L'Hydre


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [RP] Les Genevois sont exquis.....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fernand
Admin
avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Non
Fonctions: Monsieur Circus

MessageSujet: [RP] Les Genevois sont exquis.....   Mar 18 Oct - 1:59



Fernand a écrit:
[rp]Dans l'air frais de ce soir d'octobre, un calme apparent régnait sur le campement de l'Hydre. [/rp]
Les roulottes agencés en plusieurs cercles concentriques abritaient de la brise un grand feu central où plusieurs saltimbanques festoyaient avec appétit.
Assis sur une bûche, les doigts pleins de sauce, le trapu rongeait son os. Un bon gros nonos bien fourni, pas comme tous ces petites esquilles à faire s'étrangler un moine que servait généralement le Sergent La Fouine avec des intentions homicides à peine voilées.
Le ragout était bon et ça changeait du lapin...


- Et ces visites guidées, Bastian... ça a rapporté au moins?

Les mioches de la comtesse arrivèrent soudain en sinuant entre les grands, fiers comme des paons et brandissant chacun un sac de toile contenant le fruit tintinnabulant de leur larcin du jour...

- Eh ben les mouflets, c'est à cette heure-ci qu'on arrive? Dépêchez-vous de venir manger, ça va être froid.... s'il en reste.... Voyons ce que vous avez là....
Bon, au moins on aura fait quelques bénéfices...


Dernière édition par Fernand le Mar 18 Oct - 2:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fernand
Admin
avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Non
Fonctions: Monsieur Circus

MessageSujet: Re: [RP] Les Genevois sont exquis.....   Mar 18 Oct - 2:00


Barramine a écrit:
Le Lieutenant pointa sa fraise derrière les mouflets ... Il leur avait prodigué un bon entrainement et le mendiant qu'ils avaient caillassé et dépouillé ne reviendrait surement pas de si tôt demander la charité en bas d'la lourde du campement.

Il s'approcha du feu, huma le fumet et se tourna vers Fernand, une once de fierté dans l'oeil.


T' m'en diras des nouvelles du ragout ... C'est moi qui ai ram'né la bidoche pour l'Sergent et j'crois qu'il a fait des miracles !!!


Puis se tournant vers les enfants de Macricri, enfin ils ne savait pu vraiment lesquels étaient les siens en fait ...

Bon les morbacks !!! Montrez donc à Fernand c'qu'on a récolté !!! J'crois même qu'il a essayé d'nous jambonner ... C'est qu'il était sacrément équipé pour un mendiant ...
Revenir en haut Aller en bas
Fernand
Admin
avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Non
Fonctions: Monsieur Circus

MessageSujet: Re: [RP] Les Genevois sont exquis.....   Mar 18 Oct - 2:01

--Mollehier a écrit:
Alors que le repas battait son plein, les jumeaux ripaillaient gaiement. Se jetant des morceaux de viande à la tête et autres légumes. Il guettaient constamment que La Fouine ne trainasse pas derrière eux car le Sergent avait en horreur qu'on joue avec la nourriture ... Surtout quand c'est lui qui la cuisinait.

Mollehier, le plus poète des deux jumeaux de l'Hydre, enfin celui qui possédait plus de 10 mots dans son vocable s'empara de la marmite afin de récupérer un fond de sauce.

C'est vrai qu'il savait y faire la Fouine. Quand il était arrivé à l'Hydre, attiré par le fumet et surtout poursuivi par une horde de paysans à qui ils avaient "empruntés" quelques animaux pour une collation, il ne pensait pas ripailler aussi bien.

Les deux colosses dévoraient gentiment leur repas quand les enfants de la Comtesse arrivèrent, suivi de près par le Lieutenant Barramine.
Les deux tas de muscles baissèrent le nez dans leur assiette car il leur faisait peur .... Plus que le Sergent même ... Il avait un truc dans l'oeil, ce truc indescriptible qui vous laisse figé et aussi fragile que le verre.


Mmmmmmmh chai bon Mchieur Fernand !!! Merchi pour l'hochepitalité !!!
Revenir en haut Aller en bas
Fernand
Admin
avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Non
Fonctions: Monsieur Circus

MessageSujet: Re: [RP] Les Genevois sont exquis.....   Mar 18 Oct - 2:02

--DureDemain a écrit:
Duredemain, besoin manger. Besoin boire aussi. Besoin taper des fois.
Repas bon, Duredemain content, ventre content, tête contente.


Le géant très pas né adressa un bourre pif à Mollehier pour ponctuer son intervention philosophique, ce à quoi son ainé de 10mn répondit par un baiser frontal en plein dans mâchoire de son illustre frangin consanguin.

Y'avait pas à tortiller ... A l'hydre on savait faire la fête ...
Revenir en haut Aller en bas
Fernand
Admin
avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Non
Fonctions: Monsieur Circus

MessageSujet: Re: [RP] Les Genevois sont exquis.....   Mar 18 Oct - 2:03


Bastian_afana a écrit:
Aqwa Aka Bastian, avait rejoindu le Campement en fin d'après midi, légèrement à la peine après son cuisant passage à tabac. A la vue de ses plaies, Barramine qui étaient de loin le plus calé en médecine bien qu'il fut spécialisé en gynécologie et sphincterologie, lui dit qu'il fallait cicatriser les plaies et lui pissa dessus. Quelque peu brulant et acide mais ce ne fut pas pire qu'avant. Ni mieux d'ailleurs.

Aqwa était là près du feu, une main sur une bouteille et l'autre dans ses braies, son fameux mal entre jambal le harcelait de nouveau et il devait donc le satisfaire.

Il prit une auge et la remplit en la plongeant dans la marmite. Il huma avec plaisir ce délicieux repas que le Sergent avait préparé. Puis il se mit à causer avec Fernand et Barramine


- Oui pas mal la visite guidée... mais pas sensationnel non plus. Quelques centaines d'écus donc tu vois juste de quoi tenir juste un bon quart d'heure en taverne. Bon, je me suis battu avec un groupe de rombières en furie mais pas de chance pour moi, elles avaient déjà toute la chaude pisse, donc j'ai pas pu leur refiler la mienne. Une journée de chiasse donc..
Ah oui j'ai aussi remarqué un truc, les filles suisses ne suissent pas mais elles mordent... c'est con parce que du coup, je me demande ce que veut dire "modre" dans leur langue..


Aqwa mangea quelques morceaux du ragout avec délectationn
- Hummmm! Le meilleur, c'est les morceaux de tripes qui ne sont pas totalement cuits avec les os qui croustillent. Il est trop fort ce Lafouine, parce qu'en plus, il n'enlève pas la peau et les plumes, donc ca caresse tout l'intérieur de la bouche.... c'est-un-régal!!!

La Fouine était tellement bon cuisinier que même les rats n'en voulaient pas. Par contre, les cafards avaient beaucoup moins de moral et fourmillaient à foison.

Finissant son auge,


Mwai en fait, j'veux pas faire ma bourgeoise dépressive de franche comté mais au final... on bouffe toujours la même chose... lapins morts, poules volées, cochons empalés, castors castrés.... c'est un peu la routine quoi, tout ca on connait...
Revenir en haut Aller en bas
Fernand
Admin
avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Non
Fonctions: Monsieur Circus

MessageSujet: Re: [RP] Les Genevois sont exquis.....   Mar 18 Oct - 2:04



Elvy_lee a écrit:
Les brigands s’installaient les uns après les autres, attirés par la bonne odeur de graillon. Certains sortaient des roulottes, ébouriffés, les yeux encore bouffis, d’autres arrivaient des tavernes.

Elvy tournicotait en se léchant les doigts. Le p’tit tablier blanc qu’elle étrennait depuis la veille était noué devant et porté sur l’arrière pour masquer la marque de doigts laissée par l’immense paluche d’Aqwa.

Elle vérifiait que tout le monde le monde était bien servi.
Fernand préférait rogner la viande à même l’os. Barra s’était spécialisé dans les croupions. Les jumeaux bouffaient de tout sans distinction. Les gosses chipotaient comme à leur habitude. Quant à Aqwa, il aimait que ça croquouille : en véritable artiste, il appréciait le mélange des matières, qu’alternent les saveurs, les parfums, les textures…

Elvy trottina jusqu’au chaudron que remuait La fouine pour remplir de nouveau la gamelle. Les langues claquaient, on parlait peu, on s’régalait, même si certains se plaignaient qu’on mangeât tous les jours la même chose…

Aujourd’hui, on avait reçu un colis volumineux, livré tout spécialement par Barra dans la matinée. C’est La fouine qui s’en était occupé, refusant toute aide jusqu’à ce sont contenu fût savamment découpée par ses soins.

Elvy touilla puis joua de la louche dans laquelle un œil récalcitrant se refusait d’entrer. Elle plongea sa main dans le bouillon odorant, se saisit du globe avec les doigts mais celui-ci lui échappa pour s’écraser mollement sur le sol visqueux. Elle le fit glisser de la pointe de son pied pour le rapprocher, l’attrapa délicatement entre ses deux orteils et le balança d’un geste gracieux dans le récipient fumant.


Chaud devant ! Quelqu'un a encore faim ?
Revenir en haut Aller en bas
Fernand
Admin
avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Non
Fonctions: Monsieur Circus

MessageSujet: Re: [RP] Les Genevois sont exquis.....   Mar 18 Oct - 2:07



--Le_sergent_la_fouine a écrit:
La Fouine prit un faux air blessé. Étant donné qu'il revendait tout ce qui était plus gros qu'un lapin sur le marché et ne cuisinait presque que de la viande de rat en la faisant passer pour autre chose, il avait de quoi se gausser.

Ce soir, il avait préparé un ragout un peu spécial. On en servait pas tous les jours, mais ce n'était pas rare les soirs de fête... Malheureusement, c'était la seule chair qu'il ne parvenait pas à imiter avec de la viande de rat. Il ne comprenait pas pourquoi d'ailleurs.....
Il n'avait pas eu beaucoup de mal à débiter le corps déjà largement faisandé. ça se détachait tout seul.... et après quelques heures de marinade dans un mauvais bourgogne,
et assez d'herbes pour couvrir l'odeur d'un bouc incontinent, il était arrivé à un assez bon résultat.

En témoignait du moins la marmite presque vide.... Il fit la moue en touillant le fond :


La prochaine fois, M'sieur Barramine, essayez plutôt de vous farcir un gros bourgeois bien gras, même avec ce que vous y avez ajouté en donnant de votre personne... et dans votre grande bonté.... ça fait pas un repas pour tout le monde.....

Tout le monde n'était pas encore servi.... Qu'allait-on faire?
Revenir en haut Aller en bas
Barramine

avatar


Compétences
Force: de l'âge
Capitaine: Non
Fonctions: Jambe de Bois

MessageSujet: Re: [RP] Les Genevois sont exquis.....   Mar 18 Oct - 2:22

Barramine a écrit:
Voyant que sa petite livraison de viande du matin avait ravi les papilles de ses camarades, le vieux soldat essaya de sourire sans réussite ...

A force de manger du rat, il avait demandé au Sergent s'il pourrait pas manger autre chose ...

Il savait que le Sergent pipotait son menu ... C'est Barramine qui faisait ramener de la viande par les Poterneux sauf que ces couillons n'étaient pas capables de ramener autre chose que des rats ... Allez comprendre.

La Fouine lui avait donc proposé un marché ... Ramener de la viande en échange d'un menu original ... Et pour le coup, ce repas ne manquait pas d'originalité.

Faut dire que ce festin était purement fortuit ... Les cadavres disponibles ne courraient pas les rues ....



Quelques heures plus tôt:


[rp]Le Lieutenant était tombé sur une gamine dans les rues de Genève ... Elle lui avait demandé un écu pour manger ... Le vieux soldat lui avait demandé pourquoi lui devrait lui donner un écu pour manger alors qu'il avait lui aussi faim et besoin d'acheter à manger ...

Mais Messire, parce que vous avez plusieurs écus et que j'ai une famille à nourrir et j'ai les mains abimées par la mendicité donc je ne peux travailler...


Mais moi j'ai une grosse faim de plusieurs plats et j'ai plusieurs têtes à nourrir au campement !!! Fallait commencer à bosser avant d'mendier bourrique !!!

Messire s'il vous plait, vous avez l'air d'une grosse bourse ... Euuuuh d'avoir une grosse bourse ....


Une grosse bourse .... Personne ne l'avait jamais traité de grosse bourse !!!

Tôt le lendemain matin, le vieux Lieutenant se trimballait sur les routes Helvètes avec un sac sur l'épaule ... Ce sac ne gigotait plus ... Le vieux soldat en profita pour en faisander le contenu sur le bord de la route ... Paraitrait qu'il ne faut pas ménager sa monture ... A moins que ça ne soit l'inverse ...

Puis il se glissa dans le campement avec la clef que lui avait laissé Fernand pour rentrer de ses nocturnes expéditions et se dirigea vers la cuisine ou le Sergent s'affairait ...

Tiens vla une bonne cinquantaine d'livre d'barbaque bien tendre pour c'midi .... C'est du qualité supérieure ... J'l'ai faisandée et assouplie à coup d'guibolle de bois personnellement ...






Version non censurée en Gargotte ci-dessous ...
Spoiler:
 


Dernière édition par Barramine le Mar 18 Oct - 3:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fernand
Admin
avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Non
Fonctions: Monsieur Circus

MessageSujet: Re: [RP] Les Genevois sont exquis.....   Mar 18 Oct - 3:17



Fernand a écrit:
- On pourrait peut-être retourner à la mairie pour voler un cochon? dit quelqu'un.
- Ah non alors, ils vont encore sortir leur épouvantail et nous gâcher le repas!

répondit un autre. Fernand objecta :


- Ecoutez, je vous assure, habituellement, le genevois est très hospitalier!
- Hospitalier mon oeil...
- De toute façon, grogna La Fouine, où voulez-vous que je trouve de viande faisandée à une heure pareille? Tout est fermé au coucher du soleil ici.

Les mioches commençaient à renifler, leur ventre gargouillait joliment et même ces deux grandes brutes de jumeaux regardaient leur assiette vide avec un chagrin palpable. Rien à faire... il fallait trouver quelque chose....

- Je sais! Je sais où on peut trouver ce qu'il nous faut !
Il nous faut des outils.... Qui vient?!
Revenir en haut Aller en bas
Barramine

avatar


Compétences
Force: de l'âge
Capitaine: Non
Fonctions: Jambe de Bois

MessageSujet: Re: [RP] Les Genevois sont exquis.....   Sam 29 Oct - 9:58

Gertrude. a écrit:
Elle était arrivée un peu plus tard la gamine, le ventre gargouillant, et s'était arrêté nette devant la marmite vide, blêmit, regarde alentours voir si il y avait une assiette encore rempli pas loin sur... mais non restait plus rien, c'était désespérant! Ah si, Aqwa n'avait pas fini toute sa gamelle, il restait deux béqués mais ça ferait l'affaire! Plie les jambes et fait un vol plané, atterrissage directement la gueule sur ses genoux, en profite pour donner quelques mouvements de tête sur son entre jambe, massage gratuit de sa jambe bien masculine le temps que la main de la morveuse pioche les reste dans l'assiette. Enfourne le tout dans sa bouche et s'éloigne rapidement avant qu'il reprenne ses esprits et note que le massage était pas si gratuit.

Il nous faut des outils.... Qui vient?!
Moi j'viens! heu des outils, genre les pelles? j'ai la mienne, doit pas êt' loin!


Se dirige vers le dernier endroit où elle avait creusée des latrines, récupère la pelle et revient près du groupe qui se réunissait, en zieutant Aqwa de côté pour s'assurer qu'il n'allait pas se venger maintenant, prépare toujours la pelle pour l’assommer au cas où.

Elvy_lee a écrit:
C'était couru d'avance qu'il y aurait pas assez !

Le matin même, La fouine avait chassé tout le monde dès qu’il avait entrouvert le sac de jute déposé par Barra.
Il avait sa mine des mauvais jours mais, pour qui le pratiquait un peu, on voyait bien qu’il était content.


Tiens vla d'la barbaque pour c'midi, avait dit Barramine en balançant son paquet avec suffisance. Mais la découpe avait pris du temps et on n’avait rien mangé à midi. Fallait attendre. Et quand on attend et qu’on a faim, c’est long !

Elvy avait essayé de guigner par-dessus l’épaule du sergent pour voir ce qui pouvait bien se trouver dans le sac dans lequel il s’affairait mais il était resté intraitable.


Dégage !!!!

La montagne de barbaque s’était accumulée et le traiteur intraitable avait fini par la laisser s’approcher.

Elle prenait en main les menus morceaux.


Et ça, La fouine, c’est quoi ? Les p’tits os là, c’est quoi ?

File, la morpionne, va jouer ailleurs !!!

Coup de pied aux fesses, Elvy ripait vite fait…. pour mieux revenir.

Dis, La fouine, tu veux que j’aille chercher des herbes ?

La fouine versait de la vinasse dans un grand récipient en maugréant.
‘tain… ‘del…. la Elvy…. qui l’a ramenée…..

Dis, La fouine, le truc blanc là, c’est quoi ?

… pour le fond d’sauce, quand je ferai revenir, tire toi !

T’as laissé des ch’veux.

C’est le meilleur. Aqwa, il aime bien.

Fallait se rendre à l’évidence : il était d’excellente humeur.

Dégage, j’t’ai dit !!!

On mange quand ?

Pas avant ce soir !

En partant, en colère, Elvy avait prévenu :

J'sais pas ce que c'est mais faudra aller en rechercher, y aura jamais assez !

Nenuphar a écrit:
A l’Hydre c’est comme au self. Chacun prend sa gamelle sur la pile, son couvert et sa chope. Il faut faire la queue et attendre son tour… Il faut avoir faim aussi, parce que c’est tous les jours lapin !
En attendant son tour, un air trottait dans la tête de Nénuphar :
Lundi du lapin, mardi du lapin, mercredi du lapin aussi…

Ce soir là, la cavalière n’avait pas très faim. Le cochon qui grillait dans la cour de la mairie lui restait sur l’estomac. Presque tout le monde était rassemblé autour de la grosse marmite, pendue au dessus du feu de camp. Le fumet qui s’en dégageait était un peu différent de celui de d’habitude, plus épicé, plus faisandé. Avec un peu de chance, LaFouine avait innové.

Mais une fois devant la marmite, elle dut se rendre à l'évidence et se renfrogna en constatant que celle-ci était vide et qu’en plus, le dernier qui s’était servi avait laissé tomber la louche dans le fond !
Elle soupira et plongea le bras dans la marmite vide, récupéra la louche et lécha la sauce sur le manche avant de la brandir fièrement.


Moi j’viens !
Et j’ai trouvé un outil…
Revenir en haut Aller en bas
Barramine

avatar


Compétences
Force: de l'âge
Capitaine: Non
Fonctions: Jambe de Bois

MessageSujet: Re: [RP] Les Genevois sont exquis.....   Sam 29 Oct - 9:59

Kreeems a écrit:
Roulotte 22

Kreeems sortait doucement de sa torpeur, il avait passé la nuit dans les bas fond de Genève à s'exhiber dans les taverne proposant sa légendaire mayonnaise à ceux et celles qui en voudraient bien.. Encore une nuit de beuveries et d'insomnies. Et comme à l'accoutumée, il buvait bien plus qu'il ne mangeait.

Vers minuit, il fit route en direction du campement brinquebalant et invectivant les rares noctambules encore debout .

La fouine se tenait comme à l'accoutumée à l'entrée du camp, il discutait avec fernand de nourriture...

Kreems les salua, puis s'en alla directement à sa roulottte, la roulotte 22.

Il poussa la porte et essaya péniblement d'atteindre son lit traversant un capharnaüm d'objet des plus hétéroclites. Il y avait là une bure de curé, un uniforme de scout taché de sang, des trognons de pommes, son luth, quelques pots de mayonnaise, sa cagoule de cuir, sa mini croix de saint andré, celle ci s'étant manifestement décroché du mur. Au pied du lit se trouvait une pelle, une pioche et une civière. Quelques trophées tonaient sur la petite commode, souvenirs impérissables de ces moments si fugaces qu'il aimait à se remémorer dans les moindres détails. Il jeta un oeil, assouvissant son plaisir de collectionneur, aux petites culottes déchirées et ensanglantées qu'il gardait jalousement. Il eut une pensée pour leurs propiétaires et sentit son membre se pétrifier.

Une fois allongé, il tenta de trouver le sommeil. Mais après plusieurs minutes à compter les petits louvetaux, il ne le trouvait toujours pas.
Il s'essaya à compter les curés qu'il avait bénit à la mayo, d'habitude il s'endormait toujours avant d'arriver au terme du comptage, mais là rien à faire. Il avait faim. Il entrepris donc d'aller du coté de la Lafouine et de Fernand, ne parlait-il pas de bouffe? Il arriva juste à temps pour entendre : "Qui vient?" Sans trop savoir de quoi il en retournait mais persuadé qu'au final il se remplirait la panse, il leva la main et se porta volontaire.

- J'en suis, j'ai quelques outils dans ma roulotte... Une pelle et une pioche, Cà vous va?

Aqwaqwaqwaqwa a écrit:
Aqwa râlait mais il n'avait pas le choix, c'était ça ou crever la dalle. Il s'en resservit un fond pour la route comme on dit et sortit de sa poche la mayonnaise de Kreems, qui rappelons le, est la sauce du chef faite à la main. Il en versa dans son auge et mange cela d'un trait.

Puis s'astiquant les dents avec la langue, il dit tout haut

- Elle a un p'tit goût bizarre quand même sa sauce blanche au Kreems.. y'a un mélange sucré salé assez surprenant, faudra que je lui en cause

Puis il se leva en s'étirant. Y'a pas à dire, la bouffe du père Lafouine, elle restait bien au fond de l'estomac et elle collait bien à la peau du ventre. Même qu'elle collait tellement bien à l'intérieur, que c'était un peu plus dur de l'expulser.

Voyant passer Elvy en soubrette avec son petit tablier comme dans son fantasme lorsqu'il se touchait près du lac, Aqwa lui claqua une main au derrière. Dans le même instant, il prit à parti un des gamins de Macriri et lui colla une trempe

- Mais dis donc, t'as pas honte de coller des mains au cul comme ca?? hein?? sale gosse!!! Après le nombre de fois où je t'ai montré hein!!! Je t'ai déjà dit, c'est comme ca qu'il fallait faire

Il recolla une autre main à Elvy tout en continuant à parler au gamin.
- Tu vois? dans le sens du balancement de l'avant bras!!! tout en souplesse. ah je te jure, elle s'en occupe pas de ses enfants Macricri, ils vont finir entre de mauvaises mains.

Puis Aqwa entendit la question de fernand. En guise d'outil, il regarda autour de lui et son regard s'arrêta sur la marmite qu'il prit ainsi que son couvercle.
- Ca me dit bien un tour en ville. Par contre, faudra qu'on fasse un tour du côté du palais de justice, y'a une suisse qui ne veut pas me rendre un bout de mon bout, et puis je crois que les enfants de Macricri sont battus....

Barramine a écrit:
Barramine montra le sac qu'exhibait un des mômes et le lui prit ....

Euuuuh moi j'ai une truelle ... Est-ce qu'ça compte? ... Et si quelqu'un retrouve Lassie chui preneur ...

Il murmura aux mouflets:
Mais qu'est-ce qu'il foutait avec une truelle dans son sac le mendiant?

Puis il se tourna vers les jumeaux ...

MolleHier !!!! DureDemain !!! Au rapport !!!

Les deux colosses rappliquèrent leur imposant postérieur l'air penaud ....

Vous nous suivez et vous êtes sages !!!! J'veux pas d'baston .... Sauf si chui invité !!!


Il chuchota ensuite à Fernand: T'inquiète pas pour les jumeaux ... ils oeuvrent à mains nues
Revenir en haut Aller en bas
Barramine

avatar


Compétences
Force: de l'âge
Capitaine: Non
Fonctions: Jambe de Bois

MessageSujet: Re: [RP] Les Genevois sont exquis.....   Sam 29 Oct - 10:00

--Petricule a écrit:
Maaaais... ça va jamais marcher, ils ne sont pas assez nombreux pour ne pas tous se reconnaître.

Plus c'est gros, plus ça passe. Rompez.


D'abord enthousiaste, Petricule avait été invité à reconsidérer l'idée sous l'angle des plus basses contingences par le fait qu'il avait tiré la plus courte, et que bon, c'est lui qui s'y collait. Les services secrets genevois, composés de tous les pieds plats et autres recalés de la milice cantonale, avaient fomenté le projet ingénieux d'infiltrer l'Hydre.

Il reconsidéra également la valeur que l'on pouvait raisonnablement accorder aux dictons stupides et au soi-disant bon sens populaire, et s'imaginait un instant forcer son supérieur à faire passer un chameau hystérique par le chas d'une aiguille en répétant "plus c'est gros plus ça passe" sur l'air de la Traviata.

Au vu du nombre de volontaires, il avait été décidé qu'envoyer un seul péquin serait plus discret. On tira donc à la courte paille pour savoir qui, qui, qui serait mangé peut-être, en tout cas pas avant d'avoir fait son rapport à son supérieur quant aux projets de l'organisation de malandrins qui avait eu le culot de s'en prendre à l'avoyerie du phare du monde connu, etc.

Il fit les surplus de la milice, dénicha un casque un peu trop grand, un gourdin de bois vert et une salopette bleue, et enfila le tout, sauf le gourdin qu'il fixa à son flanc. Il abandonna l'idée de se fabriquer une prothèse de main avec un crochet de poulie en envisageant les inconvénients de la chose, comme par exemple s'il devait être amené à jouer à "pierre feuille ciseau", où il serait extrêmement prévisible.

Guidé par les odeurs culinaires exotiques, il rejoignit le campement des Cavaliers, en se répétant sans trop y croie l'adage qui voulait, en dépit de la logique, que plus c'était gros plus ça passait. En affectant grossièrement une démarche qu'il imaginait être celle d'un vieux baroudeur roublard, il prit place parmi les compagnons hydriques sans vergogne, comme s'il revenait d'aller pisser, sans avoir oublié de cracher par terre et de se gratter les parties avec ostentation.


Ah ah! On les a bien eus! Dans ton cul le phare!

Un silence s'installait. Ne pas laisser planer le doute. Des outils sortaient un peu partout, visiblement l'Hydre s'apprêtait à faire du jardinage. La mission de Petricule avançait incontestablement. Fort de ce début de succès, il s'enhardit.

Bon! On va voir les putains? On leur enlèvera un œil, comme ça elles pourront nous faire des turlutes en chantant des yoddle. Et après on va déterrer des morts pour leur faire l'amour?

C'est quoi déjà notre plan pour saccager le monde entier? J'ai oublié.

-------------------------------------------

Garret a écrit:
Ah... Du bruit , du bruit , encore du bruit..!
Garret était encore pieuté dans sa roulotte quand ce raffut qui venait de l'extérieur le réveilla... On aurait dit une fête... Un festin d'après l'odeur qui se propageait dans le petit nid douillé, autre que celle déjà bien forte qui reignait dans sa délabre ; mais il avait pris l'habitude heureusement. c'est mieux que ses nuits aux latrines au moins...!

Garret se leva au moment même de son lit , et ouvrit la porte, sourcils froncés au contact de la lumière du feu...
Ils étaient tous là , debout , portant chacun un outil, tous autant survoltés les uns que les autres... Il comprenait rien le bougre. Allaient ils faire un tour à la mine? Un nouvel assaut à la mairie ? Une chasse au trésor...?
Ah! et puis il s'en foutait lui , peu importe ce qu'ils allaient faire, il était prêt à y aller... Bien réveillé , en forme, il prit une rame qui traînait là à l'entrée de la roulotte , et bondit dans la foule...


-...Allons y!

Mais il avait un peu faim Garret, et la marmite encore chaude et d'une odeur plutôt Délicieuse -pour lui en tout cas...- était déjà porté par Aqwa. Ce qu'il comptait en faire ? ça c'était un mystère!
Garret se frotte le ventre , accompagnant le geste de quelques coups de la paume de sa main...:


-Quoique... J'espère qu'il y'aura de la bouffe! J'ai faim moi!

Et il les suivit... Tenant sa rame vaillamment à coté de lui, telle une lance.

Raulvolfoni a écrit:
Journée morne.
On s'était bien amusé l'avant veille, mais bon, là c'est pêche en attendant le tournoi.

Et je en suis toujours pas très doué pour la pêche...
Correctif, je suis toujours très nul.
Et j'ai horreur de ça. Il fait froid, humide, et le poisson est gluant hors de l'eau. J'ai bien essayé de le manger sous l'eau, quand j'avais 14 ans, mais le résultat n'est pas enthousiasmant.

Ah, si, une fois, j'ai aimé la pêche. Si, si.
Une charmante damoiselle dans sa barque, non loin de la mienne.
De barque.
Remarquez, de pêche aussi.
Enfin bref, elle n'aimait pas ça non plus, comme activité.
On s'est retrouvé également sur quelque chose qu'on aimait mieux.
Mais bon, d'ici que je remette les pieds sur le lac de Côme.

Je me repointe au campement.
Difficile de faire la différence entre le repas d'hier, celui d'avant-hier, d'avant-avant-hier, d'avant... Oui, bon, bref, toujours pareil, toujours lamentable.
Lafouine, Lafouine, pourquoi es-tu devenu le cuistot à l'Hydre ?
Pour que la légende du cuistot volant soit toujours d'actualité ?
Regard à la gamelle.
Vraisemblablement, "volant" signifie "taré"...

Ça bouge autour.
Pfff, encore une idée géniale qui va ragaillardir l'ambiance, hien ?
Je ne sais même pas de quoi ils causent, je suis de l'équipe, mais quand même, là, ils poussent le bouchon un peu loin.
Des pelles, des pioches, mais comment donc bien sûr, on va trouver de la viande avec ça !

Pff.
Bon, je passe inaperçu au milieu de la meute, je souris, je me saisis d'une pelle également, pis je m'éclipse discrètement.
M'ont donné une idée.
Ils vont avoir l'air fins, tiens, avec leur matériel de chantier.
Amusez-vous bien de votre côté, moi, je vais aller voir au cimetière si les cadavres de banquiers helvètes sont aussi riches que les vivants...

Et qui s'est qui va se la jouer demain quand les autres auront bien rigolé mais le ventre creux ?
C'est Raul enrichit qui aura dépensé ses revenus pour s'empiffrer, et puis, bon, quand même, histoire de ne pas être chien avec les copains, je leur ramènerait un morceau de barbaque que j'aurais négocié avec le patron d'une taverne.

Pas que j'oublie de faire vite, c'est vrai que tout ferme tôt ici.
L'altitude, peut-être ?
Revenir en haut Aller en bas
Barramine

avatar


Compétences
Force: de l'âge
Capitaine: Non
Fonctions: Jambe de Bois

MessageSujet: Re: [RP] Les Genevois sont exquis.....   Sam 29 Oct - 10:01

Misandrelle a écrit:
misandrelle reveillée depuis peu, les yeux encore plein de sommeil s'approcha du groupement autour de la marmite...
les compagnons etaient tous la,elvy avait meme revêtue un ptit tablier de cuisiniére qui lui sied a merveille,pas encore les yeux en face des trous....il etait question de s'equiper pour creuser,l'idée l'emballait a moitié si c'etait la mine,elle trouverait bien le moyen de s'esquiver entrainant aqwa ou garret a plutot aller trainer en taverne!
mais la curiosité était la plus forte....

"bon on va ou???...."
j'arrive j'ai une pioche ma roulotte.....

Fernand a écrit:
.....ans ton cul le phare!

Fernand Fronça les sourcils... il ne reconnaissait pas cette voix....
Et là je vous vois venir, vous vous dîtes, mais comment ferait-il pour connaitre toutes les voix de cette horde de têtards et un maraud, ça ressemble à un autre maraud et tout ça.... on pourrait en conclure qu'ils sont 12 à tout casser par beau temps... et que....
Bon d'accord, alors disons simplement qu'il trouva la référence au phare quelque peu datée....
Il s'approcha donc pour identifier le retardataire... Encore un qui avait tiré au flanc la veille et qui essayait d se faire bien voir! Il cherchait dans la foule quand :

Bon! On va voir les putains? On leur enlèvera un œil, comme ça elles pourront nous faire des turlutes en chantant des yoddle. Et après on va déterrer des morts pour leur faire l'amour?

Voilà qui était déjà plus en phase avec le parler du coin.... mais qui cela pouvait donc être....

C'est quoi déjà notre plan pour saccager le monde entier? J'ai oublié.

Fernand n'eut finalement pas à chercher beaucoup plus. Tout le monde s'était tourné vers le rigolo. Il s'approcha de lui et le couva d'un regard chirurgical....
- Dites-voir, vous là....faudrait suivre un petit peu... vous savez?
Il se pencha pour regarder sa broche....
-Mmmm... faudrait prendre soin de vos affaires, aussi...

Il lui jeta une pelle dans les mains et lui serra sur l'épaule l'étau de sa main droite.

- Allez en avant, on a pas toute la nuit!

Fernand a écrit:
La petite troupe chemina silencieusement... - en tout cas plus silencieusement qu'une quantité similaire d'individus habillés en armures de plates et jouant de la guiterne en claquant des pieds sur le pavé - gagna le pont pour franchir le fleuve, longea la rue des rois et arriva devant l'entrée du Cimetière du plain Pallais. *
A part quelques bruits de pelles qui s''entrechoquaient, quelques protestations de la part de ceux qui trouvaient que ça n'allait pas assez vite auxquelles répondaient celles de ceux qui trouvaient que ça n'allait pas assez lentement.... on entendait pas grand chose sauf quelques insectes insolents s'usant en vain les élytres et que le froid grandissant n'avait pas encore réduits au silence...


- Ben Raul, Qu'est-ce que tu fous là?

* on pardonnera l'anachronisme, mais il fallait bien emmener cette bande de cinglés quelque part.....

Elvy_lee a écrit:
Elvy s’était retournée pour jeter un regard noir au gosse de Macricri, le plus âgé. Déjà Aqwa balançait l’avant-bras et Elvy n’eut pas le temps d’esquiver la paluche.

Elle n’eut pas le loisir de s’appesantir, Fernand posait une question autrement intéressante !

Seulement voilà, elle avait à faire en ville !

Elle se pencha nonchalamment vers son voisin. L’homme, un casque ridicule coincé sur la tête, gourdin à la ceinture, se grattouillait allègrement l'entre jambe. Un homme en bleu de chauffe qu’elle n’avait encore jamais vu.


… dans ton cul le phare!

Elvy lui glissa à l’oreille :

Tu peux me dire où on va ? J’ai une petite course urgente à faire. Que je vous rejoigne, quoi !

… déterrer des morts pour leur faire l'amour? fanfaronna l’homme.

Direction cimetière donc ! Mais Fernand avait pris l’homme à part et, rapport à sa mine dubitative, Elvy se demanda si elle s’était adressée à l’élément le plus fiable du groupe.

Et toi Ecci, tu va où ?

… je vais aller voir au cimetière…

Ca semblait confirmé finalement. Parfait !

Elvy se saisit de son petit matériel de couture et s’éclipsa discrètement tandis que la troupe en rang d’oignons se dirigeait tranquillement vers la sortie.

Elvy_lee a écrit:
Il était un homme qui s’appelait Eschyle, avait dit Leo.
Un dramaturge grec. Eschyle était chauve, aussi chauve qu’un caillou et son crâne brillait sous le soleil tandis qu’il cheminait, tranquillement, réfléchissant à sa prochaine pièce…

Eschyle cheminerait encore si le destin ne s’en était mêlé, si un aigle n’était passé par là, tenant dans ses serres une tortue. Afin de bouffer sa tortue, l’aigle qui n’était pas un idiot avait décidé d’en briser la carapace en balançant violemment la bestiole contre une pierre.

Aussitôt dit, aussitôt fait et la tortue vint exploser le crâne de notre infortuné Eschyle…



Quelque part dans la Grèce antique
Marche un grand poète tragique
Maître du destin d’certains hommes
C’est ainsi qu’on le dénomme : Eschyle

Au même moment dans une prairie
Une bête affamée de laitue
Se dit j’vais faire une sortie
Ma carapace est exigüe

Un aigle qui passait par là
Cherchait une proie ici-bas
Il captura notre tortue
« C’est pas possible, il a mal vu ! »

La tortue plane et l’aigle vole
Eschyle déploie ses paraboles (agite ses pensées folles)
Tout le monde est dans les airs
Ca réfléchit ça vocifère !

Mais soudain sans qu’on sache pourquoi
Le prédateur lâche sa proie
La carapace en parachute
La bestiole prie qu’on l’exécute !

Pas moyen d’trouver une idée
Se dit Eschyle surénervé
Les Dieux pourraient bien m’envoyer
Un petit signe ou une pensée.

Voyant notre aigle Eshyle s’excite
Oubliant notre météorite
Soudain quelque chose l’assomme
La tortue vient de faire mort d’homme !

Eschyle n’a pas trouvé d’idée
L’aigle s’est volatilisé
Tout ça pour faire voler une tortue
Avouons que c’est inattendu…
Aigle imprévu, tortue obus, Eschyle foutu !*


Bref ! avait conclu Leo, si notre ami Echyle avait acheté un casque, cet accident ne serait jamais arrivé.

Faut préciser à toutes fins utiles que Leo est vendeur de casques de son état.

Il avait présenté l’objet sous toutes ses coutures, en avait vanté toutes les qualités, la plus importante étant certes la sécurité. Mais il avait ajouté qu’on pouvait également l’utiliser comme soupière, voire d’outil pour creuser…

Vendu !!!

Elvy était arrivée au cimetière ses p’tits ciseaux dans la poche et son casque sous le bras


* paroles & musique Sébastien Mounié (c) 2004
Revenir en haut Aller en bas
Barramine

avatar


Compétences
Force: de l'âge
Capitaine: Non
Fonctions: Jambe de Bois

MessageSujet: Re: [RP] Les Genevois sont exquis.....   Sam 29 Oct - 10:01

--Petricule a écrit:
Visiblement, sa broche ne donnait pas le change. Il faut dire qu’elle avait été fabriquée en macramé par l’association des veuves des guerres des croisades d’après des reproductions obtenues par les très performants services secrets genevois.

Pourtant, tout n’était pas perdu, il était embarqué dans une mission d'une très haute importance, à en juger par le nombre de personnes qui y participaient. Direction le cimetière, donc. Il aurait vu juste, ces barbares avaient sans doute des mœurs nécrophiles, ou s'apprêtaient à se livrer à on ne sait quels blasphèmes.

Petricule fut toutefois un peu déçu de ne pas passer par les putains. D’une part, il aimait bien le yoddle, et d’autre part, c’était une bonne occasion de faire passer des notes de frais qu’il aurait su défiscaliser. Au sein du groupe, il avait progressé jusqu'au cimetière la pelle donnée par Fernand sur l'épaule. Ils rejoignirent une personne qui était visiblement l'un des leurs. Ca confirmait l'impression que lui avait donnée la femme qui avait dit les rejoindre plus tard: l'Hydre avait une organisation remarquable, ses membres étaient rassemblés en noyau dur autour duquel progressaient quelques individus en électrons libres. Bien.

Persuadé de ce que venait faire l'Hydre ici, il enfonça son outil dans la terre molle. Après quelques coups de pelles donnés au hasard, Petricule s'interrompit


Bon, tout cela m’excite beaucoup trop, il faut que j'aille me masturber.

Il s'esbigna pour envoyer un rapport à son supérieur.

[rp]Au sergent de la troisième section des services secrets genevois,

Deuxième classe Petricule au rapport,

La mission Colibri est pour l'instant un demi-succès, ce qui n'est déjà pas mal. Je crains d’avoir été repéré, notamment à cause de ma broche. Bien qu’il soit bon de donner de l’ouvrage à nos veuves de guerre, le réalisme laisse à désirer. Celui qui semble leur servir de chef, sans doute le fameux Fernand, a jeté sur moi un regard qui m'a paru suspicieux. Heureusement, mon déguisement habile et ma mimétique sophistiquée les auront sans doute convaincus.

Malgré tout, je participe actuellement à une opération de vaste envergure, à laquelle il n'est pour l'instant pas nécessaire de mettre un terme, sous peine de faire avorter la mission Colibri pour laquelle je me donne beaucoup de mal et qui je n'en doute pas va largement contribuer à mon avancement. J'ai déjà quelques noms: un certain Raul, et une Ecci; et je suis sur le point de connaître leur plan machiavélique. On avance, comme vous le voyez. J'y retourne, puisse Deos m'aider dans ma tâche difficile.

Mes hommages à votre dame,

Petricule[/rp]

Il utilisa pour faire parvenir son rapport à son supérieur le système de communication des services secrets suisses: on enroule le papier autour d'un caillou, on le jette au hasard, et on attend qu'un agent le retrouve.

Il s'en retourna auprès de ses nouveaux camarades, tout enjoué et savourant déjà son avancement à venir.


Alors, ça avance les machab'? Je n'en peux plus, il faut que je profane quelque chose.

Il prit un pot de fleurs, et le jeta au sol avec une violence tout à fait sans mesure.

-------------------------------------------

Raulvolfoni a écrit:
Elvy me demande où je vais.

Si je réponds correctement, ça ne va pas aller.
D'un autre côté, elle doit se douter que je mens très spontanément, non ?
Donc si je réponds que je vais au cimetière, elle n'ira pas et je serai tranquille pour faire les poches des macchabées...


Je vais au cimetière !
Et d'un ton taquin, plein de sous-entendus, de "c'est ça donc c'est pas ça, on se connait, on ne va pas se rappeler les implicites explicites de notre réunion de malfrats, bref, si je te le dis c'est que je ne te le dis pas donc c'est comme si...
Comme tu t'en doutes !

Ah ? J'espère qu'elle a entendu ? Pas sûr, mais bon, ça devrait aller...

Bon, alors, c'est où déjà le cimetière, à Genève ?
J'ai pris quelques notes rapides, mais d'une part j'ai mis ça dans un code dont je ne me souviens pas très bien la clef. c'est ballot quand même.
D'autre part si j'allume je me fais repérer.
Enfin le papier est mouillé par la pluie et mon encre n'est pas d'excellente qualité. Bon dieu, on devrait pouvoir porter plainte contre les gens qu'on a volé et qui n'ont même pas du matériel de qualité !
Il faudra que j'en parle à Lafouine, il est peut-être meilleur qu'en cuisine dans ce genre de trucs ?
Heu, non, sans doute pas ?
Macricri, alors, elle devrait s'y connaître dans ce genre de trucs... Et puis même si ça ne donne rien, c'est beaucoup plus agréable de se faire rembarrer par elle qu'un Lafoine, ça ne se négocie pas !

Bon, alors, le cimetière, de mémoire.
C'est quand même plus facile en plein jour...
Tourner au deuxième hêtre à gauche après le buisson.
Compter 172,5 pas de mesure helvète. A moins que ce ne soit genevois ? De toute façon, j'aurai plutôt tendance à compter en pieds, non ?
Ça doit être là.
Donc, maintenant, heu, oui, tourner à droite au calvaire, remonter le chemin plein nord...
C'était pas plein sud, plutôt ?
Ah, si, ça doit être ça.

Voilà. Maintenant, tout droit en regardant la lune
bam
Mauvais plan, c'est pas vrai, ça va pas durer une éternité, si ?
Ah, la ferme close sur trois côtés, donc, plein, hé bien, plein ouest.
Correspondance au châtelet....
Oui, ça devrait être là...

Je ne vois rien, c'est quoi ces forêts mal entretenues, c'est ça leur ordonnancement suisse ?!
En plus, personne pour t'indiquer le chemin...
Ah, si des lueurs, chouette !
Ça fait quand même du monde qui murmure et chouine, là, je suis tombé sur un culte secret ou quoi ?


Fernand a écrit:
- Ben Raul, Qu'est-ce que tu fous là?

Et m....

Ben, heu, tu vois Fernand, je voulais préparer le terrain pour tout le monde, et puis je me suis, ben, perdu en chemin.
C'est bête, non ?

Et m...

--Robur_le_con_errant a écrit:
Robur , visant d'un oeil fendit la foule et convergea en crabe vers la bleusaille suspecte.
Il n'avait jamais vu ce gars, mais il l'avait tout de suite cerné, Oui! Il en avait fait le tour, lui Ahaha, il n'était pas tombé de la dernière pluie, ni n'avait chu tout frais du cul d'un cheval, oh, non! L'allait voir ce qu''il allait voir ce guignol.
Il tira sur la manche de Petricule et quand il eut retenu l'attention de l'opportuniste, lui glissa d'une voix glaciale....


- Dis-donc, vieux.... tu sais que c'est pas honnête ce que t'es en train de faire?
- Tu veux la jouer comme ça, hein? Tu crois qu'on t'as pas percé à jour? Tu sais ce qui arrive aux oiseaux dans ton genre?


Son œil plus gros que l'autre le fixa avec colère et insistance, l'autre à demi fermé n'exprimant qu'une belle jalousie....


- Les p'tit malins qui jouent au premier de la classe, nous, la piétaille, on s'en occupe, pigé? Et ils finissent mal, mon ami eh oui, très mal! Alors écoute-moi bien.... Arrête de vouloir te faire bien voir en en faisant plus que les autres, c'est compris? Tout doux.....
Si ça continue avec tes bonnes dispositions, on va nous obliger à bosser deux fois plus et ça, c'est pas question....
Si t'veux sortir du rang, on va te tailler c'qui dépasse.... capiche!?
T'as p'têt tapé dans l'oeil des patrons, mais on saura t' faire redescendre. Salaud de parvenu!!!!


Robur se retourna en reniflant d'une assez bonne imitation de mépris ... et repartit se dissimuler dans l'ombre en espérant qu'il ne s'était pas trop montré et qu'on allait pas lui demander de creuser.....
Revenir en haut Aller en bas
Barramine

avatar


Compétences
Force: de l'âge
Capitaine: Non
Fonctions: Jambe de Bois

MessageSujet: Re: [RP] Les Genevois sont exquis.....   Sam 29 Oct - 10:03

Fernand a écrit:
Souriant de toutes ses dents Fernand fit un geste comme pour dire que tout était presque parfait
- Bon eh bien ce n'est pas grave, l'important c'est que tout le monde soit là! pas vrai?

Tiens, Robur! Tu as grossi, toi! viens donc creuser!!! et toi le nouveau... rappelle-moi ton nom déjà?


Il lui colla une grande tape dans le dos et le secoua affectueusement avec un sourire jovial.

- Un bel enthousiasme! ça fait plaisir à voir! Toi et moi on va faire de grandes choses !

Il fouilla dans une poche et en sortit un petit objet jetant des éclats à la lune montante.
Tiens prends donc ça, c'est pour toi !


Bon! Vous êtes prêts? On y va!
- pelles! pioches!.... Truelles...? Soit....
Louche??? Euh... Nenuphar, très chère? Vous comptez faire quoi avec ça? Oh et puis je ne veux pas le savoir....
Allez, on se répartit les rangées! Comme aux vendanges hein?

Le sergent passera avec une hotte, vous balancez les morceaux. Notre jeune ami .. il désigna Pétricule , se chargera de collecter les objets de valeur en or ou en argent.
Trois cavaliers pour faire le guet. Deux éclaireurs.... pour éclairer avec les torches.
Si quelqu'un veut chanter ou jouer d'un instrument pour distraire l'assemblée ou nous adoucir l'humeur, il est le bienvenu. J'ai les godets, qui a le tonneau de bière?
Les jumeaux? Bien.
En avant! Cinquante écus au premier qui trouve un gros morceau!

Kreeems a écrit:
TALES From the Crypt...


Presque tout le monde était là mû par diverses motifs, c'était aussi çà l'hydre. Une multitude d'individus qui oeuvrent ensemble pour un idéal, ne formant plus qu'un, telle une boussole dans la tempête ou un phare dans la pénombre guidant les marins égarés par le chant des sirènes....

Ou pas...

Toujours est-il que la troupe était là dans le Vieux cimetière de Genf. Pas un bruit, une atmosphère pesante derrière chaque buisson, chaque arbre, on pouvait sentir le regard des âmes tourmentés qui hantaient les lieux. Un peu à l'écart , se dressait à perte de vue des mottes de terres, c'était les tombes des sans nom. Ces inconnus venus à Genève pour la gloire et morts dans l'oubli.


- Ils sont morts comme ils ont vécus, du tracas jusqu'au cou.

Kreems aimait se genre d'endroit à l'atmosphère lugubre, le froid, la nuit, la brume, cet arrière goût de viande froide dans l'air... Il se lécha les lèvres comme pour garder plus longtemps encore dans son palais ce fumet si particulier de pourriture et de fleurs fraichement coupée. Il aimait clairement les cimetières, à chaque fois qu'il en découvrait un, il repensait à tous ceux et celles qu'il avait enterré ici et là aux quatres coins des royaumes. En prenant bien soin de garder en souvenir un collier, une bague, des dessous ou toute autre excroissance qu'il jugeait utile de conserver. C'était un collectionneur. Une passion qui remontait à sa plus tendre enfance... Epoque bénie où il s'occupait des chatons égarés... Epoque bénie où jamais il ne connu les gercures aux pieds avec ses petites chaussettes...


Kreems sentit un vent glacial lui parcourrir le long de la colonne, il se dirigea vers une motte de terre fraichement retournée.


- 50 écus au premier qui trouve un gros morceau! Dixit fernand.

Sans attendre kreems retroussa ses manches, se saisit fermement du manche de la pelle et frappa trois fois sur la stèle :




- TOC, TOC, TOC ...! Y'a quelqu'un? Pas de réponse...
Cà veut dire que j'peux y aller...


Il se mit donc à creuser en pensant à la fois où il avait "emmurer l'école" du village de Montpensier...

Quelques minutes plus tard son instrument heurta le cercueil fracassant le couvercle et laissant entrevoir l'occupant des lieux. Tout du moins ce qu'il en restait. La dépouille était méconnaissable. La nature avait commencée son oeuvre. De gros vers pullulaient par tous les orifices aiguisant l'appétit de kreems. Il se saisit délicatement de l'un d'entre eux et le croqua. Il prit une poignée d'invertébrés et les enferma dans le pot de mayonnaise qu'il portait toujours avec lui. Un exhausteur de goût . Il remarqua également qu'elle portait des traces de puces dans le cou... Quelqu'un serait déjà passé par là? Le croque mort sans doute.

Le corps était celui d'une jeune femme rousse d'environ 20 à 25 ans, l'âge étant difficile à donner avec exactitude au vu de son état. Kreems fouilla dans ses poches à la recherche d'un souvenir... Rien, pas de collier, ni de bague.. Il prit donc le seul vêtement digne d'intérêt, le renifla et le cacha jalousement dans sa poche de peur que l'on ne le lui prenne.


- Passons aux choses sérieuses... Murmurra-t-il en sortant sa dague.

Fernand a écrit:
- .... Mais..... c'est un clébard!?
- Bon... après tout pourquoi pas...


Fernand haussa les épaule et ouvrit le sac de toile dans lequel reposait l'animal....
Il le retourna et le secoua par le fond. Une fourrure grise et épaisse apparut à la lumière blafarde d'une torche et le chien tomba sur le sol. Il se pencha pour l'inspecter et ses doigts tombèrent sur une large entaille dans son ventre....


Ça par exemple!
dit-il avec ravissement. Je reconnais cet animal! Du loup tout frais et déjà vidé!

Il saisit un hachoir, brisa les pattes, agrandit l'entaille et après quelques tractions écœurantes pour séparer la peau de la viande, il finit pas écorcher la bête qui alla rejoindre d'autres quartiers approximatifs de venaison dans la hotte du sergent.

Partant à la recherche d'un autre monticule, il entendit la voix déclinante du sergent qui pérorait comme un asthmatique tout en suant pour une fois sous l'effort


Nous avons déjà du loup ... et de la morue... si vous trouvez encore une barbue, un maigre, quelques vieilles, un maquereau et un ou deux thons, Demain je vous fais une bonne soupe pêcheur pour le jour du poisson...


On ne pourra que l'hydreux est complètement irrespectueux des traditions et du folklore local

Elvy_lee a écrit:
Tout le monde était là, réparti en longues rangées.

La Fouine allait et venait au milieu des rangs avec une hotte.

Le petit nouveau, celui qui lui avait indiqué le lieu des réjouissances, le suivait comme son ombre, arborant une nouvelle broche qui brillait sous la lune.

Le tonneau de bière était installé mais personne ne feignassait autour. On travaillait avec entrain !

Elvy se glissa dans la file et se pencha pour creuser mais il s’avéra qu’en dépit des dires de Leo, le casque prêté… ne creusait rien du tout.
Elvy le prit à deux mains et tenta de le faire pénétrer dans le sol, peine perdue ! Elle ne parvint qu’à racler un peu de terre.


Foutredieu de bordel à cul ! s’exclama t-elle en enfonçant le casque sur sa tête.

Sa voix résonna étrangement et elle s’aperçut que personne ne parlait.

Pis creuser pour quoi ?

Elle releva la tête pour voir ce qu’on balançait dans le grand panier fixé par des sangles sur le dos du sergent.

Des restes humains : os et chair en décomposition, des lambeaux de vêtements… Parfois on entendait un son un peu différent, celui qu’aurait fait un objet sensiblement plus lourd, plus compact et l’homme à la broche se précipitait.

Elvy détacha son regard du curieux ballet.

Devant elle, Kreems œuvrait ave méthode, maniant la pelle avec conviction.


TOC, TOC, TOC ...! Y'a quelqu'un?

Elvy haussa les épaules. Un peu timbré ce Kreems !

Pourtant sa récolte semblait des plus intéressantes et elle s’approcha pour regarder par-dessus son épaule. Un cadavre rongé par les vers ! Paraîtrait que ce sont les meilleurs !

Kreems semblait partager cet avis car il en croqua un avec délice avant d’en emplir un petit pot. C’est ce qu’on appellerait plus tard un petit pot de Kreems, celui qu’une jouvencelle vêtue de rouge… Ah non, c’était du beurre…

Elvy détourna les yeux. Casque vissé sur la tête, elle considéra dubitativement la minuscule paire de ciseaux qu'elle avait emportée et se mit à creuser à mains nues.

Kreeems a écrit:
Le Monstre de ROSTOV

Kreems commençà par pratiquer une incision au niveau du cuir chevelu de la rousse. Chevelu était un bien grand mot, les cheveux en question tombaient par poignée tel les feuilles mortes en automne. C'était de saison. Kreems les ramassa donc à la pelle. Le geste était précis, il découpa la boite craniènne par une ligne circulaire passant par le front, les tempes et l'arrière de la tête. Il décalota délicatement la caboche pour en extraire son précieux contenu qu'il enveloppa dans un tissus.


Kreems leva à nouveau sa dague et pour frapper cette fois ci juste au niveau du menton descendant jusqu'au mont de Vénus. Il trancha net dans le vif du sujet. Enfin, "vif", c'était façon de parler... La viande était froide depuis quelques temps déjà. Il sectionna avec joie les côtes. Une à une, elles craquèrent bruyament.


CRAC..CRAC...CRAC....CRAC...CRAC...CRAC...CRAC....CRAC...
Il emballa les cotellettes dans un autre morceau de tissu.

Il plongea les deux mains dans la cavité pulmonaire et en extrait difficilement le contenu presque entièrement liquiéfié. Une odeur nauséabonde provenant de la décomposition du contenu stomacal empli l'atmosphère. Il pu néamoins prélever quelques boyaux dans l'optique de faire du boudin noir. Il se saisit également de la vessie, une fois vidée et nettoyée il en ferait un ballon pour les petits jumeaux de Macricri. Le sport, y'a pas mieux. Mens sana in corpore sano .

Puis il se leva et se dirigea vers le sergent afin de lui amener ses trouvailles.


- Tenez Sergent, j'ai pas trouvé d'barbus, ni de vieilles... La mienne était encore dans la fleur de l'âge.. Quoi qu'un peu fanée la fleur..Pas de maquereau, le seul que je connaisse c'est Barramine.. Même en soupe, il est imbuvable. Par contre, j'ai là des morceaux de choix...! Dit-il exhibant, pour une fois une autre anatomie que la sienne.

Il revint ensuite au trou pour y prendre la pelle et l'apporta à Elvy.

- Tiens, prends çà, tu te fatigueras moins! J'ai besoin de toi en forme.. Pour... Euh.. Pour le tournois!

--Petricule a écrit:
Petit Pierre.

Car c'était bien ainsi qu'on l'appelait en caserne. Et il était pas peu fier de s'épingler la broche, la vraie, en travers du poitrail. Elle en jetait. Ils seraient verts, si les gars voyaient ça à la caserne. S'il y retournait un jour, car l'avancement avançait bien plus vite, pour ainsi dire, parmi ses nouveaux compagnons qu'au sein des services secrets genevois.

Mais il commençait à trouver ça un peu trop facile. Intégré en deux temps trois mouvements, il se voyait déjà donné la broche hydrique, espèce d'Ouroboros bretzeloïde. Et déjà, il instillait jalousie et division au sein de la troupe. Satisfait des menaces de Robur, il ne s'en tint cependant à une distance respectable. Se jouait-on de lui?

Les vraies difficultés commençaient avec la récolte à proprement parler. La méthodes de certains d'entre eux dépassait tout ce qu'il aurait pu imaginer. Il ne surmontait son dégoût qu'avec l'aide de fréquents aller-retours jusqu'au tonneau de bière, jusqu'à ce qu'un certain degré d'ébriété de rester dans le pâle blanc cassé sans tourner tout à fait au vert passé.

Ce qui lui permit de jeter un œil au butin déjà amassé sans tourner, précisément, de l’œil.


Ah ah! Super. C'est bien dégueulasse. Mais on a parlé d'objets de valeur, aussi. La beauté du geste, c'est bien... mais quelques ronds, ça fâche pas.

Il se mit à observer les noms inscrits sur les pierre tombales, voir s'il ne trouvait pas un De La Concorde, ou autre nom de dynastie de rupins. Car il était vénal.

-------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Barramine

avatar


Compétences
Force: de l'âge
Capitaine: Non
Fonctions: Jambe de Bois

MessageSujet: Re: [RP] Les Genevois sont exquis.....   Sam 29 Oct - 10:04

Barramine a écrit:
Quand le vieil éclopé vit la tête nouvelle il retint un sourire ... Il en avait vu passer d'la chair à arquebuse à la Poterne et cette bouille avait l'air trop réjouie être passée entre les saucisses qui ornaient le bout de ses phalanges ....

Peu importe ... Ils avaient besoin de bras pour porter la pitance ...

Le soldat s'assit sur le bord d'une tombe que les jumeaux avaient commencé à gratter ...

Leurs doigts ressemblaient à de la charpie mais pourtant ils continuaient de déterrer des cailloux qu'il se balançaient à la tête joyeusement pendant que MolleHier triait les cailloux qui pourraient alimenter l'alambic de La Fouine ...

Il dévissa sa jambe de bois et vissa à son embase la truelle ramenée du campement.

Puis il commença à creuser pour finir le boulot .... Après quelques saillies dans la terre, il atteint son but ....

Malheureusement ou heureusement c'est selon, le cadavre n'avait pas été enterré dans une boite mais dans un linceul arrosé de chaux ...

Chouette se dit-il !!! J'vais ptet' pouvoir ajouter une ligne à la liste déjà longue des maladies vénérienne ou non qui n'avaient pas réussi à le terrasser ...

C'est qu'c'était un robuste le Barramine ....

Il découpa un peu le linceul en prenant soin de bien découper la couche de chaux, s'empara d'un doigt féminin qui se présentait telle une offrande, feint de tomber dans la fosse et croqua l'appendice digital d'un coup sec ...

Il recracha la bague de mariage ornée d'une ptite pierre et la mit dans sa poche ....

Ni vu ni pas pris se dit-il !!! Ma foi ça donne un gout la chaux ....



Héééééé les gens !!! J'en ai trouvé une faisandée et en plus elle est déjà assaisonnée et saucissonnée ... Y'a pu qu'à la livrer .... Qui n'en veut?

Macricri a écrit:
Une personne malade n'est jamais très efficace, comment aurait-elle pu courir si vite, comment allait-elle participer au tournoi ? Et s'il fallait se battre ?
Aussi Macricri privilégiait les tavernes pour se nourrir.
Et surtout, elle avait vu La Fouine au fourneau, enfin à la marmite, ce qui lui avait valu une nausée mémorable.

Elle faisait donc bande à part, ça ne plaisait pas trop, mais ils en avaient plus à manger pour eux, aussi l'un dans l'autre, on la laissait tranquille... pour l'instant.

Par conséquence, elle avait raté une grande partie de la discussion, ce n'était pas plus mal mais elle l'ignorait.

Regardant leur groupe partir, avec pelles et pioches pour ce qu'elle avait pu remarquer, elle se demandait où ils allaient, et ce qu'ils allaient faire surtout. Macricri tenta de les rattraper, en vain. Quand elle les rejoignit, ils étaient déjà, le cimetière !
Pourtant personne n'était mort...
Elle s'arrêta pour reprendre son souffle, ne put saisir ce qui se disait, mais la lune éclairant suffisamment, elle vit soudain un homme qu'elle en connaissait pas saisir un pot de fleur et le laisser tomber. Quel maladroit !

Oh mais ils vont s'occuper des fleurs ! Nettoyer les tombes, les fleurir. Quelles intentions, jamais elle ne les aurait cru capable d'un tel respect envers les absents.
Et elle n'avait rien pris !

La Comtesse retourna au camp, retourna dans tous les sens ses affaires avant de trouver ce qu'elle cherchait : un arrosoir.
Pourquoi l'avait-elle pris déjà... impossible à se souvenir... Ah si, se rincer les cheveux ! Un couteau, une grande cuillère en bois,remplir l'arrosoir, elle était prête.

Ayant froid, elle s'enveloppa d'un châle blanc et repris la route du cimetière. Repérant une rangée délaissée, Macricri y oeuvra : ratissant la terre des tombes fraîches, retirant les mauvaises herbes, taillant les fleurs. Elle trouva sur l'une des tombes une chaîne et un boulet. Sur un bout de planche en bois, on devinait plus qu'on lisait :


A mon brigand préféré,
mort noyé dans le lac en s'évadant.

Ca pourrait toujours être utile pour le tournoi se dit Macricri. Le brigand n'allait pas lui en vouloir. Elle garda le tout.
Une fois la rangée terminée, elle hésita.
De l'autre coté, ça s'agitait. Elle rejoignit le groupe. Le boulet et la chaîne la gênait, elle mit cette dernière sur son épaule et laissa la boulet traîner derrière elle, entrechoquant la caillasse, les branches mortes ou racines qui affleuraient au sol.
La plupart s'affairait, à .. elle ne savait quoi, mais s'ils jardinaient, ils voyaient grand, ça creusait profond. Finalement, peut être que quelqu'un était mort.

L'inconnu s'était écarté des autres et semblait chercher quelque chose. Macricri arriva à sa hauteur et sans s'annoncer, l'apostropha.


Qui est mort ?

Aqwaqwaqwaqwa a écrit:
Aqwa faisait les cents pas entre les tombes, il cherchait une tombe, LA tombe.

Son regard se posa sur l'un d'entre elle: "Arch Stanton". Ca sonne bien se dit il et il posa la marmite à coté puis il se mit a siffler tout en grattant le sol avec ses mains. Au bout de quelques instants, il tomba sur le macchabée enveloppé dans un drap beige. Il prit son couteau accroché à sa ceinture et ouvrit le linceul d'un coup sec.


Allons voyons voir ce qu'on a là... fit il tel un enfant excité à qui l'on vient de faire un cadeau.

Un corps très avancé dans la décomposition avec ce léger parfum caractéristique. Le corps était mou et baignait dans un liquide visqueux.
Ca sentait la mort, ca sentait bon comme la salle du tribunal en Franche Comté. Il cassa la main gauche du cadavre et la porta à sa bouche pour croquer un bout.


Humm c'est croquant, c'est exquis... ca me rappelle les crevettes de Provence. Avec un très léger arrière goût de fumé. dit il en se léchant les doigts.

Il regarda son macchabée avec satisfaction et eut une idée. D'un geste vif, il trancha les deux jambes de Mac l'abbé à mi cuisse et les jeta dans la marmite. Puis il enleva le corps du drap. Il fit alors deux trous et l'enfila telle une robe de chambre. Il prit la marmite qui contenait les deux jambes et se dirigea vers Barramine. Arrivé à quelques mètres de lui, il fit

- Houuuu Barramine d'Acier.... Je suis... La Mort!!! ...J'ai entendu parler de tes exploits par delà les enfers... Je reçois beaucoup de gens que tu m'envoies et l'on peut dire que tu fais un très bon représentant, l'un de mes meilleurs même... Je souhaite que tu continues ta quête avec autant de zêle... J'ai cru comprendre que tu avais perdu l'une de tes jambes... je viens donc aujourd'hui, solennellement, t'offrir une récompense pour tes états de sévices.

Aqwa saisit alors les 2 jambes et les jeta au pied de l'épave déambulante.
Tiens, voici une nouvelle paire de nouvelles jambes à ta taille!!! Fais en bonne usage!!! ...

Raulvolfoni a écrit:
Bon, l'avantage de l'obscurité, c'est que personne ne remarque que je fais la tête. De toute façon, avec les odeurs qui se diffusent à force de creuser et de tomber sur des morts, ça pourrait suffire à expliquer... Tout et n'importe quoi...

En l'occurrence, vu les amusements de certains, n'importe quoi n'est pas si mal...
N'est pas si pire peut-être ?

Bon, c'est sûr, c'est moyennement ragoûtant.
Mais que le misérable qui a connu la faim et s'est trouvé à côté d'un champ de bataille sans faire les poches (pour faire simple) des cadavres jette le 1e fémur au dédocalogus lui-même, l'Hydre ne dira rien.
Enfin, en réalité, on rira du dédocalogus tout en cassant la tête du crétin qui a osé s'en prendre à l'un d'entre nous.

Et quand je parle de faim, je parle de la vraie, bien sûr : trois jours d'affilé sans rien manger, sinon, ça ne compte pas... Pas sauter un repas, la diète ou le jeûne façon croyant aristotélicien ou averroiste. Volontaire, c'est pas du jeu...


Alors bon, tripoter des coudes, de la chair verdâtre, rôsatre ou quelque soit le stade de décomposition... J'ai fait ça sur trois champs de bataille avant l'âge de onze, mon bon monsieur...
Mais bon, à mon troisième, je commence à en avoir un peu marre des grouillots suisses plus ou moins célèbres dans le coin, mais magistralement inconnus... Pour ce qu'il y a comme monnaie.

Si j'en suis à cinq écus et trois deniers, c'est le bonheur.
Je passe au bourgeois. Heu, hé bien, une crypte, ça doit constituer un bon indicateur d'élévation sociale, chez les Suisses aussi bien qu'en Italie, non ?

Oh oh, un chevalier qui a fait la croisade il y a deux siècles ? Marrant ça...
Pfiou, nettement plus cossu ici ! Et puis, un peu à l’abri du vent...

C'est quoi ce drôle de bruit ? Bof...
Marrantes, les statues, jamais vu ça dans une chapelle... Peut-être la manière dont les aristotéliciens d’Égypte représentent la famille du petit Christos ?
Mais bon, avec des oreilles de chat, il devait avoir picolé, le sculpteur...

Raulvolfoni a écrit:
Ouf !

Souffle court, il faut que j'arrête un instant. Je viens de tenter d'ouvrir la tombe du chevalier croisé, peine perdue, c'est énorme et je suis seul. Pas encore dégoûté au point de chercher de l'aide auprès des autres.
Soit ce type était un géant, soit il était mégalomane... Une fois qu'on est mort, je te jure, que miseria !

Elle est quand même bizarre, sa crypte. Jamais vu d'objets pareils dans toutes les chapelles funéraires que j'ai pillé ?
Oh, le côté je t'en mets plein la vue, si bien sûr, mais ces statues, ces petits vases fins et soignés avec des décorations pareilles, ces matières inhabituelles ? Têtes d'animaux, corps humains, hommes et femmes nus ou presque, éternellement de profil...
A mon avis, le curé qui a procédé à l'enterrement devait être aveugle. Ou bourré, d'ailleurs...

Je me sers en petits vases, bien sûr. Ca peut toujours faire un cadeau apprécié pour une jolie femme, hein ?

Mais bon, il y a comme des bruits, c'est bizarre. Rien à voir avec ceux de l'extérieur qui m'arrivent étouffés. Sacrés murs, la crypte. Même la lumière est étrange...
Comme c'est curieux...

Après bien des efforts, j'arrive à ouvrir le tombeau, alléluia, loué soit le dodegalogus !
Surprise !
Il y a un nouveau meuble à ouvrir à l'intérieur...
Et m... ! C'est comme les poupées moscovites ou quoi ?!

En plus, elle a une forme toute bizarre, la tombe dans la tombe, maintenant que j'examine à la bougie. Rien à voir avec le truc civilisé normal, rectangulaire : lignes courbes, reprenant vaguement une forme humaine, en plus grand, avec un visage peint à hauteur de la tête. Plein de dessins sur les côtés. Truc de sauvages, quoi...
M'a l'air de s'être fait quelque peu contaminé par les habitudes égyptiennes, le croisé suisse...
Bon, par contre, entre les deux tombes, pas mal d'objets, la plupart dorés. Ouch ! Mais c'est que c'est de l'or, ce truc !? Bien ça, bien ! Ce n'est pas très gros, mais quand même, ça doit valoir une jolie petite somme. Et puis, c'est joli, quand même...

Et puis, qu'est-ce que c'est, à nouveau, ces bruits ? Pas des rats, je n'en ai pas vu un seul.
Tiens, inhabituel aussi, d'ailleurs, quand on y pense...

--Spar.ahabdrap a écrit:


Ça recommence et cette fois, c'est certain, j'ai un invité.

D'abord, j'ai senti un raclement provenant de l'extérieur. La pierre contre la pierre... une sensation qu'on oublie pas.... je vous le garantis. C'est d'ailleurs quasiment le dernier bruit que j'ai entendu il y a de cela une éternité.... quand je me suis installé ici... (1)
C'était quand ils ont scellé le tombeau de Marcel en faisant semblant de pleurnicher.

Si j'étais en meilleure forme, je vous dirais bien que je suis d'humeur détestable, que perturbé dans mon repos éternel et plein de félicité, j'ai des dispositions orthodoxes et réglementaires, c'est-à-dire envies meurtrières, implacable résolution à anéantir les profanateurs.
Mais voilà, rien n'est aussi loin de la réalité.

La vérité, c'est que je ne me sens plus de joie, je danse littéralement la gigue dans mon neb ânkh. J'ai de la visite, c'est la fête....(2)
Je pousse un hurlement du genre yyyyyhhhhaaaaa!!!! mais évidemment, dans mon état, ça ne porte pas très loin... Je n'ai plus qu'à attendre.... fébrile que mon hôte veuille bien se présenter.

De l'air circule tout autour, de l'air frais, glacé et humide, c'est fascinant! Depuis un temps incroyablement long, je suis habitué à ces strates bien agencées, bien sèches, bien viciées... avec le soupçon de radon qui flotte en haut et s'échappe doucement comme l'eau d'une clepsydre....
J'arrive à sentir la présence de mon invité. Il est humide... Quelle sensation! Il déborde littéralement d'eau comme une outre moelleuse et bedonnante. Pour moi qui ai vraiment comme une petite soif, c'est vraiment de la provocation....(3). Je me tiens bien droit pour faire bonne figure....
Soudain, je ressens une horrible nausée....
J'ai l'impression qu'on me retourne et qu'on me secoue pour me faire vomir. C'est affreux.... Le pilleur est en train de manipuler les vases canopes et il vient visiblement de jeter son dévolu sur celui qui contient mon estomac et de la balancer dans sa besace sans le moindre égard pour ma nature délicate. Je vous prie de croire qu'avec le vin de palme, l'anis, la myrrhe et les petits oignons dont on m'a fourré la panse, je n'ai toujours pas digéré mon dernier repas...
Puis, j'angoisse et je pleure quand ce sont mes tripes qui sont manipulées. Même de mon vivant, j'étais sensible des intestins, surtout avec le concombre à la crème.
Bon, je sers les dents, ça va passer...(4)

Si je respecte la tradition, maintenant, je dois juste attendre un peu. Il va ouvrir... Ils ouvrent toujours, même si il est bien écrit partout qu'il n'en faut rien faire. C'est quand même fou ce qu'ils étaient malins ces vieux singes de prêtres. Ils savaient que plus quelque chose est interdit, plus on a envie de le faire quand même.....
Donc il va ouvrir.... et il va surement se pencher pour ramasser les bijoux.
Alors, je lui ferai mon plus beau sourire. Bon, certes, mon sourire perpétuel est prêt depuis une certain nombre de décennies. J'en vois quelques taquins remarquer que je n'ai pas vraiment le choix.(5)
Ensuite, je n'aurai plus qu'à tendre les mains et à le saisir pour le déchiqueter en petits morceaux. Ça c'est ce qu'on est sensés faire. Ne me demandez pas pourquoi.....

Un nouveau raclement me sort de mes pensées....
Je cherche à tâtons des bandelettes éparses pour les lancer en l'air joyeusement.... Dans la besace de l'homme, mes poumons en bocal se contractent.
Je prépare avec difficulté un mot de bienvenue..... J'hésite entre Arrrrgghgh!... Bouh! et Suuuurpriiiiiiise!!!
Mes idées s'embrouillent...
J'ai le trac ...


(1)Le quartier avait l'air sympa, les voisins tranquilles.....
(2) A ma décharge, ce n'est pas facile d'avoir les idées claires quand on vous a sorti le cerveau par les narines avec un crochet et qu'on a la tête remplie de sel, de cannelle et de goudron....
(3) Vous auriez soif, vous aussi si on vous avait déshydraté au gros sel pendant plus de deux mois.
(4)Et là, vous n'avez pas tort, je fais preuve après tout ce temps d'un optimisme légèrement immodéré.
(5) Moi, je préfère ignorer les cyniques. Il se trouve que dans ma situation, on est forcément prévoyant.



Raulvolfoni a écrit:
Bam !
Bam !
Bam !


Le plus simple, c'est de bombarder la tombe extérieure pour avoir accès à l'autre, sinon impossible de manœuvrer ou quoi ou qu'est-ce... Donc à la masse, et on n'en parle plus.
Ben oui, je suis comme ça, efficace et droit au but.
Hé bé, la mama, si tu me voy... Heu, non, rien, je vais éviter d'y penser. Si elle n'est pas morte, ça lui ferait de la peine, et si elle l'est, elle risque de se faire enguirlander par saint Titus, un fils ne fait pas ça à sa mère...

Bon, y'a plus qu'à se servir avant de se préoccuper de la tombe de sauvage.
Incroyable, de l'or et des pierres précieuses, je... Tiens ? Eh dis-donc, c'est de la semi-précieuse, là, faut pas me prendre pour un débutant... Et ça ? Plaqué, mon vieux, plaqué, tssss, chiqué, y'a plus de victimes consciencieuses... Bon, c'est joli, on arrivera bien à le placer à notre fourgue... ?
Ils vont être contents, les autres...
Il fait un de ces froids de canard, ici...
C'est moi ou plus je m'approche de la deuxième tombe, plus il fait froid ?
Tsss, il faut que je me surveille, moi, j'ai l'imagination qui bat la campagne...

Il faut avouer, aussi, avec les têtes qu'ils ont fait à leurs sculptures.
Un type avec un bonnet sur un corps, un corps de quoi ? On dirait un chat à quatre pattes, je te jure, pas un truc d'aristotélicien, ça... Et puis, bon, les autres, les filles les nénés à l'air, c'est sympa mais... Et un mec à tête de faucon, et un autre à tête de... Drôle de chien, en plus...
Ca me mets mal à l'aise, leurs trucs, il faut...
Il faut se remettre au travail et arrêter de réfléchir, c'est sûr.

Bon, je fais comment avec la deuxième tombe ?
Enquiquinant, ce visage peint, j'ai l'impression qu'il me regarde, c'est très désagréable.
Et si... Ah, oui, pas idiot ça. J'ai, oui, j'ai de la corde, oui, on peut tenter, elle est du genre solide...

Quelques temps plus tard...


Mpf !
Mpf !
Mpf !


Voilà. Ouf, quel effort ! Je me demande quand même parfois s'il ne serait pas plus facile de gagner ma vie honnêtement ?
Oulah, je me laisse aller, moi, sûrement cet endroit qui me chatouille les nerfs... Raison de plus, terminons-en avec cette étape.

Voiiiila. Tombe verticale grâce à ma précieuse corde, sur le point de rompre certes, mais maintenant que j'ai placé cette colonne idiote et lourde derrière, bloquée elle-même par le rebord du premier sarcophage...

Raul reprend sa masse...
Revenir en haut Aller en bas
Barramine

avatar


Compétences
Force: de l'âge
Capitaine: Non
Fonctions: Jambe de Bois

MessageSujet: Re: [RP] Les Genevois sont exquis.....   Sam 29 Oct - 10:06

--Spar.ahabdrap a écrit:


Et voilà, Ils ont encore fait sa fête à l'Helvète.... Le pauvre, à chaque fois, c'est lui qui prend... Bon, c'est vrai, c'est un peu ma faute, au départ, l'aménagement était un peu différent. On avait placé mon sarcophage bien en évidence et le sien planqué au fond dans un coin. Il ne voulait pas être dérangé et moi, je devais servir à détourner l'attention des pilleurs.... C'est d'un classique.... comme si les gens du métier ne connaissaient pas le truc!
Cette innocence des bâtisseurs, parfois, m'exaspère....
Mais comme je dis toujours, il ne faut pas prendre les enfants du bon Râ pour des ibis sauvages.... On était pas là depuis deux semaines qu'il y avait déjà des visiteurs... et qui c'est qui s'est coltiné tout le travail à l'accueil? ... C'est bibi...


Car, je ne vous l'ai pas dit? Je fait partie du décor.... C'est vraiment très vexant d'ailleurs.
Marcel, là devant... bon, d'accord, il s'appelle Grégoire en vérité, mais je n'en manque pas une pour être agréable... c'est un petit malin d'ici qui a fait fortune en orient. Il a débarqué à Damiette en Egypte il y a un peu plus de deux siècles avec un roi de chez vous et une bande de barons insulaires .... ce qu'ils étaient vulgaires, ces gens-là... .
Je résume un peu, disons seulement qu'ils ont pris une bonne raclée. Lui, par contre, s'en est bien tiré en troquant ses compatriotes à une bande de mamelouks qui les avaient encerclés. Sacré Marcel...
Ensuite, fort de cette excellente entrée en la matière, il à cru bon de rester dans le commerce. Et comme il n'avait vraiment aucune conscience, on peut dire qu'il a réussi dans la vie.

Dans la mort, un peu moins, c'est vrai, mais on ne peut pas tout avoir.
Comme il était prévoyant (du moins, le croyait-il) et qu'il s'était entiché de curiosités locales, il avait préparé sa sortie en grandes pompes.... (oui, bon..... )
Il a voulu imiter le style funéraire égyptien nouvel empire. (En tout cas, vous, vous appelez ça comme ça.) Il aimait beaucoup ça, les dorures partout....
Ce qui témoigne bien de son gout douteux pour le clinquant et le prétentieux.... moi, si vous voulez mon avis, je trouve que sous le règne des seigneurs khasout, on faisait des choses bien plus ... non, ça ne vous intéresse pas? Bande de barbares....

Toujours est-il que les artisans qui lui ont bâti sa dernière demeure ont fait un boulot de qualité bien inégale... D'abord, il m'ont mis Moi! dans cette taule qui suinte le gaz de roche.... et ça, c'est vraiment lamentable.... mais je n'ai rien pu faire.
Tout le reste est de la camelotte! La peinture a été sal.opée par un pauvre type qui n'y connaissait rien à commencer par ses hiéroglyphes... Un hongrois, parait-il...

Pour vous donner une idée, alors que je me délecte de miel, de lait, de vins fins et délicats, que ma bière est toujours tiède et épaisse, et que je me promène sur le fleuve avec de belles minettes entreprenantes tous les jours que Râ passe, lui, il mange de la sciure et des brocolis..... tous les jours.... et à boire, il a du jus de roseau .... Ses troupeaux étaient tous des taureaux, ce qu'il fait qu'il n'a jamais eu de lait. sa barque était une passoire qui tombait en ruine... Ah, c'est qu'il a pesté, le Bougre, les premiers temps... En plus, il n'arrêtait pas de venir chez moi pour les commodités
Alors au bout d'un moment, ça commençait à bien faire, vous comprenez?

Mais pourquoi est-ce que je vous raconte tout ça, moi?
Ah, oui, c'est à cause de ce petit malin qui vient nous rendre visite à présent.
Il a fini avec Grégoire et le voilà qui s'approche de chez moi...
Allons-bon, voilà qu'il me redresse à la verticale, maintenant..... Bon, après tout pourquoi pas? ce sera plus facile pour lui serrer le cou....
Je déplace doucement quelques bandelette pour laisser apparaitre mes dents. Ah quoi bon sourire si personne ne vous voit faire?

Barramine a écrit:
Barramine avait fini de déblayer sa malade qui était partie aussi sec vers l'atelier découpe monté à la sortie du cimetière ...

Comme dans une boucherie traditionnelle, on y découpait les bons morceaux et on donnait le reste aux chiens ...

Avançant vers un caveau d'ou un certain bruit se dégageait, en enfilade avec les jumeaux derrière lui, il toqua sur le rebord en marbre et reconnu la voix de Raulvolfoni ...


Oooooooooh Raul !!!! T'aurais po b'soin d'bras pour déblayer la d'dans ou pour profaner?

Chui avec les jumeaux la et on s'ennuie !!!

--Spar.ahabdrap a écrit:


Voilà qui change tout..... Décidément, ça devient déplaisant.... Ce Grégoire invite vraiment n'importe qui! Voilà qu'entrent non pas un, non pas deux, mais trois nouveaux arrivants, portant à quatre le nombre de malvenus...

Là, j'ai beau être magnifiquement bâti, pour une momie, j'entends, je vais avoir du mal à simplement tordre le cou à tous mes invités et à les entasser chez moi pour l'Hiver.
Ils prennent trop de place.... surtout les deux gros qui bavent derrière..... qui n'ont précisons-le au passage pas de cou du tout. On dirait que leur tête commence directement dans leurs épaules.
Quand à l'autre qui se promène sur une jambe il sent vraiment mauvais... Ne riez pas! Je vous assure qu'une fois le plus mauvais moment passé, vous, les vivants, vous sentez bien pire que nous les morts....
Grégoire quand on est arrivé, a bien refoulé un peu pendant quelques mois, mais c'est vite passé..... Je vous l'ai dit qu'ils avaient bâclé le travail, n'est-ce pas?
Lui, il l'ont juste fait tremper trois jours dans de la bière qui n'était même pas d'importation, une mauvaise âle d'ici....ensuite, ils l'ont un peu salé et pour finir ils l'ont fumé au bois hêtre. J'en ai un peu mangé, par curiosité, mais il n'était vraiment pas fameux..
Quant à moi, n'en parlons même pas mon apprêt fut sans défaut et après trois millénaires, je sens toujours aussi délicatement les huiles parfumées.

Mais je m'égare.... Toute cette viande fraîche m'embrouille les idées. Je remarque tout de même que celui qui a parlé est vraiment très incomplet. Un oeil des doigts, une jambe et même... mais n'en parlons pas....
J'envisage un moment de me transformer en nuage de sable pour les engloutir, mais j'écarte vite cette idée.... D'abord, outre le côté démonstratif qui n'est pas du tout dans mon caractère, ça me donne toujours la nausée.... Et deuxièmement,
il n'y a pas de sable dans le coin... que de la mauvaise terre un peu trop acide à mon gout.
Me voilà tout contrarié.... je ne sais pas comment réagir, peu accoutumé que je suis à recevoir autant de monde...

- [.......scrrrrrrrschhhhhwww........]
Je perçois alors ... (ah, vous l'avez entendu, vous aussi? )comme un frémissement... vu de l’extérieur, ça ressemble normalement à quelque chose entre un crissement de pierre et un courant d'air... ça fout les foies blancs en général.... Allons bon... qu'est-ce qu'il a encore, celui-là?
- Oui, marcel? tu veux me dire quelque chose?
Evidemment, pour moi, quand je parle, ça ressemble bien plus à une rafale puissante dans un tuyau d'égout qui charrierait des rochers dans l'écume..., mais il faut avoir l'oreille fine....

Raulvolfoni a écrit:
Ah, bienvenuto, quel plaisir !
Comme vous le voyez, nous avons là un délirant croisé qui s'est mis aux modes de l’Égypte ou un truc comme ça... Je ne savais pas que les averroistes priaient des trucs qui ressemblaient à tout ça ?
A défaut d'avoir affaire à quelqu'un de franchement sain d'esprit, reconnaissons qu'il avait le bon goût d'avoir de jolis objets pour sa dernière demeure. Y compris quelques breloques fait pour égarer les débutants, mais ça ne nous concerne pas...

Oui, je sais, j'en fais trois fois trop, mais pour je ne sais quelle raison, cet endroit me met mal à l'aise...

Les jumeaux Mollehier et Duredemain se disputent, comme d'habitude.

Joliiiii...
Non, bôôôôô. A moi.
Non, joliiiii. A moi.

Heureusement, Barra intervient pour remettre de l'ordre dans le chaos futur, avant qu'il ne dérape. Il faudra quand même que je lui demande comment il fait, la prochaine fois ?

Vos gueules, les jumeaux. Tout sera partagé plus tard, sinon zéro morceau...

Ah, ça doit être ça, une rime, et hop... ? Ça a l'air un brin trop simple, quand même... Mais en tout cas, les faire fonctionner en musique, ça doit être pas mal ? Sûrement, mais dehors, ce serait encore m... Mais qu'est-ce qui m'arrive, moi ?

Bon, tout le monde, ma proposition : Comme ça a l'air d'être méchamment solide, comme truc, on va fatiguer un peu l'ensemble à grands coups de masse. Ça devrait être dans vos cordes, les jumeaux, non ?

Regard demeuré mais convaincu des jumeaux. C'est vrai qu'ils ne fonctionnent pas qu'à la musicalité... Encore que...

Barra a l'air de s'intéresser plutôt à l'inventaire, moi je me repose, les jumeaux bossent : que du bonheur...


Bam !
Bam !
Bam !


Ah c'est sûr, ça déménage plus vite que moi, c'est qu'ils sont costauds, nos jumeaux...

C'est bon, on arrête les gars, ça suffit...

Bam !
Bam !
Bam !


On arrête, ca va !

Bam !
Bam !
Bam !


Stooooooooooooppppppppppppppppppppp !!!!!!

Ouf...
C'est craquelé de partout. Je commence à dégager les morceaux à hauteur du visage.


Dis Barra, toi qui est instruit de tes voyages, les trucs égyptiens, les apothicaires ne s'en servent pas une fois broyé pour en faire des potions médicales, non ?

Ca-y-est, bougie siouplaît !

Barramine a écrit:
Barramine était vraiment fier des Jumeaux ...De bonnes brutes épaisses avec une masse à la place des poings.

D'ailleurs, on ne pouvait s'y tromper .... Les écoulements sanguins entre les fêlures du tombeau et les crevasses sur leurs paluches semblaient leur faire ressentir le bon gout du devoir accompli.

En faisant le tour pour regarder les artéfacts auxquels le préparait Raul, il aperçu même une trace de ratiche sur le bord du couvercle ... Surement DurDemain qui avait pensé tomber sur un casse croute géant ...

C'est qu'il avait un fort appétit ce bougre.

Raulvolfoni a écrit:

Dis Barra, toi qui est instruit de tes voyages, les trucs égyptiens, les apothicaires ne s'en servent pas une fois broyé pour en faire des potions médicales, non ?

Ca-y-est, bougie siouplaît !

L'éclopé déchira un morceau de braie sur MolleHier et le trempa dans l'huile ou de la graisse on ne savait pas trop, qui trainait dans un ptit bocal et l'alluma à l'aide d'une amorce.

Bah t'sais moi j'en ai broyé des trucs dans ma vie et une chose est sure, l' résidu d'broyure ça va avec n'import' quoi et ça soigne tout c'qu'on veut pourvu d'y mett' un peu d'conviction avec la formule !!!

Fais-donc voir c'que t'as trouvé !!! T'sais les joujous du mort, y'a ptet quelques écus à faire au marché d'noël d'Cusy à Chens sur Léman?

Vu les culs bénis qu's'y trouvent ptet qu'on peut leur faire croire qu'on a r'trouvé l'trésor des Templiers? En plus j'l'ai connu l'Pierre Gaudés !!! Un sacré brigand cui la ... L'avait tout compris .... M'a tout appris en matière d'économie ressponsab' quand j'étais po pu haut qu'un tonneau !!!

Qu'est-ce t'en penses l'Raul?

Raulvolfoni a écrit:
Barramine a écrit:
l' résidu d'broyure ça va avec n'import' quoi et ça soigne tout c'qu'on veut pourvu d'y mett' un peu d'conviction avec la formule !!!

Ça, c'est Barra.
Il cause comme un charretier n'oserait pas, on ne comprend pas la moitié, ça refoule et ça remugle comme une chanson populaire de taverne de cinquante deuxième zone, il te fait fuir les enfants à la vitesse du « B » dont il marque son nom, bref, c'est un vrai cauchemar mais... Mais c'est TOUJOURS marqué au coin du bon sens...
Souvent à la hache, certes, mais pourquoi pas après tout...

Même avec la bougie, je n'y vois pas grand chose.... Minute.


Mollehier, ramène-toi, voilààà, réuni les bras, c'est bien, les mains maintenant, bouge-plus... Et hop.

Un escabeau à peu de frais... Il n'y a plus qu'à espérer que l'autre jumeau ne nous énerve pas à pleurnicher parce qu'il ne fait pas la même chose que l'autre, ou un équivalent... Ah, tiens :

Duredemain, ramasse-donc ta canine qui est restée sur le bord, là...

Pas à moi ?

Ah ? Zut, ben, Mollehier, tu attends avant de la ramasser, s'il te, heu, non, c'est un ordre...

Pourquoi ramasser ?

Ben, vu la taille, si ce n'est pas celle de Duredemain, c'est que c'est la tienne ?

Nan ? Pas mienne... ?!

C'est pas toi qui a mordu comme ça le tombeau ?

A le droit mordre tombeau ?

Ah, non, c'est pas lui, en effet... Barra ? Nooooooon... Il a les morceaux qui lâchent, mais quand même... Il ne s'amuserait pas à mordre de la pierre. De l'or, à la limite, pour vérifier, mais de la pierre ?
Mais c'est à QUI, alors, cette canine ou je ne sais pas quoi ?


Barramine a écrit:
Fais-donc voir c'que t'as trouvé !!! T'sais les joujous du mort, y'a ptet quelques écus à faire au marché d'noël d'Cusy à Chens sur Léman?

Vu les culs bénis qu's'y trouvent ptet qu'on peut leur faire croire qu'on a r'trouvé l'trésor des Templiers? En plus j'l'ai connu l'Pierre Gaudés !!! Un sacré brigand cui la ... L'avait tout compris .... M'a tout appris en matière d'économie ressponsab' quand j'étais po pu haut qu'un tonneau !!!


Sourire. Cusy à Chens/Léman ? L'Pierre Gaudés ? Ça y est, je n'y comprends plus rien...
Bon, choses sérieuses, peut-être... Je regarde à travers le trou vers la hauteur du visage. Ca va, ça ne sent pas trop mauvais... Enfin, on va peut-être pas le proposer à un parfumeur non plus, bande de Grenouilles ! Déjà que je ne débordais pas d'enthousiasme avant, ça va pas améliorer l'affaire.
Fin définitive du sourire...
Bon, alors, qu'est-ce qu'on voit ? Qu'on en finisse, quand même...
Revenir en haut Aller en bas
Barramine

avatar


Compétences
Force: de l'âge
Capitaine: Non
Fonctions: Jambe de Bois

MessageSujet: Re: [RP] Les Genevois sont exquis.....   Sam 29 Oct - 10:07

Raulvolfoni a écrit:
Bon, d'accord, je ne peut pas dire que j'ai forcément brillé dans cette histoire. J'aurais voulu vous voir à ma place, tiens...

D'accord, d'accord, j'ai crié... Oui, j'ai aussi eu parmi mes premiers réflexes celui de vérifier la couleur de mes braies... Nettoyage façon « on creuse les cimetière », il faut dire que c'est assez impératif, comme méthode décorative...

Retour à la case départ.
Je me penche et je regarde. Ça pue. Pendant ce temps, j'entends presque réfléchir les deux jumeaux (
Gn ? Agueuhneuh ?).
Et tout d'un coup, des dents qui me regardent.
Et des yeux qui voudraient me cueillir...
Et l'impression que l'ensemble du corps...
Et Mollehier qui se penche curieux vers le trace de canine en oubliant qu'il me porte...
Et une corde un brin ravagée pour avoir servi à tracter au début le sarcophage, mais qui a le bon goût d'être là alors que la base de mon élévation descend sans me prévenir...


Ahhhhhhhhhhhhhsecours !!!!!!!!!!!

Sans la moindre dignité, dommage.
En m'accrochant à la corde, miséricorde...
Qui casse, hélas.


Je retombe sur le sarcophage (il a pas bougé tout seul, là ?!?!) et je l'entraîne avec moi vers le sol, sniff...

Baaaaaaaammmmmmmmmmmmmmm !!!!!

Je me retrouve quelque peu peu net sur les restes du sarcophage totalement explosé...
Y'a un truc qui bouge, là ou bien c'est l'effet du choc... ????

--Spar.ahabdrap a écrit:


Là, je dois dire que c'est le pompon.
Pendant que ce brave Marcel essaie de me dire ce qu'il a à dire, les deux sauvages, sans doute des eunuques à qui l'on a pas tranché que la virilité... signe qu'ils avaient surement au départ l'intellect remisé au niveau de leur entrejambe, sont en train ni plus ni moins, de démolir mon magnifique et si délicat sarcophage....
En général, ils sont plus délicats avec le matériel, après tout, ça peut toujours se revendre ou resservir... en tout cas, c'est ce qu'ils se disent.


Il va me falloir un temps fou pour réparer les dégâts... D'avance, j'en ai mal au goudron qui m'emplit le crâne à l'idée de toutes ces incantations de maçonnerie et de marqueterie que je vais devoir ânonner en boucle....mais avec de la patience, même le bois se ressoude.... .(1)

Quelqu'un arrache un morceau de bois peint et la lumière fuse dans mon petit chez moi. Il y a un moment que je n'avais pas aéré.....
J'en vois un!!!! J'te m'en vais lui faire un baiser d'la mort, moi, à celui-là....
Je me penche en avant..... ça fait tanguer le sarcophage.... je crois qu'il me voit.... il se penche... bon d'accord, il essaie de se reculer.... on tangue encore plus ....non!
Et voilà qu'on bascule.....
Bruit fureur et poussière..... beaucoup de poussière
... c'est tout cassé de partout.....


- [.......scrrrrrrrschhhhhwww........]
- Ecoute, marcel, articule! je sais bien que je t'en demande beaucoup, mais fais un effort, tu vois bien que je suis occupé, là....
(2)

J'essaie de m'extraire des gravas et des morceaux de bois.
Impossible de bouger....
Je m'aperçois alors que j'ai mon diner qui m'est resté sur l'estomac... Enfin, plus prosaïquement, il a atterri sur moi. Je commence à gigoter un peu pour me dégager, conscient de la sensation que ça doit lui procurer entre les genoux et la pointe des cheveux un peu comme si il flottait sur un radeau de gravât dans une mer de râts. J'espère qu'il ne va pas me faire dessus.... ça m'est déjà arrivé. Les deux gros débiles n'ont pas réagi.. je me demande si je pourrais en possèder un et l'utiliser pour tuer les trois autres.... ça ne doit pas être bien difficile....


- [.......scrrrrrrrschhhhhwww........]
- Quoi? mais pas du tout! Et d'ailleurs, je ne suis pas en mauvaise posture! Quand j'veux, je les déchire, ces minables!
- [.......scrrrrrrrschhhhhwwrrrrschhhhhwww........]
- Tu n'y penses pas? Ne va pas menacer une si excellente cohabitation, mon gaillard!
- [....wwrrrrschhhhhwww........]
(3)
- Oh, ne sois pas vulgaire! Et ne touche pas à ce levier!!! je vais y arriver ! je vais me dégager ! je vais les déchiqueter... Et là, tu regretteras ton insolence!!!!!

Pour donner le ton, j'aspire la chaleur des lieux et je filtre une partie de la lumière histoire de leur foutre un peu plus les jetons. C'est un effet de scène discret, un peu convenu, mais c'est toujours très apprécié des amateurs. (4)


(1) Eh bien oui qu'est-ce que vous croyez? Déjà que je vous parle, vous devez bien vous douter que je suis capable de deux ou trois petits trucs anecdotiques voir assez peu réglementaires....

(2)Marcel est en piteux état. Bandelettes de mauvaise qualité, préparation négligée, formules mal retranscrites.... Il a commencé à se décomposer très vite.... Il y a des morceaux de lui un peu partout dans le caveau... ce garçon est un peu envahissant ; on ne peut pas faire un pas sans lui marcher sur un bout......

(3)Et en plus il est vindicatif parce qu'il a réussi à garder la main sur un atout non négligeable.... je ne sais pas encore où elle est, d'ailleurs, mais si je la trouve, sa main, je vous promets que je la lui grignote en rigolant....

(4) Oui, je peux faire ça aussi... ça vous en bouche un coin, n'est-ce pas?

Raulvolfoni a écrit:
Bon, je dois dire, j'hésite un peu entre la panique totale et partielle...
Un truc bouge sous moi.
Sous moi se trouve une momie, enfin je crois que c'est bien comme ça que ça s'appelle...
Et elle bouge.
Sûrement un rat.
Non, j'ai dit qu'il n'y en avais pas, il n'y a pas si longtemps...

MAis alOrs, c'est QuOi qui bOuge ?


C'est un fAntÔme !
Quoi, tu délires, p'tit Raul, t'as les miquettes, là, ou quoi ?! fait Barra.
MiQuettes ou miQuet, c'est pas nOrmal une mamie qui bOuge !?!?!
Quoi ?!?!

Et puis, j'entends d'un coup :

Agniââââââ
Heu, ben, tu quoi fais là ?
Agniââââââ
Heu ? Ben, pareil alors... Agniââââââ
Ca va pas, les jumeaux, qu'est-ce vous foutrez !? hurle Barra, également estomaqué semble-t-il.
Ben, pareil-alors. Agniââââââ !

Mollehier ou Duredemain, je ne sais pas lequel, je les confonds tout-le-temps et je me demande bien comment fait Barra pour les distinguer, bref, le premier donne des coups n'importe où, le vide, les murs, Barra (oups, loupé, ouf pour lui), les murs, le vide...
Et l'autre fait un peu pareil, visiblement pour imiter sans trop savoir pourquoi, mais bon, la gémellité, ça vous fait des trucs qu'on ne comprend pas, nous les non-jumeaux...
Il paraît. C'est ce qu'on dit. On dit qu'Aristote a signé un traité sur la question. 'Faut croire...


En tout cas, je vous raconte pas le délire....

Barra qui essaye de survivre (pour des raisons qui m'échappent mais ne me rassurent pas pour autant, les jumeaux restent sur les côtés et ne s'occupent pas du tout de moi...) et qui se demande encore s'il donne des ordres ou défouraille directement.

Les murs qui tremblent sous les coups de massue des poings des deux jumeaux. Enfin, TOUT tremble et frémit, en même temps, les bougies éclairent de pire en pire, tiens l'une d'elles s’éteint, super.

Moi encore à califourchon sur mon tas de sarcophage et de mamie, pardon, momie je crois...

Ça y est, je viens de comprendre, Mollehier (ou Duredemain... Soupir...) est possédé par le fantôme, le mamie, la mamie, la momie, le truc quoi...

Mamaaaaaaaaaaaaaaaaaa... Ouinnnnnnnnn


Tiens, le bandage du bras de la momie a l'air de vouloir lâcher, là...
Tiens, il lâche et le bras se tend vers moi...
Tiens, si je passais en mode « panique totale », tiens ?



Mamaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa... Ouinnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn

--Spar.Ahabdrap a écrit:
Vous avez déjà été perché sur deux chars de guerre à la fois? ... J vois.... Bon alors peut-être sur deux tonneaux de bière, une fois que vous étiez gravement alcoolisé à la limite de la longue conservation?
Bon enfin vous devez voir de quoi je veux parler, vous savez, quand chacun de vos pieds fout le camp dans une direction opposée...


Avec les deux gros dadets, c'est un peu ça en plus gluant.
Je m'amuse comme un petit fou, mais je sens bien que je ne vais pas tarder à me casser la gueu.le. C'est vrai que j'ai été un peu trop sur de moi sur ce coup-là.... mais à ma décharge(1), quand j'ai visité le premier, j'ai cru que je m'étais trompé d'organe alors je suis allé voir dans le deuxième.... Pas mieux... Encore pire que ce que je croyais.
Aussi en attendant l'inévitable, je m'efforce de taper sur tout ce qui bouge. Je ne vous dis pas le capharnaüm dans ces deux tas de gelée qui leur servent de cerveau... Quoi que j'essaie de faire comme dégât, je ne pourrais qu'y mettre de l'ordre...


(1) oh, allons hein????
Revenir en haut Aller en bas
Barramine

avatar


Compétences
Force: de l'âge
Capitaine: Non
Fonctions: Jambe de Bois

MessageSujet: Re: [RP] Les Genevois sont exquis.....   Sam 29 Oct - 10:31

--Mollehier a écrit:
C'était le bordel .... Mollehier avait beau être un gars solide, il n'en restait pas moins un brin débile ...

Une boite aussi bizarre dans un endroit aussi bizarre avec des choses aussi bizarres, c'est pas possible ...

Le géant commença à déménager l'air autour de lui des fois qu'il soit un peu vicié ou vicieux puis il s'attarda à démonter la boite en pierre pour annihiler toute tentative de sortie incongrue du référentiel cubique.

Il jeta un oeil vers Barramine pour s'assurer de la qualité du travail. Le borgne était en trin de clignoter des yeux pour essayer de voir ce qu'il se passait.


Euuuuh Lieutenant?


C'est qu'il osait po trop lui parler ... La dernière fois il avait failli se faire découper pour un mot malencontreux ...


Euuuuh LIEUTENANT?

Ca va, vous voyez bien? .... ou peut être que la pénombre vous gênasse ... ou que j'eusse encore mieux fait de clore l'ouverture qui me sert de parloir ... Chiooooooootte !!!!!


A peine eut-il le temps de merder vocalement, qu'il sentit que son cervelet était en train de se faire des noeuds ... Les noeuds ça le connaissait bien ... Et la même un pied marin aurait fait du bien ... Il s'effondra lourdement sur le sol en miaulant ....


Dernière édition par Barramine le Sam 29 Oct - 11:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Barramine

avatar


Compétences
Force: de l'âge
Capitaine: Non
Fonctions: Jambe de Bois

MessageSujet: Re: [RP] Les Genevois sont exquis.....   Sam 29 Oct - 10:43

--Duredemain a écrit:
Voyant que son frangin balançait ses enclumes dans tous les sens, le moins fin des jumeaux, un sourire béat aux lèvres se mit à déménager l'air dans l'autre sens ...

Les savants appelleraient ça plus tard, un anti-cyclone ... En gros ça casse tout dans l'autre sens, il fait chaud et il pleut des parpaings ou des hallebardes ....

Bref, entre le Raulvolfoni qui tremble comme une feuille, son frangin qui purifie l'air ambiant mais qui a l'air de tourner de l'oeil, le Lieutenant qui lui jette un regard uniborgniste et la boite malodorante ...

Un moment d'extase créative, DureDemain ouvre sa bouche et lache quelques mots .... Chose rarissime qui arrive qu'une fois tous les six mois ...


DureDemain peur !!! Bobo tête !!! Besoin cogner !!! Quand cogner DureDemain pu peur pu bobo !!!


Joignant l'utile à l'agréable et donc le geste à la parole, la brutasse épaisse se mit à dérouiller à la volée devant lui ....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Les Genevois sont exquis.....   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Les Genevois sont exquis.....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Hydre :: La place commune :: [RP] : Nos histoires en Gargotes-
Sauter vers: