L'Hydre


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sujet ouvert par des tiers sur la gargote Franc-Comtoise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Galovert

avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Oui
Fonctions: Roi du pied dans le plat

MessageSujet: Sujet ouvert par des tiers sur la gargote Franc-Comtoise    Mer 13 Avr - 23:19

Post-it : [RP] Comté, Questions au Parlement.

Voilà que se réveille ce tiédasse d'Imladris ...
Spoiler:
 

Et la répons de Yde, toujours aussi larguée....
Spoiler:
 

Je n'ai pu m'empêcher de faire l'effort d'amputer les quelques heures de sommeil qui me restent pour poster ceci.
Citation :
Le Peuple ? ....
On parle du Peuple ?
Et depuis quand celui-ci aurait l'ombre d'une importance pour cette famille d'intrigants.

Dès lors que la diarrhée règne de la chaise percée du Roi Victor jusqu'aux arpions du dernier né de Franche Comté,
l'impuissance de vos procédés habituels en devient pathétique.


Et reconnaissant ce torche-cul pondu par un fêlé irresponsable...


Mais le Peuple se fait à tout.
Il perdure même quand on pense lui tordre le cou pour se gaver d'avantage.

Seigneur Imladris, il serait peut-être temps de comprendre que ceux de la Liste Noire jugés et déjà condamnés...
Viennent de se payer pour quelques jours de geôle
"Licence éternelle à demeurer en Franche Comté".

Condamnés pour avoir été listés et de ne point avoir consentis à plier.
La sentence ne prévoie aucune expulsion et ne régénère pas les dispositions infâmes de ce torche-cul improprement appelé "décret".
Voici donc "la force de Loi" dans l'impasse du Droit.

Car une chose jugée ne peut l'être une seconde fois.

Merci à Jontas et à sa clique fraîchement décorée d'avoir tant rehaussé notre prestige.
Et d'avoir échangé notre culpabilité de ne point trouver grâce à leurs yeux par la certitude de savoir enfin ou passe l'argent du racket du Peuple.
Protéger leurs fesses avec l'argent du Comté reste leur ultime défense.

Après avoir tressé la corde pour se pendre, ils se l'auront passée au cou.
Maintenant ils progressent à grands pas vers le trappe du gibet.
Restera plus qu'à leur coller pied au bas du dos.

Ne vous en déplaise, vous n'êtes guère placés pour remédier à une telle ampleur dans la félonie.
D'autant plus que pour avoir laissé faire vous en portez une part de responsabilité.
A trop épuiser le dispositif d'essuyage des fions on en vient fatalement à sentir des doigts.

Il est vrai que certains d'entre vous ont payés fort cher d'avoir égratigné le bubon purulent ...
Nous nous inclinons devant leur inutile courage.

Laissez donc ce "décret" tranquille, il n'est plus temps de protester.
Ni d'aménager la corruption, comme vous savez si bien le faire.

Cet acte de haute salubrité aujourd'hui nous incombe, qui consiste à inciser pleinement le mal, loin au plus profond de la racine.
Le fer est bientôt rouge à point.

Nous avons grande aptitude du traitement des nobles trous du culs...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sujet ouvert par des tiers sur la gargote Franc-Comtoise    Mer 11 Mai - 19:54

La halle de Pontarlier.
[RP] Eglise Saint-Bénigne de Pontarlier.

Pas pu m'empêcher d'aller y faire un tour et y mettre mon grain de sel...
Rolling Eyes

Spoiler:
 

A moi.

Citation :
Quel bon et savoureux matin ! Le soleil venait à peine de se lever qu'Adessa dévalait déjà la pente qui menait au village, afin de rejoindre une de ces tavernes ou un substitut de bière lui serait servit. Manque de bol fallait toujours qu'elle tombe sur les personnes les plus bizarres des alentours. Oh non, ça ne pouvait pas être le bisounours qui attend impatiemment sa femelle cloué à la fenêtre. Non, non, c'était bien pire ! Un de ces types qui t'appellent ma fille ou ma sœur, comme si rien
n'était ! Les hommes d'églises. Aaah ça... Tout un bordel. Une bande de siphonnés du bocal, obsédés par de loufoques croyances. Des grosses larves qui étalent leur bave sur leur passage. Yeurk !

Voilà qui avait de quoi dégouter dès le matin et aussi pourrir une journée qui pourtant avait si bien commencée, malgré certains détails de la nuit passée, hurm.

Adessa sortit de la taverne en grommelant et prit la direction opposée à celle de sa roulotte. Pour le peu de temps qu'elle resterait ici, elle pouvait bien se permettre de flâner sur le marché ou explorer quelques bâtisses laissées inoccupées par leurs habitants partis faire leurs travaux respectifs.

Le chemin poussiéreux ne la mena pas vers le centre mais plutôt vers l'extérieur du village. Relevant le nez, tout en fronçant les yeux éblouit par le soleil matinal, Adessa reconnue tout de suite la chose
qui trônait devant elle. Une église...


Pfou...!

Le côté gauche de la lèvre supérieure remonté, un froncement de sourcil, inutile d'en dire plus. Décidément c'était son jour. Si elle était un tant soit peu croyante, elle aurait presque pu se dire qu'Aristote en avait après elle aujourd'hui. C'est sans convictions qu'elle était entrée, marchant dans cette haute pièce, n'ayant que l'écho de ses pas pour l'accompagner. Non loin d'elle, accrochées à un pan du mur, étaient exposées quelques pancartes qui attirat son regard et forcément, sa curiosité. Lecture faite, elle ne pu s'empêcher de partager ouvertement sa pensée.

Un tissu de conn'rie, oui ! Secouage de la tête.
Et puis c'est moche !!

Les talons tournés, le rebroussement de chemin effectué jusqu'aux marches, elle s'était tout de même retournée pour regarder une nouvelle fois l'édifice.

Faudrait vraiment penser à faire cramer ce genre d'endroit.

Il y a des jours comme ça où il ne vaut mieux pas sortir de sa roulotte...


Dernière édition par Adessa le Jeu 12 Mai - 7:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sujet ouvert par des tiers sur la gargote Franc-Comtoise    Jeu 12 Mai - 7:31

La suite ça vaut des points sérieux...

Savonarole a écrit:
Savonarole était sur le porche de la grande porte de l'église.



Forcement, puisqu'il était toujours fourré à l'église ou à la taverne. Mais plus souvent à l'église.



Ainsi il ne pouvait pas perdre une miette de ce qui était dis de la jeune femme.



Il grogna bien sur, mais peut importe, le lieu n'avait pas tellement
d'importance. ce qui le faisait grogner c'était cette espéce de
méconnaissance des choses et du respect commun qui fait que les gens
critiques, insulte, voire pire, puis demande à ce qu'on les respectes.



SAvonarole savait bien que de tel mot ne cachait qu'une seul envie:

Celle de se faire remarquer juste pour faire "pas comme les autres"; Comme les ados quoi.



il restait donc là et ne répondit rien à cela.



La pencarte resterait là, contrairement au parole de la jeune femme qui
partait sans même avoir envie de discuter de la chose. Par peur de
realiser son erreur peut être.



Il prit un sourire vainceur. de toute manière, il ne pouvait pas lui
répondre, puisqu'elle était déjà partit. Alors il ne pourra pas lui
enseigner la vie

Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Galovert

avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Oui
Fonctions: Roi du pied dans le plat

MessageSujet: En gargotte comtoise. [RP] ARC s'excuse.   Sam 11 Juin - 22:15

C'est ici http://forum.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=50

Devant le quasi aveux des bidouilles comtales, j'ai posté ceci.

Citation :
Galovert a écrit:
Galovert, pas si illettré que ça, se bidonnait au spectacle des magouilles et autres glauques arrangements qui arrivaient enfin sur la place publique.

Et POURQUOI donc croyez-vous que l'Hydre se soit résolue à balancer tout ce beau monde dans les douves ?

Pour les écus de la Comté ?
Mais il y a longtemps que les Spartes et leurs complices ont pillé les caisses de vos cités et même celles de votre, de notre château.
Et s'abreuvent aux impôts du Peuple pour leurs menues dépenses.

Yde et sa famille ne font que magouiller pour les maintenir en place.
La preuve...
Vos voix, ils en font de plaisantes péripéties.
Que vos selles les importuneraient bien plus par leurs odeurs, s'il vous en prenait de chier sur leurs chausses.

Yde encore jeune écoutait aux portes de la Mairie de Luxeuil pour en rapporter à Dole les mots républicains.
Héloïse en est son digne surgeon.
Héloïse de Sparte peut sans rougir être confondue avec la première.

Mais POURQUOI donc avons nous ainsi saigné votre clique dirigeante ?

Pour la gloire ?
Nous nous en tamponnons le coquillard.
Souvent en position de régner sur des contrées entières, l'Hydre s'est contentée de nettoyer et de passer.

Par vengeance ?
Mais il faudrait étendre celle-ci au string.
Les Spartes le remonte sans cesse pour en cacher les fesses de Victor, sommets de leur engeance.

Peut-être que...
Parce que ce monde féodal n'est que félonies et blasphèmes à ses propres principes et croyances et souille NOTRE SOL?

Car la noblesse comtoise d'aujourd'hui ne vaut guère mieux que les coquins parfumés qui régnaient encore en Rouergues avant que l'Hydre les mette bas.

Car c'est NOS CONTREES, celles que nous parcourons sans entrave, que polluent ces marauds en dentelles.

Non... pas seulement... Mais bel et bien...

PAR AMOUR POUR LE SAINT CHAOS !

Par qui seul le monde trouvera son Salut en la révélation de ce qu'il est vraiment.

Ainsi que le fumier est nécessaire aux belles plantes...
Ainsi le Chaos en est pour que souffle le vent de la liberté.

Merci, bande de consanguins comtois.
Merci d'avoir enfin montré les raisons réelles des souffrances du Peuple.

Nous accepterons vos excuses.
Quand vous irez crever en votre enfer.

Un PNJ qui anime le débat a réagis ^^
Citation :
--Sarah_porte a écrit:
[rp]

Sarah se tourna vers le nouvel arrivant de la conversation. Il avait l'air plein de volonté et de croire dur comme fer à ses propos, en tous les cas, il défendait tel un grand patriote[/rp]

Eh dites m'sieurs? Z'avez balancé qui d'puis qu'vous êtes par chez nous dans les douves?
J'veux ben vous croire si les Spartiates vidents les caisses ... M'enfin non, puisqu'ben parait qu'quand vous passez, vous raflez quand même un gros paquet ... Faut croire qu'ils laissent quand même en abondance ... C'qu'est sûr, c'est qu'c'est pas les pourboires faramineux qu'ils s'font qui nous balancent dans l'gouffre financier ... Moi j'm'suis fait foutre dehors de chez moi à cause d'gars comme d'chez vous ... Pasqu'ben ils demandaient tellement d'taxes, que quj'savais même po payer qu'jai finis à la rue moi ... Heureusement qu'personne est passé chez tantine et qu'elle m'héberge ... M'enfin, ça reste pas facile ... Maintenant le bout d'pain sec qu'elle arrive à s"payer par jour ben il est divisé en deux du coup ...

Elle marqua une pause

M'enfin, j'veux bien qu'ils sont d'vilains profiteurs et magouilleurs, mais là ils sont même plus du côté des dirigeants ... Pis c'quoi ces histoires de vot"sol? Pa'sque c'est chez vous partout? Z'iriez pas embêter tout le monde aux 4 coins du continent les gens s'raient djà plus sympa avec vous! Même qu'moi j'ai déjà rencontré certains nobles, ben ils valaient bien leur appellation, même qu'ils étaient gentils avec moi! J'vous jure! Pis le Saint Chaos, c'est pas bien, moi j'aime pas l'chaos, j'veux juste vivre en paix, mais vous nous rendez la vie encore ben plus rude! J'suis pas sûr d'qui pollue le plus au final en fait ... Les Spartiates que z'aimez bien citer ou ben vous? Ou ben c'est du pareil au même ... Sauf qui en a qui sentent bon et qui s'habillent ben et vous qui puez et qu'êtes vêtus comme des hommes des bois ... Moi j'trouverai ben qu'on supprime ceux qui pensent qu'à l'intérêt d'leur couronne tout comme vous, et qu'on garde qu'ceux qui sont bien!

D'puis le temps qu'vous êtes là vous faites rien qu'embêter le peuple ... CA RAPPORTE pas grand chose à vot' super cause pour rembouser la famille qu'vous n'aimez pas!

La liberté d'vivre pire qu'les animaux, v'la c'qu'on gagne au final ...

J'ai donc osé un essais de laisser une piste de notre manière de voir les choses.

Citation :
Galovert a écrit:
Que voilà belle démonstration de basse vue.
L'éternel cuissage de la chair domestique, savamment ordonné par Lois et Édits, produit de biens curieuses déductions.

D'un côté les puissants ayant droit de tonte et d'abattage.
Au devoir chevaleresque de saigner avec gentillesse le troupeau, afin que celui-ci perdure dans l'idée d'avoir enfin festins en partage.

De l'autre les bêlants qui toujours bêleront avec espoir.
Toujours en train de brailler sans bouger un orteil.
En un concert éternellement clapissant.
Toujours chair à cuisser et à trouver justificatifs pour l'être.

Point de place en cet équilibre pour ceux qui ne cultivent ni n'élèvent, ni ne tissent ni ne filent.
Qui jamais ne plieront genoux devant blasons ou mitres.
Mais dont toujours on attend qu'ils équilibrent le fléau de la balance.

L'Hydre Patriote ?
Fi donc, seriez vous tant aveuglés pour croire en cette fadaise?
Et quoi encore qui ferait croire que la simple description de votre condition nous porterait à prendre partie.

Etre aimés ou pas, que voilà le cadet de nos soucis.
D'ailleurs de soucis nous n'avons point.

Nous sommes le cauchemar de ce monde.

Et si vous pensez que nous vivons comme des bêtes...
Ce n'est que votre condition qui trouble vos sens.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sujet ouvert par des tiers sur la gargote Franc-Comtoise    

Revenir en haut Aller en bas
 
Sujet ouvert par des tiers sur la gargote Franc-Comtoise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Hydre :: La place commune :: [RP] : Nos histoires en Gargotes-
Sauter vers: