuvent se faire représenter par un avocat de leur choix, la profession étant libre au Berry.

Merci !


Le procureur s'inclina devant la Juge et alla s'installer derrière son bureau en attendant la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Elvy_lee

avatar


MessageSujet: Re: [RP-PROCES BOURGES] Nouvelle lubie hydrique : le commerce de fruits   Sam 31 Mar - 1:53

--Herrfick a écrit:

Herrfick sentit sur lui le regard d'une brune piquante à la poumonnerie attrayante.
Elle avait les yeux fixés sur la partie inférieure de son anatomie et lui, les siens sur son opulente poitrine.

Il sourit de ses interrogations.


Ach ! Je me ferais un plaisir de répondre à toutes vos questions, un peu à l'écart ce tout ce brouhaha.

Il désigna du menton une petite porte sur sa gauche et lui glissa à l'oreille, suffisamment fort pour se faire entendre :

Nous pourrions prendre notre temps. Paraît que le procureur cuve.


Trop tard. On poussait dans son dos et un homme fendit la foule pour prendre place devant l'auditoire qu'il harangua immédiatement sans même attendre un semblant de silence.
Revenir en haut Aller en bas
Elvy_lee

avatar


MessageSujet: Re: [RP-PROCES BOURGES] Nouvelle lubie hydrique : le commerce de fruits   Sam 31 Mar - 8:42

Lisa vint s'assoir à ses côtés et Elvy se poussa un peu, la place étant devenue rare.
Tout le monde était là, qu'est-ce qu'on pouvait bien encore attendre ?

Un bruit se fit entendre à l'arrière de la salle et le brouhaha changea de nature. Quelqu'un se faufilait au travers de la foule. Le procureur tentait de se frayer un passage, pestant contre les uns et les autres, éméché, un bonnet sur la tête et un fruit à la main.

Arrivée au bureau.

Il fit quelques pas et prit la parole sans attendre.

Elvy, les yeux rivés sur le bonnet, cherche la taupe, se penche pour mieux voir, se plie, se démonte le cou, puis finit par hausser les épaules.

Attentive, elle écoute.

Elle entend pour la première fois la réponse que Vask a écrite pour elle.

Il faut avouer que c’est pas tout à fait ce qu’elle a dit. Le fruit, elle a carrément suggéré… même qu’ils ont fini par pas mal s’embrouiller entre son fuit et le sien, enfin pas le sien, celui du sergent… fin bref ! Elle va pas lui en vouloir, nan pas au sergent, à Vask…
Indulgente, elle se tourne vers lui et lui sourit.

Vous remarquerez que la réponse provient du dénommé Vask alors que le courrier en question était adressé à Elvy_lee...

A l'énoncé de son nom, Elvy se lève, parade pour bien montrer qu'elle est là, tandis que les lectures se poursuivent.

Silence...

Avant même qu'on l'ait invitée à s'avancer, toujours debout, Elvy pointe le dénommé Poplol d'un doigt accusateur.

Il manque un courrier, M'sieur l' Proc !
Revenir en haut Aller en bas
Elvy_lee

avatar


MessageSujet: Re: [RP-PROCES BOURGES] Nouvelle lubie hydrique : le commerce de fruits   Sam 31 Mar - 8:43

Asterie a écrit:

La juge se réinstalla dans son fauteuil lorsque l’une des inculpé se permis de l’interpellé.

Citation :
Nan mais ç'va pas! c'pas une chèv'! C'est Blanquette! Blanquette Seguin! Faut qu'elle reste là hein! J'ai b'soin d'elle. C'mon témoin d'imorta...immoralité, là ouep v'là, c'comme ça qu'on dit, témoin d'immoralité! Elle a tout vu, elle va pouvoir témoigner.

La juge se redressa .C’est une plaisanterie ! On pouvait entendre les bêlements de cette pauvre chèvre. Vous moqueriez-t-il par hasard de nous ? Car si c’est le cas vous risquez d’être dans la mauvaise voie.
Garde occupez-vous de cette bête ! Mettez là dans un coin derrière le tribunal. Nous sommes dans un tribunal au cas où vous seriez réveillé ce matin avec une perte de mémoire, et non à la foire ducale.


Elle tapa avec son petit marteau, un peu de silence s’il vous plait maintenant que cette chère Blanquette n’est plus là, le spectacle est terminer. Regardant la jeune femme qui insistait ...
Mais c’est qu’elle insiste ! Ne vous inquiétez point je suis certaine que le court intermède que vous nous avez joué à mis les personnes présentent en éveil. Et à moins que quelqu’un possède une poule ...Nous allons pouvoir je l'espère bientôt commencer car, j'ai moi même des charges qui m'attendent. Elle soupira .Que fais le procureur !

Elle l’aperçue qui avançait dans la foule. Ah !enfin il était temps, nous avons failli attendre …Sourit au procureur celui-ci prit place puis énonça le verdict vente de fruits…
Revenir en haut Aller en bas
Elvy_lee

avatar


MessageSujet: Re: [RP-PROCES BOURGES] Nouvelle lubie hydrique : le commerce de fruits   Dim 1 Avr - 11:23

Vask a écrit:

La salle se remplissait à vu d’œil, et franchement Vask en était ravis, cette affaire le fera surement connaitre dans tout le Berry. Il a allait devenir Céléb… ah mais non.. fallait bien que Gertrude amène sa foutu chèvre au procès.. .fini la célébrité on allait parler que de celle là.. Il s’en allait dire 2 mots à Gertrude mais trop tard.. Le procureur venait de commencer....ça serait bientôt à son tour..

Vask se leva, bien embêté..


Bon avant de commencer ma plaidoirie, je tien à signaler que le sujet de la cause entendu aujourd'hui c'est nous, Vask, Elvy, Gertrude, accusé d'Avoir vendu des fruits, et non pas la chèvre. Je ne voudrait pas que vous vous mépreniez ..

Puis, il commença à faire faire les 400 pas devant la cour, il avait vu ça une fois durant un procès auquel il avait assisté..Il voulait se mettre dans l'ambiance..Bien jouer son rôle..


Madame Honneur, Madame Honneur... dit-il l'index en l'air

On m'accuse aujourd'hui d'avoir vendu un fruit à monsieur le maire ici présent..enfin je pense.. il est bien là le maire?


Il chercha le maire du regards.. mas rapidement il revint à son discourt


M'enfin je n'irai pas par quatre chemins.... j'ai effectivement vendu UN fruit.. Mais, croyez-vous vraiment que la vente d'un seul petit fruit rikiki va complètement bouleverser le mode de vie des habitants de Bourges? Que son économie ne pourra jamais se relever à cause de mon geste? Croyez-vous que j'ai apporté malheur à la ville en vendant ce fruit? Que la famine et la peste s�installera par ma faute? Que j'ai détruit la vie de plusieurs Berruyers? Croyez-vous en Aristote? Croyez-vous que c'est la bonne saison pour planter les fleurs?


Bon il commençait à s'éloigner du sujet, valait mieux passer à autre chose...

Et bien pour ma part la réponse à toutes ces questions est non! Vous me direz qu'aujourd'hui on ne reconnait plus la valeur d'un fruit, et bien moi je vais vous le dire, une dizaine d'écus!même moins à certains endroit!

Et vous savez quoi? Si vous voulez vraiment anéantir la vente de fruit vous devriez plutôt regarder du côté du marché noir! vous-savez combien de fruits se vendent du côté du marché noir??? Et bien moi non plus! mais surement plus qu'un! Et tien, si vous voulez vraiment supprimer la vente de fruit, j'connais un bien meilleur moyen!

Taxez-la! taxez-les fruits à 20 % s'allez voir personne voudra en acheter nan mais... comme ça on va pouvoir vendre nos fruit sans ce faire *****..

Et si tout de même vous voulez m'infliger une peine pour avoir vendu un petit fruit de rien du tout... j'aimerais que vous réfléchissiez à ceci : je suis une recrue de L'hydre. Vous tenez vraiment à ce que ma première condamnation pour un délit soit la vente d'un fruit...? Franchement vous pourriez au moins attendre que je pille une mairie ou que rackette quelqu'un... ou au minimum que je vol la doudou d'une fillette quoi...
Sinon, vous allez nuire à ma réputation!

Ah, Et pendant que j'y pense, si je suis devant vous aujourd'hui c'est que j'ai eu de l'aide! Car le délit qui m'est reproché aujourd'hui est bien la vente d'un fruit, et non la mise en vente d'un fruit! deux choses complètement différentes! et si j'ai réussi à vendre mon fruit, c'est que quelqu'un l'a acheté, et madame honneur ce quelqu'un, c'est monsieur le maire June! Il est donc complice! sur ce, j'aimerais que Monsieur le maire June vienne la la barre, répondre à ma question par oui ou non, A-t-il, oui ou non, acheté mon fruit?????


cherchant encore le maire dans l'assemblée, il rajouta :


Et s'il ne se présente pas je pense qu'on peut le considérer comme coupable!


Et il retourna s'assoir satisfait de son discourt.. peut importe qu'il soit coupable ou non.. il aura bien mérité la nourriture et les boissons qui les attendaient
Revenir en haut Aller en bas
Elvy_lee

avatar


MessageSujet: Re: [RP-PROCES BOURGES] Nouvelle lubie hydrique : le commerce de fruits   Dim 1 Avr - 11:24

Elvy déposa le papier froissé sur le bureau du procureur.

Vask s'était levé et entamait sa plaidoirie d'une voix calme et mesurée.

Elle le regarda faire les cent pas, ménager ses effets par des mouvements de manches, se retourner mainte et mainte fois. Puis, quand elle estima qu'il avait fini, elle se leva à son tour et vint se placer devant la juge.

Madame la juge,
Mon cher procureur,


Sourire.


Je suis Elvy. Cavalière de l’Hydre.


Elvy regarde autour d’elle avant de fixer le procureur avec intensité.

M'sieur l'proc, je vous rappelle que nous devions faire une visite du château. Vous avez oublié ?

Elle se tourna de nouveau vers la juge, de façon à les avoir, elle et le procureur, en ligne de mire.

Bref !
Me voilà installée dans votre bonne ville.
Je suis donc désormais Berruyère.
Gertrude aussi.


Elvy se retourna vers Ger qu'elle désigna du menton.


Il faudra, en conséquence, envisager de lui donner sa bicoque. Une employée trop zélée la lui refuse sans raison. Faudra voir à la remplacer !!!

Mais cela est un autre sujet...

Je me suis donc installée. Me voilà chez moi. Et je dois reconnaître qu'on est bien chez soi. Le vin est bon. Les tavernes sont animées. Pensez cependant au marché. C'est une calamité ce marché ! A croire que personne ne s'en occupe.
Et je tiens à vous le dire haut et fort : les Cavaliers, ça bouffe !

Elvy contempla ses pieds noircis par la poussière du tribunal.

… Et songer à nettoyer ici.

Je suis donc Elvy, Cavalière de l’Hydre et je ne reçois d’ordre de personne.
L'Hydre est partout chez elle. Elle impose librement sa loi.
Et si un Cavalier décide de vendre des fruits sur le marché, il ne vous reste qu'à vous incliner. Nul ne se met en travers de son chemin impunément.

J'attends le témoignage de June, maire de Bourges, pour conforter mes dires.


Elvy, satisfaite qu'on ne l'ait pas interrompue, retourna s'assoir.
Revenir en haut Aller en bas
Elvy_lee

avatar


MessageSujet: Re: [RP-PROCES BOURGES] Nouvelle lubie hydrique : le commerce de fruits   Dim 1 Avr - 21:20

Gertrude. a écrit:


Trainant la jambe jusqu'au centre de la pièce, elle regarda le juge et le procureur avant de prendre la parole

J'n'ai rien à dire. J'suis une cavalière d'l'hydre, j'n'obéis qu'à mes loys, et un peu à celles du Dode, quand j'y comprends quéque chose, y avait pas d'fruits au marché, j'ai profité d'l'occasion pour faire un peu d'vente.
J'aurais quand même deux questions, si vous daignez assouvir ma curiosité maladive.


Grand sourire aux personnes présentes

Qué intérêt d'interdire la vente d'un truc qui a pas sur l'marché. En plus que ça a permis à la mairie d'se faire des deniers d'bénéfice. Ensuite, où c'est qu'elle est la loy qui calcule l'montant d'l'amende? J'y ai lu tout l'paneau à la mairie, j'ai rien trouvé. J'ai une jambe branlante, j'vais pas faire l'tour du duché pour savoir!

Ca, c'était juste pour les faire chercher un peu dans leurs parchemins

A pi, j'ai une aut' question aussi qui m'vient. Où c'est qu'elle est la loy qu'autorise les mairies à spéculer? Vous avez un zoli torche-fesses-aux-latrines où c'est que c'est écrit?

Elle sourit alentours, espérant des réponses. Puis se tournant vers le procureur.

B'jour! Dites, l'est où la taupe? A ouep, c'pas l'sujet, vrai. Bon j'y ai pô répondu à la let' parce que j'sais pô écrire, mais j'ai contacté l'sieur l'maire blond donc c'est comme une réponse hein! Pi l'courrier qu'j'ai eu c'pô exactement c'lui qu'vous v'nez d'lire.

Elle s'approcha de la juge et lui tend son parchemin.


Citation :
bonjour,



je me présente lolpopy sergent de Bourges. Il m'est apparus que vous mis en vente des fruits sans autorisation.

je voudrais vous rappeler qu'un décret a était prononcé sur l'interdiction de certaine denrées, le décret est acroché sur le panneau d'affichage de la mairie IG, sa fait un petit moment que vous êtes dans cette ville et vous auriez dût déjà connaitre les loys local.
Nul ne doit ignorer la loy:

2012-03-20 23:30:22 : Vous avez acheté 6 fruits pour 10,00 écus à Gertrude..

Arrêté municipal du 28 mai 1458 sur la vente de poisson et fruits

Art. 1 : A l'exception des mandataires municipaux et de la Mairie, la vente du poisson et des fruits sont strictement interdites au marché de Bourges.

Art. 2 : Toute infraction à cet arrêté fera l'objet de poursuite judiciaire devant la justice berrichonne pour escroquerie et sera puni d'une amende laissée à l'appréciation du juge. la récidive pourra éventuellement entraîner une peine de prison.

pour éviter toute poursuite judiciaire en vôtre encontre je vous conseil de payer une amande de 14 écus.

Mon personnage -> Faire un don à une collectivité --> Faire un don à la mairie ou Faire un don au comté et payer votre amande.

Plus rapide plus simple il suffira au maire ou ( au bailli ) de confirmé que l amande a bien était payer.

je vous conseillerais aussi de bien lire le panneau d'affichage en mairie si vous ne voulais pas avoir d'autre problème

cordialement
Lolpopy sergent de Bourges


Vous noterez un certain nomb' d'différence, dont l'montant, c'est n'écrit 14 écus, pô 20, l'fait qu'il cause d'amande douce ou d'lait d'amande et il dit IG, et moi j'cause pas les let' d'abréviations.

Repensant soudain à une phrase qu'on lui a dit un jour.

Il parait qu'l'intelligence est liée au langage et comme vous notez, j'parle pô très bien. Faut donc veillez à faire des courriers faciles et des affichages d'mairie qui commencent pô par des trucs incompréhensib' pour donner envie d'aller plus loin dans la lecture hein! Là à Bourges, ça dit, for rhum pi une histoire d'hache et d'thé que j'sais d'jà même p'u quoi! Faudrait voir à faire des trucs compréhensib' si vous voulez qu'nul ignore la loy hein, pi des trucs qu'il faut pô faire dix fois l'tour du duché pour trouver tous les bouts! Pi met' des crieurs publics pour ceux qui savent pô lire et des scrib' pour ceux qui savent pô écrire!

Tout en parlant, elle commençait à se dire qu'il était temps de réformer le Berry. Il y avait trop de problèmes dans ce coin.

Revenir en haut Aller en bas
Gertrude

avatar


MessageSujet: Re: [RP-PROCES BOURGES] Nouvelle lubie hydrique : le commerce de fruits   Mar 3 Avr - 23:35

Elvy_lee a écrit:
Elvy se leva pour applaudir Ger.

Elle fut la seule à le faire et elle regarda la salle d'un air désapprobateur. Elle en profita pour jeter un coup d'oeil vers la porte pour voir si le marchand de saucisses arrivait et attendit la suite avec impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Gertrude

avatar


MessageSujet: Re: [RP-PROCES BOURGES] Nouvelle lubie hydrique : le commerce de fruits   Mar 3 Avr - 23:36

Zelgius a écrit:
Tribunal berrichon, Salle N°5

Les voix et les réclamations fusaient de la part des Hyd(r)eux, certains parlaient de courriers manquants, d'autre de faire payer le maire, d'autres encore de chèvres... Ah non, déjà évoqué cela. Enfin vous l'aurez compris, le procureur n'écoutait pas vraiment. Il pensait à Ropt en fait, coincée toute seule dans un grand bureau...

Bureau du Procureur

Il l'avait laissé là ! Qui pouvait laisser une taupe seule dans un bureau en lui disant qu'elle était punie de procès !? Un fou à tous les coups ! Et quel fou ! L'un des pire ! Un Rose Noire... Et donc pour se venger de son "maitre", Ropt, notre taupe si bien nommé, se voit descendre du bureau parchemin entre les choses qui lui servent de dents. Une fois arrivée sur le sol, la prochaine étape sera de...

Tribunal berrichon, Salle N°5

Allez, à son tour de parler cette fois... Le brun se leva en s'appuyant sur son bureau, contourna celui-ci une fois debout, et se mouva jusqu'à l'endroit où il devait parler. Sortant de sa poche un fruit, il commença bien évidemment par croquer dedans. Il fallait bien que l'inspiration vienne... Oh et la voilà qui arrive.

Votre Honneur, il est vrai, j'avais promis à ses gens une visite du château, je pensais la leur faire faire au sortir de cette pièce en les emmenant à leurs geôles par le plus long chemin... Car oui, tous ici avise avoir vendu ses fruits. Mais, comme je suis d'une humeur aussi proche que l'on peut l'être de "Pas trop méchant", je vais offrir quelques réponses à nos amis...

Il se tourna alors vers le premier, le blond...

Vask. Un fruit ne représente peut être rien pour vous. Mais imaginez un peu si tous se permettait de faire ce geste. Tout ce que vous décrivez ce produirait. Certes pas dans de grandes mesures... Sur quelques jours... Quelques berruyers.... Mais ses "quelques" sont déjà de trop ! Pour vous, je préconise une peine de cinquante huit écus -deux fois le prix du fruit vendu et deux fois l'amende proposée-, sept jours de touisme et sept jours à la mine avec reversement plein et entier de la paie du Dimanche, soit cinquante-deux écus cinquante deniers, au duché.

Il se tourna ensuite vers la seconde, celle à la jupe.

Elvy. Pour prétendre à être Berrichon, il vous aurait fallu naitre en nos terres, ou bien y résider depuis plus de trois mois... Hors il n'en est rien, voilà pourquoi "bicoque" vous est refusée. Vous vous prétendez berruyère mais vous refusez nos loys ? Quelle donc est cette logique si implacable que seule vous pouvez comprendre ? Un fruit est un fruit, la vente en est réservé à la mairie, il est tout. Pour vous, je préconise donc une peine de quarante-huit écus trente deniers -deux fois le prix du fruit vendu et deux fois le montant de l'amende proposée-, cinq jours de touisme, et une semaine à la mine avec reversement au duché de la paye du Dimanche de cinquante-deux écus cinquante deniers.

Il se tourna enfin vers la dernière. La boiteuse.

Ropt est dans mon bur... Le bruit d'un parchemin se déchirant le fit se retourner vers son propre bureau, où il vit Ropt, confortablement installée à déchiqueter l'un des ses parchemins... Il se retourna alors vers Gertrude et se corrigea. Ropt est ici. Mais comme vous le faites remarquer, elle n'est pas le sujet. Pour en revenir à vos questions... Tous ce que vous avez à savoir se trouve à la mairie de la ville où vous vous trouvez, à savoir Bourges, ou bien au rez-de-chaussé du castel berrichon, où nous nous trouvons. Quant à la spéculation, elle est interdite à titre particulier. Cela ne concerne donc pas les mairies... Quant à l'amende... Quelle intérêt de revenir dessus puisque vous ne l'avez pas payé ? Je recommande donc pour vous une peine de cent quarante deux écus -prix des fruits vendu, de l'amende demandée, le tout multiplié par deux-, dix jours de touisme ainsi qu'une semaine de travail à la mine. Le paiement reçu le Dimanche devra être intégralement reversé au duché. Soit cinquante-deux écus et cinquante deniers.

S'étant tourné vers la Juge à chaque demande de peine, il continua dans sa lancée.

Merci, Votre Honneur.

Il s'inclina avant de retourner à sa place assise. Attrapa Ropt par le cou, et entama un discours endiablé sur l'utilité de manger du parchemin.
Revenir en haut Aller en bas
Gertrude

avatar


MessageSujet: Re: [RP-PROCES BOURGES] Nouvelle lubie hydrique : le commerce de fruits   Mar 3 Avr - 23:37

Vask a écrit:
Le procès avançait bien, Elvy et Gertrude avaient elles aussi de bons arguments, on ne parlait plus de la chèvre et selon lui, il avait de bonnes chances de « gagner » son procès. Surtout que le maire ne semblait pas vouloir se pointer le bout du nez... enfin, il n'allait pas s'en plaindre.éé

Et voilà c'était de nouveau le tour du procureur... Vask soupira à son réquisitoire... qu'est-ce qu'il racontait là?...enfin il avait terminé...Vask se leva d'un bond, c'était son tour ... ils allaient voir de quel bois il se chauffait!


toussotement


Madame Honneur, avant de commencer, je vous signale, que monsieur le Maire June n'a aucunement répondu à ma question, d'ailleurs il ne s’est même pas présenté... en tout cas moi je ne l'ai pas vu...Il aurait pu au moins venir pour le buffet! ... Bref, je pense que dans les circonstances on peut dire qu'il est coupable autant que moi! En fait puisqu'il semble le nier, il devrait être considéré comme encore plus coupable, car, comme vous le savez, un individu qui vit dans le mensonge et le déni est un individu dangereux!

Pour ce qui est du procureur, je vous ferai remarquer qu'il semble n'avoir pris en compte aucun de mes arguments tout ce qu'il a retenu, c'est que j'ai vendu un fruit! Or, comme vous l'avez surement remarqué, mon argumentaire était beaucoup plus profond que cela
!
D'ailleurs j'aimerais vous rappeler que j'ai même amené certaines solutions pour mieux réguler la vente de fruit enfin, si vous croyez toujours que c'est un délit qui mérite réprimande...Parce que franchement quand vous allez vos courses au marché de Bourges, on peut vraiment se questionner du bienfondé de cette loi! Je vous signale que les légumes se vendent actuellement à plus de 11 écus! ce qui veut dire qu'un honnête citoyen doit débourser plus de 22 écus s'il souhaite manger un repas constitué de légumes! Et puisqu’il ne peut pas se rabattre sur les fruits et bien son choix est très limité! Et que fait le maire June? Et bien rien..il reste sur ses positions! Et ça, s’est sans compté le prix du maïs et autres denrées! On peut vraiment ce questionner sur les compétences du maire madame honneur.. Mais là n'est pas mon propos... Mon propos est qu'il est impossible d'avoir une alimentation équilibrée à Bourges sans payer un prix astronomique! Alors, lorsque monsieur le procureur me dit que vendre des fruits peut détruire la vie de Berruyers et bien permettez-moi de vous dire que j'en doute! Tout ce que la vente de fruits peut apporter aux Berruyers, ce sont des prix beaucoup plus raisonnables!

Finalement, madame Honneur, avant de terminer, j'aimerais porter votre attention sur ceci :


il pointa ses cheveux


comme vous pouvez le constater mes cheveux sont blond. Et ce sont mes vrais cheveux. D'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours été blond! Et il est de notoriété publique je pense, que le procureur Zelgius ici présent à un avis défavorable face aux blonds. Je crois que plusieurs personnes dans cette salle peuvent le confirmer. Aussi je pense que les charges retenues contre moi devraient être abandonnées car, il est clair que le procureur à un avis biaisé sur ma personne qui d'ailleurs influence même son jugement sur mes Co accusés!

il se retourna vers le procureur et s'aperçut qu'il était entrain de parler à sa taupe.. il préfera ne rien dire.. marquant une pause pour que tous puissent se rendre compte de ce que Zelgius était en train de faire.. Ça ne pouvait que l'aider.. Il reprit

Hum Bref... Madame honneur,je vous pose la question,croyez-vous vraiment que mon acte mérite 1 semaine de travaux forcés à la mine, plus une autre de touisme plus 50 écus d'amende?


Je fais appelle à votre Bon Sens Madame Honneur je sais que vous savez que ce procès est injuste et qu'il ne devrait même pas être tenu sachant que cette loi est un non-sens pour le bien des Berruyers!


Puis il se tue..et alla rejoindre ces coaccusés. Restait plus qu'à attendre le verdict...
Revenir en haut Aller en bas
Gertrude

avatar


MessageSujet: Re: [RP-PROCES BOURGES] Nouvelle lubie hydrique : le commerce de fruits   Mar 3 Avr - 23:38

Elle avait vaguement écouté le discours du blond, regardant tour à tour celle qu'il appelait Dame Honneur, quel drôle de nom quand même, mais on ne choisit que rarement son nom; et le procureur occupé à discuter avec sa taupe. Une fois que Vask eut terminé, elle se leva à son tour.

M'dame Honneur, puisque apparemment c't'à vous qu'il faut causer main'ant, allons y. J'ai plusieurs choses à dire concernant les vices de tout ce majestueux cirque. D'abord, la loy dit ceci :

Pendant le discours de Vask, elle avait fouillé ses poches et sortit la loy affichée à la mairie de Bourges.

Citation :
- Loi ducale sur la spéculation interdite.

"La spéculation est interdite sur le territoire Berrichon. La spéculation consiste à acheter des marchandises sur un marché et à les revendre à des prix supérieurs sur le même marché. L'achat puis la revente du même produit à un prix moins élevé n'est pas répréhensible.
La spéculation est considérée comme une escroquerie sur le territoire Berrichon."

C'est marqué privé nul part. Donc le maire n'a pas à spéculer sur les fruits. Et donc pas b'soin d'les acheter.

Ensuite, là, ici *pointe plus bas*

Citation :
- Décret municipal sur les marchandises réservées à la vente.

Art. 1 : A l'exception des mandataires municipaux et de la Mairie, la vente du poisson et des fruits est strictement interdite sur le marché de Bourges.

Art. 2 : Toute infraction à cet arrêté fera l'objet de poursuite judiciaire devant la justice berrichonne pour escroquerie et sera puni d'une amende laissée à l'appréciation du juge. la récidive pourra éventuellement entraîner une peine de prison.

Ca dit que la vente est interdite, pô la mise en vente, j'en peux rien moi si l'maire il a acheté. J'ai juste mis en vente au marché. Si j'avais été l'trouvé puis lui vend' en mains prop', ou en mains sales d'ailleurs, elle est étrange c't'expression, pourquoi qu'il faut avoir les mains prop' d'autant qu'on est obligé d'passer par l'marché, faudrait dire en marché prop' alors? mouais, pô l'sujet du jour, j'sais bien. Donc, si j'avais été l'trouvé direct'ment, bah j'lui aurais vendu en passant par le marché, donc j'aurai enfreint vot' loy. Dans l'cas présent, j'ai juste mis en vente! Dans les loys, c'est c'qui est écrit qui compte, pô les interprétations qu'on en fait. Moi j'ai pô enfreint la loy!

Ensuite, ça dit, uniquement une amende laissée à l'appréciation du juge, ça dit pô du truisme et de la mine hein! et j'ai pô tous vos écus en stock. J'bouffe du lait ou du poisson. C'qui r'vient à plus d'20 écus sur l'marché de Bourges, en gagnant 17,5 écus par jour, quand j'trouve du boulot parce que parfois quand j'me réveille tard, bah j'suis obligé d'aller à l'église, bah, j'ai pô d'économie.


Elle s'approcha de la juge en traînant sa jambe.

Pi, franchement, pour rappel, j'ai vendu mes fruits à 10 écus pièces. En sachant qu'ils est impossib' d'trouver des légumes sous 11 écus à Bourges. J'ai aidé la ou les personnes qui ont acheté, j'leur ai fait passer une bonne journée, contentes d'leur acquisition, et en prime, j'ai permis au maire d'se faire des écus en spéculant sur mon achat.

Jetant un oeil vers le procureur

Sur ce, m'dame Honneur, j'ai une question plus personnelle! Pourquoi Blanquette a dû sortir et que lui il a droit à sa taupe? C'est p't'êt' moins bruyant, mais il cause d'son côté, c'est distracteur!
Revenir en haut Aller en bas
Gertrude

avatar


MessageSujet: Re: [RP-PROCES BOURGES] Nouvelle lubie hydrique : le commerce de fruits   Jeu 5 Avr - 2:58

Asterie a écrit:
La juge écouta le premier accusé, elle leva un sourcil en entendant parler de la chèvre.

Ne vous inquiétez point je sais discerner les accuser …Même si d’après ce que j’ai pu entendre qu’elle pourrait éventuellement témoigner. Elle sourit personnellement je ne parle pas le langage chèvre et nous n’avons point d’interprète non plus.

Citation :
Madame Honneur, Madame Honneur

La juge ne put s’empêcher de sourire, elle essaya de garder un air impassible.

Messire si vous vous adressez à moi c’est soit votre honneur, soit Madame le juge. Certes il n’y a pas outrage disons que cela serait plus correct.

Elle l’écouta impressionner par son discours se demandant s’il s’agissait d’un simple procès pour une vente de fruits...
Un autre accusé pris la parole...

La juge commençait à en avoir un peu assez ce n’était plus un tribunal mais une salle de doléances. Elle écouta la jeune femme jusqu’au bout sans l’interrompe d’ailleurs il était difficile de l’interrompe.


Je vous prierais jeune damoiselle de rester correct en ce lieu, vous n’êtes point sur la place du marché à vociférer, ou dans une éventuelle taverne ! Si vous avez des revendications à propos d’une demande d’habitation je vous demande de faire une demande écrite pour vos doléances et non point ici car ce n’est en aucun cas le sujet.

Vous êtes peut être Elye cavalière de l’Hyndre , et moi je suis Juge du Berry et vous êtes dans mon tribunal !
Certes cela n'avait jamais été sa vocation le droit, elle avait été élu conseillé du Berry et le Duc du Berry lui avait donné cette charge, il était donc hors de question de bafouer les lois et se comporter ainsi.
Comme dans son dispensaire c'était elle qui dirigeait et non le tout avenant et il était hors de question qu'il en soit autrement !


Je vous rappelle également que vous êtes en terre Berrichonne donc vous devez vous conformer aux lois Berrichonnes et non au vôtres.
Je suis patiente mais il y a des limites ! Vous ne serez point jugé pour vente illégale de fruits mais comme outrage à magistrat et également pour non-respect des lois Berrichonne.


La foule commençait à se faire entendre. La juge tapa deux coups de marteau.

Silence !

Une fois assise l’autre accusée en rajouta ! La juge soupira, elle avait l’impression d’être au dispensaire en pleine salle d’attente. Comme elle aurait aimé pour une fois que Sœur Hariette soit présente, ceux qui la connaissaient comprenait vite qu'il ne fallait pas trop en rajouter, elle sourit rien que le fait que la Sœur se montre et déjà le silence se faisait …

Non vous ne répondez pas non plus qu’à vos lois, mais à celle du Berry ! Je sais le monde est injuste encore une doléance à faire parvenir au Duc.

Cela n’allait pas être évident il allait y avoir du travail à faire, elle soupira.
Elle prit le parchemin et le lu il est vrai qu’il y avait certaine incohérences dans ce parchemin.


Citation :
Il parait qu'l'intelligence est liée au langage.
La juge sourit belle citation. !

Je suis d’accord avec vous sur certains points, une meilleure information par crieur public serait la bienvenue. Mais je suis certaine que vous en s avez tout autant. Ne jouez pas trop l’ignorante, je suis certaine que vous ne l’êtes pas.

Le marteau retentit deux fois. La juge se tourna vers l’un des accusés.

Seriez-vous atteinte de perte de mémoire ?

La juge commençait à avoir un léger mal de tête et pas de poire pour la soulager dure réalité !
Revenir en haut Aller en bas
 
[RP-PROCES BOURGES] Nouvelle lubie hydrique : le commerce de fruits
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Hydre :: La place commune :: [RP] : Nos histoires en Gargotes-
Sauter vers: