L'Hydre


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sujet ouvert par un tiers sur la gargote provnçale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Ce RP vous plait
Enormément
0%
 0% [ 0 ]
Beaucoup
0%
 0% [ 0 ]
Assez
0%
 0% [ 0 ]
Pas trop
0%
 0% [ 0 ]
Pas du tout
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 0
 

AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Sujet ouvert par un tiers sur la gargote provnçale   Ven 4 Mar - 3:58

Posté le: 01 Mar 2011 00:15 Sujet du message: [RP ouvert ] Provençale ou non ? voilà est la question ..


Domenja

Citation :
Une t'ite provençale d' un jour en le port de Marseille se promenait sottement par une belle journée d'hiver.

Quelques mares gelées sur plages glacées, sans marées, la faisait sauter dans les flaques quand son œil non aguerri s'attarda sur des transferts de marchandises de marins sur le port. Tempérament oblige, la jeune femme se rend aux embarcadères.

Abordant l'un ou l'autre à l'œil torve et au sourire trop enjôleur, elle se renseigne.. digne fille de son père marin aguerri . T'es qui toi ? tu fais quoi ?

Marseille ? ville de l'Hydre ? tu rigoles ? je te crois pas triple buse ! Mauvaise langue !

Provence ? sous l'Hydre ? je ne te crois pas !!! Une paire de claques avait eu raison de l'insulte

Jamais .. tu m'écoutes !! jamais !!! La Provence de mes ancêtres ne s'est abaissée à celà ! et ce n'est pas aujourd'hui que ça commencera ! Voyou ! Ordure ! Iconoclaste !

En un mot .. l'insulte suprême . MENTEUR !!!!!!!!!! Jamais les Sabran n'auraient permis celà ! Va te faire voir chez tes sauvages !! MENTEUR !!!


Lance une pièce en l'air .. et la regarde redescendre .. tombera .. tombera pas .. si c'est face ..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sujet ouvert par un tiers sur la gargote provnçale   Ven 4 Mar - 3:58

Alessandro


Citation :
Le (très) jeune chef du port phocéen arpentait les quais, une tablette à la main et un poinçon dans l'autre. Ses comptes étaient scrupuleux et il se rendait compte, pour la première fois de sa vie, à quel point les affaires, la politique et l'administration d'un pays pouvaient être réellement aussi sales que son père le lui avait dit.
Silencieusement, il priait pour ne pas y laisser son âme.

Mais surtout, il faisait consciencieusement son devoir. Notant tel problème, gueulant après tel ou tel marin, incitant la maire à accélerer les tracasseries administratives, échangeant des courriers, des poignées de main, des promesses de paix. Les choses étaient incroyablement compliquées, en partie à cause de la taille du port, déjà bouché par l'épave du "Bateau Du Test" échoué de l'ancien roy Lévan III.
Dans sa poche, trois mille deniers de bronze avaient atterris comme par magie, d'autres devaient suivre. Il ne savait pas encore trop bien ce qu'il allait en faire : les donner pour remplir les caisses de la mairie, acheter une robe à sa fiancée ou attendre d'être grand pour lever une armée et protéger sa future principauté. Ca coûtait cher, les armées.

De loin, il vit une jeune femme s'en prendre à un marin. Il fallait qu'il intervienne rapidement : tous les jours, les ribaudes du port se disputaient avec des marins saouls, ou bien des femmes honnêtes ne supportaient pas leur langage peu châtié. Alessandro était bien placé pour le savoir : depuis qu'il était chef de port, il avait appris un tas de gros mots.
Enfin, bon, le travail avant tout :

Hola, senhora ! Que se passe-t-il ici ? Mais... oh, c'est vous, donzella Sabran.
Le très jeune homme sourit : il avait croisé la femme un jour plus tôt et elle s'était présentée comme la filleule (ou la cousine, il doutait soudainement) d'Elyouf de Sabran - le propre seigneur d'Alessandro-.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sujet ouvert par un tiers sur la gargote provnçale   Ven 4 Mar - 3:59

Jen

Citation :
Jeni, était depuis quelques temps à Marseille déjà. Ville de toues les débauches à en voir certaines tavernes et les filles de joies que le chef de port Alessandro avait fait venir pour les marins.

Elle se promenait souvent sur le vieux port pour y surveiller du coin de l'oeil les réparations d'un de ses bateaux. Le deuxième était en route pour lui aussi se faire refaire une jeunesse.

Puis un jour, le jour d'une de ses promenades, elle aperçut puis entendit une donzelle qui râlait tout ce qu'elle pouvait après un marin...

Citation:
Marseille ? ville de l'Hydre ? tu rigoles ? je te crois pas triple buse ! Mauvaise langue !

Provence ? sous l'Hydre ? je ne te crois pas !!! Une paire de claques avait eu raison de l'insulte

Jamais .. tu m'écoutes !! jamais !!! La Provence de mes ancêtres ne s'est abaissée à celà ! et ce n'est pas aujourd'hui que ça commencera ! Voyou ! Ordure ! Iconoclaste !


Un sourire suivit d'un autre...puis Jeni décida de s'approcher.


Bonjour euh... dame, je suis Jeni.. Un soucis avec l'hydre? Non parce que bon je vais vous éclaircir un ou deux points.... Voir trois même si vous y tenez.

Un coup d'oeil sur le coté, Jeni vit une bite d’amarrage, c'est donc toute souriante qu'elle alla s'y asseoir pour parler de facon tout à fait cordiale à la beugleuse.

Petit croisement de jambes, sourire Hydrique sur le visage...

Donc donc... Alors déjà la Provence n'est en rien devenue Hydre, et l'hydre n'est pas installé en Provence pour la simple et bonne raison que l'Hydre est chez elle partout. Que ce soit ici ou à Rodez ou même à Mont de Marsan.

Ensuite, si nous sommes ici, c'est pour faire marcher l'économie locale. Oui nous sommes bon ,je sais .....j'attend même un merci de votre part pour ceci. Grace à nous, une vingtaine d'embauche à Marseille en deux jours et d'autres encore à venir...Et pas des embauches à 15 écus comme je peux souvent en voir....18 écus jeune fille.

Ensuite, comme nous ne sommes pas chien... Non non juste hydre, nous allons aussi faire travailler Arles dans les jours à venir.

Alors d’après vous, la Provence s'abaisse à quoi?? Oui demoiselle qui beugle si fort, Nous vous donnons du travaille, puisque nous ne prenons même pas les offres qui sont là pour notre bateau. Nous faisons travailler les tavernes, les marchés et les mines....

Mais vous? vous faites quoi au juste?

Alors je vais etre tres clair.

Petit blanc.....

Si vous commencez vous et compagnie à m'asticoter, nous allons reprendre nos écus. Mais rassurez vous, nous ne les reprendrons qu'une fois nos bateaux réparés. Ce qui nous fera des réparations gratuites.

C'est ce que vous voulez? J'en doute fort.

Allez plutot me chercher un bon Pastis, fait soif par ici.

Jeni la soutenait du regard... L'emmerdeuse hydrique n'avait pas à coeur de se faire emmerdouiller par une beugleuse sans grand intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sujet ouvert par un tiers sur la gargote provnçale   Ven 4 Mar - 3:59

Domenja

Citation :
La pièce tombe au sol rebondissant et se perdant dans l'eau saumâtre du port tandis qu'un homme l'apostrophe.

Chef du port, bien sur sa personne, carnet à la main, bouche ouverte à toutes reflexions.

Hola, senhora ! Que se passe-t-il ici ? Mais... oh, c'est vous, donzella Sabran.

Un sourire en sa direction et s'excusant presque voulant raconter ce qu'elle a vu et ce que le bougre lui a décrit quand une donzelle.. enfin une donzelle.. de celles qu'on croise dans les beuglants de Marseille les plus sordides se met à l'invectiver, l'haleine chargée à tel point que la jeune fille fit deux pas en arrière.

Ne comprit pas tout la jeune fille .. mais les derniers mots la firent sourire

Si vous commencez vous et compagnie à m'asticoter, nous allons reprendre nos écus. Mais rassurez vous, nous ne les reprendrons qu'une fois nos bateaux réparés. Ce qui nous fera des réparations gratuites.

C'est ce que vous voulez? J'en doute fort.

Allez plutot me chercher un bon Pastis, fait soif par ici.

Oh ne bougez pas Jeni .. Jeni c'est ça ? .. A votre service !!

Appuyant fortement sur le prénom, elle héla Marius qui flânait comme de coutume sur le vieux port pour lui commander la boisson traditionnelle des lieux. Marius la connaissait sa forte tête de bougre de Domenja et se précipita pour apporter la précieuse boisson.

La jeune Sabran de l'Isle, après un sourire reconnaissant à son ami d'enfance, offrit à la Dame sans doute encore assoiffée le verre si prestement servi.

Vos navires ? endommagés ? Mais par quel malheur ? Reprendre vos écus ? mais de quels écus parlez vous ? Savez vous malheureuse que les artisans de Marseille ont décidé de faire la grève ? Je vous l'apprends ? enfin ! c'est un mot d'ordre de ce soir du maitre des artisans qui a décrété que les gens n'étaient pas assez payés, donc ne travailleront plus au port. Enfin .. pas pour les bateaux étrangers ils ont dit.. enfin ce que j'en dis moi.. c'est juste pour vous rendre service hein. . 'fin vous savez .. chez nous .. un jour c'est les planches qui n'arrivent pas, un autre c'est la mer qui a la flemme de venir à nous, parfois même .. la paresseuse .. va nous faire des marées . nous qui n'en avons pas !

Sourire numéro 6 bis face à l'hydrique adriatiquement androïde et hydrocéphaliquement hybride et tout à la fois hypocondriaquement craintive du mal marseillais .. un ego surprotecteur doublé d'un petit côté exagérateur dû à une légende surdimensionnée venue d'on ne savait où. De marins sans doute. Ce bougre d'Ulysse peut être.

Donc sourire bien mesuré à la femme l'invectivant. Charmeur en tout cas, verre tendu.

A votre santé !

La brise légère qui passa sur le port à ce moment là balaya ses cheveux bruns et fonça se cacher pour ne pas assister à la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sujet ouvert par un tiers sur la gargote provnçale   Ven 4 Mar - 4:01

Citation :
Enfin à terre les yeux cernés pour changer,le manque de sommeil de ces dernières semaines n’arrageant en rien l’humeur bretonne.

Coup de pied dans un panier qui avait le malheur de trainer par là, elle avançait en maugréant vers les tavernes du port en espérant trouver une solution dans l’alcool, l’air du large n’ayant réussi qu’à l’embrumer davantage.

Entre la mer et la terre que choisir ? bonne question merci de l’avoir posée, ça ressemblait de loin , voire de près un certain choix entre un tournoi hélvète et une prise de ville…il y avait dejà quelques mois…Même motif même punition.

Gwen, tu fais quoi ?

Mer ou Terre ? Terre et mer ? Impair et passe…Impasse…

Gwen, tu fais quoi ?

J’faiblis bande de cons et vous vous en rendez même pas compte ou ça vous arrange au choix…Et je vous déteste. Tous

Au passant stupéfait qui se demandait ce qui se faire ainsi invectivé elle ajouta.

Quoi ? J’cause toute seule si je veux d’abord !

Bon alors Gwen tu fais quoi ?

Sentant à nouveau des larmes pour le moins hydriquement incorrectes, elle se mordit la joue et avança bien décidée à se prendre une biture. Après tout ses états d’âmes tout le monde s’en lourdait, elle allait finir noyée après avoir été pendu en priant les dieux de granit de ne jamais plus ressusciter. Jamais.Ras le kilt.

Gwen tu fais quoi ?

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHH !!!!!!!

Elle inventa le Unagi juste avant de tomber sur Jen qui devisait aimablement avec une dame, qui servait fort sympathiquement un verre d’alcool local. Quel dommage qu’un sourire constipé barrait le visage de l’autochtone, elle aurait pu lui paraître vaguement sympathique.Mais vaguement. Pas suffisant surtout au vu de l’énième tempête qui secouait sa tête de pioche. Elle salua la dame d'un mouvement de menton en prenant le verre.

Tain Jen, qu’est ce que tu fous ENCORE assise sur une bite ? t’en as pas marre ?

Elle grogna.

J’ai un truc à te dire mais j’sais pas quoi.

Elle fronça les sourcils.

Ah ouais c’est ça, le bateau est prêt. On s’casse quand tu veux. Et moi j’obéis comme d’hab.

Ou je vais en retraite , pensa t elle en vidant le verre d’eau troublé.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sujet ouvert par un tiers sur la gargote provnçale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sujet ouvert par un tiers sur la gargote provnçale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Hydre :: La place commune :: [RP] : Nos histoires en Gargotes-
Sauter vers: