L'Hydre


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 De la merde dans l'encens.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Galovert

avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Oui
Fonctions: Roi du pied dans le plat

MessageSujet: De la merde dans l'encens.   Sam 17 Mar - 17:04

De retour à Dôle j'ai appris le mariage de Jérone...
Fallait que je mette un peu d'animation, histoire de tremper un peu une plume qui s'assèche.

Blaba... pseudo RP façon curaille... Classique provoc de ma part ...
Bref ... C'est là http://cathedrale-besancon.actifforum.com/t1933p40-luxeuil-mariage-de-stephannie-et-jerone
En dégraissé d'un maximum de sucre et de miel pour ceux qui craignent de s'engluer.
Jehna a écrit:
Merci à vous Greenwarrior, souhaitont en effet longue route à ce couple qui se réunit devant nous.

L'archidiaconesse reprit sa place, au devant de tous, et poursuivit la cérémonie.

Stephannie et Jerone ont librement consenti à unir leurs destinées, car ils ont choisi en connaissance de cause, car ils savent à quoi ils s'engagent et parce qu'ils ont émis le vœu de se marier pour vivre leur relation en accord avec leur foi.
Avant de passer à ce qui scellera définitivement leur volonté, je m'adresse à vous tous ici présents.

Son regard se porta alors sur l'assemblée réunit et avec une légère pointe de fermeté, celle-ci déclara :
Que toute personne ayant des arguments et des raisons de s'opposer à cette union prenne dès à présent la parole ou garde le silence, à jamais.

Le silence prit place et Jenah de ses pupilles couvait l'assemblée, scrutant chaque geste, chaques lèvres qui pourraient s'ouvrir pour perturber la cérémonie.


Galovert a écrit:
L'homme souriait de toutes ses dents enjolivées du machouillis de popcorn croqué d'usage dans les spectacles du genre.
Le bougre ne voulait en aucun cas manquer de revoir tout ce beau monde célébrer une cérémonie diabolisée par le corbeau de service qui jamais ne donnera sa main après avoir usé de sa queue.
Pour les mâles d’entre eux, bien sûr. Il n'osait imaginer ce qu'il en était des femelles.
Ce qui faisait de la cérémonie un paradoxe hurlant... de rire.
Presque une célébration de l'Hydre, s'il n'avait dû dissimuler sa broche et ses dagues.

Mais pour l'heure Galovert n'en était qu'à ces réflexions.

Dérangé par quelques cheminements gazeux il ne se permit qu'un léger rôt discrètement étouffé par une dextre effleurant avec distinction le bas de son visage.

Mon bon Jerone ...
Tu voudrais te faire passer la corde au cou par une chèvre, que personne ne songerait à t'en empêcher.
D'autant plus que les cornes te seraient d'un bien bel effet.
Allons... maries-toi vite, finissons-en.
Et passons aux choses sérieuses.
Le buffet, par exemple.

Blabla... avec quelques réactions fort timides en regard de mes efforts épistoliers.
Que je conclu ainsi.
Citation :
Rafraichir les murs d'une cathédrale, personne n'y aurait songé.
L'endroit est déjà froid et humide et puait fort l'encens rassi brûlé par des générations de consanguins féodaux.
Mais en rafraichir l'atmosphère, ça ...
Galovert et ses pairs étaient passés maître dans le Grand Art de faire frissons.


Le temps de l'assassina de Cehlia par la charogne vivante qu'est réellement le vicomte Sacrai a réussit à susciter de "La mouche qui pique" de Luxeuil un berceau pour l'Hydre vorace.

Et la racaille huppée de Dole qui accueillait le "nécromant grand comptable" se rassemble aujourd'hui dans les Cathédrales, la bouche en cœur, pour y célébrer grand'messes et mariages.

Séant sous la houlette d'une chienne teutonne, les survivants de cette époque singeaient la sainteté...
Jusqu'à Adso qui avait fini par renoncer à l'espoir de leur résurrection.
Et pourtant l'ancien petit moine tout secrètement défroqué qu'il était en avait gros dans les braies.

Et depuis l'Hydre grandissait chaque jour au point d'avoir engloutit des dizaines de cités et de châteaux,
d'un simple coup de langue.
Il y a quelques jours Cosnes venait de tomber.
Merci à La Perle des Bisous, comme la nommait Sirius.

Ceux-là semblaient si lointains, si petits...
Que Galovert ne se souvenait plus très bien pourquoi colère et envie de meurtre l'animaient dès qu'il respirait au voisinage de leur fétide haleine.

Pourquoi avoir passé tant de temps à se jouer de la tartufferie des Franc Comtois ?
D'avoir mis à genou la Comté pour finir par laisser vivre ces quelques caricatures humaines ?

Et bien pour ...
Un cornet de grains de maïs grillés.
Bien sûr !!

Du maïs que Galovert présente maintenant avec emphase.
A la manière d'un cureton levant un ciboire.


Pas de buffet, Jehna ?
Il est donc vrai que l'Hydre ne vous a laissés que les yeux pour pleurer.
Mais prenez et mangez en tous.
Avec la reconnaissance et la grande compassion des Cavaliers.

Et avisant l'attention de Jerone pour les crucifix.
N'y pense même pas petit soldat.
Tes médailles ne sauraient à elles seules engendrer le reste de ta descendance.


Se dirigeant nonchalamment vers la sortie en faisant claquer le fer de ses bottes.
Il balance adroitement au passage son cornet de popcorns dans un bénitier d'eau surement croupie.


La bauge des porcs est prête.
La poulette teutonne y trouvera surement moult bons grains à gratter.

Bon appétit et tous mes vœux aux mariés.



Et puis j'ai deux courriers ce matin ...

Citation :
Expéditeur : Wilfred_ivanhoe
Date d'envoi : 16/03/2012 - 17:46:41
Titre : plainte-enquete

[b]bonjour messire,

je suis wilfred_ivanhoe,procureur écclésiastique du diocese de Besançon,j'ai eu vent d'un incident lors du mariage de messire Jerone et dame Stephannie,soeur Jenah souhaite portée plainte et donc je mene mon enquete et aimerais votre témoignage pour savoir ce qu'il s'est passé exactement.
si les faits sont avérés vous serez convoqué a l'audience...

merci de votre compréhension et de votre aide.
Citation :
Expéditeur : Uriel
Date d'envoi : 16/03/2012 - 19:36:10
Titre : Convocation

Bonsoir sieur,

Je me présente : Père Uriel, je suis l'archevêque de Besançon.

J'ai ouï dire qu'une plainte avait été déposée contre vous au tribunal ecclésiastique de Besançon, que je préside en tant que juge.
La séance est donc ouvert ici : http://cathedrale-besancon.actifforum.com/t1944-proces-plainte-contre-galovert#25338

Si vous le souhaitez, vous pouvez vous faire représenter par un avocat ou vous défendre seul. Enfin, si il advenait que vous ne vous présentiez pas, vous seriez jugé par contumace.

je vous dis donc, à bientôt, sans doute,

Uriel
Ma réponse.
Citation :
Salut le Proc,

Je suis Galovert, Capitaine de l'Hydre.
Je n'ai de compte à rendre qu'à mes Pairs.
Seul le Grand Chaos guide mes pas.
Mon bras appartient au Dode.
Mon âme est depuis fort longtemps défunte.

Mais ma grande compassion m'infléchit à donner grâce à ta requête.
La flamme de la torche qui bouterait le feu au bûcher des chevaliers teutons te conviendrait-elle ?
Commencer par la coureuse de rempart Jehna t'évitera de t'exposer au regard de l'Hydre.
Mijotée dans un chaudron, son fumet agrémentera celui de l'encens.

Nos piques sont déjà ornées des crânes de vos derniers croisés.
Le pucelage de vos nonnes agrémentent nos bivouacs.

Faudra-t-il brûler quelques cathédrales pour que Tristote comprenne enfin que les Suzerains des Royaumes ne font que tolérer la présence de l'Eglise ?

Pries donc pour ton âme avant que nous la dévorions.

Galovert.


Et ces andouilles qui se préparent à me juger Laughing
http://cathedrale-besancon.actifforum.com/t1944-proces-plainte-contre-galovert#25338

Bon...
C'est soporifique, ça vaut pas une bonne croisade.
Arff, si seulement ils les avaient assez grosses pour nous envoyer quelques teutons couic
Ça changerait le quotidien.
Revenir en haut Aller en bas
Galovert

avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Oui
Fonctions: Roi du pied dans le plat

MessageSujet: Re: De la merde dans l'encens.   Sam 17 Mar - 22:36

Et ça continue, timide mayonnaise.
Pourvu qu'elle ne tourne pas trop tôt ^^

Citation :
Expéditeur : Wilfred_ivanhoe
Date d'envoi : 18/03/2012 - 07:03:59
Titre : Re: Re: plainte-enquete

je vous remercie pour votre charmante lettre qui me touche au plus haut point.

je suis moi meme lieutenant de la garde épiscopale alors vos menaces ne m'impressionnent pas du tout,sur ce a bon entendeur salut.



Citation :
Des menaces ?
Le chien qui aboie menace !

Ceux qui laissent capturer leur Pape sans mourir de honte de le voir jugé par la Réforme ne valent pas mieux.

L'Hydre règne en maître avisé sur ses Terres.
Sur l'ensemble de Ses Terres sans en oublier le moindre grain de sable.
Fut-il épiscopal.

Les marauds en chasuble, les couards en dentelles, leur valetaille ...
Sont défait à l’ouïe du seul nom du Dode.

Et tu voudrais me juger ?

Mais il est encore temps de sauver ton honneur.
Tombes donc sur ton épée tant que tu es encore jugé digne de la porter.

Revenir en haut Aller en bas
Galovert

avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Oui
Fonctions: Roi du pied dans le plat

MessageSujet: Re: De la merde dans l'encens.   Dim 18 Mar - 1:44

Ça cavale dur en besogne chez les curés.
Les tribunaux RR pourraient prendre exemple.
J'ai envoyé une p'tite missive pour les freiner un peu.
Aussi en prévoyance de ma carence réactive les jours de labeur IRL.
Citation :
MessageSujet: Re: [Procès] : Plainte contre Galovert Aujourd'hui à 11:32
Un pigeon encore chaud d'avoir tant volé, comme son maître d'ailleurs ...
Vient atterrir sur le parvis de l'édifice.

Citation:

Au Grand Tribunal,
Qui se devrait d'être Aux Cieux.
(Par soucis d'édification de Nos Peuples.)
Salut et joyeuse sauterie à ses membres mous.

Quoi !!!
Ce matin je fus submergé par une pluie de pigeons ecclésiastiques.
Devrais-je en retirer grand honneur ?
Ou simplement en rigoler avec cette nonne droit venue de Saint Claude qui me prêta sa bouche en cette nuit passée.
Dommage que ses dents m'éplucha tant le jonc ...
Que je n'ai pu l'encorner tant l'usure du pieux fut vorace.

Dites...
Aurait-elle porté plainte ?
Miss Blennorragie semblait pourtant de bonne constitution.
A moins que ce ne soit Tréponématose...
Mais qu'importe le flacon etc...

Menaceriez-vous de me rôtir pour ne point avoir honoré comme il se doit les participants au remariage de ce fieffé boute-en-cul de Jérone ?

Sa seule légitimité serait qu'il ne manqua qu'une jambe au "n" de son nom pour être Comte de Franche Comté.
Le serait-il qu'il n'oserait point me convoquer comme un serf.
Tant il en aurait tiré bonne leçon de la tentative d'avoir fiché l'Hydre.

Preuve en est du prudent silence des autorités.
Je ne puis que vous inviter à vous mortifier de même.

Mais je daigne vous répondre.
Car c'est bien là Mon Privilège d'en faire façon quand bon me semble.
Ainsi en ferais-je en vous adressant demande de justification de votre agitation.

Penseriez-vous que je ne puisse tendre mon arc à la demande ?

Avec mon indéfectible commisération pour vos misérables conditions.

Galovert.
Revenir en haut Aller en bas
Raulvolfoni

avatar


Compétences
Force:
Capitaine: Non
Fonctions: deuxième meilleur amant du monde (mais il fait des efforts)

MessageSujet: Re: De la merde dans l'encens.   Dim 18 Mar - 8:42

Ouah...

cheers

Juste respect (et non Justin Bridoux, encore que, ça pourrait servir...)
Revenir en haut Aller en bas
Galovert

avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Oui
Fonctions: Roi du pied dans le plat

MessageSujet: Re: De la merde dans l'encens.   Dim 18 Mar - 11:58

Paraît qu'ils ne peuvent juger que les aristotéliciens.
Je vais tenter de les user jusqu'à la corde.
Après je me ferai la paire.
"Amédée Bue, Justin Calva".
Revenir en haut Aller en bas
Fernand
Admin
avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Non
Fonctions: Monsieur Circus

MessageSujet: Re: De la merde dans l'encens.   Dim 18 Mar - 12:04

dans le genre on en a une belle paire à Bourges aussi. un vrai casus belli.
Revenir en haut Aller en bas
 
De la merde dans l'encens.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Hydre :: La place commune :: [RP] : Nos histoires en Gargotes-
Sauter vers: