L'Hydre


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 dérives hydriques et effets de bord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: dérives hydriques et effets de bord   Dim 14 Nov - 23:02

Moi Jeni sur le kraken, avec d’autres…. Eux sur le TTDC. Ils ne savaient pas combien ils allaient le regretter. L’heure de la vengeance avait sonnée.

{Quelques jours avant le départ}

En taverne, le Porqu’hydre, Gwenn m’avait fait un truc… quoi, je ne sais pas mais elle méritait vengeance quand même….

Pis il y avait les autres…. Lab, All, Chew, Cassi et j’en passe….. Une petite guéguerre allait s’engager entre le Kraken et le TTDC

{La nuit de départ}

Opération commando. Bouse de vache sur le visage, vêtements sombre… Bref tout l’accoutrement nécessaire pour ne pas se faire repérer des autres…
Ouais ça sentait mauvais, mais jamais ils ne sauraient qui c’était…
Je m’approche de la cale où sont installé les hamacs de fortune, je sors de ma besace les entrailles de poissons que j’avais laissé pourrir sur le rebord de la fenêtre, puis je les camoufle à l’intérieur de ceux-ci…. L’endroit le plus propice étant au niveau des pieds…
Ensuite, sachant que la Gwenn ne laisserait pas son Lab seul dans sa chambre de cap ‘tain, je me dis à juste titre qu’elle devrait y avoir déposé ses affaires…

Direction la chambre du capitaine. J’ouvre ce qui semble être sa malle et ohhh horreur j’y trouve plein de choses plus déroutantes les unes que les autres... Mais j’y trouve aussi son kilt préféré..

Je le prends, l’observe avec soin, attrape une petite fiole dans ma poche puis le déverse sur son si beau et merveilleux kilt qu’elle affectionne par-dessus tout…
Un sourire géant, de satisfaction s’affiche sur mon visage en me disant que l’odeur d’huile de foi de morue envahira aussi sa chambre….
Maintenant il faut ressortir aussi vite et sans se faire voir… Au départ je rampe pour ne pas passer devant la fenêtre du mess puis je me met a courir vers le Kraken…


Dernière édition par crusty_jeni le Mar 16 Nov - 1:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: dérives hydriques et effets de bord   Lun 15 Nov - 2:06

Il savait qu'il n'allait pas revoir ces amis du Kraken avant quelques temps . Il voulait leurs laisser un souvenir haut en couleur.

Descendant furtivement du TTDC il entend des pas sur le quai, il ce précipite derrière des tonneaux et voit la jolie Crusty jeny qui s'approche l'air malicieuse de son bateau.

« C'est pas possible elle a eu la même idée que moi crefieux de morne couille » ce chuchote t'il a lui même

Vaille que vaille il fonce sur le Kraken prenant soin de ne pas être vu.
Passant par l'une des cordes d'amarrage il ce hisse a bord.
Pas de bruit, le rafiot est encore vide pas grand monde a bord parfait pour commettre son forfait.
Il ce dirige droit vers les soutes a voiles ce glisse a l'intérieur et entreprend de dérouler le phoque, avec sa queue d'écureuil et son sang de cochon il commence le dessin d'un énorme cœur avec au centre les inscription
" le kraken fait de la peine"
et de l'autre coté
" TTDC on vas tout fumer" .

Il remonte sur le pont puis redescend dans les cales a vivre de la barcasse, la face au tonneaux de vin, il sort sa fiole et y déverse le contenue dans deux des barriques.

« Un peut de mère de vinaigre!! le goût de ce pinard devrait leur laisser d'incroyable souvenir de leurs croisière »

En remontant, il croise quelques cachettes, ou ces œufs a l'odeur déjà suspecte devraient embaumer leur voyage de milles senteurs.

Mort de rire il finit par sauter du bateaux et revenir au sien a la nage, tenter de découvrir quelles atroces choses Jeny avait combinée pour eux.
Revenir en haut Aller en bas
brigante59

avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Non
Fonctions: Cracheur de feu

MessageSujet: Re: dérives hydriques et effets de bord   Lun 15 Nov - 8:35

Brigante, comme Galovert et nombreux ses amis, n'était pas un homme de mer en réalité. Ils étaient gens plus habitués à la terre, aux chevaux et aux étables qui à la mer, aux flots et à la cale.
La fonction de Brigante était celle de contrôler et de nettoyer tous les jours les canons du Kraken. Il était à sa première nuit de travail quand il sortit de la taverne de bord après avoir fêté avec les camarades pour le départ de voyage.
Sur le pont rencontra Jeni qu'était en train d'aller de hâte; elle avait une étrange masque de beauté sur le visage et un horrible pyjama noir.

"Tu es toujours splendide Jeni, est-ce que tu t'es déjà mise la crème solaire? Jeni ...est minuit!”
Un étrange parfum de poisson pourri mélangé à un sais pas que de pâturage suisse lui pénétra à l'improviste les narines.
Il alluma la lampe pour faire lumière et descenda sous le pont. Il était but à huiler l'ouverture des petites fenetres des canons quand il entendit un bruit de plongeon dans l'eau.
Brigante se pencha:

"Qui est là?"
“Je suis moi!"
“Toi qui?”
"Je suis Tonio!"
“Homme en meeeeer! Homme en meeeeer!”
- commença à hurler Brigante.
"SSSHHHHH! Tais-toi! Ne dis à personne qui tu m'as vu… j’ai me suis engagé sur le navire incorrect, si Labaiteuh le vient à savoir il me donnera une punition atroce!"
“Pour example?"
“Nettoyer les canons du TTDC!”
- Brigante ébaucha un sourire.
"Et est-ce que tu vas à la natation jusque là?"
“Je dirais que j'ai fait tardif dessous la douche! Recommande-toi, silencieux avec les autres!”
Brigante, qu'il n'était pas stupide, comprit tout de suite l'embarras de Tonio et il comprit surtout que entre Tonio et Jeni il y avait une relation clandestine!
Il reprise en main le chiffon et l'huile de phoque et il continua à lubrifier le guichet...
Revenir en haut Aller en bas
Fernand
Admin
avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Non
Fonctions: Monsieur Circus

MessageSujet: Re: dérives hydriques et effets de bord   Lun 15 Nov - 13:21

Fernand jaillit dans l'ombre et saisit l'homme par l'oreille.
- Des saboteurs, hein??????!!!!!!!!!
Ramenant sans ménagement sa prise à la lumière blafarde d'une lanterne, il poussa l'homme sur le pont du Kraken qui reposait flanc contre flanc près du "Tiens ta Droite Connard".
- Sergent, Pendez-moi ça!!!!!!
- au mât?
- Non, haut et cour avec une corde !

Un silence de mort se posa sur la crique....
- Mais Euh.... c'est un des nôtres, m'sieur Fernand....
- Veux pas l' savoir!!!!!!!!!!!!

- Mais il est engagé sur l'autre bâteau...
- Ah oui, hein? Tout le monde sur le pont!!!! exercice de tir!!!!!

- .. en plein milieu de la nuit? Dans le port?????
- Et alors!!!!!!!!! Les catalans commencent à me courir! Une bonne bordée nocturne, rien de tel pour éclaircir les idées.
L'équipage commença a se trainer vers le flanc tribord.
- Ou croyez-vous aller? à Babord!!!!!!
Dans l'ombre une voix objecta :
- Euh, Sans doute est-ce parce que vous n'êtes pas familier avec le vocabulaire de la marine, vous avez sans doute voulu dire tribord, n'est-ce pas? Parce qu'à gauche, il y a le TTDC, et ce n'est pas possible de ....


-Je sais très bien ce que j'ai dit! Vous voulez faire les marioles? Hein? Je vais vous faire voir, moi!!!!
Les yeux de Fernand crachaient des étincelles de colère.

Revenir en haut Aller en bas
Nenuphar

avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Oui
Fonctions:

MessageSujet: Re: dérives hydriques et effets de bord   Mar 16 Nov - 0:05

[Cale du Kraken]

- Humpf…


Elle se massa les tempes avant d’ouvrir un œil.
Ce que c’était dur…
Elle avait fêté le départ de Barcelone un peu trop tôt et avait fini par cuver dans la cale du Kraken. Le Vieux seul savait comment elle était arrivée là. Elle avait bien tenté une ou deux fois de se lever mais avait aussitôt abandonné l’idée, replongeant dans un sommeil alcoolisé et agité. Les parois du bateau semblaient bouger. Impossible de dire s’il s’agissait des séquelles de sa cuite ou si on avait levé l’ancre. Elle ne savait même pas depuis combien de temps elle était là…
Des bruits empressés lui parvenaient du pont, comme amplifiés et lui martelaient le crane de l’intérieur. Le réveil était difficile mais inévitable. Trop de bruits… Sa tête tournait encore.
Une douleur lui tenaillait le ventre. Elle avait faim. Et en plus il y avait cette odeur… Un haut le cœur lui souleva la poitrine.


- Pfff…

Nénu força ses yeux à s’accoutumer à la pénombre pour finalement reconnaitre une Jen à bout de souffle et bizarrement accoutrée.

- C’est pas humain une odeur pareille… La vache !
Nan mais franchement Jen, là ça pue ! Ce mélange de poisson pourri et de bouse. Mais bordel ! Où est ce que tu as fait tes classes vertes ? Personne ne t’as appris que pour le camouflage un morceau de charbon de bois suffit ?
Tu vas encore finir dans un tonneau…


Nénu attrapa Jen par le bras sans trop lui laisser le choix et la traina jusque sur le pont, là où il semblait bien régner une certaine activité. Elle écouta Fernand et le sergent, le temps que son cerveau encore embrumé remette toutes les informations dans l’ordre. Il avait parlé de quoi ? Sabotage ou abordage ? Les deux ?

- A bâbord donc… On pend le saboteur, on canonne les autres, jusque là tout est normal… Tout n'était pas vraiment normal, mais son état second ne lui permettait pas d'avoir le recul nécessaire pour en juger. Et après, on pourrait pas… Tout en disant cela elle poussait Jen en avant.
… lui faire subir le supplice de la planche. Au pire, ça lui remettra les idées en place, à moins qu’elle ne soit mangée par les requins et au mieux ça la lavera. Non ?

Revenir en haut Aller en bas
Ghaladrielle

avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Non
Fonctions: Cherche encore

MessageSujet: Re: dérives hydriques et effets de bord   Mar 16 Nov - 2:36

Qu'on l'pende haut et court, en v'là une bonne idée.....après tout, elle s'en contre carrait l'oignon de ce gars là, c'était la première fois qu'elle le voyait. Saboteur ou non, ca ferait toujours une part de moins à donner, et puis, ca mettrait un peu d'ambiance.

Faudra penser à l'balancer par dessus bord après, parce qu'un cadavre en décomposition, ca fouette, et côté odeur, on a déjà tout c'qui faut à bord. Elle se tourna vers Jeny en reniflant d'un air dégouté

On pourrait lui faire bouffer quelques blattes avant, ca nettoierait la cale....
Revenir en haut Aller en bas
Sergent La fouine

avatar


Compétences
Force: 750
Capitaine: Non
Fonctions: Planton de service

MessageSujet: Re: dérives hydriques et effets de bord   Mar 16 Nov - 4:19

La fouine avait fini de ligoter Tonio et de lui fixer la corde au cou. Il avait laissé ce dernier dans un équilibre précaire.
Il avait rejoint les canonniers et mettait maintenant de la bourre dans un fut. Il entendit parler la femme qui avait pris place à la pièce d'artillerie voisine et la reconnut à sa voix.


Non, pas les blattes. Dit-il avec un geste catégorique de la main.
Comprenez, dit-il sur un ton confidentiel, il y a sur ce rafiot un équilibre fragile. Si vous enlevez les blattes que vont manger les rats? Et si les rats n'engraissent pas, qu'allons-nous manger nous?

Il souleva un boulet à deux mains et le fit basculer dans le fut où il roula avec un son inquiétant.
Pendant que la grosse boule métallique dévalait vers son lit de poudre noire, deux ombres d'idées se rencontrèrent inopinément dans le crâne du sergent; l'une pacifiste et pleine d'emphase avec des formules toutes faites sur l'amour de son prochain et l'autre soucieuse de son environnement et de la gestion des ressources naturelles en milieu confiné. Elle sursautèrent en se trouvant face à face, s'excusèrent poliment et filèrent gênées comme deux notables se croisant dans un bordel.
La fouine secoua la tête et reporta son attention sur le presque-pendu... C'était loin d'être le plus jeune, mais à défaut d'être tendre, il était plus gras. Il se demanda s'il y avait assez de sel dans la cale... En cas de disette, il y aurait peut-être de quoi dépanner.

La Fouine semblait incapable de penser ne serait-ce qu'une seconde qu'il pourrait laisser pendre une ligne dans la mer et remonter en quelques minutes une prise honnête. La mer était si poissonneuse, même dans le port catalan qu'on entendait parfois les coups sourds contre la coque quand des bancs de bars évoluaient trop près des navires.

Toujours à sa rêverie et indifférent aux évènements qu'il avait appris à ignorer avec le temps, il se demanda aussi si on allait aussi mettre la fille brimée à la bouse dans un tonneau avec du sel.... et s'il avait assez de crochets dans la cambuse.
Revenir en haut Aller en bas
Ghaladrielle

avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Non
Fonctions: Cherche encore

MessageSujet: Re: dérives hydriques et effets de bord   Mar 16 Nov - 5:21

Ils allaient vraiment pendre le gars?Comme ça, sans explication, juste pour le plaisir? Quand on savait qu'il était des leurs, ca vous glaçait le sang de voir à quelle vitesse les choses pouvaient tourner pour un cavalier.
Dangereux finalement l'Hydre.....Fallait pas tortiller trop de travers avec ces gens là, ils vous remettaient rapidement sur le droit chemin, et c'est par les cheveux qu'ils le faisaient.

Revenant sur cette histoire de rat, elle se gratta la tête en réfléchissant pour remettre dans le bon ordre ce que Lafouine venait de dire : rat...manger...nous.... Elle avait surement compris de travers, à moins que le sergent soit dyslexique....


Du rat? Vous bouffez du rat? Non, c'est pas sérieux ça...? Elle le fixa quelques secondes, incrédule, et se mit à rire nerveusement pour lui montrer à quel point elle trouvait que sa blagounette était drôle.

Voyant le sergent toujours aussi sérieux, elle se révisa, puis lui rétorqua sans se démonter :

Nan, j'vous crois pas.....Du rat? Y'a rien à bouffer en plus dans un rat, qu'des poils qui collent et qui puent, des pattes qui piétinent la pisse à la longueur de journée....Sans parler d'la peste et d'toutes les autres maladies qu'ça vous ramènent ces bêtes là....Non, vous pouvez pas en faire un r'pas. Arrêtez d'vous foutre de moi....
Revenir en haut Aller en bas
Fernand
Admin
avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Non
Fonctions: Monsieur Circus

MessageSujet: Re: dérives hydriques et effets de bord   Mar 16 Nov - 5:31

(problème de messages)
Revenir en haut Aller en bas
brigante59

avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Non
Fonctions: Cracheur de feu

MessageSujet: Re: dérives hydriques et effets de bord   Mar 16 Nov - 10:59

-Ou croyez-vous aller? à Babord!!!!!!
Brigante était encore sous le pont, près des canons, quand il entendit l'ordre de Fernand.
Il monta de course sur le pont et il vit Jeni sur une planche tremblante sur la mer et Tonio dans un équilibre précaire sur le mat avec une corde au cou. Il comprit la situation dans laquel les deux amants se trouvaient et il tâcha de renverser la situation avec une idée géniale.
"Hey, vous êtes en train de vous amuser ici! Attendez moi! Vous deviez me le dire que vous étiez en train d'essayer des nouveaux numéros. Ne me dites pas rien j’ai une idée”
Il arriva sous le mat sur lequel se trouvait Tonio et commença à parler et gesticuler avec rythme frénétique:
“Alors Tonio nous essayons ce numéro pour le cirque hydrique. Écoute-moi... quand Jeni plongera du tremplin avec un double saute mortel deux requins arriveront…. - hey LaFouine nous nous avons les requins dressés? - …alors tu te lanceras du mat avec la corde - comme je dois te dire que cette corde tu dois la lier pas au cou mais à la cheville - À ce point les requins ils seront sur le point de dévorer Jeni … - Sergent si n'avons pas les requins vont aussi bien deux dauphins, ça suffit qu’ils épointent seulement la nageoire, nous nous les avons au moins deux dauphins? - Suis-moi Tonio alors les requins, ou les dauphins vont dévorer Jeni, tu arrives sur le poil de l'eau, tu la prends pour les bras et tu la sors de l'eau..."
Un profond, solennel silence descendit pour un instant sur le pont du Kraken; Brigante se sentit observé par plusieurs yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: dérives hydriques et effets de bord   Mer 17 Nov - 0:15

[Un tas de couvertures, un capitaine, une blonde , deux rats et comme un souci]

Gwen dormait. Elle ne faisait plus que ça depuis le départ et ça lui allait très bien. Sous un tas de couvertures, elle s’éveillait de temps à autre, pour se rendormir ensuite. Fatiguée. Certaines mauvaises langues iront insinuer que c’est parce qu’elle passait ses journées et ses nuits avec le capitaine…Tssss…

Deux tas sous les couvertures donc, alors que deux rats se faufilèrent dans la cabine par un trou de la porte.

BADABADABADA


Les deux grimpèrent sur le lit et tirèrent sur la couverture, histoire de rafraichir un peu la blonde pour la réveiller.Ils avaient leur préféré à sauver, celui à la besace magique...Pas question que cet humain se fasse boustifailler par les trucs infâmes qui peuplaient l'eau sur laquelle ils flottaient. Les deux glands préféraient encore se faire exploser par la bretonne.

BORDEL !!

Le tas le plus grand se retourna dans un grognement alors que Gwen se faisait léchouiller par les deux muridés.

Encore ????????

Froncements de sourcils, l’haleine etait fétide, pas normal ça….Elle entrouvrit un œil , puis écarquilla les deux.

Deux rats, pas des moindre, réveillés à cette heure. Ratik et Ratwann…

Gniiiii Gniiiiii Gniiiiii….GNNNNNNNIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

Y aurait comme une urgence ????????

Pas la peine d’essayer de secouer le capitaine…quand ça dormait ça dormait…Elle poussa les couvertures pour s’habiller à la hâte en farfouillant dans son coffre. Chemise et kilt, une deux…Reniflement suspicieux sur son kilt immaculé...

MAIS QU’EST-CE QUE C’EST QUE C’T ODEUR ??????


GNIIIIIIII !!!!!

Rhooo ça va…J’arrive, y a pas l’feu au lac si ???? Au bateau p’tetre…Oh bordel…..

Elle balança son kilt dans un coin et sortit en courant sur le pont. Tout avait l’air en ordre, proue, arrière, LDD à la barre qu’elle salua de loin, babord, tribord…

Euh…Le Kraken…Elle approcha du bastingage…

Euh…

LDD !!!!!!!!!!! Rapproche toi du Kraken y a comme qui dirait une cojones dans le potage…



Doucement mais sûrement elle visualisa un peu mieux la scène, la main pour se protéger des quelques rayons du soleil d’hiver.Chopant un couteau trainant par là, elle grimpa le long d’un mat et chope une des longues drisses qui pendouillaient de partout.

Hmpf…C’est déjà le bordel sur le bateau, va falloir reprendre ça en main…

Et elle se lança , sans même penser , telle une blonde , esperant attérir tel un ange et se vautrant lamentablement sur le pauvre sergent Lafouine. Avachie sur le pauvre homme, elle fusilla l’assemblée du regard cherchant l’improbable inconscient qui avait osé l’outrage…

BORDEL FERNAND TU FAIS QUOI AVEC MON NEVEU ????????
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: dérives hydriques et effets de bord   Mer 17 Nov - 1:15

Pt'ain Tonio était dans une belle merde, le captaine Fernand l'avait choppé et il lui avait tout bonnement mis la corde au coup.

« Ferfffnand c'tait blarrrguue déécorrrné as frrai pu »

Avait il tenter d'argumenter mais le message ne passait pas
et avec tout ce monde qui braillaient sur le pont on ne risquait pas de l'entendre.
Et maintenant ils allaient lui tiré dessus au canon.

« Pfffff ruc de fouuu pffffffff »

Il vois Brigante s'agiter sous ses pieds mais il a du mal a comprendre ce qui ce passe, déjà l'air commence a lui manquer, la panique a fait place a la surprise.
On peut voire a son teint blafard que tonio n'est pas au mieux de sa forme.
Mais que fait son parrain lui pourrait le sauver.
Dans un dernier coup d'œil sur l'assemblé il aperçois le Kraken ce rapprocher et Gwen sauter sur le pont.

Ouf il était sauvé, enfin l'espérait il.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: dérives hydriques et effets de bord   Mer 17 Nov - 7:35

tonio,je me suis permise de poster ton texte sur le fofo sinon ça collait plus.

pardon si j'ai fait une boulette,tu me fileras un gage

conchita, je ferais ma Linda après moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: dérives hydriques et effets de bord   Mer 17 Nov - 7:36

Fernand.


Citation :
Après avoir ficelé Jeny, Fernand était en train de finir passer la corde au cou de Brigante quand une nouvelle importune surgit en se balançant, balaya le sergent et chuta durement sur le pont. Gwen...

S'il faut que je vous pende tous, je vous pendrai tous!

Il saisit la corde qu'elle avait utilisé pour jouer les filles de l'air et la lui enroula autour du cou. Puis il la poussa vers le bastingage tout en ajustant le noeud..


La Fouine! cessez d'embrasser le pont et relevez-vous, bougre de feignant!
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: dérives hydriques et effets de bord   Mer 17 Nov - 7:37

Aussitôt arrivée, aussitôt encordée…

Ce Fernand quand même, la connaître au point d’avoir compris ses envies de suicide…Mourir des mains de celui dont elle s’était autoproclamée garde du corps en Rouergue avait quelque chose dont l’ironie ne lui échappait guère malgrè l’atterrement soudain qui la saisissait.Purée, il serrait le nœud ce bougre d’âne…

Mais mais..j’ai pas dit au revoir à…Au moins l’ ai je…Bon…

Hécatombe Kermaëdic…Après la cadette l’aînée semblait à son tour bientôt partie pour un au-delà sûrement bien plus apaisant que le présent…

Mais flute quand même, guère envie de crever finalement sur ce coup là.

Mais Fernand avait l’air bien décidé pour des raisons qui lui appartenaient…

Dis Fernand…T’as oublié de faire popo ??? L’huile d’olive tu connais, nan parce que bon…Là…Nan mais si c'est me punir parce que j'ai pas réussi tous mes exams à la fac, je te signale que tout n'est pas de ma faute...Déjà j'suis blonde et après , le stress des exams tout ça...y a des choses qu'on a pas encore inventée pour aider les étudiants à gérer tout ça...Tu me diras on en revient à l'huile d'olive pour ça....

Elle se tourna vers Tonio qui semblait suffoquer et réussit à lui coller quatres bises sonores.

Salut, tu vas bien ????? Hydre, Krakken, TTDC , c’est pas du gateau hein mon n’veu ?????Tu vas voir avec un peu de bol on va retrouver la boite à con et les kinders…M’en demande pas plus à chaque fois c’est du grand n’importe quoi !!!!!!!

Brigante mio, t'as oublié de faire quoi pour être là???

Bon alors ???? On meurt ????
Revenir en haut Aller en bas
Fernand
Admin
avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Non
Fonctions: Monsieur Circus

MessageSujet: Re: dérives hydriques et effets de bord   Ven 19 Nov - 3:21

pourquoi pas des hamacs en portefeuille, pendant qu'on y est? hurla-t-il?
Et puis on pourrait se lancer des boulettes de pain, aussi, heiiiin?????
ah il est beau le fléau!

Montrant ses avant-bras poilus :
Regardez! j'en ai la chair de poule!!!!!
A ce compte là, au printemps, on devrait avoir réussi à effrayer un banc de crevette dans la baie du port!!!!


Sourd à toute imprécation, Fernand tira sur une longue corde qui lui semblait reliée à toutes les autres dans les haubans. Une petite élongation du cou, ça leur ferait les pieds et ça leur remettrait les idées en place! de bonnes envies de trucider du quidam et de boire du sang frais

Mauvaise pioche.....

la grande voile mal fixée s'affala sans même se déplier comme un sac pesant et compact de toile cirée. Celle-là même qu'il avait utilisée pour dormir au grand air ces derniers jours.... et qu'il avait lui-même sabotée involontairement pour améliorer le confort de son sommeil...

Le silence qui s'en suivit, ne fut rompu qu'au bout d'une minute par des tâtonnements sourds et mal assurés sous l'étoffe.
Plus riche d'un tassement de vertèbres. Fernand émergea de sous la voile, l'air hagard, la corde encore dans la main.


- bon.... ben, hissez les voiles.... allons tuer des gens.... on fout le camp d'ici.

Puis il jeta la drisse avec une expression dégoutée et s'éloigna vers la cambuse pour trouver à boire.
Revenir en haut Aller en bas
Ghaladrielle

avatar


Compétences
Force: 255
Capitaine: Non
Fonctions: Cherche encore

MessageSujet: Re: dérives hydriques et effets de bord   Ven 19 Nov - 16:29

La situation était à mourir de rire, mais c'était bien la dernière des choses à faire, il était déjà suffisamment en colère avant l'incident..... rajouter la contrariété de s'être ridiculisé, et ça le mettrait hors de lui si quelqu'un venait à glousser sous son nez.

Gabrielle le savait, mais ses lèvres se tirèrent fortement en arrière sans qu'elle ne puisse les retenir, creusant deux fossettes au coin de sa bouche, sa gorge se serra et ses yeux commencèrent à la picoter.

Ne pas rire, profonde inspiration, concentration, penser à autre chose...quelque chose de sérieux.....

Une mouette, sortie de nulle part, glissa au dessus de leurs têtes à ce moment là, inspirant la jeune femme qui tentait désespérément de trouver un sujet de réflexion pour ne pas exploser de rire : La migration postnuptiale des mouettes, celles qui sillonnent les mers pendants des mois pour trouver l'âme sœur....bien ça....Intéressant....

Un cri roque et sonore brisa le silence, et chacun releva la tête pour observer le volatile qui tournoyait au dessus du bateau. Elle en fit de même, et c'est à ce moment là que le palmipède en profita pour s'alléger sans scrupule, et lâcher avec précision une fiente molle et crémeuse qui vint s'écraser sur le coin de son œil.


Splaffffffff..........!!!!!!!

Mouette en haut du mât, fiente bientôt sur toi.....chantonna un moussaillon intrépide, le sourire aux lèvres.

Ce genre de chose qui vous poursuit toute votre vie....

Dégoutée, elle s'essuya d'un revers de main en bougonnant contre le volatile qui s'éloignait déjà.

Les superstitieux pensaient que marcher dans la bouse porte bonheur, elle se demandait ce que prendre la mer couverte de chiure signifiait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: dérives hydriques et effets de bord   Dim 21 Nov - 6:14

[ de quoi donner à manger aux poissons]

Harrangue du chef qui semblait bien décidé à leur faire passer l’arme à gauche juste pour le plaisir…Nouveau ça…Purée…Fallait bien qu’ils trouvassent à s’occuper non mais…Des semaines à crever d’ennui la bouche ouverte à Barcelone…Des fois fallait que le couvercle il saute un peu…

Nous aussi on s'fait peur tu sais!!!!

Z’inquiétez pas les gars…ça fait pas maaaaaaaaaaaal………..


Et paf…Dégringolades, mélange de pieds et de mains qui firent des nœuds guère coulant.

BRIGANTE RETIRE MOI TES SALLES PATTES DE LA !!!!!!!!!!!!BORDEL !!!!!!!!!!!

Ha non ça Tonio moi j’crois que c’est mon pied…si si si je te jure…Rends moi mon pied !!!!!!!!!

Entre deux gémissements rendus sourds sous la masse de la voile, quelque peu entravés par les drisses mélangées par la chute, Gwen émergea tant bien que mal, les cheveux en bataille et l’air un tantinet furibarde. Fusillant le dos du chef qui s’éloignait vers la cambuse en lançant des imprécations , elle se colla les mains sur les hanches.

Ben je te signale qu’on attend que ça…C’est un monde ça…Et encore tuer…J’préfère piller les mairies ou les châteaux…Y en a sur le chemin ??? Ou pas ??? Au fait ??????ON VA OU ????????

Pis la prochaine fois que tu veux me tuer, ben me loupe pas !!! J’aime pas que les kinders me passent sous le nez !!!!

Gromelant à son tour quelques insultes bien senties dans sa langue natale, elle renifla dignement.
Revenir en haut Aller en bas
 
dérives hydriques et effets de bord
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Hydre :: La place commune :: [RP] : Nos histoires en Gargotes-
Sauter vers: