L'Hydre


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [RP] La ferme persuasion du Dode ? [<=A voir pour modifier]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [RP] La ferme persuasion du Dode ? [<=A voir pour modifier]   Lun 17 Jan - 11:13

Les yeux sont rivés sur le bout des bottes. Il reste encore un peu de neige à l'ombre, sur les bords des sentiers et les arbres sont toujours dépourvus de feuilles. Le ciel de ce matin est encore gris... On à presque l'impression que le soleil n'est pas apparut depuis un mois. A quelque pas de la sortie du village, une roulotte Hydrique trône fièrement. Littéralement coincée sur place, Adessa ne cesse de faire le tour de sa demeure grand standing sur roues, autant énervée qu'elle en est dégoutée. Elle n'avait pas, ni les sabots de Lab ! Ni la voix mortelle de Nenu !! Et encore moins les vingt pour sang d'Ahla !!!
Les sexys infirmiers lui avaient dit qu'elle en avait pour quarante-cinq jours et ils n'oublièrent pas de lui préciser qu'elle ne pouvait en aucuns cas quitter les lieux. Elle avait du regarder les filles se réjouirent d'enfin mettre les voiles et même accepter une promesse qui changea radicalement la donne. Elle avait jurée de foutre le bordel pendant sa convalescence.

Oui, oui !! Je foutrai l'dawa, j'vous l'jure !! Ça va chier des bulles ici !! S'était-elle exclamée.

La première quinzaine vient de passer et Adessa à déjà l'impression de suffoquer. La roulotte a beau être confortable, les mecs à Annecy autant nombreux que charmants. Mais rien n'y fait l'esprit de la brune ne se préoccupe que de la sortie. Douce libération qui se ferait dans un mois jour pour jour ! (Enfin presque...). C'est bien comme Walt Disney... Rien qu'd''y penser ça fait rêver !!

Perdue dans ses pensées et autre plans de frauduleuses augures, Adessa sursaute quand elle perçoit une sorte d'écho masculin résonner dans sa tête.


Bonjour Adessa.

Le pas est stoppé et la caboche tourne dans tous les sens ; limite cent-quatre-vingt degré, tac tac !

Euuuh... ?

Elle réprime un "Gnéééé" compulsif tout en clignant des paupières, la bouche légèrement entre-ouverte.

Prends pas cet air ahuri, voyons.
Si tu veux mon avis, t'as l'air d'une quiche comme ça.


Adessa secoue la tête, faisant ainsi valser quelques mèches brunes sur son visage, qu'elle s'empresse de chasser d'un revers de main. Une rapide petite analyse de la situation s'impose. C'est un homme... Tout du moins il en a la voix. Il connait son prénom, n'a pas l'air hostile et pour finir, il possède, soit une cape d'invisibilité ou soit il l'est vraiment. A moins qu'il ne soit dans sa tête...
Mais oui bien sur !!
Second sursaut pour la fille de Jade, et l'on peut voir se dessiner peu à peu un sourire de grande satisfaction.


Aaah, c'est bon tu as compris ! Ahla a mis beaucoup plus de temps !

Adessa ricane, se moquant ainsi de sa collègue et tout en se jurant de lui en faire la réflexion.
C'était bien lui. Enfin il est venu à elle... Le GDTP !! Le Grand Dode Tout Puissant... D'un coup ça en impose, hein ?! Sa voix était clair à part quelques petits grésillements aléatoires, et presque qu'elle en imaginerait le souffle chaud sur sa peau. Si tout du moins il y avait un souffle...


Tu es consciente que ce que tu fais n'a aucune importances ?

Certes... Dode, certes. Mais crois le ou non, j'ai rien d'mieux à faire. J'suis coincée ici, toute seule comme une rechhhetée d'la société et encore que...

Ok, ok ça suffira Cosette, on s'en fout. Et c'est ...

Hein ? Quoi ? C'est qui cette Cosette ? Une maitresse ?
Dit-elle en agitant les sourcils, taquine.

La voix du Dode prit une tournure plus sèche et encore moins patiente.


Tu ne vivras pas assez longtemps pour le savoir ! Comme je disais, reprit-il, c'est faux tu as tout un tas de choses à faire ! En tout premier lieu, ce qui fait ton quotidien depuis des années, ton travail que tu aimes tant. Il te rapporte des écus et les écus te permettent de te nourrir... Tiens c'est comme l'histoire de la pluie et de la boue. "La pluie fait d'la boue, la boue salie partout !".

Adessa secoue la tête, cherchant le rapport entre son travail et la boue. C'est là qu'une légère décharge électrique traversa son corps, faisant sortir des étincelles par les pointes. Sourire niais, la voici presque stroboscope.

T'égares pas de trop ma grande, je poursuis... Tu dois aussi songer à trouver des nouvelles recrues pour ta section. L'Hydre de Jade ne grandira que si tu y met du tiens ! Alors secoue toi un peu ! Fous moi l'bordel ! Et surtout enrôles toutes celles qui ont la chance de pouvoir en être !!

Tremblements dans la jambes droite en quinconce avec les échos de la voix du Dode qui s'étouffent. Au dernier murmure de celui-ci, la botte droite d'Adessa se met à faire un pas en avant, comme propulsée par une force imparable. Le pied gauche fait lui aussi un premier pas, et ainsi de suite. Mais c'est que les bottes montaient de plus en plus haut se dirigeant fermement vers le centre du village. Paniquée, Adessa n'eut plus comme autre solution que de crier pour que le supplice se termine enfin.

C'est boon. Dode, c'est booon.
J'y va... J'y vaaaaaa !!!


L'allure ralentie progressivement jusqu'à ce que les bottes s'arrêtent enfin. C'est toute flageolante qu'Adessa reprend le contrôle de son corps, et perd logiquement l'équilibre, se retrouvant le visage dangereusement proche du sol.

Bordel !

Et up !! Une secousse sur la fesse gauche.

Crotte !

Encore une fois, (pour la poliiiice...).

Adessa fronce les sourcils, retrousse sa lèvre supérieure et se relève, marchant sans hésitations vers le centre du village.


... L'aurait pu changer d'coté...
Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] La ferme persuasion du Dode ? [<=A voir pour modifier]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Hydre :: La place commune :: [RP] : Nos histoires en Gargotes-
Sauter vers: