L'Hydre


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Gargote Savoyarde : [Au milieu du RP] De la guerre de Savoie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nenuphar

avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Oui
Fonctions:

MessageSujet: Gargote Savoyarde : [Au milieu du RP] De la guerre de Savoie   Mer 15 Déc - 4:25

[Deuxième assaut]

Après une première nuit d’assaut où il ne s’était quasiment rien passé, la seconde avait été plus mouvementée, voire mortelle, pour Nénuphar...
Alors qu’elle gisait étendue sur le dos, entre la vie et la vie – en tant que cavalière de l’Hydre, et aussi compte tenu de sa propre expérience, Nénuphar ne croyait plus du tout à la mort - elle se demandait bien comment elle en était arrivée là…
Bizarrement, elle avait été la seule rescapée de l’escarmouche près de Gênes, quinze jours plus tôt, alors qu’elle n’avait qu’un malheureux bâton pour se défendre. Les autres cavaliers de l’Hydre étaient tous tombés les uns après les autres, sous les coups de l’armée Italienne. Et c’était extrêmement bizarre, parce que d’habitude, c’était l’inverse. En effet, Nénuphar comptabilisait déjà trois expériences de « mort » en moins d’un an, soit 135 jours sans bouger aux trois coins des Royaumes…
Annecy ferait office de quatrième coin ! Cette nuit, devant les remparts, les choses étaient rentrées dans l’ordre. Il avait suffit d’un violent coup de bâton dans le ventre, suivi d’un coup d’épée pour que la bonne fortune qui l’avait accompagnée pendant l’épisode italien disparaisse ! C’était une sorte de record personnel, les risques du métier largement assumés.

Et de quatre, donc…

Elle avait fini par admettre qu’elle n’avait pas de bol… Et c’est à ce moment exact de sa réflexion que la voix du Vieux fou, le Dodécalogue, s’insinua dans sa tête pour donner son avis sur la question…


A moins que ca ne soit une sorte d’algorithme qui fait de toi une cible privilégiée ?

Leger massage des tempes afin de faire cesser ces irruptions intempestives sous son crane, mais en vain.

Une algue de quoi ? En Italie j’étais LA survivante, tout le contraire d’une cible privilégiée.
Oui, c’est normal. C’est statistique !

Et pourquoi est ce que je ne fais jamais rien comme tout le monde ? Pourtant j’ai suivi Lab qui elle-même suivait Meliandulys…
Surement, la marge d’erreur…


Voilà que le vieux fou s’y mettait lui aussi. Elle voulait qu’il arrête de dire n’importe quoi, peut-être que son heure, la vraie, était enfin arrivée. Elle ferma les yeux et c’est seulement la présence de Labaronne à ses cotés qui lui fit reprendre conscience.

Lab ? Tu pourrais avoir l’obligeance de dire à Ernest qu’il ramène ses f…
Ses quoi ?
Ses fleurs ! Quoi d’autre ? Elles sont de circonstance, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Nenuphar

avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Oui
Fonctions:

MessageSujet: Re: Gargote Savoyarde : [Au milieu du RP] De la guerre de Savoie   Mer 15 Déc - 4:33

Labaronne a écrit :


L'air de la montagne lui allait relativement bien ; il lui redonnait le rose à ses joues, ce rose qu'elle avait perdu depuis la mort de Bruma ...

Les nuits n'étaient pas si fraiches finalement, elle passait son temps à courir, envoyant sa pelle à gencive de droite et de gauche. Elle s'exerçait à nouveau sur ses fameux coups, ceux qui lui valaient quelques belles victoires : "non monsieur vous ne serez jamais papa", "vous êtes plus beau avec le sourire", "je vous fais aussi les ongles des mains ?", "les cheveux longs c'est pas réglementaire" , "vous risquez de manger mouliné maintenant" ... bref, elle prenait un grand plaisir à être polie et agréable avec les gens.

Ce soir là, rien. Aucune touche, rien que de l'air ... La botaniste, comme on l'appellait parfois, n'a pas pu se rendre aimable auprès du moindre savoyard. Frustration énorme ... Il fallait qu'elle passe ses nerfs sur quelque chose, lorsqu'elle trouva à ses pieds, allongé et déjà bien entamé, un homme, enfin ce qu'il en restait, et se demanda si finalement elle était la seule à vouloir ainsi passer sa mauvaise humeur ... Bref, à grand coup de pelle façon "savez-vous planter des choux", elle s'acharna sur l'homme qui, déjà sonné, n'eut pas la descence de simuler ...


Sac à vin !!! lui cria-t-elle vexée.

C'est en se redressant, qu'elle aperçu Nenu, qui telle une majorette moulinait du bâton. Elle se rappella alors qu'enfant elle se posait des tas de questions telles que : "c'est quoi le plus fort entre un cheval et une mouche ?", "c'est quoi le plus fort entre Papa et Maman ?" elle n'en n'avait pas toujours la réponse. La scène lui inspira une de ces questions enfantine : "qu'est-ce qui est plus fort entre une epée et un baton ?". La réponse ne se fit pas attendre, elle vit le corps de son amie se tordre, son visage grimacer ...

Nenuuuuu !!

Lab se précipita vers le corps de Nenuphar maintenant étendu sur le sol.

Lab ? Tu pourrais avoir l’obligeance de dire à Ernest qu’il ramène ses f…
Ses quoi ?
Ses fleurs ! Quoi d’autre ? Elles sont de circonstance, non ?

Lab assise près d'elle, la regarda ...

Mais Nenu, je croyais que tu préférais les bottes ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Gargote Savoyarde : [Au milieu du RP] De la guerre de Savoie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Hydre :: La place commune :: [RP] : Nos histoires en Gargotes-
Sauter vers: